Archive for 12/30/15

mercredi, décembre 30, 2015

Star Wars - Le réveil de la force - La critique

Voici le premier article d'une nouvelle série d'articles qui verront le jour une fois par semaine et qui ne seront pas forcément liés au Japon en lui-même. 

Ce soir je vais vous parler de Star Wars - Le réveil de la force qui fait tant parler de lui. Attention cet article contient des spoils.













Fiche technique

Titre : Star Wars - Le réveil de la force
Date de sortie : le 16 décembre 2015
Réalisateur : J.J. Abrams
Durée : 2h15
Pays d'origine : Amérique

Synopsis

Dans une galaxie lointaine, très lointaine, un nouvel épisode de la saga "Star Wars", 30 ans après les événements du "Retour du Jedi".



Critique

Il y a bien longtemps

Quelle joie de voir un nouveau Star Wars et surtout la suite de the trilogie. Après avoir lu les romans et les comics qui parlent de la suite, je me suis dit cela ne peut qu'être bien et prometteur. A la lecture du synopsis je me suis dit tiens étrange aucun scénario déjà utilisé n'est respecté et cela m'a refroidi. Le fait que se soit produit par Disney a encore plus aiguisé ma méfiance. Après avoir vu les bandes annonces je me suis dit  ça à l'air pourquoi ne pas aller voir. Dès les premières minutes la magie opère mais pour combien de temps ? 



Retour dans le passé

Ce film nous propose de revoir des personnages phares avec des acteurs charismatiques. Han Solo, Leia et bien d'autres sont de retour pour notre plus grand plaisir. Je dirai même heureusement sinon je crois que le film aurait été encore plus soporifique et sans intérêt. Le personnage de Han Solo est vraiment the personnage et tout le film repose sur lui au final malgré le scénario et ce que l'on veut nous faire croire. Il est tellement charismatique et emblématique qu'il éclipse les autres. Autant dire qu'utiliser le passé pour faire du neuf donne une impression de réchauffer et de déjà vu. On sent que cela a aussi servi a attiré les fans et c'est un pari réussi de ce côté. 



La force n'est pas là

Le moins que l'on puisse dire c'est que la magie du début laisse vite place à un grand désespoir et une grande colère mêlée de déception. Disney a fait sombré Star Wars dans le côté obscur de la force. On peut dire que sur tous les plans hormis les phases d'action et les effets spéciaux tout est loupé et rien ne tient la route. Et que dire du descendant de Dark Vador si ce n'est qu'il est fade et pathétique. Quelle déception ! L'héroïne n'est pas mieux malheureusement. Cela laisse sceptique pour la suite. 



Suite ou remake ?

La question peut se poser. En effet, en apparence cela ressemble à une suite avec de nouveaux personnages et un scénario original. Tellement original qui s'éloigne complètement des suites déjà faites en romans ou comics et même n'en respecte aucune. Tout est mélangé pour masquer un fond plus sombre et plus triste : ce n'est pas une suite et oui on se rend vite compte que bizarrement le scénario fait beaucoup penser à l'épisode IV au point de se demander si on a pas fait un saut dans le passé. Cela gâche le film qui démarre bien mais qui au fil du temps se dégrade et la bataille finale est du copié collé de celle du IV ainsi que que la quête initiatique de Rey. 



Conclusion

En conclusion, ce Star Wars est plus un remake de l'épisode IV qu'une suite. On sent que Disney a voulu taper fort et en mettre plein les yeux en utilisant des effets spéciaux spectaculaires, des acteurs et personnages phares et en faisant beaucoup de pub. Cependant, tout cela ne peut masquer la vérité, c'est le plus décevant et le moins réussi des Star Wars. On s'éloigne de l'esprit de base et des suites faites en roman ou comics. C'est triste de voir un chef d'oeuvre détruit de cette manière.


mercredi, décembre 30, 2015

Please love me tome 2

Fiche

Titre : Please Love me
Genre : shôjo
Auteur : Nakahara Aya
Illustrateur : Nakahara Aya
Editeur français : Delcourt
Date de parution : 18/11/2015
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 8  (en cours )
Prix : 6,99 euros









Synopsis

Michiko est au fond du gouffre! Plus de travail, plus d’argent et un amant à entretenir... Seule solution pour s’en sortir : faire le compromis le plus embarrassant de toute sa vie !
Michiko se retrouve, à 29 ans, dans une situation bien délicate. Sa société vient de faire faillite et c’est sans le moindre revenu qu’elle continue d’entretenir son jeune amant encore étudiant. C’est dans cette situation complètement désespérée qu’elle va rencontrer par hasard Kurosawa, son ancien chef qu’elle détestait plus que tout. Ces retrouvailles pourraient bien bouleverser le cours de sa vie...


Avis

Un amour de patron !

Ce second tome de Please love me permet de voir l'évolution de la relation entre notre jeune héroïne et son patron qui nous apparaît sous un autre jour. On découvre dans ce tome plus de tendresse que d'humour et on tombe dans un flot de sentiment et de douceur qui nous envahit et nous émeut. C'est très simple mais très touchant.

Les personnages sont attachants et on le trouve trop mignon. On voit que derrière les apparences se cache une toute autre personne chez le patron de jeune héroïne qui n'est croit pas se yeux et qui sent que rien ne pourra être comme avant.

L'atmosphère est emplit de douceur. La tension du premier tome est redescendu pour laisser place à une atmosphère plus douce limite à l'eau de rose. C'est très shôjo et cela permet de bien faire ressortir les émotions des personnages.

La trame narrative évolue plus du côté des sentiments que des événements mais cela n'en pas pour autant fade ou ennuyeux. C'est dynamique et bien construit. Le tout se déroule avec douceur mais dans un bon rythme. On est pris dans l'engrenage et on suit avec plaisir cette belle histoire d'amour.

Les illustrations sont faites avec finesse et douceur ce qui est agréable.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Please love me est un bon shôjo qui nous séduit encore plus avec ce second tome. On apprécie les petites touches d'humour et les moments de tendresse. Le schéma reste classique mais pas dépourvu de charme. On dans le style shôjo pur et dur.

Note : 14/20

mercredi, décembre 30, 2015

Tsumitsuki

Fiche

Titre : Tsumitsuki
Genre : seinen
Auteur : Kiyohara Hiro
Illustrateur : Kiyohara Hiro
Editeur français : Pika
Date de parution : 25/11/2015
Nombre de tomes en France : 1 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 1 ( terminée )
Prix : 7,20 euros






Synopsis

Tourmentés par leur sentiment de culpabilité, des lycéens deviennent les proies rêvées des Tsumitsuki. Petit à petit, ces démons rongent les êtres qu’ils possèdent et les transforment en monstres. Un seul être s’oppose à ces démons, mais ces actes sont-ils aussi désintéressés qu’il y paraît ?

Avis

Chasseur de démon !

Cette nouvelle série fait une entrée fracassante sur la scène des manga et dès le début on rentre direct dans le feu de l'action. L'histoire se dévoile ainsi progressivement mais tout se met en place très vite. Cela permet de ne pas perdre de temps et capter l'attention du lecteur dès le début.

L'univers est issu des croyances et du folklore japonais. Cela rend le tout attrayant et mystérieux. De suite, le lecteur va trouver cela intéressant et sa curiosité va être susciter. Ajoutons à cela des personnages mystérieux et charismatiques et on comprend de suite pourquoi on s'attache vite à cette série que l'on lit sans s'arrêter.

Les phases d'action sont vraiment sans tabous et passionnantes. Cela est renforcé par la psychologie qui se dévoile au fil des pages de notre chasseur de démon. Cela est aussi complété par une sorte de complot qui capte notre intérêt et dont on veut savoir et comprendre les tenant et les aboutissants.

La trame narrative est basée sur un bon rythme et un bon scénario avec un complot en arrière fond passionnant et de belles phases d'action. Le découpage en chapitre correspond à des histoires qui ont comme fil rouge ce chasseur de démon qui se révèle pire que les démons. Chaque histoire est différente même si la trame de fond reste la même.

Les illustrations sont finement travaillées et on voit bien tous les détails. C'est très beau.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Tsumitsuki frappe fort dès le début et mérite déjà d'être reconnu comme une série excellente qu'il ne faut pas louper. Tous les bons ingrédients du genre sont là avec une mise en scène et un univers vraiment excellents. C'est un coup de coeur.

Note : 17/20

mercredi, décembre 30, 2015

Janvier 2016 chez Tonkam

Voici ce que nous réserve Tonkam pour le mois de Janvier.

Le 6 janvier

Hero mask tome 5 

Lorsque Mirai dévoile à Liliko qu’il est le héros, une certaine tension naît entre eux... Mais c’est alors qu’apparaît face à eux l’ennemi le plus puissant de tous : le créateur de leurs masques !



Jojo's bizarre adventure - saison 4 - Diamon is unbreakable tome 6

Le père de Josuke, Joseph Joestar, s’apprête à accoster à Morio. Mais avant que les retrouvailles père- ls n’aient lieu, les manieurs de Stand doivent affronter le terrible et électrique Red Hot Chili Peppers, toujours en possession de « L’arc et la èche », et dont l’objectif est justement d’assassiner Joseph !



Jojo's bizarre adventure - saison 7 - Steel Ball Run tome 19

Guidée par une voix inconnue, Lucy arrive au fleuve Delaware. Mais celui qui l'attend sur l'eau n'est autre que le président ! À deux pas du rassemblement total du cadavre entier, vers où cherche-t-il à naviguer ? Et Dio, ayant trouvé le point faible du président, reprend sa poursuite !



Medaka Box tome 21

Dotée de son style nouvellement acquis, Médaka affronte en n Iihiko Shishimé, mais voit son ultime attaque repoussée. Au bord de la mort, elle a la chance de pouvoir rencontrer sa mère, Hato Tsurubami... Un nal éblouissant mettant un terme à l'épisode : « Notre ignorance des Shiranui »



Le 20 janvier

Brynhildr in the darkness tome 12

Tandis que chacun y va de son plan concernant l’homme au costume noir, une nouvelle menace, « une éclosion », entraîne une tragédie ! À côté de ça, une histoire d’amour est en train de voir le jour entre un bad boy fraîchement débarqué et une des membres du club d’astronomie ! C’est alors qu’au beau milieu de ce quotidien tranquille, Kana...



Fausse petite amie tome 4

Le premier baiser échangé par Tadafumi et Subaru est un véritable échec...
Quel est le plan mis au point par Subaru pour redonner le sourire à son petit ami qui rumine encore cette humiliation ?!

Entre une visite chez les Jinguji et une nuit passée à l’école, petit à petit les liens se resserrent entre nos amoureux.
Pour Tadafumi, Subaru va enclencher le mode courage qu’elle trouvera au fond d’elle ...




Swordgai tome 5

Gaï a décidé de tuer de sa main Ichijo, son allié et ami désormais changé en Busoma. Un jeune homme prétendant être Aran Sasagane vient proposer à Gaï de le mener à celui qu’il cherche.
Le plan diabolique de Nakiri, celui-là même qui a envoyé Aran...




Kiss him, Not me tome 1

Kae est à la fois une Otaku et une Fujoshi (fan de boy’s love), très enrobée et presque inexistante. Un jour, elle est choquée par la mort de son héros de dessin animé préféré et, déprimée, elle s’enferme dans sa chambre plusieurs jour durant. Après une perte de poids assez violente, elle revient au lycée et découvre qu’elle a dorénavant un physique de rêve, qui pourrait s’avérer ravageur...


mercredi, décembre 30, 2015

Minuscule tome 3

Fiche

Titre : Minuscule
Genre : seinen
Auteur : Kashiki Takuto
Illustrateur : Kashiki Takuto
Editeur français : Komikku
Date de parution : 22/10/2015
Nombre de tomes en France : 3 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( en cours )
Prix : 8,50 euros









© 2015 Takuto Kashiki / PUBLISHED BY KADOKAWA CORPORATION ENTERBRAIN

Synopsis

Konju la ménestrel a été invitée pour donner un concert à la résidence Melliflue,immense bâtisse régie par des lois particulières, dans les bas-fonds de la ville. Hakumei et Mikochi l’accompagnent...

Avis

La quête continue !

Ce nouveau tome de Minuscule nous séduit de nouveau dès les premières pages. Cette aventure toute mignonne et qui présente les choses sous un autre angle se transforme de plus en plus en quête digne des romans ou BD d'heroic Fantasy. C'est surprenant et cela colle cependant parfaitement avec l'univers mis en place depuis le début.

Les personnages s'en retrouvent grandis et ne cessent d'évoluer. A cela s'ajoute l'apparition de nouveaux personnages mystérieux ou inquiétants qui renforcent l'intrigue et la complexifie. On sort un peu de l'innocence du début pour aller dans le monde plus réel et mitigé. Cependant on garde la fraicheur que l'on voit depuis le début.

L'aventure ne cesse de prendre de nouveaux tournants et d'évoluer. Ainsi, on passe d'un univers à un autre au fil de tome et on revisite ou découvre plein d'univers sous un autre angle. C'est très beau et cela nous touche. On se met à rêver et à vouloir voyager avec nos compagnons.

La trame narrative se déroule sur un bon rythme qui ne cesse de s'intensifier. A cela, s'ajoute une complexification de l'intrigue qui la rend encore plus intéressante et passionnante. Autant dire que cette série sait se renouveler et évoluer au fil des tomes.

Les illustrations sont toujours aussi bien et finement travaillées. C'est un régal.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, ce troisième tome de Minuscule est vraiment excellent comme les précédents. Chaque tome nous charme et nous émerveille. A chaque fois c'est une nouvelle aventure et une nouvelle intrigue qui se développe à celle de base.

Note : 16/20