Archive for mars 2016

jeudi, mars 31, 2016

Présentation de la rétrospective sur Pandora Hearts

Jusqu’au 9 avril, vous pouvez venir admirer l'exposition : Rétrospective Pandora Hearts à la MCJP ( maison de la culture du Japon ) en entrée libre.
Cela permet de voir des illustrations originales et d'admirer le travail de la mangaka qui n'a pas son pareil pour faire de magnifiques illustrations.



Vous aurez le droit à deux magnifiques fresques et une surprise attend les visiteurs. Les illustrations sont nombreuses et variées.



Les illustrations permettent de voir aussi l'évolution de la mangaka.





Petit mot de Ki-oon qui publie le manga Pandora Hearts  : La mangaka aurait aimé venir en France. Nous ferons tout pour la faire revenir en France.

Petit mot de la traductrice du manga : Se fut un réel plaisir que de traduire cette oeuvre. Sa traduction fut simplifiée par son cadre très européen. Cela m'a beaucoup plus car j'aime beaucoup l'univers d'Alice aux pays des merveilles et cette série comporte de nombreuses références à cette oeuvre. 






Sur un écran on peut voir la mangaka en plein travail. On peut aussi voir dans une vitrine des goodies exclusifs et rares.


Lors de la soirée d'inauguration nous avons eu le droit à la présence de cosplayers.



Cette exposition est vraiment complète et magnifique aussi bien pour les amateurs de la série que les autres. A ne pas louper.


Toutes les photos : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1057908964248280.1073742322.399125340126649&type=3

jeudi, mars 31, 2016

Top du mois de mars 2016

Voici qu'arrive le dernier jour de ce mois de mars et sous cette pluie quoi de mieux que de lire un bon manga. Voici le top du mois.

5- Les oubliés tome 2 chez Komikku Editions

Les oubliés est un thriller avec un fond de politique vraiment palpitant sur fond d'Histoire. On pris dans cette intrigue qui nous fait frissonner et qui maintient une forte tension tout au long de la lecture. Mystère et frisson sont là pour nous prendre aux tripes du début à la fin. C'est un coup de coeur.

http://www.lemondefoudesmangas.com/2016/03/les-oublies-tome-2.html



4- Ultraman tome 4 chez Kurokawa

Ce quatrième tome d’Ultraman frappe fort et en prend plein la tête. C’est un des meilleurs tomes et l’intrigue est bien relancé. Un bon mélange d’action et d’intrigue. C’est très dynamique et on a notre lot de surprise. C’est très bon et donc forcément un coup de coeur.

Chronique

http://www.lemondefoudesmangas.com/2016/03/ultraman-tome-4.html



3- Deadlock tome 1 chez Taifu Comics

Si vous croyez connaître tout sur les yaois et tous les genres de yaoi, préparez-vous à une grande claque et à être surpris. Ce titre est vraiment excellent, original et touchant. Pas d’histoires d’amour ni de scènes osées, rien que la vie carcérale sans détour et dans toute sa véracité. C’est vraiment excellent sur touts les plans. C’est un gros coup de coeur et une très bonne surprise.

chronique

http://www.lemondefoudesmangas.com/2016/03/deadlock-tome-1.html



2 -GTO - Paradise Lost tomes 1 et 2 chez Pika

Ces deux tomes de GTO - Paradise Lost nous font passer un agréable moment de lecture. Entre, rire, action et leçon de vie nous voilà partie dans une aventure mouvementée et vraiment atypique. C'est frais et dynamique et notre great teacher est plus que jamais au top de sa forme. C'est un coup de coeur.

Chronique

http://www.lemondefoudesmangas.com/2016/03/gto-paradise-lost-tomes-2-et-3.html



1 -Séki, mon voisin de classe tome 2 chez Akata

Ce second tome de Séki, mon voisin de classe, poursuit sur la lignée du premier. C'est frais et drôle. Tout est fait pour bien nous distraire et pour nous présenter des histoires vraiment loufoques. On aimerait tous avoir un Séki dans notre classe. C'est un coup de coeur.

Chronique

http://www.lemondefoudesmangas.com/2016/03/seki-mon-voisin-de-classe-tome-2.html




Et vous quels sont vos coups de coeur ?

jeudi, mars 31, 2016

Douceur et amour avec ARAYA

ARAYA est une chanteuse japonaise que j'ai découvert grâce aux réseaux sociaux. Sa musique révèle beaucoup de contrastes et son univers musical est vraiment intéressant.









Voici l'interview qu'elle a bien voulu m'accorder en direct du Japon.

- Pouvez-vous vous présenter ?

C'est un plaisir que de vous parler. Je m’appelle ARAYA et je suis une chanteuse japonaise. 

- Qu'est-ce qui vous a poussé à devenir chanteuse ?

Lors de mon enfance, j'ai été victime d'intimidation et je fus séparée de ma famille.
La musique fut mon seule amie et elle m'a aidée pour tout. Je me suis dit : Je veux moi aussi aidé les autres grâce à la musique.

- Quel a été votre parcours musical ?

C'est une longue histoire. Au début, c'était de faire quelque chose d'intéressant avec mon ami Shota.

- Quelles sont vos influences musicales ?

A ce jour, je respecte Miyavi.
Mes influences sont : A.B z et Ayumi Hamasaki qui sont des musiciens japonais.

- Pouvez-vous décrire votre univers musical ?

Mon concept est : Radical Diva. Le but est de permettre aux gens de connaître les vraies choses sans les cacher. Je veux jouer de nombreux genres musicaux.

- Votre style est beaucoup plus qu'un univers musical. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Par ma musique et ma création je veux adresser un message pour la paix mondiale. Je veux que les intimidations et discriminations raciales disparaissent du monde. J'ai l'espoir de pouvoir coexister avec les gens du monde entier ainsi que les animaux.

- D'où vous vient l'inspiration ?

Je m'inspire de la nature en regardant les étoiles, le ciel et les belles choses. Je me suis inspiré de beaucoup de choses que je vois quand je sors seule.

- Lorsque vous voie dans votre clip vous donnez une impression de douceur, mais votre chanson est très rock. Comment expliquez-vous ce contraste?

C'est un fossé. En fait, je suis douce mais certaines personnes me voient comme effrayantes. Au Japon, presque tout le monde voient l'autre comme un étranger s'il change sa couleur de cheveux, de peau ou s'il se fait tatouer. Je veux changer cet état d'esprit et ne pas juger les personnes sur leur apparence.

- Vous semblez montrer les différentes émotions de l'âme. Est-ce votre avis?

Le concept venait de Shota. 
Je veux que vous voyez mon autre face comme lui.

- Quel sont vos futurs projets?

 Je veux voir beaucoup de pays à travers mes propres yeux, Je veux chanter et communiquer avec les gens qui vivent en outre-mer pour la paix mondiale.

Je remercie beaucoup ARAYA pour cette interview ainsi que son staff qui m'a permis de le faire.

Site officiel : http://arayayumi.com/



dimanche, mars 27, 2016

King's Game Spiral chez Ki-oon

Les éditions Ki-oon annoncent l’arrivée dans leur catalogue de la quatrième saison du perfide jeu du Roi : King’s Game Spiral.



Après vous avoir entraînés dans les sinistres défis du King’s Game, vous avoir menés jusqu’aux origines de cette véritable malédiction au fin fond de la campagne japonaise, il est temps de nous concentrer sur une partie non développée du jeu : les premières sueurs froides de Natsuko Honda.

Toujours plus sournois, toujours plus ignoble, le Roi n’a pas fini de nous horrifier, mais une personne ne cesse de le défier et refuse de mourir... La première partie de Natsuko Honda enfin révélée avec King’s Game Spiral.

King’s Game Spiral
 – Sortie du tome 1 le 9 juin 2016

Synopsis

Alors que Nobuaki Kanazawa et Natsuko Honda se débattent pour échapper à la malédiction du jeu du Roi, loin de là, deux collégiennes en mal de sensations fortes s’introduisent de nuit dans une école à l’abandon. Sur le mur, dans les cahiers, elles trouvent des messages de haine et de colère... L’un d’eux les intrigue particulièrement : “Qui est le Roi ?”
Un an plus tôt, c’est dans ce lycée que Natsuko a fait sa première expérience du cruel jeu de survie ! À l’époque, elle ne pensait qu’à une chose : sauver ses amies, et surtout Kentaro, le garçon qu’elle aimait... Mais les bonnes intentions ne font pas le poids face à la cruauté du Roi... Jusqu’où iront Natsuko et Kentaro pour survivre ?

Vous n’échapperez pas au King’s Game : tout n’est qu’un éternel recommencement. Le tome 1 de King’s Game Spiral sortira ainsi le même jour que le dernier volume de King’s Game Origin, car aucun répit n’est permis... Et que le meilleur gagne.
Source : Ki-oon

dimanche, mars 27, 2016

Countrouble tome 1

Fiche

Titre : Countrouble
Catégorie : shônen
Auteur : Nao Akinari
Illustrateur : Nao Akinari
Editeur français : Pika
Date de parution : 2/03/2016
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 7 ( terminée )
Prix : 6,95 euros








Synopsis

« Armée de sa magie et dotée d’un caractère de cochon, Sasara, une petite sorcière qui prétend être un ange, débarque dans la vie de Kôta. Elle s’est mise en tête de l’aider à trouver l’amour à tout prix ! Le jeune garçon, qui n’avait rien demandé, voit l’opportunité de se rapprocher d’Akino, la beauté froide de la classe. Mais les sorts de Sasara sont “minutés” et ont tendance à tourner au désastre... Sa mission semble
plus difficile que prévue ! »


Avis

Une histoire d'amour

Bien que l'on soit dans un shônen, le thème principal de cette est l'amour. Cela paraît surprenant pour un manga de cette catégorie mais pourquoi pas. Notre jeune héros doit trouver l'amour pour sauver la Terre. Une quête à mi-chemin entre deux genres mais qui tourne vite à une relation entre notre héros et une fille qu'il veut absolument séduire. Le tout est assez dynamique et plutôt mouvementée.

10

Le chiffre 10 est le leitmotiv de ce tome et de cette série.Tout tourne autour de ce chiffre. Cela entraîne des complications et des rebondissements assez inattendus et qui nous font bien rire. Cela permet aussi d'une certaine manière de rythmer le manga. Bien entendu la magie est là et fout un sacré bordel

Magie et amour ne font pas bon ménage

Quand un ange magicienne décide de prendre votre destin amoureux en main, on peut s'attendre au pire et c'est ce qui se passe ici au détriment de notre jeune héros qui morffle bien malgré lui. L'introduction de la magie permet tout les délires possibles et inimaginables. Ainsi, tout devient complètement barré et on tombe dans le comique très vite. Cela rend le tout léger et vraiment très agréable à lire.

Parodie

Cela fait un peu penser à une sorte de parodie des histoires d'amour que l'on peut trouver dans les shôjos avec un brin de magie et d'originalité. Une bonne comédie sentimentale qui n'est pas sans rappelé certains titres comme : Lamu ou autres.

Les illustrations sont correctes et bien pour le genre.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Countrouble surprend, nous fait rire et est complètement disjoncté. Le tout est assez intéressant et entraînant. On se laisse vite prendre au jeu et on se demande comment cela va évoluer. Une série intéressante et à suivre.

Note : 14/20


dimanche, mars 27, 2016

Au fil de l'eau

Fiche

Titre : Au fil de l'eau
Catégorie : seinen
Auteur : Ikebe Aoi
Illustrateur : Ikebe Aoi
Editeur français : Komikku
Date de parution : 17 mars 2016
Nombre de tomes en France : 1 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 1 ( terminée )
Prix : 16 euros










© 2013 Aoi Ikebe (AKITASHOTEN) 

Synopsis

- Primé au Japan Media Arts Festival en 2014 -
Où que nous vivions, d'où que nous soyons... nous avons tous le droit de rêver. Rêver de devenir astronaute ou pilote, se voir en chef d'orchestre, rêver de faire des repas somptueux, de vivre dans un milieu distingué.
Pour une vieille dame, les souvenirs du bonheur de l'enfance se calquent sur l'univers occidental très lointain des filles du Docteur March et autres romans pour jeunes filles.
Dans le bas de la ville, un quartier défavorisé, une rivière polluée stagne, comme un passé qu'on voudrait oublier. Mais ses habitants aussi ont le droit de rêver, et les rêves parfois se croisent...
Il y a des bonheurs qui traversent notre vie sans qu’on s’en doute.


Avis

Passé et modernisme

Ce manga nous permet de faire un voyage entre le passé et le futur. On crée ainsi un pont intergénérationnel qui donne un air de nostalgie et il en résulte une certaine tristesse. Entre mélancolie, souvenir du passé, regret et constat, on est pris dans un flot de sentiments qui nous submergent et nous touchent au plus profond de nous. C'est tellement simple et attendrissant à la fois. Les choses toutes simples de la vie sont souvent les plus touchantes quand elles sont racontées avec tant de nostalgie.

La vie tout simplement

Ici, on revoie la vie simple et réaliste d'une personne âgée qui nous narre quelques épisodes de sa vie. Cela nous touche d'autant plus car c'est très réaliste et on pourrait être cette vieille personne. Ainsi, les sentiments sont encore plus forts par leur réalisme et le fait que ça pourrait être les nôtres.

Poésie

Ce qui est beau et touchant aussi dans ce manga, c'est la poésie et la tendresse qui s'en dégage. Cette poésie n'est certes pas exprimée par des vers ou autres mais par l'histoire en elle-même. Cela rend le tout plus profond et encore plus émouvant.

Plus qu'une histoire un pan de l'Histoire

Cette histoire qui semble ne touchait que le personnage principal, touche en fait tout une partie de l'Histoire de la vie et de la fameuse rivière. Ainsi, cela prend une autre dimension et on voit mieux l'évolution de la société et le passage du temps.

Les illustrations sont bien faites et agréables à regarder.

L'édition est plus grande au niveau du format que pour les manga en général. Elle est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Au fil de l'eau rime avec poésie et nostalgie pour nous toucher au plus profond par sa véracité et la force des sentiments qui s'en dégagent. Une belle lecture et une belle tranche de vie à découvrir et à lire au plus vite.


Note : 17/20

samedi, mars 26, 2016

Lune de sang tome 7

Fiche

Titre : Lune de sang
Catégorie : seinen
Auteur : Maruyama Tômo
Illustrateur : Maruyama Tômo
Editeur français : Doki-Doki
Date de parution : 3/02/2016
Nombre de tomes en France : 7 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 7 ( terminée )
Prix : 7,50 euros








Synopsis

« Sakuya a exploré les profondeurs du Gouffre du Royaume des Ombres et a ainsi pu faire la lumière sur le passé de sa famille. À son retour, elle décide de tout tenter pour briser la malédiction qui frappe sa lignée depuis des millénaires…
Elle obtient de nouveaux pouvoirs en acceptant de porter le fardeau de tous les crimes et de tous les agissements sinistres de ses ancêtres. Elle se rend alors là où tout a commencé… Rongées par le désespoir, les bêtes ne tardent pas à hurler à la lune… Ne manquez pas la conclusion de cette histoire explosive où se mêlent combats, sang et folklore japonais ! »

Avis

Les mêmes faces d'une même pièce

Ce tome surprend et nous un beau rebondissement à travers l'héroïne. Ce tome entre action et réflexion est empreint d'une certaine tristesse. Cela donne une atmosphère vraiment unique et qui envoûte. On est pris dans les pensées de l'héroïne et on se met à être ému par cette dernière et à ressentir ses sentiments. Entre inquiétude, tendresse, tristesse et action, on est pris dans un récit dynamique et intrigue riche et complexe qui fascine.

Retrouvailles

Les affrontements se succèdent et on assiste à des retrouvailles placées sous le signe du fer. Ces retrouvailles renforce ce qui a été dit précédemment. Ces derniers sont épiques et vraiment bien travaillés.

Un destin tragique

On voit que dans cette série tous les personnages connaissent un destin tragique. On ne peut pas dire que les héros ou les autres soient mieux lotis. Chacun a son lot de souffrances et finalement, ils se rejoignent tous sur ce point. Cela permet d'accentuer le côté émouvant et la sensation de tristesse qui se dégage de plus en plus de cette série au fil des tomes.

Une atmosphère toujours aussi envoûtante

Entre paranormal, surnaturel et monstre en tout genre, l'atmosphère de ce manga aussi inquiétante que mystérieuse nous fascine toujours autant. Plus les tomes passent plus cette atmosphère est vraiment captivante et devient même meilleur à chaque tome.

Les illustrations sont toujours aussi bien détaillées et agréables à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce nouveau tome de Lune de sang va bien dans la foulée du précédent et reprend l'intrigue du début là où l'avait laissé. Ce tome joue parfaitement entre émotion et action. Un très bon tome de la série voir un des meilleurs.

Note : 17/20


jeudi, mars 24, 2016

10 Count tome 4

Fiche

Titre : 10 Count
Catégorie : yaoi
Auteur : Takarai Rihito
Illustrateur : Takarai Rihito
Editeur français : Taifu Comics
Date de parution : 25/02/2016
Nombre de tomes en France : 4 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 4 ( en cours )
Prix : 8,99 euros









Synopsis

« Si tu me le demandes, j’accepterai de te salir encore plus... »
Kurose joue avec le corps de Shirotani et lui avoue la raison pour laquelle il l’aime. 
Choqué, Shirotani fuit, mais son corps ne l’entend pas de cette oreille. Shirotani ne peut plus se retenir et en se caressant, il réveille un ancien traumatisme.
L’amour entre le psychologue peu sympathique et le secrétaire mysophobe prend une autre tourne alors que le mystère autour du traumatisme de Shirotani s’éclaircit !


Avis

Origine de la maladie

On voit ici un retour en arrière dans le temps qui permet de mieux comprendre notre héros et sa maladie. Cela est intéressant et permet d mieux le comprendre et de mieux comprendre ses réactions. Cela le rend plus charismatique et touchant. C’est donc un tome fort émotionnellement que nous offre l’auteur. On est surpris et ému. Cela n’entache pas le dynamisme de la série au contraire cela s’imbrique parfaitement dans cette dernière. Le tout est assez cru et sans détour. L’auteur via droit au but sans tabou ni retenu ce qui rend le tout encore plus fort et riche émotionnellement. 

Je suis sale

Notre héros qui est déséquilibré mentalement arrive enfin à accepter cela et à comprendre d’où cela vient. Ainsi, on arrive à voir que le problème vient de l’image que se fait notre jeune héros de lui-même par rapport à ses tendances sexuelles. Ainsi, L’auteur soulève ici en fond un problème réel et encore : celui de s’accepter comme on est et surtout d’accepter ses tendances sexuelles. C’est un thème fort et dans l’ère du temps qui permet d’enrichir et de donner de la profondeur à l’intrigue. Les personnages n’en deviennent que plus charismatiques et humains.

Un amour pas comme les autres

On voit ici éclore et même exploser un amour peu commun et assez atypique. Entre l’amour de soi, l’acceptation de soi et aimer l’autre, on est pris dans un flot de sentiments forts qui créent une atmosphère unique et chargées en émotion. Le tout devient complexe et tous ces sentiments s’imbriquent pour former un amour fort et puissant voir destructeur et en même temps guérisseur. C’est ambivalent et déconcertant. On es pris dans cela qui est très bien rendu et qui est rendu sans détour même dans les actes sexuels qui sont très explicites et fortement présents.

Les illustrations sont bien faites et très explicites. Le tout est fin et élancé avec une touche de sensualité.

L’édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce quatrième tome de 10 Count fait monter l’intensité d’un cran et on rentre plus que jamais dans le vif du sujet. Cela surprend et peut déconcerter mais au final cela permet d’amplifier les sentiments et de rendre la relation forte.

Note : 14/20

jeudi, mars 24, 2016

Dio-Distraught Overlord nous parle de sa venue en Europe

Dio-Distraught Overlord est un des groupes qui fera la tournée européenne en passant par la France pour fêter le 10ème anniversaire de B7KLAN. Pour cette occasion, ils ont accepté de répondre à quelques questions.










- Pouvez-vous vous présenter ?

Nous sommes Dio.
Les gens à travers le monde continue de dire  que Dio est le plus for des groupes.
Nous sommes revenus du plus profond de l'obscurité. Pour envahir ce monde avec un son destructeur et une performance écrasante.

- Pouvez-vous nous parler de votre parcours?

Le groupe est né en 2006. Après avoir fait parler de nous pendant quelques années, nous étions allés dans le monde des ténèbres. Nous sommes revenus ici pour célébrer le 10e anniversaire de B7KLAN.

- Pouvez-vous décrire votre univers?

 Pour le décrire la catégorie Visual-kei ne suffit pas. Personne ne peut imiter Dio. Parce que nous ne sommes pas humain.

- D'où vous vient l'inspiration ?

Nous essayons souvent de faire face au côté sombre de notre fort intérieur. Il peut en résulter quelques inspirations inattendues.

- Comment composez une chanson ou un album ?

Certaines chansons sont composées lors de nos jam sessions en studio. D'autres sont composées par Erina avec l'arrangement de chaque membre. Comme pour notre nouvelle chanson 「BYAKUYA NI Moyuru HANA」. Tous les textes sont écrits par Mikaru. Il les crée souvent pendant sa  douche.

- Votre groupe existe depuis quelques  années, ce dernier a-t-il évolué dans un nouveau style ?

Le monde de Dio ne changera jamais, même si nous avons reconstruit.

- Que ressentez-vous lorsque vous vous à l'approche de votre première tournée européenne?

Nous sommes heureux. C'est incroyable. La vie est intéressante.

- Comment vous sentez-vous à l'idée de revenir en France?

La  France est le premier pays où Dio a fait un concert à l'étranger. Par conséquent, nous apprécions la France. Un jour, nous aimerions avoir concert à La Tour Eiffel.

- Avez-vous un message pour vos fans?

Hey Guys! Dio revient bientôt. Nous continuons d'évoluer, même maintenant. Si vous manquez cette occasion fantastique de nous voir,vous le regretterez.  Attendez jusqu'à ce jour, il sera bientôt.
Rendez-vous dans votre pays et votre ville.

Je tiens à remercier le groupe Dio-Distraught Overlord d'avoir bien voulu répondre à mes questions et B7KLAN qui m'a permis de faire cette interview. 

mercredi, mars 23, 2016

Lesson of the evil tome 5

Fiche

Titre : Lesson of the Evil
Catégorie : seinen
Auteur : Kishi Yûsuke
Illustrateur : Karasuyama Eiji
Editeur français : Kana
Date de parution : 18/03/2016
Nombre de tomes en France : 5 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 9 ( terminée )
Prix : 7,45 euros








Synopsis

« Seiji Hasumi ne fait aucune distinction entre ses amis et ses ennemis quand il est question… de les éliminer ! Qu’il s’agisse d’élèves lui vouant toute l’admiration du monde ou d’un ami proche, il est prêt à supprimer quiconque représente une menace. Seiji Hasumi ne tolère aucune exception ! Et il ne se laisse jamais amadouer… »

Avis

Un requin dans un lac

Notre professeur devient de plus en plus sûr de lui et cela donne l'impression d'un contrôle total de sa part sur tout ce qui se passe. L'atmosphère est de plus en plus oppressante et on est pris aux tripes du début à la fin. L'intensité est forte et constante. Cependant, ce qui est intéressant c'est de voir les failles de notre professeur et que ceux qui le combatte deviennent de plus en plus fort. Cependant, notre professeur reste charismatique, inquiétant et vraiment fascinant.

Retour dans le passé

Un passage assez long et détaillé est fait ici sur la passé plutôt sombre et inconnu du professeur. Cela permet de mieux le cerner et de mieux comprendre qui il est. Cela renforce l'inquiétude et le côté dark du manga. On s'enfonce de plus en plus dans les ténèbres. C'est vraiment passionnant de voir cela et cela ne fait que renforcé l'intensité de la série.

Neutres à tout va

Dans ce tome, encore plus que dans les précédents, les meurtres et l'idée de tuer vont bon train. Plus on avance dans la série, plus cela est mis en avant. On sent que tut s'accélère et que l'on va vers une véritable boucherie. Cependant, on ne tombe pas dans le gore et on reste dans une intrigue complexe et vraiment bien ficelée qui nous maintient en haleine du début à la fin par sa finesse et sa profondeur.

Les illustrations sont toujours aussi bien travaillées et riches en détails.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce cinquième tome de Lesson of the evil est vraiment passionnant et cette série n'a pas finie de nous surprendre et de nous maintenir en haleine. Entre un personnage fort et charismatique et une intrigue vraiment riche et captivante, on est bien servi.

Note : 15/20

mercredi, mars 23, 2016

Deadlock tome 1

Fiche

Titre : Deadlock
Catégorie : yaoi
Auteur : Aida Saki
Illustrateur : Takashina Yû
Editeur français : Taifu Comics
Date de parution : 25/02/2016
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 2 ( en cours )
Prix : 8,99 euros









Synopsis

Yûto, un ancien agent de la brigade des stups (BS), affirme ne pas avoir tué son collègue et avoir été emprisonné à tort.
Pour être libéré, il devra identifier un terroriste qui opère depuis la prison.
Cependant, Dick, son compagnon de cellule, lui déclare le jour de son arrivée dans la prison d’État de Schelger qu’il fait partie des cibles à abattre.


Avis

La justice

Ce yaoi parle de la justice et du monde carcéral à travers une intrigue vraiment bien construite et très intéressante à suivre. La notion de justice ici est mise en avant et on se rend compte que tout n’est pas toujours juste. Cela colle bien avec la réalité et permet d’introduire une notion de sympathie envers le personnage et permet également de complexifier l’intrigue en introduisant une sorte de complot. 

Le milieu carcéral 

Ce qui est décrit ici sans tabou et sans détour, c’est la vie dans les prisons. Le tout est assez réaliste. Cela est original dans la catégorie yaoi. C’est vrai que plusieurs séries parlent de ce milieu mais on le voit ici avec plus de nuances et plus comme si on était dans un film américain. On est pris dans l’ambiance et l’univers de ce manga qui surprend et séduit.

Devenir une femme

On voit ici qu’en arrière plan se dessine une relation dominant/dominé plutôt rude mais cela n’est pas clairement mis en place.Tout est suggéré et cela passe parfaitement dans l’intrigue. Ainsi, ce côté là s’intègre parfaitement à l’action et au scénario qui ne servent pas de prétexte à la relation mais que la relation enrichit.

Mener l’enquête

On voit ici que toutes les relations sont calculées et que chacun agit par intérêt. On voit une sorte de sous intrigue se profilait sous l’intrigue principal qui donne un air de polar à ce yaoi qui est riche en action et en réflexions psychologiques.

Les illustrations sont fines et élancées. C’est très détaillées et agréable à voir.

L’édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Si vous croyez connaître tout sur les yaois et tous les genres de yaoi, préparez-vous à une grande claque et à être surpris. Ce titre est vraiment excellent, original et touchant. Pas d’histoires d’amour ni de scènes osées, rien que la vie carcérale sans détour et dans toute sa véracité. C’est vraiment excellent sur touts les plans. C’est un gros coup de coeur et une très bonne surprise.

Note : 19/20


mardi, mars 22, 2016

Nisekoi tomes 1 à 3

Fiche

Titre : Nisekoi
Genre : Shônen.
Auteur : Komi Naoshi.
Illustrateur : Komi Naoshi.
Éditeur français : Kaze manga.
Date de parution : 04 / 09 /2013.
Nombre de tomes en France : 17 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 21 ( en cours )
Prix : 6 euros 79









Synopsis

Lorsqu'il était enfant, Raku Ichijo a promis à celle qu'il aimait alors de conserver précieusement un cadenas dont elle seule possède la clé jusqu'à ce qu'ils se retrouvent tout les deux, une fois adultes, pour se marier.
Dix années se sont écoulées, Raku, bien que fils d'un chef de clan yakuza, tente d'être un lycéen comme les autres.
Son quotidien est bouleversé par sa rencontre avec Chitoge Kirisaki, une nouvelle élève très querelleuse, qui va rapidement devenir sa pire ennemie.
La situation tourne au cauchemar quand Raku apprend qu'il s'agit en réalité de gangsters et qu'il va devoir simuler de sortir avec elle ... pour éviter une guerre des gangs !
Leurs familles vont -elles s'apercevoir qu'ils ne font que jouer la comédie ?
Mais surtout, retrouvera-t-il son amour d'enfance ?

Avis

Un amour d'enfance

Notre héros principal garde avec lui un souvenir d'enfance qui lui permettrais de retrouver son amour d'enfance.
Mais voilà, il n'a rien trouvé et il est tombé amoureux d'une jeune fille.
Il souhaite de tout son coeur que cette jeune fille soit son amour d'enfance.
Mais pour l'instant on n'en sais trop rien.
Raku ne se souvient même plus de cette fille qu'il cherche tout ce qu'il sait c'est qu'il la reconnaîtra grâce à leurs souvenirs d'enfance.
La fille avait pris soin de donner un objet à Raku et qu'elle en gardera un aussi, pour qu'il puisse se retrouver dans le futur.

Des héros pris au piège

Nos deux personnages principaux sont pris au piège entre la guerre de leurs deux familles.
Pour le bien de leurs familles respective ils vont devoir simuler d'être ensemble.
Mais ce n'est pas chose facile de faire sa avec la personne que vous détestez.
En plus de sa, il y a des membres de leurs familles qui les surveille continuellement.
Sa ne va pas être chose facile pour nos héros de jouer la comédie et de ne rien laisser paraître.

Une histoire qui sort de l'ordinaire

Il y a quelques clichés par-ci, par-là, mais sa n'abîme pas l'oeuvre.
L'histoire est original, travaillés, rafraîchissante ce qui nous plonge dedans.
Puis, ce qui est bien dans c'est que sa ne tourne pas constamment autour de l'amour.
Même si notre héros est à la recherche de son amour d'enfance mais qu'il est aussi amoureux d'une fille, dont il est persuader que c'est son amour d'enfance.
Ce n'est pas pour autant que le manga est rempli de niaiseries.
Pour en savoir plus, il faudrait lire l'oeuvre car je ne voudrais pas spoiler.

Les illustrations vraiment très bien faites et le soin qui y a était mis, rend la lecture agréable et fluide.

L'édition est bien faites ce qui rend la lecture très agréable.

En conclusion, Nisekoi, est un manga drôle, remplis de quiproquos , des personnages attachant et très peu sont transparent dans ce manga. De belles illustrations pour nous transporter dans l'univers, de beaux discours et juste ce qu'il faut donc n'hésitez pas à l'acheter.

Note : 4/5.

Shiki.


mardi, mars 22, 2016

Coiffure japonaise au coeur de Paris

Au coeur de Paris, vous pourrez trouver une enseigne qui vous permettra de pouvoir être coiffé comme les japonais ou même d'autres styles de coiffures asiatiques.



Pour cela, il vous suffit de vous rendre au 15 rue d'Argenteuil dans le premier arrondissement parisien. Cette enseigne qui se nomme SUPERSTARS se situe non loin du quartier japonais bien connu de Paris.


Le style est simple et épuré, ce qui est typique des enseignes asiatiques. Les coiffeuses sont toutes d'origine asiatique et on n'a l'impression d'être chez un coiffeur moderne au Japon.

Tout est fait pour vous détendre et que vous vous sentiez bien. L'accueil est chaleureux et on se sent de suite à l'aise.



Le hic est cependant le prix des coupes qui sont environ à 80 euros le reste est assez cher aussi : couleur 60 euros et permanente 70 euros.


mardi, mars 22, 2016

Mars 2016 chez Komikku Editions

Voici ce que nous réserve les éditions Komikku pour le mois de mars.

Le 17 mars

Au fil de l’eau
 
- Primé au Japan Media Arts Festival en 2014 -
Où que nous vivions, d'où que nous soyons... nous avons tous le droit de rêver. Rêver de devenir astronaute ou pilote, se voir en chef d'orchestre, rêver de faire des repas somptueux, de vivre dans un milieu distingué.
Pour une vieille dame, les souvenirs du bonheur de l'enfance se calquent sur l'univers occidental très lointain des filles du Docteur March et autres romans pour jeunes filles.
Dans le bas de la ville, un quartier défavorisé, une rivière polluée stagne, comme un passé qu'on voudrait oublier. Mais ses habitants aussi ont le droit de rêver, et les rêves parfois se croisent...
Il y a des bonheurs qui traversent notre vie sans qu’on s’en doute.



© 2013 Aoi Ikebe (AKITASHOTEN) 



Le Maître des livres tome 7
 
Mikoshiba, homme à la tête de champignon et au caractère de cochon reste l’incontournable bibliothécaire si attachant de cette histoire. Ses patients du jour à “La rose trémière” ? Un jeune collégien, une lycéenne, un vétéran de l’armée, et même Kanda. Tous ont des histoires personnelles à vous raconter... mais c’est également le cas de Mikoshiba en personne !
Le Maître des livres continue son bonhomme de chemin entre amours de la littérature, de l’objet livre et des relations humaines sincères et chaleureuses.
 



© 2013 Umiharu Shinohara / Houbunsha 

Le 31 mars

BALLAD tome 1
 
Un jour, une mystérieuse boîte est livrée au jeune Ryosuke… Tout dérape à partir de là !
Des personnes supposées être mortes refont surface soudainement. Si Ryosuke est ravi de retrouver ses frères assassinés par le passé, l’histoire devient sanglante quand le meurtrier de ces derniers réapparait à son tour !
Qu’est-ce donc que cette boîte ? Qui l’a envoyée ? Comment peut-elle ramener les gens à la vie ?
Cette terrifiante histoire commence maintenant !!



© 2014 Yuri Narushima / ICHIJINSHA



Yako et Poko tome 2
 
Dans cette histoire pleine de “nostalgie positive”, Yako est une mangaka et Poko son chat robot-assistant. Ils vivent paisiblement dans un monde imaginaire parallèle au nôtre, bercés par le rendu de leurs planches et les plaisirs simples de la vie.
Alors qu’on découvre que les modes “bons à rien” ont de mystérieuses capacités qui n’apparaissent sur aucun mode d’emploi, un robot en mode “brouillon” travaille au-delà de ses capacités.
Qu’il est compliqué de protéger son bonheur et ceux que l’on aime ! Qu’est-ce qui compte vraiment, au fond ?
Les instants de beauté sont courts, mais leur souvenir est durable et parfois les efforts sont récompensés par surprise.
 


© 2015 Etsuko Mizusawa (AKITASHOTEN)


Mes petits plats faciles by Hana tome 3
 
À travers 15 nouveaux chapitres, 15 nouvelles recettes, Hana continue de nous démontrer à travers son quotidien que l’on peut bien manger à la maison, même si on n’a pas eu le temps de faire les courses.
Quand la folie de Bridget Jones rencontre le maître du manga culinaire ! 
Par le scénariste du “Gourmet Solitaire” !
 


© 2015 Masayuki Kusumi
© 2015 Etsuko Mizusawa (AKITASHOTEN)


Inspecteur Kurokôchi tome 6
 
L’identité de l’auteur du casse des 300 millions de yens est enfin dévoilée ! Mais cette traque sans répit n’était en réalité que le prélude à une affaire beaucoup plus grave, et bientôt un ennemi plus dangereux encore que l’Assemblée du cerisier se laisse entrevoir... Quand leurs enquêtes les mènent sur la piste des attentats de 1995, Kurokôchi et Seike vont devoir faire face à la loi du silence qui règne au sein des services secrets. Plus que jamais, ils ne peuvent se fier à personne.
Un polar sombre et haletant, un nouveau chapitre qui s’attaque aux pires événements que le Japon a connus dans les années 90 !
 


© Takashi Nagasaki, Kôji Kôno 2014


Rising Sun tome 7
 
Ikki Kaï, bon à rien sans rêve ni passion, a choisi de rejoindre les forces japonaises d’autodéfense sur un coup de tête ! Après seulement une petite semaine de cette nouvelle vie, le passage à l’entraînement au fusil surprend tout le monde. Cette formation intensive doit encore durer 3 mois ! Alors que la fin de la Golden Week arrive, Kanzaki disparaît après avoir annoncé par téléphone qu’elle abandonnait ! En cherchant les raisons de cette soudaine et triste décision, le père de Kanzaki, soldat encore en service dans l’armée, nous dévoile la réalité du monde des rangers et de l’armée. Ikki et ses amis vont-ils perdre un membre de leur groupe ?!
 


© Satoshi Fujiwara 2012 / Futabasha Publishers Ltd.

Source : Komikku Editions