mardi, juillet 26, 2016

Posted by : Loïc Poupou mardi, juillet 26, 2016


Lors du 17ème Impact de Japan Expo, j'ai pu rencontrer l'artiste fondateur du kawaii : Sebastian Masuda. Ce dernier était venu présenter son projet : Time after capsule. 

Voici l'interview : 

- Pouvez vous vous présenter et présenter votre parcours artistique ?

Je suis directeur artistique au Japon ( publicité, packaging .... ). 
A l'étranger, je suis artiste. Mon style est l'art moderne. 
Mes trois domaines de prédilection sont : l'art, la mode et le divertissement.

- Quelles sont vos influences artistiques ?

Le poète et écrivain Mushanokôji m'a beaucoup inspiré. 

- Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre projet : Time after the capsule ?

Pour pouvoir expliquer ce projet, je vais dans un premier temps revenir sur le terme Kawaii.
Kawaii selon moi signifie créer sont propre univers. Aujourd'hui, les gens connaissent ce terme et l'associe à tout ce qui est coloré et mignon mais à l'origine ce n'est pas cela. C'est plus une sorte de philosophie qui permet de créer son propre univers. 
En 2014, j'ai importé mon art à New York. Dans cette exposition, je voulais exprimé ce qu'est le kawaii. 1000 personnes sont venus voir cela. Des artiste comme Lady Gaga, Nicky Minaj ou encore Katy Perry on dit avoir été influencé par la culture japonaise, ceci explique le nombre de visiteurs. 




Dans le monde, il y a plein de kawaii personnels donc si on les réunit au même endroit, on aura plein d'énergie.  C'est la base du projet. Cela se fera dans des villes différentes et dans des pays différents. Dans la capsule, on écrit un message pour l'avenir. 
Ce projet a deux buts : le premier, c'est qu'en 2020 au moment des jeux olympiques de Tokyo, ces message rassemblés symbolisent un message de paix. Le second but, c'est qu'en 2035 on aille là où sont les capsules pour les ouvrir lors d'une cérémonie.
Le Fait de faire cela 20 après a une signification. Quand j'ai commencé le kawaii, il y a 20 ans, les gens n'appréciaient pas autant que maintenant. Peut être que dans 20 ans, quelqu'un qui aura écrit un message pourra changer le monde. 

- Le kawaii serait donc le fait de s'accepter et de montrer aux autres ce que l'on est ?

Tout à fait. 

- Est-ce pour réunir plusieurs personnes au même endroit ?

Oui avec le mot clef kawaii, on peut dépasser les frontières. 

- Comment s'est fait le choix des villes  ?

Je réfléchis pour le choix des futures villes. Je pense choisir 2 villes par an. 

- Quel est votre regard sur l'emploi du terme kawaii aujourd'hui ?

Le sens élargi ne me dérange pas. 

- Comment percevez-vous le fait que de plus en plus de gens apprécient ce style ?

Parfois ce n'est pas mon style mais j'accepte cela et je trouve cela très bien.

Je remercie beaucoup Sebastian Masuda d'avoir répondu à mes questions et la chaîne NHK World qui m'a permis de faire cette interview. 


Retrouvez l'univers de Sebastian Masuda dans l'émission de NHK World dont il est le directeur artistique, Kawaii International 
NHK World est accessible sur  sur Canal Sat, Bbox, Free, Neufbox TV, Orange, Virgin Mobile et à la demande sur l’application dédiée. Plus de détails 

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -