lundi, octobre 24, 2016

Posted by : Loïc Poupou lundi, octobre 24, 2016

Fiche

Titre : Dolly Kill Kill
Catégorie : seinen
Auteur : Kurando Yukiaki
Illustrateur : Nomura Yosûke
Editeur français : Pika
Date de parution : 5/10/2016
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 7 ( en cours )
Prix : 7, 50 euros









Synopsis

« En un instant, le quotidien de toute l’humanité vole en éclats et l’enfer déferle sur Terre. Des nuées d’insectes volants aux piqûres mortelles déferlent brusquement partout à travers le monde, rapidement suivies de monstrueuses “poupées” géantes qui déciment la population. Face à cette menace, Iruma Ikaruga, un lycéen au moral d’acier, va tout faire pour tenter de sauver son meilleur ami et la fille dont il est amoureux, mais l’énigmatique envahisseur est implacable ! » 

Avis

Des poupées meurtrières

On connaît tous les gentilles petites poupées qui semblent inoffensives, pour ce qu'il en est ici vous pouvez oublier cela. Nous avons à faire à des gigantesques poupées inquiétantes et dépourvus de sentiments. Ces dernières semblent être invincibles et se complaire dans le massacre. Cela donne tout de suite le ton et le thème du manga.

Survival Horror

Nous voici donc plongé dans un manga de survival horror. Ce genre a la vent en poupe en ce moment et on trouve pas mal de titres du genre qui sortent. Ici, les codes du genre sont bien respectés et on les retrouve facilement mais l'histoire ainsi que les personnages nous permettent d'avoir de l'originalité et un scénario qui ne donne pas l'impression de déjà vu.

Survivre ?

Le but ici est de survivre mais chacun des personnages à une conception particulière de comment le faire. On voit aussi les tracas psychologiques du héros et cela fait de lui un personnage atypique et on se demande quel est son but. Cela donne de l"originalité et de l'intérêt à l'intrigue. Surtout que ce dernier ne cesse d'évoluer au fil des événements. 

Le récit d'un anti-héros

On voit donc ici que le personnage principal qui est censé être un héros est loin d'en être un. Cela permet de casser un peu avec les clichés du genre et de donner une pointe d'originalité. Cela s'ajoute à un récit dynamique avec une bonne dose de mystère. Les rebondissements sont nombreux et intéressants.

Les illustrations sont bien faites et plutôt agréables à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Dolly Kill Kill avec ce premier tome nous présente un survival horror à la fois classique et atypique. On retrouve les codes du genre mais l'histoire ainsi que les personnages donnent une touche d'originalité. Le tout est dynamique, intense et on trouve beaucoup d'action.

15/20

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -