Archive for 11/22/15

dimanche, novembre 22, 2015

Love in the hell tome 3

Fiche

Titre : Love in the hell
Genre : seinen
Auteur : Suzumaru Reiji
Illustrateur : Suzumaru Reiji
Editeur français : Glénat
Date de parution : 18/11/2015
Nombre de tomes en France : 3 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( terminée )
Prix : 6,90 euros









Synopsis

Rintaro Senkawa, damné égocentrique condamné à expier ses péchés dans la souffrance s’il veut quitter l’enfer un jour, sera confronté dans ce volume à la plus terrible épreuve de toutes : son propre passé. Parviendra-t-il enfin à faire face à ses fautes et à accéder à la rédemption ?

Avis

Fin des tourments !

Nous voici arrivé au dernier tome de cette série complètement barrée. Ici, on a moins de scène érotiques et on a plus de scènes tendres avec plus d'émotion. Nos deux héros se dévoilent enfin leur sentiment et cela donne une atmosphère qui contraste avec le monde dans lequel se déroule l'histoire. Décidément les Enfers ne sont plus ce qu'ils étaient. C'est toujours aussi drôle et surprenant surtout le final.

Les touches d'humour sont toujours présentes et jusqu'au bout on est mort de rire. Même ce qui paraît terrible dans l'histoire et qui serait le pire aux Enfers nous paraît complètement ridicule et on en rigole. C'est vraiment puissant et hilarant.

L'univers de la série est toujours aussi fantasque et déluré. On apprécie vraiment cette descente aux Enfers. Ce dernier nous apparaît sous un autre jour et on aurait presque envie d'aller y vivre surtout avec une démone comme la sienne.

La trame narrative est toujours aussi dynamique et loufoque. On va de surprises en surprises et quand on croit avoir tout vu, on se rend compte qu'il n'en n'est rien car on découvre encore et on est encore surpris. Cela fait que l'intérêt ne retombe jamais et de plus on le droit à une bonne montée en puissance pour le final.

Les illustrations sont agréables à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce troisième tome de Love in the hell continue sur la lancée des précédents tomes en utilisant les mêmes bases. Le final est vraiment bon et ne déçoit pas bien au contraire. Encore un excellent tome pour cette série excellente.

Note : 15/20

dimanche, novembre 22, 2015

La Photographe tome 1

Fiche

Titre : La Photographe
Genre : seinen
Auteur : Kenichi Kiriki
Illustrateur : Kenichi Kiriki
Editeur français : Komikku
Date de parution : 19/11/2015
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( en cours )
Prix : 15 euros












Synopsis

Un titre d’exception à mi-chemin entre “L’homme qui marche” et “Le gourmet solitaire” (Jirô Taniguchi).
Récemment inscrite dans le club photo de son lycée, la jeune Ayumi parcourt Tokyo pour s’entraîner à manier son appareil et s’approprier les techniques de la photographie. On la suit dans ses balades citadines qui sont surtout prétextes à l’exploration de la capitale japonaise. 
“La photographe” révèle cette belle ville qui vit encore aujourd’hui entre tradition et modernité. On découvre des monuments emblématiques, mais également des endroits plus insolites, plus discrets, et aussi des fêtes et événements qui rythment la vie de ses habitants…

“On dit souvent que les mangas de Tezuka dégagent une musique. Et bien, dans “La photographe”, c’est la qualité de l’air, l’odeur du vent, les murmures et les bruits, la température et l’humidité des lieux réels que l’on ressent. On retrouve tout cela, et peut-être mieux encore que ne le feraient des photographies…”  - Rumiko Tezuka

Avis

Visite de Tokyo !

Autant on connait Tokyo, autant on a déjà vu ou lu des manga sur cette ville autant ici, on ne peut qu'être séduit et la façon d'aborder la visite de Tokyo est originale, atypique et vraiment charmante. Découvrir cette ville à travers des petites histoires, des bouts de quartiers, des rues, des parcs, cela permet de se promener dans cette ville tout en ayant devant nous une infime parcelle de cette dernière. De plus, on laisse ici tout les parcours touristiques, les quartiers connus pour aller dans l'insolite dans ce qui est plus caché pour découvrir tous les charmes de cette ville.

Cette visite ce fait à travers les promenades ou aventures d'une jeune héroïne qui nous fait découvrir une autre facette de Tokyo. Ainsi, le tout paraît plus vraie et donc cela est plus attrayant. Le tout se fait en douceur avec délicatesse et charme.

L'univers est la réalité. Rien n'a été ajouté ou enlevé. C'est cela aussi qui fascine et séduit autant. On est pris dans la visite de Tokyo qui nous fait rêver. On a qu'une envie partir visiter cette ville et emprunter les même itinéraires que l'héroïne.

La trame narrative est découpée en toutes petites histoires qui servent à nous fait découvrir un coin ou un quartier de Tokyo à travers un petit parcours pédestre. C'est très doux mais cela reste dynamique et on est pris dans la lecture du début à la fin.

Les illustrations sont très bien travaillées avec soin et précision. Le tout est assez réaliste c'est vraiment très beau.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome. Le format est plus grand que pour les manga en général.

En conclusion, La Photographe est un excellent titre qui mérite une place dans votre mangathèque. C'est beau, doux, instructif et cela nous permet de nous évader comme si on était nous même à Tokyo. C'est un coup de coeur.

Note : 17/20

dimanche, novembre 22, 2015

Dragon Ball SD tome 1

Fiche

Titre : Dragon Ball SD
Genre : shônen
Auteurs : Akira Toriyama et Ôishi Naho
Illustrateur : Ôishi Naho
Editeur français : Glénat
Date de parution : 25/11/2015
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 2 ( en cours )
Prix : 7,60 euros









Synopsis

Le scénario a ainsi été revu, les quelques éléments humoristique adultes (fameuse histoire de la petite culotte de Bulma) ont été modifiés, l’aventure connaît par ailleurs des rebondissements inédits et inattendus.
À ce titre, de nouveaux personnages font leur apparition, tel Beerus que l’on a découvert cette année dans le film Battle of Gods.


Avis

Dragon Ball revient !

Voici que Dragon Ball nous revient dans une nouvelle version tout en couleur. L'histoire est revisité en version plus rapide, un peu détournée et avec des clins d'oeil à ce qui se passe dans la série. Le tout est parodique et plus comique que la série d'origine. Cependant, l'histoire de base est très peu modifiée et beaucoup de passages un peu long ont été supprimés. C'est sympa mais on ne voit pas trop la différence avec la série d'origine si ce n'est le fait que tout est plus rapide.

La parodies et versions SD sont très à la mode en ce moment et il s'en crée pour toutes les séries à succès. Cela permet d jouer sur la franchise et de profiter du succès de la série. Perso je ne suis pas très fan de cela et je dois qu'ici cela ne m'a pas plus convaincu que cela.

Il faut cependant avouer que l'univers de la série est bien respectée et elle est toujours aussi agréable et elle nous transporte littéralement. les pointes d'humour sont bien proportionnées et pas trop lourdes. Le tout reste frais et sympa à lire.

La trame narrative du fait de la suppression des passages un peu long se trouve plus dynamique et sans temps morts. On ne voit presque pas de combat, le tout reste très narratif. Les clins d'oeil sont sapas et nous font sourire.

Les illustrations sont bien faites et sympas pour le style. Le tout est en couleur ce qui est fort agréable.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome. Le tome est entièrement en couleur.

En conclusion, Dragon Ball SD avec ce tome 1 me laisse sceptique et perplexe. Certes c'est agréable de retrouver l'univers de cette série qui a marqué ma jeunesse. Les pointes d'humour sont appréciables. Cependant une question reste en suspens pourquoi avoir fait une version SD ?

Note : 13/20

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -