Archive for 02/05/16

vendredi, février 05, 2016

Kuroko's Basket - Extra Game tome 1

Fiche

Titre : Kuroko's Basket - Extra Game
Catégorie : shônen
Auteur : Fujimaki Tadatoshi
Illustrateur : Fujimaki Tadatoshi
Nombre de tomes au Japon : 1  (en cours ) disponible à Junkudo en France
Prix : 6,75 euros










Synopsis

Une équipe de streetball all-star américaine , l'Equipe Jabberwock , est invitée au Japon pour un match amical contre l'équipe japonaise , l'Equipe Strky . Cependant , pendant le match tout le monde remarque le jeu moqueur de Jabberwock qui humilie l'équipe adverse , les faisant paraître sans valeur , entraînant les spectateurs à ne pas pouvoir profiter du jeu même s'ils le voulaient. Après l'humiliante défaite de l'équipe Strky ,le capitaine de Jabberwock dit au peuple japonais que les singes qui ne peuvent pas jouer au basket-ball devront se tuer . Après avoir entendu la proclamation de l'équipe , Kagetora propose à l'équipe un match de revanche contre une autre équipe japonaise, Jabberwock accepte . Dans une semaine Jabberwock devra faire face à l'Equipe Vorpal Swords qui est composée de la génération des Miracles , Kuroko et Kagami .




Avis

Une mise en bouche

Ce premier tome de Kuroko's Basket - Extra Game que j'ai acheté en manga et non lu en scan, introduit une nouvelle intrigue fort intéressante qui s'inscrit comme une suite de la série de base. On retrouve pas mal des personnages qui préparent un nouveau défi : le niveau international. Cela semble hors de portée de nos héros et on découvre des adversaire surpuissants qui semblent dépasser largement la GM. Cela surprend et nous en met plein les yeux.




Le retour des meilleurs

Après quelques pages qui servent d'introduction, on voit de suite la GM réunit avec notre cher Kagami pour sauver l'honneur du Japon. Se prépare alors un match d'anthologie. Quel plaisir de voir de nouveaux réunis ces génies qui ont muris et progresser. On peut voir une nouvelle conception du basket une équipe de rêve. Tous les fans n'attendaient que cela.




Un défi de taille

Ce nouveau défi pour notre Kuroko et l'équipe de rêve est de taille. Les joueurs américains sont vraiment plusieurs crans au-dessus. Cela donne lieu à de magnifiques pages de jeu et à des actions spectaculaires. Les capacités de la GM et de Kagami sont poussées à l'extrême avec des tactiques de ouf pour nous en mettre plein les mirettes et le paris est réussi.




Pour l'honneur

On voit ici l'importance de la victoire et la défense de l'honneur de tout un pays. On vit aussi la lutte de deux conceptions du basket. C'est prenant et captivant. Le rythme est soutenu avec des belles montées en puissance.




Les illustrations sont bien faites et dans la lignée de la série d'origine.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Kuroko's Baket même en japonais reste fascinant et magique. Quel plaisir de retrouver nos héros pour un défi de niveau mondial. On peut voir la puissance de la GM enfin réuni de nouveau avec un état d'esprit proche de celui de Kuroko. La série ne perd pas en charme et c'est une belle suite. C'est un coup de coeur.

Note : 17/20

vendredi, février 05, 2016

Sortie d'un double album pour FEMM

FEMM a annoncé la première sortie physique de leur album à l'internationale; "Pow! / L.C.S. + Femm-isation ". Les deux disques seront publiés au Royaume-Uni et en Europe par le biais de JPU Records  le 4 Mars 2016, avec une édition limitée "Fxxk Boyz Get Money" t-shirt bundle.








Tracklist

DISC ONE: PoW! / L.C.S:
  1. PoW! [video]
  2. L.C.S.
  3. Astroboy feat. Honey-B & W-Trouble (Japanese Ver.)
  4. Fxxk Boyz Get Money (Invaderous Remix)
  5. Party All Night (sfpr remix)
  6. Kill The DJ (Invaderous Remix)
  7. Kiss The Rain (sfpr Remix)
  8. Astroboy feat. Honey-B & W-Trouble (Invaderous Remix)
  9. Whiplash (sfpr remix)
  10. UFO feat. Fz from sfpr vs Invaderous (Original Mix) [video]
DISC TWO: Femm-Isation:
  1. We Flood The Night [video]
  2. Astroboy feat. Honey-B & W-Trouble [video]
  3. Kill The DJ [video]
  4. Party All Night [video]
  5. The Real Thing [video]
  6. Dead Wrong [video]
  7. Unbreakable [video]
  8. Girls Night Out [video]
  9. Kiss The Rain [video]
  10. Fxxk Boyz Get Money [video]
  11. White Noise [video]
  12. Whiplash [video]
  13. Wannabe [video]

Source : JPU : Records

vendredi, février 05, 2016

Prophecy the Copycat chez Ki-oon

Les éditions Ki-oon annoncent l’arrivée dans leur catalogue de Prophecy the Copycat .
Si Prophecy a récemment connu les honneurs d’une adaptation en drama et en film live au Japon, le thriller de Tetsuya Tsutsui  a avant tout eu droit à un manga spin-off jusque-là inédit.










Mis en images par Fumio Obata et scénarisé par Tetsuya Tsutsui (ManholeProphecyPoison City) lui-même, Prophecy the Copycat compte trois volumes et se concentre sur un groupe de lycéens paumés qui se met en tête d’imiter les agissements du justicier virtuel Paperboy.

Sortie du tome 1 le 8 septembre 2016

Synopsis

Takeru, Sota et Kyoko sont trois amis d’enfance qui partagent un rêve commun : celui de quitter au plus vite leur quartier mal famé. Pour eux, violence, alcoolisme et prostitution font partie du quotidien. Les discours de Paperboy, le justicier au visage couvert d’un journal qui promet de se battre pour rendre leur fierté aux plus faibles, ne les laissent pas indifférents. Après l’agression de Kyoko par une bande de voyous du lycée, Takeru et Sota décident de suivre le modèle de l’internaute anonyme. “Œil pour œil, dent pour dent” devient leur nouveau credo, et la mort leur unique sentence...


Source : Ki-oon

vendredi, février 05, 2016

Shake de retour en France

Depuis son concert sold out à l’Alhambra en 2012, on n’avait pas revu le chanteur Shake sur une scène parisienne.
Le vendredi 19 février 2016, le chanteur  aux 60 millions de disques vendus en Europe et en Asie, fêtera sur la scène du Grand Rex ses 40 ans de carrière, avec le producteur de spectacles Live Nation.
Chansons d’amour bien sûr, textes engagés aussi, un répertoire entre love songs classiques (« You Know I Love You (Tu Sais Je T’Aime) », « Avec Elle », « Elle S’En Va », « Angel »), ambiance rock et morceaux de son nouvel album.

Une occasion unique de célébrer celui dont la voix d’or (et de disques d’or) a séduit le grand public depuis les années 1970.








L'office du tourisme de Malaisie et Shake vous feront gagner un voyage de rêve, pour deux personnes, en Malaisie.
Un tirage au sort est prevu a la fin du concert .
Acheter vos billets aux points de vente habituels ( FNAC - CARREFOUR - AUCHAN - LECLERC ).
Locations : livenation.fr / TICKETMASTER.fr 

Shake

C’est en France que Shake a lancé sa carrière internationale. Sa rencontre avec le producteur Orlando va être à l’origine d’une carrière hors normes qui s’étale sur quatre décennies. Tout démarre chez Michel Drucker, qui l’invite en 1976 pour le lancement de son premier 45 tours, « You Know I Love You », un titre anglais pour une chanson bilingue produite par Alec Costandinos. « Et c’est comme on dit en français le coup de foudre » : Des paroles prémonitoires puisque le disque se vendra dès le lendemain à 40.000 exemplaires. C’est le début d’un succès mondial. Shake assure les premières parties de Dalida et de Claude François, qui l’a beaucoup soutenu et deviendra un ami.
Les tubes se succèdent, soutenus par des tournées qui emmènent Shake dans tous les pays francophones, de l’ile Maurice au Canada en passant par La Réunion, le Sénégal et les Antilles. « L’Etranger Au Paradis », « Trocadéro Bleu Citron », « Angel », « Sorry Sandy », « Chavirer La France » (composé pour Shake par Serge Gainsbourg), « Rien N’Est Plus Beau Que L’Amour » (dix semaines numéro un du hit-parade) : les disques d’or se multiplient, et Shake peut se vanter d’être un des rares chanteurs français à avoir vendu 60 millions de disques.
Durant les années 1980, Shake part faire plusieurs grandes tournées des stades en Malaisie, où le Roi le fait « dato » (un titre de noblesse) pour avoir représenté son pays en Europe. Au même moment, la France le nomme Chevalier des arts et des lettres pour avoir promu la langue française en Asie. Poussé par l’envie de changer de style et d’horizons, Shake part s’installe en Amérique. Il y restera vingt ans. C’est là, à Beverly Hills, qu’il rencontrer des pointures de la musique avec lesquelles il va collaborer, dont Michael Sembello (collaborateur de Stevie Wonder et Michael Jackson) et Rick Ocasek des Cars. Il croise la route du producteur Clive Davis (qui manque de le signer chez Atlantic), enregistre des albums à la couleur world music et des musiques de films.
Le succès français de la compilation regroupant ses principaux succès, sortie en 1996 et vendue à plus de 200.000 exemplaires, prouve que Shake a toujours l’amour de ses fans fidèles.
En 2007, il refuse la tournée Age Tendre & Têtes De Bois pour préparer son retour en France. En 2012, avec le tourneur Live Nation, il remplit sans publicité la salle parisienne de l’Alhambra et renoue les liens forts qui l’unissent aux spectateurs français. « Le public français est le meilleur que j’ai eu, c’est ici que j’ai commencé ma carrière » résume Shake, qui fête ses 40 ans de chanson avec un album étonnant, mélangeant les chansons d’amour et les textes engagés. Un album inédit dont plusieurs musiques sont signées par Michael Sembello. Chanté majoritairement en français, l’album est intégralement enregistré à Los Angeles. Avec une sortie prévue le jour de la Saint-Valentin, ce retour gagnant d’un amoureux de la chanson est une excellente nouvelle pour ses fans, et pour tous les music lovers.