Archive for 04/29/16

vendredi, avril 29, 2016

Sous le cerisier des souvenirs

Fiche

Titre : Sous les cerisiers des souvenirs
Catégorie : album de jeunesse
Auteur : Olivier Romac
Editeur : Kotoji
Date de parution : 12/02/2016
Prix : 12,50 euros











Synopsis

Lorsque le dragon G(...)kana demande à Aiko de revêtir un long kimono avant de partir pour un voyage extraordinaire, Aiko croit rêver. Tout au long de leur incroyable périple, les souvenirs se rappellent à Aiko.

Avis

La beauté du symbolisme

Cette jolie histoire courte mais intense nous permet de voir la force du symbolisme. Ce dernier permet de donner beaucoup de force émotive et de profondeur à l'histoire qui nous émeut et nous touche au plus profond. On ressent toute la tristesse et la nostalgie qui se dégage de cette histoire.

Un album à la portée et fait pour tous

Ce album peut aussi bien convenir à des enfants qu'à des adultes. En effet, il y a plusieurs de gros d lecture permettant une vision plus ou moins approfondi de l'histoire. Les illustrations parlent d'elles-mêmes et le texte est simple, court et compréhensif dès le plus jeune âge. La beauté des illustrations alliée à celle du texte permettent de dégager une vraie poésie.

Hymne à la vie

Cette histoire est aussi un hymne à la vie et nous permet de réfléchir sur le temps qui passe et sur la disparition des êtres chers. Cela permet aussi de s'identifier au personnage principal et d'encore plus ressentir ses sentiments tant ils sont criant de vérité et humains.

Une vraie poésie

Cette histoire est tellement belle et riche en émotion que l'on l'impression de lire une poésie. Le tout est encore plus beau vu ainsi et plus fort en émotion. La poésie s'exprime aussi à travers les illustrations et le symbolisme.

Les illustrations sont magnifiquement faites et tout en couleur.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable de l'album. Le tout est en couleur.

Conclusion

Cet album est vraiment une riche et plaisante découverte. C'est beau sur tous les plans et rempli d'émotions. Petits comme grands seront forcément séduit par ce magnifique conte. C'est un coup de coeur.

Note : 17/20


vendredi, avril 29, 2016

Rising Sun tome 7

Fiche

Titre : Rising Sun
Catégorie : seinen
Auteur : Fujiwara Satoshi
Illustrateur : Fuiwara Satoshi
Editeur français : Komikku
Date de parution : 31/03/2016
Nombre de tomes en France : 7 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 10 ( en cours )
Prix : 7,90 euros










© Satoshi Fujiwara 2012 / Futabasha Publishers Ltd.

Synopsis

Alors que la fin de la Golden Week arrive, Kanzaki disparaît après avoir annoncé par téléphone qu’elle abandonnait ! En cherchant les raisons de cette soudaine et triste décision, le père de Kanzaki, soldat encore en service dans l’armée, nous dévoile la réalité du monde des rangers et de l’armée.

Avis

Respect du choix

Ce nouveau tome de Rising Sun nous montre la find es vacances et l'heure du choix pour chacun. Cela conduit à des retroussements de situations et à une fois de plus l'illustration de l'esprit d'équipe et de l'esprit japonais en général dans le sens valeur morale et respect du groupe. Les personnages paraissent encore plus forts et charismatiques qu'avant. Le tout dès le début commence sur un bon rythme.

Mission

Ici, o  voit une sorte de mission que se sont donnés toute notre troupe. Cela met en avant le rôle et le poids de la parole donné. Cela donne du peps et du dynamisme à ce tome. Le tout possède une bonne dose d'action avec une double lecture qui nous permet de réfléchir sur la société japonaise et sur les valeurs de cette dernière.

Une bonne dose d'émotion

Ce tome nous procure aussi une bonne dose d'émotion. En effet, le passage narratif et certains personnages nous touchent et on finit par être ému. Cela est surprenant et inattendu. C'es tune bonne surprise qui donne encore plus de force à cette série qui ne cesse de plaire.

Histoire de famille

Le focus est mis sur le personnage de Kanzaki. Entre histoire familiale et souvenir, on peut dire que cela ressemble à une guerre intérieur et le combat est rude. Cela renforce le côté émotif et permet de donner vraiment beaucoup de profondeur aux personnages et à l'histoire. Le tout n'en devient que plus réel et plaisant à lire.

Les illustrations sont toujours aussi bien faites.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Rising Sun avec ce nouveau tome prouve encore une fois s'il le fallait sa qualité et la richesse de son histoire. Le tout est à la fois poignant et dynamique. Les personnages sont vraiment charismatiques et profonds. C'est un pur plaisir.

Note : 17/20

vendredi, avril 29, 2016

Hashirama Senju HQS by Tsume

Hashirama Senju est le premier Hokage et, avec Madara Uchiwa, le co-fondateur de Konoha, village caché de la feuille. Incapables de s'entendre sur la façon de mener à bien leurs idéaux de paix, les deux ninjas finissent par s'affronter dans un combat historique.








La nouvelle HQS s'inspire d'une scène mémorable de ce combat. Elle représente Hashirama en mode ermite invoquant un Golem de bois grâce à la technique du Colosse Sylvestre ("Mokuton - Mokujin no Jutsu” en japonais). Les deux pieds fermement ancrés sur la tête du Colosse, Hashirama forme le symbole du serpent avec ses mains. L'effet combiné du vent et de la libération de son chakra soulève ses cheveux. Son visage est lui marqué pas les effets du mode ermite.

Le travail de sculpture et de peinture permet de mettre en valeur la texture de bois réaliste de l'invocation, l'armure de Hashirama et les drapés de sa tunique.
Pour finir, un système d'éclairage LED donne vie aux yeux du Golem et du Dragon sur son épaule.
C'est une statue imposante et finement réalisée dans la lignée des dernières HQS Naruto de Tsume.

Source : Tsume 


vendredi, avril 29, 2016

Ikumen After chez Taifu comics

Les éditions Taifu Comics annoncent dans leur catalogue Yaoi, Kazuma Kodaka, une auteure de Yaoi emblématique qui a permis au genre de s’instaurer en France au début des années 2000.
















Aujourd'hui, la mangaka fait partie des auteures les plus appréciées et a marqué toute une génération de lectrices qui ont grandi en lisant des titres comme Kizuna, Not Ready ?! Sensei, Border, etc.
Auteure aux multiples facettes, Kazuma Kodaka a le talent d’offrir à ses lecteurs des histoires aux univers variés, mais surtout des personnages charismatiques et attachants.
Grâce à son style incomparable, Kazuma Kodaka a ainsi fait de chacun de ses titres des œuvres cultes qui ont fait évoluer le genre et permis à de jeunes auteures de prendre la relève.
De retour en France avec Ikumen After, sa dernière série en date, la mangaka nous parle d’homoparentalité, un thème qu’elle aborde avec subtilité et humour.
En librairie dès le 7 juillet 2016, les lecteurs pourront ainsi découvrir l’histoire de deux pères célibataires prêts à tout pour protéger le sourire de leur petit être, un combat de tous les jours qui les confrontera à leur passé, leur inquiétudes et leur sentiments…


Au-delà de nous faire suivre la relation de deux hommes qui vont apprendre à se découvrir petit à petit, Ikumen After nous livre le récit initiatique d’un père qui se retrouve à devoir élever seul son petit garçon suite à la mort de sa femme.
Désormais père célibataire, Asakura n’a pas eu le temps de faire le deuil de son épouse. Entre la gestion de son travail et l’éducation de son fils, il voit de moins en moins le bout du tunnel et commence à perdre de vue l’essentiel, à savoir le bonheur de son enfant, mais aussi le sien !
Ikumen After, est donc l’histoire d’un renouveau, celui d’un duo père-fils qui va tenter de retrouver la joie de vivre et de recréer un cocon familial où chacun sera heureux
Réapprendre à vivre, une mission qui va s’ajouter à toutes les petites tâches quotidiennes que notre papa célibataire va devoir apprendre. Heureusement pour lui, il ne sera pas seul

Pour son grand retour en France, Kazuma Kodaka nous parle avec humour et tendresse d’homoparentalité à travers la vie de pères célibataires qui ne semblent pas vouloir se laisser distancer par le bonheur

Rendez-vous le 7 juillet 2016 en librairie pour découvrir ce récit initiatique débordant d’émotions et d’amour



Synopsis

Jeune entrepreneur surmené et père célibataire d'un petit garçon, monsieur Asakura a du mal à gérer sa situation professionnelle et l'éducation de son fils en même temps. C'est alors qu'il rencontre Kentarô, lui aussi dans la même situation familiale. Les deux hommes au caractère et au rang social totalement opposé deviennent alors amis, avant de prendre petit à petit conscience de leurs sentiments réciproques...
Source : Taifu Comics

vendredi, avril 29, 2016

Les Gouttes de Dieu tome 42

Fiche

Titre : Les Gouttes de Dieu
Catégorie : seinen
Auteur : Agi Tadashi
Illustrateur : Okimoto Shû
Editeur français : Glénat
Date de parution : 30/03/2016
Nombre de tomes en France : 42 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 44 ( terminée )
Prix : 9,15 euros









Synopsis

Ému par l’ex-mari d’Akie, Shizuku accepte de l’accompagner au Monopole afin qu’il puisse la revoir. C’est à cette occasion qu’il sent sur Akie une odeur qui l’intrigue : celle de la morphine…
De son côté, Tomine tente toujours d’aider Kyoka, atteinte d’Alzheimer, à retrouver ses souvenirs enfuis grâce au vin. La jeune femme voudrait retrouver le seul homme qu’elle a failli épouser, un vigneron… 


Avis

Vin et poésie

Comme toujours dans cette série, le vin et sa dégustation sont un moment poétique. Cela permet de donner une grande force émotive à l'histoire. Ainsi, le vin n'en devient que plus beau et plus fort. Chaque dégustation est un plaisir et permet de jouer sur un sentiment ou sur un événements. Cela permet d'illustrer des tranches de vie et de montrer que cette boisson apprécié de tant de monde est bien plus q'une boisson.

Le long chemin de la compréhension

Ce tome nous montre que nos deux héros bien qu'ils aient déjà découvert des apôtres sont loin de la connaissance et que pour atteindre le but ultime, il va encore falloir progressé et aller plus loin dans le chemin de la connaissance. Ce dernier semble mystérieux et profond et pour y parvenir, ils vont devoir fair gun travail sur eux à travers le vin. Cela permet de fair une introspection et de faire resurgir des souvenirs. Le tout devient encore plus riche en émotions et nostalgique.

La vie et le vin

On voit ici que la vie et le vin sont intimement liés et que les deux sont comme le côté pile et le côté face d'une même pièce. L'un est comparable à l'autre et vice versa. Cela est bien mis en scène et en valeur pour nous donner encore plus envie de déguster du vin et d'apprécier la richesse et le profondeur qui peut d'en dégager.

Nostalgie

Ce tome est placé sous le signe d cela nostalgie qui donne une grande force émotive à ce dernier. Cela se voit par les souvenirs et l'atmosphère. C'est très beau et très touchant. Le rythme est lent mais cela est normal vu le ton et l'atmosphère.

Les illustrations sont toujours aussi magnifiques.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Avec ce nouveau tome, Les Gouttes de Dieu continue de nous émouvoir et de nous émerveiller. C'est beau, fin et ça se déguste sans modération. Un très bon tome qui redonne toute sa saveur à cette magnifique série.

Note : 16/20

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -