Archive for 11/02/15

lundi, novembre 02, 2015

6000 tomes 3 et 4

Fiche

Titre : 6000
Genre : seinen
Auteur : Koke Nokuto
Illustrateur : Koike Nokuto
Editeur français : Komikku
Nombre de tomes en France : 4 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 4 ( terminée )
Prix : 7, 90 euros




© NOKUTO KOIKE / GENTOSHA COMICS INC., Tokyo

Synopsis

6000 mètres sous les mers...
Là où aucun espoir n’est permis, une terrible déité assoiffée de sang se repaît de chair humaine.
Kengo a survécu au danger de la surpression. Mais “Cofdeece”, complexe sous-marin reposant à 6000 mètres de profondeur, est menacé par une force maléfique hors de contrôle. Assaillis de toutes parts par d’inquiétantes créatures et leur divinité féroce surgie des tréfonds du désespoir humain, Kengo et ses collègues se réfugient au cœur de la station. Mais la chance semble les abandonner définitivement lorsque l’ascenseur, le seul lien avec le monde extérieur, est sciemment détaché de la station.
Trouveront-ils le ressort nécessaire pour ne pas succomber à la folie collective qui commence à s’emparer d’eux ?


Avis

Folie !

Ces deux derniers tomes de cette série digne des plus grands films d'horreur continuent de nous faire frissonner et de nous tenir en haleine avec une intrigue riche en rebondissements et qui ne cesse de nous plonger dans un univers de plus en plus dark. Cela va bien avec le thème de profondeur abyssale qui peut être mis en corrélation avec les profondeurs de l'âme qui conduisent l'être humain au plus grande folie en nous montrant le côté sombre de l'humanité quand cette dernière délaisse toutes raisons pour laisser place à des instincts primaires.

Cette série nous propose un huit clos qui ne cesse de monter en intensité et qui nous prend de plus en plus aux tripes. Entre thriller et horreur, notre adrénaline ne cesse de monter et à chaque page on se demande ce qu'il va se passer. On est vraiment dans l'ambiance de la série et on se sent comme le héros pris au piège et sans issu pour s'en sortir.

L'histoire est vraiment bien ficelée et on ne peut vraiment rien prévoir. Le mystère qui s'éclaircit au fur et à mesure de la lecture laisse place à une découverte morbide et angoissante. On ressent là tout l'aspect psychologique de la série qui peut se lire sur plusieurs plans ce qui la rend encore plus forte et profonde.

La trame narrative évolue sur un bon rythme et le suspens est vraiment bien maintenu. L'intensité ne décroit jamais bien au contraire elle ne cesse d'augmenter. Les personnages sont charismatiques et on s'attache vite à eux. On se met vite à leur place pour se plonger dans cette histoire.

Les illustrations sont vraiment bien travaillées et on apprécie la justesse du trait ainsi que le souci de précision.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable des tomes.

En conclusion, 6000 nous offre un final digne de la série et qui ne peut absolument pas décevoir. C'est une série courte mais intense et qui mérite le détour. Une série unique avec un super scénario bien ficelé et qui sera tenir en haleine en faisant frissonner.

Note : 16/20

lundi, novembre 02, 2015

Soirée Rock au Klub

Le 13 septembre dernier, a eu lieu au Klub, une soirée durant laquelle se sont produits pas moins de 3 groupes de J-Music au son très rock : SANA - sama , X'MAS et Satsuki.

Une ambiance électrique

L'ambiance dès le début était bonne et le public était déjà bien chaud avant le début des showcases. La température ne cessa d'augmenter grâce aux performances des artistes. Le public fut conquis et dans l'ambiance ainsi que dans l'univers musical des artistes. Cela rendit le tout électrique et on sentait l'excitation dans la bons sens du terme à travers les cris et les gestes du public. Cela a rendu le tout encore plus vivant et agréable.

Une bonne dose de rock et visuel Kei

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'avec ces trois showcases les amateurs de J-rock et de Visuel Kei ont été servi. Cela a permis d'en prendre plein les yeux et les oreilles. Les artistes mettaient tout leur coeur à l'ouvrage et cela se ressentait. Plus on avançait dans la soirée plus le public était conquis et excité.

Sana - Sama

Ce chanteur solo a sur mettre de l'ambiance et bien ouvrir les festivités avec un son rock bien dur et punchie. De quoi bien nous réveiller et une bonne façon de renter dans le bain. L'adhésion des spectateurs fut immédiate et le show fut apprécié. Les musiques étaient bien rythmées et envoyaient du lourd. du bon son dans le genre.




X'MAS

Ce fut l'invité inattendu de la soirée comme un peu un out sider. Le moins que l'on puisse dire c'est que ce dernier groupe n'avait pas à rougir face aux autres artistes bien au contraire. Ce groupe est vraiment excellent et ce fut the découverte de la soirée. Un style visuel et musical bien particulier et vraiment intéressant. C'est un univers qui regroupe le visuel et l'auditif afin de nous plonger dans un autre monde. Cela fut réussi et cela donna plus de forces à leur morceaux. Ce groupe a su également conquérir le public.




Satsuki

Ce fut le clou de la soirée et l'artiste que tout le monde attendait avec impatience. On peut dire que le public entier a vibré pour lui comme jamais durant son concert qui a fait monter la température d'un cran encore. Cet artiste vraiment singulier e tunique a un univers musical et visuel bien à lui et il arrive à nous entraîner dedans avec plaisir et facilité. Les morceaux étaient bons et agréables à écouter.





En conclusion, cette soirée fut sympa et a permis de découvrir certains groupes et de revoir d'autres artistes connus et apprécies. Elle fut organisé par Wild Agency avec comme invité spécial X'MAS. Le tout s'est déroulé dans uen ambiance avec des styles variés et de la bonne musique.

Toutes les photos : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.979620138743830.1073742317.399125340126649&type=3

lundi, novembre 02, 2015

Ippo - saison 4 tomes 11 à 13

Fiche

Titre : Ippo
Genre : shônen
Auteur : Morikawa George
Illustrateur : Morikawa George
Editeur français : Kurokawa
Nombre de tomes en France : 13 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 111 ( en cours )
Prix : 6,30 euros









Synopsis

L'éprouvant combat d'Ippo contre le champion thaïlandais Jimmy Sisphar bat son plein ! Jimmy qui manie le jolt, pousse Ippo dans ses derniers retranchements jusqu'à la fin du 2e round. Ippo et Kamogawa ont choisi comme stratégie de frapper des coups très amples ! Le choc violent entre ces deux puissantes frappes va faire des étincelles !!

Avis

Complot !

Notre cher Ippo poursuit sa route pour devenir le meilleur boxeur mais plus il avance plus cette dernière est difficile et parsemée d'embûches. Entre combats et entraînements notre jeune boxeur a déjà du mal à garder le rythme mais quand à cela s'ajoute des tractations et des manipulations alors tout se complique. 

On aperçoit ici une face plus sombre du monde de la boxe et du sport en général avec des gens ferreux et peu scrupuleux. Quand l'argent se mêle au match cela donne parfois comme on le voit ici lieu à des procédés peu recommandables.

Heureusement l'action prend le dessus sur cela et on est bien servi de ce côté. Plus on avance dans les tomes plus cette dernière s'intensifie et devient spectaculaire. Cela permet au lecteur d'être toujours en haleine et de toujours vouloir en savoir plus.

Le rythme est soutenu et on n'a pas une seconde pour souffler. Que l'on soit en combat ou or combat, on est suspendu aux pages et il n'y a aucun temps morts. Les personnages sont toujours aussi attachants.

Les illustrations sont toujours aussi bien faites et soigneusement bien travaillées. On apprécie le réalisme qui s'en dégage.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable des tomes.

En conclusion, Ippo séduit toujours autant et ne cesse de monter en intensité. Plus on avance plus le tout devient spectaculaire et intéressant. C'est vraiment un excellent titre qui ne déçoit jamais. Un pur concentré d'action.

Note : 14/20

lundi, novembre 02, 2015

La corda d'oro primo passo - L'animé.

Fiche
Titre original : Kin'iro no koruda -primo passo-
Pays : Japon .
Format :  Série TV.
Editeur VOD : Viewstar.
Auteur : Kure Yuki, Studio Koei.
Saison : Automne 2006.
Episodes : 25 .




Diffusion terminée : 02/ 10/2006 et 26/ 03 /2007..
Thèmes : School-life, magie,  harem inversé, musique.
Genres : Drame, musical, amour & amitié.
Durée par épisodes : 25 mins.
Studios : Yumeta company.
Support : Manga.


Synopsis

Kahoko Hino est une jeune fille qui va dans une école de musique. Dans cette école il y a deux branches, la branche pour l'enseignement normale et la branche pour les études musicales. Un jour, où notre héroïne sera en retard à son cours, une fée apparaîtra devant elle. La fée heureuse que quelqu'un puisse la voir donne à Kahoko un pouvoir. Celui de jouer du violon mais seulement avec le violon que lui a donné Lili la fée.  Il permet à n'importe qui d'en jouer car Corda est un violon magique.  Ensuite, par un concours de circonstances Kahoko va devoir participer à un concours de musique annuel de l'école. Auquel de nombreux participants rêves de participer, ceux-ci ne vont pas lui faciliter la tâche.

Avis

Un animé pleins de musiques,  de beaux garçons et d'amitié.   Pour les amateurs de musiques classiques ou pour découvrir quelques classiques cet animé est idéal. 

Cet animé tourne autour de la musique classique donc pour toutes les personnes n'aimant pas la musique classique & les shôjo, passé votre chemin. Mais si vous voulez essayer de découvrir le monde de la musique classique, je vous conseilles de regarder cet animé.
Cet animé est présenté de manière intelligente, les développeurs ont su en faire une approche passionnante du monde de la musique classique. Car, si l'essentiel de l'histoire se base sur les musiciens et leurs séances d'entraînements puis les concerts. Mais l'histoire ne se limite pas à ce simple aspect, on découvre au fil des épisodes, de nombreuses explications sur l'Histoire de la musique. Ainsi, que sur la biographie de grands compositeurs.
Le caractère propre de chaque personnage rend cet animé plus vivant, ce qui rend les rends plus touchants. Par contre, l'évolution entre les personnages laisse à désirer.
Mais la musique classique est très bien choisis, ce qui rend l'animé génial et le design de l'animé est très bien fait.
On y découvre aussi le monde de la création et de l'entretien des instruments qui moins visible que celui de la scène, n'en reste pas moins indispensable et tout aussi prestigieux.
La difficulté du monde de la musique est très visible aussi car contrairement à ce que l'on pourrait penser. Ce n'est pas facile d'intégrer le monde de la musique, il faut du talent et fournir beaucoup d'effort.
Les graphismes et l'animation sont à l'honneur car ils sont tout simplement magnifiques car on voit qu'ils sont très bien traités.
Le chara-design est aussi magnifique et si bien maîtrisés car il retranscrit parfaitement les caractères des personnages, tout en suivant les différents subtilités d'évolution.

En conclusion, cet animé concernant la musique classique est génial et je le recommande au fan de musique classique. Mais, je le conseilles aussi à ceux qui ne connaisses pas la musique classique.

Note : 4/5.

Shiki.








lundi, novembre 02, 2015

La nuit Japanimation

Le PIFFF fête cette année ses cinq ans de folle existence et s'empare du Grand Rex pour célébrer l'événement. 
Du 17 au 22 novembre



Le PIFFF vous propose également une nuit thématique à destination des cinéphiles noctambules. Cette année, honneur à l'animation nippone avec La Nuit Japanimation qui se tiendra le samedi 21 novembre de 22h jusqu'à l'aube

Incomprise et généralement conspuée dans les années 80, enfin reconnue – et anoblie – à la fin des années 90 avec le plébiscite Ghibli, l'animation japonaise est aujourd'hui admise en France comme un genre « majeur » du paysage cinématographique.
Si les stéréotypes ont évidemment toujours la vie dure, l'appréciation lente mais certaine de la production animée nippone a permis l'exposition de quelques grands noms du cinéma japonais contemporains auxquels cette nuit est totalement dédiée.
Préparez-vous à vivre dans la plus grande salle de cinéma d'Europe une expérience animée qui restera à jamais gravée dans vos mémoires.

Au programme : la première française du dernier chef-d'œuvre de Mamoru Hosoda, Le Garçon et la Bête ; l'incroyablement psychédélique Mind Game de Masaaki Yuasa ; l'inédit en salles Short Peace, film à sketches réalisé par Katsuhiro Ôtomo, Hiroaki Andô, Hajime Katoki et Shûhei Morita ; et enfin le célèbre Jin-Roh, la brigade des loups de Hiroyuki Okiura. Il y aura bien d'autres surprises durant la nuit, dont des courts-métrages d'animation inédits parfaitement spectaculaires.

Source : PIFFF


- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -