Archive for 10/26/15

lundi, octobre 26, 2015

Fiction Squad



245036_c.jpg



Titre : Fiction Squad
Tome : 1
Auteur/Scénariste : Paul Jenkins
Dessinateur/Coloriste : Ramon Bachs
Nombre de tomes en France : 1 (En cours)

Genre : Fantastique, Contes, Thriller, Policier
Éditeur : Glénat
Date Parution : 17/06/2015

Prix : 13,90€


Synopsis :
Il était une fois… un meurtre !

Bois-des-Contes est un lieu assez cosmopolite, mais aucun endroit n’est plus dangereux que la cité de Rimes, située au fin fond du royaume de l’enfance. Ici, Franckie Mack, détective raté issu d’un roman policier jamais terminé, est sur le point de dévoiler une conspiration susceptible de détruire le monde des contes de fées ! Tout commence lorsque Franck et son assistant, Simple Simon, sont mis sur une affaire : le meurtre d’un certain Humpty Dumpty, jeté du haut d’une tour. Dans leur enquête, ils croiseront la route d’Alice, Dorothy du magicien d’Oz, mais aussi de certains personnages de Fairy Quest.


Édition :
Pour cette critique, je ne pourrai pas donner mon avis sur l'édition de chez Glénat, n'ayant pas eu l'honneur de recevoir la version papier. Je ne jugerai donc que le travail scénaristique de P. Jenkins et le graphisme de R. Bachs.


Critique du tome :
Dans ce spin-off de Fairy Quest, nous suivons l'inspecteur Frankie Mack, une sorte de Dick Tracy raté, et son assistant Simple Simon, légèrement simplet comme peut nous le suggérer son nom :). Frankie est en charge d'enquêter sur divers cas dont la tentative de meurtre de Humpty Dumpty, que l'on a poussé du haut d'un mur, rien que cela ^^. Tout au long de son enquête Frankie va croiser divers personnages de contes, Pinnochio, Alice, Dorothy et bien d'autres, pour découvrir qui est dans l’ombre de tout ces méfaits. Chaque case est prétexte à une référence féerique et l'on se surprend à essayer de trouver deci-delà les clins d'oeils cachés par Bachs.


Avis :
Fiction Squad est une nouvelle fois une réinterprétassions des contes fantastiques de notre enfance vue par l'oeil et l'imagination de Jenkins, mais avec un côté vieux polars bien sympathique.
On regrettera juste que, contrairement à Fairy Quest, les dessins de cet opus ne soit pas eux aussi de Ramos, même si Bachs fait un travail plus que respectable.

En conclusion, si vous avez aimé Fairy Quest, ce volume est donc à ajouter à votre collection, et si vous ne connaissez pas encore ce monde c'est l'occasion de s'y lancer en douceur ;)


Note : 13/20

lundi, octobre 26, 2015

Daredevil - Father



album-cover-large-24116.jpg



Titre : Daredevil - Father
Tome : One Shot
Auteur/Scénariste : Joe Quesada
Dessinateur/Coloriste : J. Quesada/ D. Miki/ R. Isanove
Nombre de tomes en France : 1


Genre : Graphic Novel
Éditeur : Panini Comics
Date Parution : 20/08/2014

Prix : 20,30€


Synopsis :
Une vague de chaleur s’abat sur la ville de New York. Hell’s Kitchen est calme depuis que Daredevil a débarrassé le quartier de ses criminels.
Cependant, non loin de là, un tueur en série multiplie les victimes, et confronte Matt Murdock au souvenir de son père.


Édition :
Une fois n’est pas coutume, Panini nous offre une édition plus que correcte, très grand format en couverture rigide mate. Le papier et l’impression sont nickels.
Juste un petit regret : une galerie des diverses covers aurait poussé l’ouvrage vers la perfection, dommage...

Critique du tome :
Il aura fallu 3 longues années à Joe Quesada pour finir l’histoire de ce tome. Ce fut long, mais que c’est bon ;).
Dans un New York moite d’été, mélangez un héros aveugle, un serial killer sauce année 60-70, une grosse poignée de suspects et voilà la recette gagnante de ce volume.
Certains diront que les dessins de Quesada sont vieillots, mais pour moi c’est ce qui fait le charme du volume, et l'histoire est si prenante qu’on n’en a rien à faire des disproportions ou autres petits défauts...

Avis :
N’étant pas un grand adepte de Marvel, et encore moins de Daredevil, j’ai été agréablement surpris de me voir happé par le scénario. De plus, la fin est à tomber par terre, car personnellement je ne l’ai pas vue venir. Donc, si comme moi vous débutez Daredevil à cause ou grâce à la série… c’est un incontournable.

Note : 17/20 Nax

lundi, octobre 26, 2015

L'ombre de Shanghai- Tome 3.


Fiche

Titre : L'ombre de Shanghai.
Genre : BD Chinoise.
Auteurs: Williams Crépin, Patrick Marty.
Illustrateur : Li Lu.
Editeur français : Edition Fei.
Date de parution : Octobre 2014.
Nombre de tomes : 3.
Prix : 12,90 E.











Synopsis

Tandis que Gaspard se remet miraculeusement de ses blessures, L'ombre envahit à nouveau Lila.
Le vieux Feng la sauve des hommes du commissaire Leclaire, mais il va devoir révéler à sa fille adoptive les mystérieuses origines du "monstre"...
Supportera-t-elle la vérité ?
 A nous de le découvrir dans ce nouveau tome.

Avis

Dans ce troisième tome, nous découvrons la vérité sur sa transformation en "monstre", la véritable identité de l'homme qui c'était occupé d'elle toutes ses années.

On y découvre aussi la cruauté de certains, les raisons qui ont poussés Mr Feng a caché la vérité sur les origines de Lila.
Les sentiments de Lila, Mr Feng, Gaspard sont omniprésentes dans ce tome.
L'admiration de Gaspard pour cette mystérieuse ombre, la jalousie,choque,tristesse de Lila mais aussi sa colère et son incompréhension face à la réalité la concernant.
Mr Feng lui est honteux de son passé et de ce qu'il a pu faire autrefois mais il aime sincèrement sa petite Lila.
Cela se joue donc sur ses trois personnages, leurs évolutions, leurs sentiments et leurs réactions.
Aussi, il y est surtout question des pouvoirs de la jeune Lila, de l'utilisation qu'elle en fait et des raisons qui la pousse à les utiliser.
Mais aussi et surtout la réaction de notre héroïne sur la vérité la concernant.
Tout ce joue sur cette partie là.

Les illustrations sont très belles et agréable à lire qu'ainsi qu'à regarder.

L'édition est très bien faites, fluide et agréable, on ne peut qu'apprécier la lecture de ce tome.

En conclusion, ce troisième tome est plein de rebondissement. L'histoire prend une autre tournure grâce à la réalité concernant notre héroïne et à la révélation de la vraie identité de Mr Feng. Rien de mieux, pour ceux qui veulent lire un historie courte mais intriguante. C'est un vrai coup de coeur.

Note : 4/5.

Shiki.