Archive for 03/07/16

lundi, mars 07, 2016

Dark Sweet Nightmare tome 1

Fiche

Titre : Dark Sweet Nightmare
Catégorie : shôjo
Auteur : Ohmi Tomu
Illustrateur : Ohmi Tomu
Editeur français : Soleil
Date de parution : 13/01/2016
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( terminée )
Prix : 6,99 euros









Synopsis

« Elle a grandi dans cet endroit. Elle pensait tout connaître des lieux et de ses habitants, mais elle va y découvrir le plus diabolique des secrets !
Chizuru, une belle jeune femme, a toujours vécu dans cet endroit appelé Le Manoir du Lierre Noir. Sa mère y était embauchée comme domestique et enfant,
 elle passait ses journées à jouer avec le jeune maître Yukihiko. Après le décès de sa mère, Chizuru a dû quitter le domaine. Des années plus tard, elle revient vivre au manoir pour tenir compagnie à Yukihiko, affaibli par la maladie. Mais des événements étranges vont venir troubler leur relation… »

Avis

Un amour éternel

Ce qui est frappant dans ce nouveau shôjo, c'est la puissance de l'amour qui relie les deux principaux protagonistes. Certes ce dernier paraît unilatéral mais on se rend compte que la relation est assez complexe mais forte et que rien ne pu détruire cet amour. Cela donne une atmosphère riche en émotion et en douceur malgré la brutalité de l'histoire. Cela nous touche et permet d'émouvoir.

Le bien et le mal

On voit ic très clairement que les notions de bien et d mal sont balayées. On nous en offre une visions nuancée qui permet de créer une atmosphère un peu floue où tout semble possible. Le tout paraît donc plus humain malgré la forte dose de surnaturel qui rend le tout mystérieux et angoissant.

Domination

Ici, on voit très clairement le mal fort et dominant qui s'empare de sa proie. Cependant, ce personnage mystérieux charme et finit par séduire quand on le découvre plus en profondeur. La dose de surnaturelle permet de donnant plus de piquant et d'intérêt. On rentre dans une histoire or de l'espace et du temps dans une atmosphère de huit clos.

Ne pas se fier aux apparences

La force de ce manga réside dans les surprises et les rebondissements qui nous propose avec un scénario bien construit autour de deux personnages plutôt surprenant. Ce qui paraît simple et évident ne l'est pas et on se rend vite compte que rien n'est comme on le pensait. Cela rend le tout assez intéressant.

Les illustrations sont très élancées et empreintes de féminité ce qui colle parfaitement avec le style.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Dark Sweet Nightmare possède d nombreux atouts et sera séduire tous les fans de shôjos et d'ambiance gothique/surnaturel. Cependant, il manque le petit plus qui le ferai sortir du lot. Le tout est assez calme avec de belles surprises.

Note : 13/20

lundi, mars 07, 2016

Caste Heaven tome 1

Fiche

Titre : Caste Heaven
Catégorie : yaoi
Auteur : Ogawa Chise
Illustrateur : Ogawa Chise
Editeur français : Taifu Comics
Date de parution : 21/01/2016
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 1 ( en cours )
Prix : 8,99 euros









Synopsis

Le jeu des castes. Un jeu de cartes décidant de la hiérarchie des élèves de chaque classe. Azusa est le « roi », il gouverne de façon absolue, jusqu'au jour où il est trahi par un de ses camarades et se retrouve déchu au rang de « cible », autrement dit souffre-douleur. C'est alors le début du cauchemar pour lui.

Avis

Révolution

Le roi est devenu esclave vive le roi ! Ici tout est réagi par un jeu de cartes qui détermine les positions sociales et les rapports de force. Cela parait très injuste et arbitraire mais en même temps touche du doigt certains pans de la société japonaise. Cette intrigue permet de donner un bon rythme et une bonne intensité au manga.

Plus bas que Terre

Le roi a ici tout les droits et peut trainer plus bas que terre qui il veut. Cela donne une impression de toutes puissances qui se ressent constamment dans le manga et qui forge les relations entre les personnages.

Esclave

On voit ici que le smilles peuvent vite être changé et cela est un des grands intérêts de l’intrigue qui nous propose uns situation qui peut sans cesse évoluer et un univers dans lequel les rôles peuvent vite être inversés. Cependant, on voit toujours qu’il y a cette notion d’esclave et que le dominant d’hier peut être le dominé de demain. Cela fait que les personnages pêtent des câbles ou refusent que la situation changent. Cela permet de donner plus d’intensité et de force à l’intrigue.

Obéir aux lois

L’univers de cette série est régie par un système très particuliers et respecté de tous et auquel tous doivent se soumettre. Cela accentue la relation dominant/dominé et renforce la côté machination et un peu pervers. Cela rend l’histoire complexe et riche en intensité. Le tout est assez dur mais cela permet d’accentuer les émotions et les sentiments et permet aussi de dénoncer certaines dérives du système scolaire japonais. 

Les illustrations sont fines et bien détaillées avec une touche de sensualité.

L’édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Caste Heaven nous propose une histoire narrative originale avec une relation dominant/dominé poussée à son extrême. Le tout est assez cru et l’auteur ne prend pas de gant. Les émotions qui ressortent ici sont multiples et varient selon les lecteurs mais on ne peut rester insensible à cette série qui nous bouscule mais séduit.

Note : 15/20

lundi, mars 07, 2016

Mars 2016 chez Isan Manga

Voici ce que nous réserve Isan pour ce mois de mars.

Le 10 mars

Gwendoline tome 2

Retrouvez Gwendoline, héroïne du manga de Yoko Hanabusa ayant inspiré le célèbre dessin animé éponyme diffusé pour la première fois en France à la fin des années 1980.



Le 24 mars

Takeru tome 2


lundi, mars 07, 2016

Mars 2016 chez Kotoji

Voici ce que nous réserve Kotoji pour ce mois de mars.

Le 18 mars

Dragon axiom tome 1

Jeune mousse, Fenetten rencontre au port de Bout-du-Monde un homme-dragon qui lui propose de partir à la recherche d'une créature légendaire. Au cours de cette aventure, le jeune garçon en apprend plus sur lui-même et sur ses origines.


lundi, mars 07, 2016

Kuroneko - La tourmente chez Taifu Comics

Les éditions Taifu Comics annoncent le retour de la licence Kuroneko avec Kuroneko – La tourmente, un one shot qui nous invite à découvrir la vie tourmentée de Yûjin, le grand frère de Keiichi.
















Après Kuroneko – La passion, Sakyo Aya nous invite donc, le temps d’un tome, à suivre le personnage de Yûjin que nous avions pu découvrir dans le précédent arc de la saga. 
Le statut d’aîné est souvent synonyme de responsabilités, notamment lorsqu’on est issu d’une famille noble. N’étant pas libre de vivre sa vie comme il l’entend, Yûjin a de plus en plus de mal à endurer cette situation, un sentiment qui s’accroît encore un peu plus le jour où il apprend que son petit frère mène la vie dont il rêvait.
Grâce à Kuroneko – La tourmente,  la mangaka explique ainsi les raisons de la réaction de Yûjin après avoir fait la connaissance de Shingo, un procédé qui nous permet de nous attacher davantage à ce personnage torturé, qui ne désir qu’une chose : être lui aussi avec la personne qu’il aime.

Cette rencontre permettra-t-elle à Yûjin de s’éloigner de l’emprise de sa famille ? Alors qu’il semblait avoir tiré un trait sur son bonheur et ses rêves, cette prise de conscience est peut-être la dernière chance qui lui reste pour vivre enfin pleinement ses sentiments.

Dès le 26 mai 2016, les éditions Taifu Comics vous font faire la connaissance de l’aîné de la famille Kagami, une rencontre à ne pas louper si vous voulez en savoir davantage sur l’univers de la saga Kuroneko.

Synopsis

Une unique et furtive nuit d'amour à l'insu de tous... Il pensait, à tort, que ces souvenirs lui suffiraient pour tout oublier...
Yûjin est un fils de bonne famille anglaise, mais aussi un félin au sang noble de léopard. Après son unique expérience avec Takamizawa, son majordome, il est obligé de se marier et d'avoir un enfant. Quelque temps plus tard, il poursuit sa vie après son divorce comme si rien ne s'était passé, malheureusement ses sentiments pour Takamizawa sont remis en question lorsque ce dernier lui annonce qu'il va lui aussi se marier...

Source ; Taifu Comics

lundi, mars 07, 2016

Re/member et Magical Girl of the End

Le cauchemar de Re/memberla Rouge-Sang, et LA magical girl du premier titre de la collection WTF d’Akata, Magical Girl of the End, se retrouvent le temps d’un spin-off machiavélique.



C’est en ligne, sur les sites des éditeurs japonais des deux titres, que les 12 planches qui constituent ce cross-over sont apparues : 6 pages sur le site de la Shueisha (Re/member) et 6 pages sur le site d’Akita Shoten (Magical Girl of the End) !
Il était hors de question qu’on ne vous fasse pas profiter de ce combat entre les deux méchantes les plus venimeuses du manga horrifique, aussi les éditions Akata et les éditions Ki-oon vous proposent-elles à leur tour de découvrir ce spin-off complètement barré en VF.
Les 6 premières pages sont disponibles sur le site de Ki-oon et les 6 dernières sur le site d’Akata.


Tenez-vous prêts pour une rencontre au sommet !! Une compétition entre deux redoutables machines à tuer qui s’annonce aux p’tits oignons ! Alors, d’après vous… qui arrachera la victoire ?

Source : Ki-oon

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -