Archive for 04/21/16

jeudi, avril 21, 2016

Bride of the fox spirit chez Taifu Comics

Les éditions Taifu Comics annonce  Bride of the fox spirit, un shôjo signé Rihito Takarai.



Essentiellement connue pour ses titres Yaoi, la mangaka est une auteure et illustratrice talentueuse qui a également travaillé à plusieurs reprises sur des œuvres qui sortent de ce registre.
Outre le Shojo Welcome to Hotel Williams Child Birds disponible en France aux éditions Ototo, Rihito Takarai travaille aussi sur une œuvre Seinen intitulée Graneliers, un titre toujours en cours de publication chez Square Enix.

Si le talent de l’auteure pour mettre en scène des romances émouvantes et créer des personnages attachants et tourmentés n’est plus à prouver, il est rare de la voir s’essayer à la comédie. Pourtant, avec Bride of the fox spirit, Rihito Takarai nous livre une douce comédie fantastique où l’humour fait mouche à chaque fois.
Par son scénario loufoque et ses protagonistes atypiques, le récit de la mangaka nous séduit et nous plonge dans le monde des divinités japonaises. Un univers bien différent de ce que l’on peut s’imaginer.
Bride of the fox spirit est également une leçon de vie à retenir : ne pas se laisser envahir par des pensées négatives… à moins que ce soit de ne pas souhaiter une chose à voix haute si vous vous trouvez à proximité d’un temple et/ou sanctuaire japonais…
À vous de voir laquelle vous semble la plus judicieuse.
En attendant, une chose est sûre, Bride of the fox spirit nous racontera les péripéties d'un mariage... à ne pas consommer.

Rihito Takarai est de retour en librairie dès le 7 juillet 2016 avec Bride of the fox spirit, une comédie fantastique à lire à voix basse, mais avec le sourire.


Synopsis

Le jour tant attendu du mariage de l’esprit renard, Ginrei, avec la princesse renarde, Menou, est enfin arrivé.

Malheureusement, un évènement imprévu va venir bouleverser cette cérémonie… l’intervention d’Handa Shin, un jeune homme sans emploi et sans-abris, à la recherche d’un refuge pour se protéger d’une averse. Il tombe alors sur le temple de Ginrei et décide de s’y abriter. Épuisé et affamé, Shin ne peut résister à la vue de la nourriture présente sur l’autel de Ginrei et la dévore sans savoir qu’il s’agit des offrandes destinées au mariage des deux esprits renards. Shin ne le sait pas encore, mais il vient de signer un accord qui fait de lui la « femme » de Ginrei !

Source : Taifu Comics

jeudi, avril 21, 2016

Avril 2016 chez Komikku Editions

Voici ce que nous réserve Komikku Editions pour ce mois d'avril.

Le 21 avril

Dívčí Válka - La guerre des pucelles tome 1
 
1415 : Jan Hus, théologien de Prague opposé à la corruption de l’Église, est brûlé comme hérétique. Cet événement marque le début d’une lutte farouche entre les hussites, partisans de l’égalité entre tous les disciples, et les catholiques soutenant l’autorité du clergé. 
1419 : Début des conflits qui seront connus sous le nom de "guerres hussites". 1420 : Un petit village du royaume de Bohême est massacré par les chevaliers catholiques de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem. La jeune Šárka, seule rescapée du massacre, croise la route du chef de guerre hussite Jan Žižka et choisit de prendre les armes…



 © Kouichi Ohnishi 2013 / Futabasha Publishers Ltd.


Les oubliés tome 3
 
L’île d’Iwazu a l’étrange caractéristique de ne figurer sur aucune carte marine. En 1947, Nagumo, un soldat démobilisé, veut honorer la promesse faite à son compagnon d’armes sur son lit de mort. Il débarque alors sur l’île en compagnie de la fille de ce dernier, la petite Mitsu.
Sur fond de création du Japon et de restauration de Meiji, les protagonistes disparaissent les uns après les autres comme si quelqu’un essayait d’effacer des indices...
Entre thriller et course pour la survie, un récit frissonnant autour d’un des plus anciens mystères de l’humanité !


 
MITSU NO SHIMA © Nokuto Koike / Kodansha Ltd.

Dilemma tome 5
 
Yuzuru et Tasuku font face à de nouveaux joueurs ! Alors que le mystère s’épaissit, les parties se font de plus en plus dangereuses !!
C’EST VOTRE AMOUR QUI EST MIS À L’ÉPREUVE !
Combat à mort entre les ados et les Dieux !!



© 2014 Hajime, Tatsuya Touji (AKITASHOTEN)

Le 28 avril


Damned Master tome 1
 
Tout droit sorti de sa campagne, Uni est intrigué par les légendes urbaines et phénomènes paranormaux. À son entrée à l’université, il rencontre un jeune étudiant qui deviendra son "Maître" en la matière… Au fil de son initiation, il enchaîne les expériences extraordinaires qui vont changer sa vie.
Avec "Damned Master", découvrez les ténèbres les plus sombres que ce monde puisse vous offrir. Un titre plein de mystères qui mêle surnaturel, occultisme et horreur !

© 2014 by SHU KATAYAMA, UNI / SHONENGAHOSHA



Le Chef de Nobunaga tome 10
 
Shingen Takeda, le plus puissant des Daimyô parmi ceux participant à l’encerclement de Nobunaga, meurt d’une maladie peu de temps après son écrasante victoire lors de la bataille de Mikatagahara, face à Tokugawa. Nobunaga profite de cette occasion en or pour attaquer Yoshiaki Ashikaga et en finir avec lui. Cet événement marque le début d’un grand changement d’époque au Japon.


 
© 2014 Mitsuru Nishimura / Takuro Kajikawa / Houbunsha

Source : Komikku Editions

jeudi, avril 21, 2016

Rencontre sous le signe de l'action avec Kenji Ohba à Paris manga et Sci-Fi Show

Kenji Ohba fut un des invités de la dernière édition de Paris Manga et une figure emblématique pour toute une génération à travers son rôle phare dans X-OR. C'est lors d'une table ronde que j'ai pu le rencontrer.











Table ronde

-    Comment en êtes-vous venu à jouer dans la série X-OR ?

Jusqu'à cette série, j’ai toujours été un cascadeur. J’ai travaillé sur Golanger et j’ai été force rouge également. Le producteur de Golanger a beaucoup aimé mon travail. Il travaillait sur une autre série : Battle Fever J pour laquelle il m’a demandé de travailler. Cette fois, je devais être dedans en tant qu’acteur en montrant mon visage et pas seulement en tant que cascadeur. C’était une série d’action de type sentai. Cette série se passait au Kenya. Par la suite, ce même producteur m’a proposé le rôle de Gavan ( X-OR ). J'ai vraiment eu beaucoup de chance sur ce coup.

-    Êtes - vous conscient d’être devenu une icône de la pop culture japonaise et que presque trente ans après, des personnes sont encore fan de X-OR ?

A la base, j’étais un cascadeur et pas du tout un acteur. Par la suite, quand le producteur m’a désigné sans que j’ai mon mot à dire, je le suis devenu. J’ai tout donné car je devais être un acteur complet pour une œuvre nouvelle. Cela a été pour ma part quelque chose de nouveau. Ce fut aussi assez difficile. 
X-OR a été la première série a utilisée des effets spéciaux. C’est cette primauté qui a autant marqué le cœur des enfants selon moi.
Au mois de mars, au Japon, il y a eu un événement autour du premier Kamen Rider avec une version évoluée de ce dernier et ce sera moi qui sera dans le rôle. On va faire des choses d'un niveau supérieure ou égale à ce qu’il y aurait pu avoir s’il y avait eu des effets spéciaux à l'époque pour la série.

-    Avez-vous un souvenir intéressant à nous dire sur le tournage de X-OR ?

Il y a des petites choses intéressantes par rapport aux tournages que l’on faisait en province.
On partait une dizaine de jours et j’ai deux-trois histoires intéressantes avec le staff.
Un soir, on était tous bien imbibés d’alcool et on avait devant nous un lac. On s’est dit que l’on allait se baigner mais on ne savait pas si on devait le faire nu ou habillé. On en est venu à réfléchir sur la notion de bien et pas bien à partir de cela.

-    Quel est votre manga préféré ?

C’est Alice fu no Kaze.

-    Quel est votre film préféré ?

Mon acteur préféré et Monsieur Chiba. Cependant, mon film préféré est : La tour infernale.

-    Comment avez-vous vécu l’expérience du film Uchû Keiji Gavan : The movie qui a été réalisé, il y a quelques années ?

On était là en tant que guests et toutes les légendes des Sherif de l’espace étaient présentes. Pour moi se fut une bonne expérience.

Je remercie beaucoup Kenji Ohba,d'avoir répondu aux questions. Je remercie également, Emmanuel Bochew ( traducteur ) qui a traduit les réponses ainsi que le staff de Paris Manga qui m'ont permis d'assister à cette table ronde.