Archive for 11/24/15

mardi, novembre 24, 2015

Deux nouveaux titres chez Ki-oon

Voici les deux nouveautés de chez Ki-oon.

My Hero Academia

Les éditions Ki-oon  annoncent l’arrivée en France d’un titre très attendu : My Hero Academia, le nouveau manga phénomène du Shonen Jump.



Signée Kohei Horikoshi, cette série est un véritable hommage aux super-héros américains dont l’auteur raffole. Mêlant habilement les codes du manga à ceux du comics made in USA, Kohei Horikoshi nous propose une œuvre d’une grande fraîcheur, centrée sur une galerie de personnages extrêmement attachants.


La série compte un dernier support de taille, celui du célébrissime auteur de NarutoMasashi Kishimoto, pour qui "My Hero Academia est le manga shonen qui prendra la succession de Naruto." Un sacré challenge qu’Izuku et ses compagnons sont déjà prêts à relever !

Vos nouveaux héros sont ultra-motivés, ont un punch d’enfer et vous le prouvent dans un teaser qui annonce leur arrivée fracassante le 14 avril prochain, avec la sortie simultanée des deux premiers volumes de la série.


Synopsis

Dans un monde où 80 % de la population possède un super-pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super-vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole. 
Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir…
Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !


La nouvelle génération de super-héros du Shonen Jump débarque enfin !




Les éditions Ki-oon annoncent l’arrivée dans leur catalogue d’un nouveau titre SF au rythme endiablé : Q.
D’une richesse graphique incroyable, ce titre signé Tatsuya Shihira et publié dans l’Ultra Jump de Shueisha (Ad Astra) vous plongera au cœur d’un univers époustouflant dans lequel nombre de détails fourmillent...




Humour, action et mystères sont au programme de cette série haletante qui vous emporte dans un tourbillon de bonne humeur et de courses-poursuites infernales.


– Sortie du tome 1 le 25 février 2016

Synospis

Voilà déjà dix ans que, dans un monde désormais en ruines, une mystérieuse sphère, Solaris, est apparue dans le ciel. Créature d’une autre dimension ou envoyé des dieux missionné pour punir les humains ? Nul ne le sait. Une seule certitude : la regarder en face provoque sur terre l’apparition immédiate d’œufs géants qui donnent naissance en quelques heures à des monstres effrayants, les Demis, détruisant tout sur leur passage. L’humanité en est réduite à vivre dans la crainte, échine courbée et yeux rivés au sol.
Le jeune Rem Serizawa, voyou au grand cœur qui peine à assurer la survie du groupe d’orphelins dont il s’occupe, tombe un beau jour sur une petite fille qu’il sauve in extremis des griffes d’un de ces monstres. Mais l’enfant cache un pouvoir incroyable : c’est une extraterrestre capable de dévorer les Demis ! Très vite, la fillette va attiser les convoitises des organisations qui luttent pour la destruction de Solaris...


Dans cette première série au rythme effréné, Tatsuya Shihira fait preuve d’un sens de l’humour percutant ainsi que d’une grande maestria graphique pour dépeindre un univers post-apocalyptique déjanté et peuplé d’une galerie de personnages hauts en couleur.


Source : Ki-oon

mardi, novembre 24, 2015

Présentation du Salon du livre et de la presse jeunesse 2015

Le 31e Salon du livre et de la presse jeunesse invite ses visiteurs du 2 au 7 décembre 2015 à passer de l’autre côté du miroir, en questionnant le rapport qu’entretiennent réalité et fiction. Une thématique mise à l’honneur dans la programmation des quatre nouvelles scènes du Salon et l’exposition Wonderland, la logique du rêve.














Le vrai et le faux, le songe et le mensonge, l’imaginaire ou le virtuel, la relation que la fiction entretient avec le réel est un moteur pour l’écriture et la création. La fascination que cela exerce sur les enfants se formule différemment selon les âges et le rapport à l’oeuvre. Les plus petits ont parfois
des difficultés à distinguer le vrai du faux, tandis que les plus grands aiment se plonger dans des univers virtuels. Un virtuel qui vient d’ailleurs perturber et complexifier le rapport entre réalité et fiction et renouveler la création. Il nourrit l’écriture autant qu’il s’en inspire.

Fort du succès de l’an dernier, la scène littéraire abritera des formes de rencontres facilitant l’accès du jeune public au texte: lectures, rencontres croisées d’auteurs... traversée des différents genres se succéderont pour des explorations littéraires à la fois intimes et spectaculaires.

La scène graphique : cet espace dédié à l’image invite le jeune public à découvrir comment la narration s’enrichit du dessin et de toutes formes d’illustration pour faire naître un jeu entre le texte et l’image et proposer plusieurs niveaux de lecture. Lectures dessinées, défis graphiques, concerts de BD, leçons de dessin donneront à voir la création graphique sous toutes ses facettes.

La scène vocale : contes, pièces de théâtre, poésies, la littérature jeunesse se donne en spectacle sur la scène vocale. Aujourd’hui, l’édition jeunesse renouvelle aussi sa production et s’appuie sur les évolutions techniques et numériques pour renouveler le genre du livre audio et élargir les publics, notamment en direction des plus jeunes.

La scène transmédia : la transmédialité et l’hybridation des supports ouvrent de nouvelles formes de création qui inspirent et s’inspirent de la littérature jeunesse. Sur la scène transmédia, un panorama de ce nouveau champ des possibles sera à tester sur place, à travers 3 outils numériques créés par le Salon : la Biblio-connection, Popapp et le Juke-box ados numérique (cf. p.47-49). Des rencontres, performances et projections, notamment autour de l’adaptation d’oeuvres en séries et films d’animation et d’une web TV Mon OEil présentée par le service éducatif du Centre Georges Pompidou mettront également en évidence l’évolution des formes de créations littéraires permises par les écritures transmédia.

Source : Salon du livre et de la presse jeunesse

mardi, novembre 24, 2015

I love Hana-Kun tome 1

Fiche

Titre : I love Hana-Kun
Genre : shôjo
Auteur : Kumaoka Fûyu
Illustrateur : Kumaoka Fûyu
Editeur français : Tonkam
Date de parution : 21/10/2015
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 10 ( en cours )
Prix : 6,99 euros









Synopsis

Nana est belle, douée et admirée de tous. Hana, lui, est le pire élève du lycée. À la suite d’une bagarre, il se retrouve en colle. En essayant de s’échapper, il tombe sur Nana qui lui rend une petite boîte qu’il a laissé tomber. Hana ne veut plus la donner à la personne qu’elle aime maintenant qu’elle l’a prise dans ses mains. Ces simples mots vont la pousser vers lui...

Avis

On ne choisit pas son amour !

Ce shôjo est assez intéressant et nous rapelle quelques séries bien connues et qui fonctionnent très bien. Un schéma simple mais efficace pas de triangle amoureux ou autre juste une fille et un garçon que tout oppose mais que le destin semble vouloir réunir. De ce fait, on oscille entre rire et émotion assez facilement et apprend à découvrir des personnages attachants et surprenants. C'est frais et dynamique.

La force première de cette série et dans son duo de personnages qui nous font vibrer au fil des pages. Ces derniers se révèlent plus attachants que charismatiques et on prend un réel plaisir à les suivre. Notre jeune héros nous surprend et on ne s'attend jamais à ses réactions.

L'univers est celui du lycée au Japon mais tout semble baigner dans un océan de douceur et de tendresse. On est comme dans une bulle hors du temps et qui permet de faire une pause dans notre quotidien. A cela, s'ajoute des touches d'humour plutôt sympas qui rendent le tout agréable et léger.

La trame narrative est loin d'être molle et même si on suit les états d'âme de notre jeune héroïne le tout reste dynamique et porté sur l'action plus que sur la réflexion. Tous les événements enchaînent sur un rythme soutenu avec de belles surprises et des moments forts en émotion.

Les illustrations sont typiques du style shôjo et agréable à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce shôjo sans être la bombe du siècle est très bon dans la genre et surprend au fur et à mesure de lecture dans le bon sens. Un shôjo frais et dynamique qui vous fera passer du bon temps. L'histoire est intéressante aussi grâce aux personnages.

Note : 15/20

mardi, novembre 24, 2015

Ajin tome 3

Fiche

Titre : Ajin
Genre : seinen
Auteur : Miura Tsuina
Illustrateur : Sakurai Gamon
Editeur français : Glénat
Date de parution : 18/11/2015
Nombre de tomes en France : 3  ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 6 ( en cours )
Prix : 7,60 euros









Synopsis

Kei Nagai, lycéen devenu immortel, découvre que Sato, premier individu de la communauté ajin qu’il est amené à fréquenter, n’est qu’un terroriste assoiffé de sang. Marqué par les terribles expériences pratiquées sur lui au centre de recherche, Kei décide pourtant de sauver la vie de l’un de ses bourreaux humains. Un violent face à face éclate alors entre lui et Sato…

Avis

Fuite !

Entre lutte pour sa survie et tentatives pour montrer qu'il n'est pas l'ennemi des humains, notre jeune héros tentent tout pour changer la donne et pour arrêter d'être traquer. L'action est ici omniprésente et on n'a pas le temps de souffler. Cela donne un tome sous tension, une ambiance électrique et une forte intensité.

Ce tome met en avant deux conceptions et deux choix de vie différents. On voit clairement la réaction des Ajins face aux humains qui veulent les traquer et les étudier. Cela permet à chacun de se positionner sur cette question et de se demander ce que l'on aura fait.

L'atmosphère est électrique on sent la tension. L'action nous prend aux tripes et on est pris dans cet engrenage et on ne peut plus s'arrêter de lire. C'est palpitant et immersif. On se croirait dans un vrai film d'action.

La trame narrative est centrée sur l'action mais propose ne même temps toujours une réflexion en fond ce qui permet de rendre cette dernière plus riche et complexe donc plus intéressante. Le tout demeure assez sombre, dur et sans pitié. Les machinations et les manipulations sont de mises. Tout ceci donne un rythme soutenu avec une intensité forte et constante. De quoi rester suspendu aux pages.

Les illustrations sont toujours aussi bien travaillées et on apprécie le souci détail ainsi que la justesse du trait.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce tome 3 d'Ajin fait monter la pression et l'intensité d'un cran. Entre psychologie et action on peut dire que cette série confirme son excellence avec un tome vraiment extra et incontournable.

Note : 16/20


mardi, novembre 24, 2015

Choubi-Choubi tome 1

Fiche

Titre : Choubi-Choubi
Genre : Kodomo
Auteur : Konami Kanata
Illustrateur : Konami Kanata
Editeur français : Soleil
Date de parution : 11/11/2015
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 2 ( en cours )
Prix : 7,99 euros









Synopsis

Avant de devenir un bon gros chat ronronnant, Choubi-Choubi était un chaton plein de vie, tout excité par ce qui l’entoure. Ce sont ces premiers moments, l’âge tendre d’une boule de poils, que Konami Kanata, l’auteure de Chi, propose de nous raconter à travers ce manga tendre et rigolo. Rien de mieux pour un chaton au caractère bien trempé que de faire tourner en bourrique une bonne vieille grand-mère !

Avis

La vie d'un chat en mode kawaii !

Voici qu'arrive une nouvelle série sur un petit chat tout mimi. Les petits neko ont bien la côte en ce moment au Japon. Les séries parlant de ces petites bêtes fleurissent à tout va et forcément débarque en force en France. Alors me direz vous nous voici encore une fois en présence d'une série sur un chat, c'est du déjà vu et revu. Je dirai oui certes mais toutes les séries ne se valent pas et ne présentent pas les petits félins sous le même angle. 

Le tout est assez réaliste et on peut dire que simplicité rime ici avec efficacité. Pas besoin de superflus  pour nous faire vibrer et nous faire fondre pour cette petite boule de poil. Quand on a un chat ou quand don connaît bien ces animaux, on se rend compte à quel point cela est réaliste.

L'atmosphère est douce et on se sent comme dans une bulle de douceur. Cela permet de fair une pause agréable dans notre quotidien avec une série toute kawaii et joyeuse. En ces temps durs et tristes, cela fait du bien de se changer les idées et de voir que du bonheur.

La schéma narratif est le suivant : des chapitres qui correspondent à des petites histoires qui sont des tranches de vie ur un thème précis. Le tout est très simple et épuré. On ne peut s'empêcher de s'émouvoir et d'être touché par ces petits moments de bonheur simple, réels et efficaces.

Les illustrations sont simples mais efficaces avec une petite touche de kawaii attitude.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, même si Choubi-Choubi ne révolutionne pas le genre, il apport une pierre à l'édifice non négligeable. C'est frais, touchant et même réconfortant. On se sent bien après avoir lu une série aussi kawaii.

Note : 13/20

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -