mercredi, avril 27, 2016

Posted by : Loïc Poupou mercredi, avril 27, 2016

Les éditions Ki-oon annoncent l’arrivée dans leur catalogue d’un titre singulier et rare tout juste auréolé du prix du meilleur manga au Japon : Golden Kamui.











Ce manga connaît un enthousiasme grandissant depuis ses débuts, son nom est sur toutes les lèvres des professionnels du secteur mais aussi sur celles des lecteurs depuis plus d’un an au Japon.
Le voici qui arrive en France avec à son actif une ribambelle de distinctions, parmi lesquelles un prestigieux prix du meilleur manga de l’année aux Manga Taisho, où il succède à Bride StoriesThermae Romae et Silver Spoon.

Signé par le talentueux Satoru NodaGolden Kamui se déroule à Hokkaido, la région la plus septentrionale du Japon, dont l’auteur est lui-même originaire.
Un récit dont le point de départ n’est autre que la propre histoire familiale du mangaka. En effet, le nom du héros, Saichi Sugimoto, n’est autre que celui de l’arrière-grand-père de Satoru NODA !
Avec pour fil rouge une chasse au trésor au rythme effréné, Golden Kamui nous offre bien plus qu’un simple récit d’aventures ; c’est aussi un véritable manuel de survie en milieu hostile ainsi qu’un bel ouvrage sur la culture méconnue des Aïnous, un peuple habitant sur l’île d’Hokkaido et vivant en harmonie avec la nature.

Doté d’une structure narrative atypique, Golden Kamui est un manga comme vous n’en avez probablement jamais lu.

Sortie du tome 1 le 25 août 2016
Synopsis

Saichi Sugimoto est une véritable légende de la guerre russo-japonaise du début du XXe siècle. Surnommé “l’Immortel”, il a survécu aux pires batailles menées dans les régions les plus sauvages qui soient. Mais quand le conflit se termine, il se retrouve seul et sans le sou… C’est alors qu’il apprend l’existence d’un fabuleux trésor de 75 kilos d’or accumulé par les Aïnous, peuple autochtone vivant en harmonie avec la nature. Hélas, le magot a été volé, puis caché par un homme désormais enfermé dans la pire prison d’Hokkaido. Les seuls indices menant au butin sont de mystérieux tatouages inscrits sur la peau de criminels évadés…
 Pour Sugimoto, la chasse au trésor est lancée… Cependant, seul, il a peu de chances de s’en sortir. À peine sa quête commence-t-elle qu’il manque de se faire déchiqueter par un ours brun ! Il ne doit la vie qu’à l’intervention providentielle d’Ashirpa, jeune indigène liée aux propriétaires légitimes du butin. Ils décident de faire équipe pour affronter les nombreux dangers qui les guettent sur la route de l’or des Aïnous…

Source : Ki-oon

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -