Archive for 01/17/16

dimanche, janvier 17, 2016

Haikyu !! tomes 12 et 13

Fiche

Titre : Haikyu !!
Genre : shônen
Auteur : Furudate Haruichi
Illustrateur : Furudate Haruichi
Editeur français : Kazé
Date de parution : 2/12/2015
Nombre de tomes en France : 13 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 19 ( en cours )
Prix : 6,79 euros










Synopsis

Le jour J est enfin arrivé : que le Printemps Interlycées commence ! Gonflée à bloc, la team de Karasuno est fin prête pour se frotter aux plus forts des adversaires. Même le binôme Hinata & Kageyama est enfin parvenu à mettre au point une nouvelle combinaison qui semble redoutable ! Mais sera-t-elle suffisante pour l'emporter lors de ce premier tour face aux membres tenaces d’Ôgi Minami ?!

Avis

La preuve des procès accomplis

Ces tomes nous montrent à quel point notre équipe qui ne cessait de perdre à progressé. On y voit d nouvelles thermiques et phases d jeu. Cela nous en met plein la vue e porte les matchs à un niveau supérieur. Les personnages sont plus charismatiques que jamais.

En route pour la victoire

Les matchs s'enchaînent et les ennemis deviennent de plus en plus fort. C'est un véritable raz de marrée pour notre équipe qui en impose et semble métamorphosé. C'est haletant et mené sur un rythme d'enfer. Pas de temps de mort et que de montées en intensité.

La passion du volley

Ce qui ressort ici et depuis le début de la série c'est la passion du volley. Plus que la force u la technique ce qui compte c'est cette passion qu'ils arrivent à nous transmettre. On n'a qu'une envie après avoir lu cela c'est de jouer au volley. C'est communicatif et cela nous prend aux tripes.

La perspective d'une revanche

On voit que nos gaillards sont plus motivés que jamais et compte rendre la monnaie de leur pièce à ceux qui les ont battus. Cela renforce leur détermination et donc l'intensité de matchs et de ce fait du récit.

Les illustrations sont toujours aussi bien faites notamment dans les phases d'action.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable des tomes.

Conclusion

La pression monte encore d'un cran ici dans ce tomes de Haikyu !!, cela nous permet de voir des matchs endiablés et menés sur un rythme d'enfer. Quel plaisir que de voir des phases de jeu aussi dynamiques et spectaculaires. C'est un coup de coeur.

Note : 16/20

dimanche, janvier 17, 2016

Le voleur d'estampes tome 1

Fiche

Titre : Le voleur d'estampes
Genre : seinen
Auteur : Moulin - Dupre Camille
Illustrateur : Moulin - Dupre Camille
Editeur français : Glénat
Date de parution : 13/01/2016
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Prix : 13,25 euros










Synopsis

Japon, fin du XIXe siècle. Dans une société en crise, le Voleur mène une double vie. Le jour, il œuvre dans le restaurant portuaire de son père. La nuit, il dévalise la colline aux palais. Ce qui le guide : le frisson de l’aventure, la sensation de liberté, le sentiment que le monde lui appartient.
Jusqu’au jour où il cambriole le gouverneur. Jusqu’au jour où sa fille découvre son visage. Entre l’héritière, promise à un destin qu'elle refuse, et le Voleur, piqué dans son orgueil, se noue alors un étrange chassé-croisé...
Inclassable, poétique et artistique, Le Voleur d’estampes saura vous inviter au voyage dans une histoire dessinée et racontée comme un recueil d'estampes japonaises…


Avis

Un style unique

Ce qui frappe dans cette série c'est son style unique et particuliers. C'est un univers narratif et graphique unique et original. On se croirait face à des estampes et pas de bulles même pour faire parler les personnages juste des phrases. Peu de texte mais ce dernier est efficace. Tout est simple et épuré pour notre plus grand plaisir.

Bienvenue dans le Japon médiéval

L'époque où se déroule l'histoire est celle qui facile le plus et plaît le plus aux lecteurs : le Japon médiéval. C'est une époque intriguant et mystérieuse source de légendes et de mythes. Cela créée une atmosphère mystérieuse et attrayante. On est pris dedans du début à la fin.

Une magnifique histoire

Au-delà de l'action et d cela trame narrative, on découvre derrière cela des personnages charismatiques et touchant. L'histoire nous révèle une forte dose d'émotions avec de vrais souffrances et de vrais espoirs. C'est beau et émouvant. Cela nous touche et nous émeut du début à la fin.

Nuit et jour

Ce manga insiste sur le contraste entre lumière et ombre même dans la couleur de stages qui virent du blanc au noir suivant si on est le jour ou la nuit. Les choses et les gens changent la nuit et le jour. C'est intéressant et intriguant.

Les illustrations sont originales avec une patte unique et particulière. On se croirait en face d'estampes. C'est simple et épuré. Cela colle aussi parfaitement à l'époque où se déroule l'histoire.

L'édition est bien faite avec un format plus grand que ce que l'on connait pour les manga.

Conclusion

Le voleur d'estampes se démarque des autres séries par son originalité et son style unique. C'est bluffant et on adhère dès le début. Cela change et en positif. Un vrai manga qui innove et qui charme. Une excellente découverte.


Note : 17/20

dimanche, janvier 17, 2016

Un souffle d'air frais avec le groupe BEE SHUFFLE

Lors de la vingtième édition de  Paris manga, j'ai pu rencontrer le groupe BEE SHUFFLE qui est un groupe de musique japonais / coréen. Ce dernier a beaucoup fait parler de lui lors du salon et il a été la coqueluche des amateurs de J et K music.

Voici l'interview : 


 - Pouvez-vous vous présenter ?

 Minsu : Nous sommes les BEE SHUFFLE. Au sein de notre groupe : il y a 3 artistes coréens et 2 artistes japonais.





- Quel est votre parcours musical ?

Minsu :  Un producteur a organisé des auditions pour créer le groupe.  Comme nous savions déjà tous chanter et danser, nous avons étaient choisis pour créer le groupe : BEE SHUFFLE.

- Quelles sont vos influences musicales ?

Minsu : Les influences sont : principalement la J-pop mais dans laquelle parfois nous glissons de la K-pop.

- Comment s'effectue ce mélange entre la J-pop et la K-pop ?

Minsu :  Essentiellement en utilisant les rythmes qui sont issus de la K-pop que nous modifions par la suite.

- Est-ce là un nouvel univers musical ?

Minsu : Nous sommes entrain de créer un genre, qui est une sorte de fusion entre la K-pop et la J-pop.

- Le groupe semble assez attaché à la mode d'Harajuku. Peut-on dire que cela se ressent dans votre univers musical et vestimentaire ?

Minsu : Notre style est celui  de la mode d'Harajuku. La spécificité de notre groupe c'est que chacun possède sa propre couleur.
Je suis la couleur rose, Guymin est la couleur verte, Jun est le rouge, Junwoo est le bleu et Shota est le jaune.
Nous essayons de construire une success story  autour de la mode d'Harajuku. 
On s'est approprié la mode d'Harajuku pour créer notre propre style.

- Pouvez-vous nous parler d'un souvenir qui vous a marqué durant l' audition ?

Minsu :  Lors de l'audition comme il y avait des japonais et des coréens, nous n'avions pas de langage commun. On parlait un peu anglais, japonais et coréen. De ce fait, on ne comprenait  pas ce que l'autre disait. Ce fut le langage du corps qui nous a permis de communiquer plus que la langue.
A cause de cela nous avons failli avoir un accident un soir :
Pour préparer à manger, nous avons coupé des pommes de terres et on a commencé à faire bouillir de l'eau. Cependant avec le problème lié à la langue, l'un à dit "je vais me coucher et a dit à l'autre de continuer à préparer à manger".  Mais l'autre a compris " tu peux aller te coucher", donc les deux sont allés se coucher. Du coup, il y a failli avoir le feu. 

- J'ai entendu dire que le groupe avait fait un film, est-ce vrai  ? Si oui, pouvez vous nous donner quelques informations sur ce dernier ?

Minsu :   Le film est fini et il est sorti l'année dernière.

- Comment appréhendez-vous vos concerts  et les conventions auxquelles vous participez ?

Minsu :  Au Japon nous transmettons de la joie, de l'allégresse et nous sommes venus transmettre cela à travers les lives lors de Paris Manga. 

- Quels sont leurs futurs projets ?

Minsu : Nous voudrions et rêvons de faire un live au Tokyo dôme. Nous participerons l'année prochaine à un event qui s'appelle le GPO.

- Quel est votre message pour vos fans ?

Minsu : Suite à une mission que nous n'avons pas réussie, on ne peut plus aller dans Harajuku. Pour nous c'est comme être SDF. 
Pour pouvoir y retourner, on doit avoir 75000 follows sur Twitter. S'il-vous-plaît, suivez nous sur Twitter.
 N'hésitez pas à nous follow et à nous écouter si vous aimez la J-pop et la K-pop, notre groupe vous plaira.

Je remercie beaucoup le groupe BEE SHUFFLE pour avoir répondu à mes questions.
Je remercie également le staff de Paris Manga qui m'a permis de pouvoir faire cette interview.



- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -