Archive for 03/05/16

samedi, mars 05, 2016

Rainbow Days tome 1

Fiche

Titre : Rainbow Days
Catégorie : shôjo
Auteur : Mizuno Minami
Illustrateur : Mizuno Minami
Editeur français : Kazé
Date de parution : 03/02/2016
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 11  ( en cours )
Prix : 6,79 euros










Synopsis

Quatre garçons tous différents, mais unis par l’amitié. Quatre histoires d’amours potentielles ou naissantes. Ce manga nous entraîne dans le quotidien de Natsuki le rêveur, Tomoya le tombeur m’as-tu-vu, Keiichi l’optimiste mais véritable sadique, et Tsuyoshi, l’otaku stoïque. On suit les émois de ces beaux jeunes hommes et de leur groupe d’amis, filles et garçons qui se côtoient dans la bonne humeur ! Un concentré d’amour et d’humour !

Avis

La quête de l'amour

Cette série comme tout bon shôjo qui se respect, nous propose de partir dans la quête et la recherche du vrai amour qui durera toute la vie. Pour cela, nous avons une bande de 4 garçons dont le héros qui vont tout faire pour trouver l'amour à leur manière et s'aider mutuellement. Le tout est vraiment frais et comique. Ce qui frappe c'est la légèreté du ton et l'atmosphère bonne enfant. On es loin des prises de tête habituelles ou de la surabondance de sentimentalisme. Le tout est dynamique et on n'a pas de temps morts.

Conceptions de l'amour

Ce shôjo, nous présent différentes conceptions de l'amour qui sont représentées par nos 4 héros qui deviennent vite à nos yeux des losers plutôt attachant. Les conceptions sont très différentes et variées et cela ajoute du piment et bien sûr du comique. On l'impression même d'être dans une sorte de parodie. C'est rare de rire autant avec un shôjo. De plus c'est attendrissant de voir les garçons à la place de filles comme héros centraux de l'histoire.

Tous pour un et un pour tous

Ce qui es touchant, c'est de voir que ces quatre garçons aux caractères bien différents se soutiennent comme une famille. Cela donne un côté attachant et renforce le côté tendre et doux de cette série qui arrive à nous toucher tout en nus faisant rire.

Les illustrations sont empreintes de féminité et retranscrivent parfaitement les émotions. Elles collent parfaitement au ton de la série.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Rainbow Days sort vraiment du lot et ce qui est certain, c'est que vous n'aurez jamais lu un shôjo de ce genre. C'est frais, dynamique et rempli d'humour. On ne se prend pas au sérieux et les sentiments même s'ils sont présents ne sont pas lourds ou autres. Ce n'est pas niais, on est dans une sorte de légèreté qui nous transporte et les personnages sont vraiment attachant. Un bon titre qui vous réconciliera avec le shôjo.

Note : 16/20

samedi, mars 05, 2016

Alice in Mechaland

Fiche

Titre : Alice in Mechaland
Catégorie : manhua
Auteurs : Xiao Nai-Chung / Hambuck
Illustrateurs : Xiao Nai-Chung / Hambuck
Editeur français : Kotoji
Date de parution : 26/02/2016
Nombre de tomes : 1 ( terminé )
Prix : 7,95 euros










Synopsis

Bien des années après avoir affronté la Reine de coeur, Alice reçoit une visite du Lapin Blanc qui l'informe que le pays des merveilles est menacé par des robots pilotés par des humains. Alice se rend sur place et découvre que son adversaire est Dorothy, devenue la magicienne d'Oz.

Avis

Retour au Pays des merveilles

Nous voici de nouveau plonger dans univers fabuleux et complètement disjoncté qui a bercé notre enfance. Cela permet de s'évader et de pouvoir imaginer tout et n'importe quoi. C'est toujours agréable et immersif comme univers et lieu.

Se tranformer en combattante

Alice devient ici une combattante hors pair et les relations avec les habitants du Pays de merveilles a bien changé. Entre parodie et action, on est pris dans cet enchevêtrement dynamique qui ne laisse aucun répit. C'est aussi surprenant que déconcertant mais en même temps très original. C'est frais et dynamique pour notre plus grand plaisir.

Méli Mélo

On voit ici un mélange des genres et des contes ce qui donnent un résultat unique, surprenant et original. Cela peut donner une impression de confusion mais on se repère vite et on trouve cela plutôt amusant et sympathique.

Une revisite ?

On se trouve ici a mi-chemin entre revisite du conte d'origine et parodie de ce dernier. Cela dépend de notre point de vue et de notre degré de lecture. Beaucoup de manga parle d'Alice mais aucun de le fait de cette manière  là. Cette originalité est le point fort de cette série qui a un style bien à elle et qu'elle développe bien tout au long de la lecture.

Les illustrations sont bien faites et agréables à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Alice in Mechaland surprend et frappe par son originalité. On retrouve l'univers fou d'Alice au Pays des merveilles dans une aventure courte mais intense mêlant action, fraicheur et humour. Le tout est dynamique et sympathique.

Note : 14/20

samedi, mars 05, 2016

Astro Boy by Leblon Delienne

Les héros ne meurent jamais

Leblon Delienne annonce son grand retour et prépare une année 2016 riche en nouvelles collections de sculptures toujours placées sous le signe de l’excellence et de la passion pour la pop culture.

We love pop culture

La pop culture est plus que jamais présente au coeur de nos vies, que l’on aime la BD, les comics, les jeux vidéo, le manga,

Leblon Delienne se relance avec  Astro Boy

Une nouvelle collection de sculptures consacrée à Astro Boy. 
Leblon Delienne propose pour la première fois au monde une version “life size” 1m35 en résine d’Astro, ainsi qu’une version kawaï de 30 cm. Conçues et assemblées en France, polies et peintes à la main, ces séries sont vendues en éditions limitées, voire ultra-limitées pour les modèles en noir et blanc, hommages à la création originelle de Tezuka. Les sculptures seront disponibles fin mars et nous vous recommandons de les pré-commander dès maintenant sur le site leblon-delienne.com, sur liste d’attente.






samedi, mars 05, 2016

Gokicha tome 3

Fiche

Titre : Gokicha
Catégorie : seinen
Auteur : Rui Tamachi
Illustrateur : Rui Tamachi
Editeur français : Komikku
Date de parution : 25/02/2016
Nombre de tomes en France : 3 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 4 ( en cours )
Prix : 7,90 euros










© 2014 Rui Tamachi / Houbunsha

Synopsis

Gokicha aimerait se faire des amis humains, mais c’est peine perdue à Tokyo. Elle part alors pour Hokkaido où l’on ne trouve, paraît-il, pas de cafards. Ni les enfants de maternelle, ni les fusils de foire et pas même les rhumes ne peuvent la décourager !

Découvrez Gokicha, la blatte la plus gentille du monde ! Un manga tendre, plein d’humour et 100% mignon !!

Avis

Parodies en pagaille

Dès le début, on est surpris et pris dans l'ambiance à la fois délirante et émouvante de cette série qui ne cesse de surprendre et de séduire. L'idée des contes détournées est certes souvent utilisées mais c'est toujours sympa et cela permet d'introduire une bonne dose d'humour. L'attachement au personnage en est ainsi renforcé.

La quête

On assiste ici à la suite de la quête qui ressemble plus à une chimère qu'une réalité : celle de l'amitié. Plus on avance dans les tomes, plus cette dernière paraît inaccessible et cela renforce le côté émouvant de la série. On trouve notre petite cafarde trop mimi et tous ses efforts nous touches et renforcent cet attachement.

La suite du voyage

Dans ce tome, comme dans les précédents notre héroïne poursuit sa quête en allant de lieu en lieu et en nous proposant des situations dans divers lieux. Cela permet de varier l'intrigue et d'éviter les répétitions ou la lassitude. Cela donne une forme de dynamisme et de renouveau. L'action est ainsi continue et fluide.

Plus humain que les humains

Ce qui est frappant avec notre héroïne, c'est que elle a beau être une cafarde, elle paraît plus humaine que le humains. En effet, quand on regarde la réaction des gens, c'est elle qui semble avoir une plus large conception des choses et une plus grande ouverture d'esprit que les êtres humains présents dans le manga. Cela est fort intéressant et permet une lecture plus en profondeur du manga.

Les illustrations sont toujours bien faites et dégagent une certaine douceur et une certaine forme de kawaii.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Avec ce troisième tome, Gokicha nous fait rire tout en nous émouvant. C'est toujours frais, dynamique et agréable à lire. Notre petite cafarde nous fait vibrer avec ces aventures et sa quête de l'amitié. On ne peut s'empêcher de se prendre d'affection pour elle.

Note : 14/20

samedi, mars 05, 2016

Vanilla Essence chez Taifu Comics

Les éditions Taifu Comics annoncent l’acquisition des droits du dernier titre de Yamatogawa, Vanilla Essence.

Auteur emblématique de la collection 100% Hentai Sans Interdits de l’éditeur, les lecteurs ont eu la chance de découvrir la totalité de ses œuvres publiées au Japon.
De la comédie romantique Tayu Tayu à l’heroic-fantasy de Power Play, l’imaginaire de Yamatogawa se distingue par sa diversité.
Le style Yamatogawa c’est également des titres qui cassent les clichés d’un genre souvent décrié pour sa vulgarité et l’image qu’il donne des femmes.
Le mangaka met ainsi un point d’honneur à mettre en valeur ses personnages féminins et finit souvent par leur donner le dernier mot. Une caractéristique qui colle parfaitement au ton humoristique qu’il insuffle à ses récits afin de les rendre plus légers et accessibles.
Yamatogawa, c’est enfin une patte graphique sans pareille, sensuelle, expressive et pleine de charme. Un vrai régal pour les amateurs du genre.

Disponible depuis septembre 2015 au Japon, Vanilla Essence sortira le 7 juillet 2016 en France, une nouveauté qui ensoleillera l’été de nombreux lecteurs.

Source : Taifu Comics

samedi, mars 05, 2016

Le maître des livres tomes 5 et 6

Fiche

Titre : Le maître des livres
Catégorie : seinen
Auteur : Shinohara Umiharu
Illustrateur : Shinohara Umiharu
Editeur français : Komikku
Nombre de tomes en France : 6 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 12 ( en cours )
Prix : 8,50 euros












© 2011 Umiharu Shinohara / Houbunsha

Synopsis

La bibliothèque pour enfants “La rose trémière” pourrait se résumer par ses deux grosses personnalités : son bibliothécaire en chef bigleux à tête de champignon, Mikoshiba, et sa propriétaire, madame Aoi. Préparez-vous à un cinquième tome mouvementé, puisqu’on apprend que cette dernière aurait connu, à une lointaine époque, une période de doutes ! Vous suivrez donc les souvenirs de la propriétaire avant de découvrir les aventures citadines d’une petite fille, en passant par la rencontre d’un personnage ayant connu Mikoshiba durant sa période étudiante... Jamais on n’en aura autant découvert sur les personnages de cette histoire !!

Avis

Devenir bibliothécaire

On voit ici à quel point, il faut être passionné pour être un bon bibliothécaire. On voit aussi la fragilité des personnages et le fait que ces derniers son plus vulnérables qu'ils n'y paraissent. Un être passionné même sans s'en rendre compte et même sans le vouloir arrive à transmettre sa passion e tel vrai que cette passion nous touche également en tant que lecteur. On a jamais autant aimé les livres et les bibliothèques qu'avec cette série qui devient de plus en plus palpitante et intéressante.

La puissance de livres

On voit encore à travers ces tomes la puissance des livres et à quel point ces derniers peuvent nous métamorphoser. C'est bluffant et pourtant tellement véridique. Il faut trouver le bon livre e tua bonne histoire qui nous servira de réconfort ou de guide.

Retour dans le passé

On voit ici une partie très parcellaire et minime du passé de notre bibliothécaire préféré. Cela permet de renforcer les relations entre les personnages et de les mettre encore plus avant. Notre héros est vraiment touchant et le tout est empreint d'une forte émotion qui nous touche et submerge.

Un nouveau défi

On voit apparaître ici un nouveau défi, le fait d'utiliser les livres pour émouvoir le maître en la matière et pour voir si il peut avoir un rival ou un disciple. On a l'impression d'assister au début d'une quête initiatique. Cela relance l'intérêt de lecture et enrichit l'intrigue. Le tout devient donc plus dynamique et intense. L'émotion est aussi renforcée ainsi que la charisme et donc l'attachement aux personnages.

Les illustrations sont toujours bien faites avec précision et minutie.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable des tomes.

Conclusion

Le maître des livres sait nous surprendre et jouer avec nos émotions. Chaque tome nous réserve de surprises et là l'intrigue est bien renouvelé en introduisant d'une autre manière le personnage principal qui nous paraît plus vulnérable et attachant que jamais.

Note : 15/20

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -