Archive for 10/22/15

jeudi, octobre 22, 2015

Woodstock tome 11

Fiche

Titre : Woodstock
Genre : seinen
Auteur : Yukai Asada
Illustrateur : Yukai Asada
Editeur français : Glénat
Date de parution : 30/09/2015
Nombre de tomes en France : 11 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 18 ( en cours )
Prix : 7,60 euros




Synopsis

Les retombées de l’étonnante prestation de Charlie au Punk Spirits se font à peine sentir qu’un incroyable retournement de situation place Gaku face à ses choix. Parviendra-t-il à surmonter l’inimaginable ?

Avis

Fin du groupe ?

Ce nouveau tome de Woodstock nous met face à tout problème que peut rencontrer un groupe : la perte d'un membre et une baisse de régime. Cela confère encore plus de réalisme à cette série qui ravit à chaque tome. Les personnages sont vraiment charismatiques et ultra réalistes, on se croirait en présence d'un vrai groupe.

Bien loin du feu des projecteurs et des acclamations de la foule, notre groupe de rock punk préféré se voit contraint de réfléchir sur son avenir et ses futurs orientations. Cela confère une forte dose d'émotion et un impression d'intimité avec les personnages. Partager leur quotidien et leur état d'âme permet de mieux les cerner et de les rendre encore plus réalistes et charismatiques.

La trame narrative est vraiment bien construite et on ne s'attend pas aux retournements de situations. Ce tome est riche en émotion qui savent nous toucher et nous émouvoir. Les relations entre les membres du groupe deviennent plus explicites et les liens plus forts alors que de nouveaux se créent.

Le tout est dynamique et mené sur un rythme soutenu avec une forte dose d'adrénaline et une bonne intensité. Bien que le tome soit centré sur les personnages et les émotions, il n'en demeure pas moins que l'action est là et que l'on ne s'ennuie pas une seconde.

Les illustrations sont vraiment bien faites. On apprécie le souci du détail, la finesse du trait et le réalisme de l'ensemble.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, la série Woodstock ne cesse de nous surprendre et de nous ravir. Une série qui mêle sentiments, réalisme et musique toujours sur un rythme soutenu et qui sait captiver le lecteur quelque soit la situation. C'est un coup de coeur.

Note : 5/5

jeudi, octobre 22, 2015

Bleach tome 65

Fiche

Titre : Bleach
Genre : Shônen
Auteur : Tite Kubo
Illustrateur : Tite Kubo
Editeur français : Glénat
Date de parution : 14/10/2015
Nombre de tomes en France : 65 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 69 ( en cours )
Prix : 6,90 euros









Synopsis

La mort rôde autour de Kenpachi, gravement blessé après son violent combat contre Gremmy, sous la forme d’un groupe de guerrières Quincy ! Kenpachi étant un élément décisif dans l’issue de la bataille, de nombreux shinigamis se portent à son secours. C’est alors que ses compagnons perçoivent une pression spirituelle venant… des cieux ?!

Avis

Morts vivants !

Dans ce nouveau tome de Bleach, pas grand chose de neuf à l'horizon. Le temps passe mais rien n'évolue vraiment. On reste toujours avec les mêmes ennemis qui semblent encore une fois invincibles. A croire que personnes ne meurent et que l'on peut continuer ainsi pendant encore beaucoup de tomes.

Certes cela montre que les combats sont durs et ce n'est pas la première fois que ce procédé es utilisé dans un shônen mais on hâte de voir la suite et de voir les ennemis plus charismatiques combattre. Heureusement vers la fin du tome tout semble bouger et cela est de bonne augure pour le tome suivant.

Ici, on est en plein dans la mouvance du moment avec le thèmes des zombies qui est mis à l'honneur à travers un combat de ces derniers. C'est inattendu et la mélange des styles liés aux zombies et aux vampires donnent un rendu plutôt intéressants. C'est le point fort de ce tome.

La trame narrative stagne et avance peu dans l'histoire. On s'enlise dans des combats interminables qui peuvent à force lasser le lecteur. Au moins, on peut dire qu'il y a de l'action et que le rythme est plutôt élevé ce qui évite les temps morts et donne un peu d'intensité à ce tome. Le combat en lui-même est plus surprenant qu'impressionnant.

Les illustrations sont toujours de même qualité. Dommage qu'il n'y ait plus le même soin qu'au début même si cela reste passable.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce nouveau tome de Bleach est moins bon que le précédent mais a le mérite de mettre en valeur notre Ichigo international. C'est vraiment le point faible de cette série, le fait que la qualité varie vraiment beaucoup suivant les tomes. Combats et action sont cependant au rendez-vous et les fans du genre ne seront pas déçus.

Note : 4/5

jeudi, octobre 22, 2015

Gokicha tome 1

Fiche

Titre : Gokicha
Genre: seinen
Auteur : Rui Tamachi
Illustrateur : Rui Tamachi
Editeur français : Komikku
Date de parution : 22/10/2015
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 4 ( en cours )
Prix : 7, 90 euros









Synopsis

Gokicha aimerait se faire des amis humains, mais c’est peine perdue à Tokyo. Elle part alors pour Hokkaido où il n’y a, paraît-il, pas de cafards. Ni les insecticides, ni les chats affamés, ni les pluies torrentielles ne pourront l'arrêter ! Courage Gokicha !!
Découvrez Gokicha, la blatte la plus gentille du monde !
Un manga plein d'humour et 100% mignon !!

Avis

Dur, dur d'être un cafard !

Cette série nous propose de suivre le périple et le quotidien d'une jeune et toute mimi petite cafarde. Cela est assez déconcertant et inattendu car généralement on ne peut pas dire que les cafards fascinent et encore moins qu'ils peuvent paraître aussi mignons. Cela confère une originalité totale à ce manga qui prend les préjugés à contrepied pour mieux nous faire réfléchir tout en nous divertissant.

Notre petite cafarde recherche une chose simple et pourtant difficile à trouver : l'amitié. Cela permet de faire réfléchir sur le thème de la différence et sur les préjugés que l'on peut avoir. Entre cette réflexion et tout le kawaii ainsi que la dose d'émotion, cette série nous touche et recèle beaucoup de qualité.

L'univers est celui de notre quotidien et de la réalité, ce qui rend le tout assez réaliste et proche de nous. C'est cette simplicité et cette proximité qui nous touchent et qui permettent à notre héroïne de gagner en force et en charisme.

La trame narrative est évolutive et va tout en douceur. Le rythme est bon pour ce style de manga. Les histoires durent quelques cases voir une page. Cela donne lieu à des petites tranches de vie. Tout est fait avec simplicité pour que se soit mignon et accessible à tout le monde.

Les illustrations sont faites avec simplicité mais efficacité. On apprécie les quelques pages en couleur.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome. La couverture est en carton rigide.

En conclusion, Gokicha s'adresse à un large public des petits jusqu'au grands. L'histoire est simple mais efficace et notre petite cafarde trop mimi et adorable. On ne pourra plus voir les cafards de la même manière après avoir lu ce joli petit manga.

Note : 3/5

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -