vendredi, avril 08, 2016

Posted by : Loïc Poupou vendredi, avril 08, 2016

Représentations vendredi 22 et samedi 23 avril à 20h00

Un « nôpéra » de Noriko Baba

Mise en scène et chorégraphie : Mié Coquempot, assistée de Jérôme Andrieu
Avec Ryoko Aoki (shite), Cyril Hernandez, Linda Edsjö et l’Ensemble 2e2m
Direction musicale : Pierre Roullier
Costume de Ryoko Aoki : Yoshikazu Yamagata - Autres costumes : Akiko Takebayashi
Direction technique : K622 - Lumières : Sylvie Garot - Régie : Christophe Poux











Écriture hybride entre nô traditionnel et musique contemporaine, AOI, Yesterday’s glory is today’s dream est un Nôpéra, qui prend appui sur le livret Aoi no Ue écrit par Zeami au XIVème siècle. Noriko Baba et Mié Coquempot recontextualisent dans un monde post-punk inspiré du mouvement heta-uma ce drame qui fait raisonner les questions toujours actuelles de l’amour, la compétition entre cœur et raison, la rivalité, la jalousie, l’humiliation, le vengeance et le désespoir d’une jeunesse désenchantée.
La profondeur de ce drame se révèle dans une phrase prononcée par Rokujo, femme fanée, ancienne concubine de Genji, lorsqu’elle évoque les moments heureux passés : « Yesteday’s glory is today’s dream ». Elle y exprime son ressentiment : l’action du temps sur l’humain et le déclin de son pouvoir. Aoï, fraîche fleur, assiste au sort de Rokujo et comprend d’ores et déjà que dans sa vie d’épouse du Genji dans cette société, elle suivra probablement cette même destinée - fleur à peine éclose et déjà coupée.
AOI, Yesterday’s glory is today’s dream est une création initiée par Pierre Roullier, directeur de l’Ensemble 2e2m, qui a invité la compositrice Noriko Baba à créer un opéra et la chorégraphe Mié Coquempot à en porter la mise en scène.


Grande salle (niveau -3)
Tarif 20 € / Réduit 18 € / Adhérent MCJP 16 €
Maison de la culture du Japon à Paris

101 bis, quai Branly 75015 Paris


Source : MCJP

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -