Archive for 04/14/16

jeudi, avril 14, 2016

Yukimura sensei to Kei kun chez Taifu Comics

Un vent de nouveauté continue de souffler sur le catalogue Yaoi des éditions Taifu Comics.
Après Yuki Ringo et Ogeretsu Tanaka, l’éditeur est heureux d’annoncer l’arrivée d’une autre jeune auteure très talentueuse, Kizu Natsuki.
Mangaka ayant débuté sa carrière professionnelle en 2013 aux éditions Libre Shuppan, le public français fera sa connaissance dès le 7 juillet 2016 avec Yukimura sensei to Kei kun, l’œuvre qui l’a fait connaître au Japon.











Si la carrière de Kizu Natsuki a débuté il y a peu, son talent pour mettre en scène des récits réalistes et émouvants a rapidement trouvé écho dans le cœur des lecteurs japonais. À travers ses histoires, l’auteure ne recherche pas l’originalité, elle veut avant tout nous faire découvrir le quotidien de personnages en proie aux doutes, et nous faire suivre leur remise en question, leur évolution.
Sa force est celle de nous offrir des récits qui nous font réfléchir sur de simples actions, mais également des trajectoires de vie.
De cette façon, Kizu Natsuki prend plaisir à revisiter des thématiques déjà exploitées en leur apportant un côté poétique et une certaine maturité.


Premier titre de l’auteure à être publié en France, Yukimura sensei to Kei kun nous propose de suivre la relation complexe entre un étudiant et son professeur. De ce thème qui pourrait sembler très superficiel, en ressort une histoire douce qui va nous révéler les sentiments de chacun et nous aider à comprendre leurs incertitudes. Un tour de magie signé Kizu Natsuki.

En librairie dès le 7 juillet 2016, Yukimura sensei to Kei kun vous plongera au cœur de récits intimistes où le personnage principal se nommera A… Non, on plaisante, on vous laisse le découvrir vous-même.

Synopsis


Etudiant à l’université, Kei Sunose est tombé amoureux de son professeur, Yukimura, un jeune homme beau et aimable, admiré de ses élèves.
Quelque peu ennuyé par le comportement insouciant de son étudiant qui ne rate jamais une occasion de se rendre à son bureau pour le voir, Yukimura décide de garder ses distances et reste impassible à ses avances. Cependant, il ne peut se résoudre à lui dire clairement ce qu’il en est et laisse cette situation s’installer…
Malheureusement, les choses vont prendre une tournure imprévue le jour où Kei va découvrir que Yukimura côtoie toujours son ex-copain…
Après cette rencontre, sa décision est prise, il désire connaître les véritables sentiments de son professeur et comprendre pourquoi celui-ci se comporte ainsi avec lui !


Source : Taifu Comics

jeudi, avril 14, 2016

Re:Monster chez Ototo

Les éditions Ototo annoncent le grand retour de la Dark Fantasy dans leur catalogue seinen avec Re:Monster.
Adaptation du Light Novel éponyme écrit par Kanekiru Kogitsune, Re:Monster est le titre qui va révolutionner le genre en plongeant ses lecteurs au sein d’un des peuples les plus impopulaires et méconnus de la littérature de Fantasy, les gobelins.
Créatures légendaires jusqu’alors moquées de tous, les gobelins s’apprêtent à renverser l’ordre établi par les peuples de l’imaginaire et prendre leur destin en main.
Désormais annoncée, la révolution débutera le 9 juin 2016 en librairie.



Adapté en manga par Kobayakawa Haruyoshi et publié par AlphaPolis (Gate – Au-delà de la porte) au Japon, Re:Monster est donc le titre qui bouleverse les codes du genre en nous faisant suivre l’évolution d’une des races les plus faibles de la Dark Fantasy, les gobelins.
Peuple de créatures laides, faibles et inintelligentes… les gobelins vont se voir accorder une chance inespérée de redorer leur blason et de rentrer dans une nouvelle ère où ils deviendront l’une des races les plus craintes grâce à un homme ou plutôt, un ancien humain…



Avec Re:Monster, Kogitsune Kanekiru nous offre donc un récit qui va à contre-courant de ce qui se fait actuellement dans le Dark Fantasy en développant un univers inexploité autour de protagonistes originaux.
Re:Monster, c’est également une expérience de lecture étonnante grâce à sa narration à la première personne, un mode narratif qui permet d’intégrer intégralement les lecteurs au récit et de les rapprocher du héros.
Ainsi, tout comme les autres personnages de Kogitsune Kanekiru, nous sommes invités à suivre la quête du peuple gobelin, bien décidé à devenir les maîtres de leur destinée !
Synopsis

Après une mort des plus sauvages, Kanata Tomokui se réveille pour constater qu’il s’est réincarné en gobelin.
D’abord dérouté, il parvient cependant bien vite à s’adapter, en partie grâce à sa faculté d’« absorption » qui lui permet d’obtenir les pouvoirs de tout ce qu’il mange, le faisant évoluer de façon fulgurante et de prendre rapidement la tête de sa tribu. Désormais, il est temps pour la race des gobelins d’entrer dans une nouvelle ère !
Découvrez un univers sans pitié régi par la loi du plus fort, où la plus faible des espèces doit être prête à tout pour survivre !!

Source : Ototo

jeudi, avril 14, 2016

My Hero Academia tomes 1 et 2

Fiche

Titre : My Hero Academia
Catégorie : shônen
Auteur : Horikoshi Kôhei
Illustrateur : Horikoshi Kôhei
Editeur français : Ki-oon
Date de parution : 14/04/2016
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 8 ( en cours )
Prix : 6,60 euros









Synopsis

Dans un monde où 80 % de la population possède un super-pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super-vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole.
Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir...
Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !


Avis

Devenir un héros

Le but ici est de réussir à devenir un héros. Cela conduit à un manga barré d'action avec une petite pointe d'humour. Le tout est bien rythmé et possède un charme unique. On est certes dans le shônen sur le fond mais sur la forme cela est original et unique. On peut penser à certains titres ou aux X-Men version manga mais cette série a vraiment des traits qui lui sont propres.

La vie est injuste

On voit ici que tout n'est pas toujours simple et que notre jeune héros en herbe n'est pas gâté par la vie. Cette série met bien en évidence le fossé entre ceux qui ont un don et ceux qui n'ont en n'ont pas et aussi les personnes victimes de discrimination à cause d leur différence. Cela donne la profondeur et du piment à la trame narrative qui nous intrigue et finit par nous passionner. C'est vraiment intéressant comme concept et cela va à l'encontre de la plupart des shônens qui mettent en avant de héros avec un pouvoir  fabuleux ici tout est inversé. L'intérêt est donc d'autant plus intéressante.

Volonté

Voilà le maître mot de notre jeune héros et ce qui ressort de cette série. La force morale et la volonté sont la base tout et cela rejoint bien le shônens que l'on connaît. Cela donne une certaine force à l'intrigue et permet de rendre le personnage charismatique et attachant. Cela permet de créer une bonne intensité et une atmosphère électrique comme on aime.

Apprentissage

Devenir un héros n'est pas une chose aisé. Cela est vraiment vérifiable ici et c'est le fil conducteur de ces deux premiers tomes qui nous offre une vision de l'entraînement assez dur et qui se déroule sur un rythme d'enfer. C'est haletant et prenant du début à la fin.

Les illustrations sont bien faites et le trait est vraiment unique et original. On est vraiment dans un univers graphique unique à mi-chemin entre le comics et le manga. C'est intéressant et agréable à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable des tomes.

Conclusion

My Hero Academia est une série vraiment excellente mêlant humour et action dans un univers entre manga et commis américain. En plus, on a le droit à la sortie simultanée de deux tomes ce qui ne fait que prolongé le plaisir. C'est un coup de coeur.

Note : 18/20


- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -