Archive for 05/10/16

mardi, mai 10, 2016

Food Wars - l'anime

Fiche

Titre : Food Wars 
Réalisateur : Yoshimoto Yonetani
Scénariste : Shogo Yasukawa
Compositeur : Tatsuya Katô
Studio : J.C. Staff




Diffuseurs français : Kazé ( DVD et Blue-Ray ) et ADN
Diffusion : avril-septembre 2015 au Japon seconde saison juillet 2016

Synopsis

Sôma Yukihira rêve de devenir le chef cuisinier dans le restaurant familial et ainsi surpasser les talents culinaires de son père. Alors que Sôma vient juste d'être diplômé au collège, son père Jôichirô Yukihira ferme le restaurant pour cuisiner aux États-Unis. L'esprit de compétition de Sôma va alors être mis à l'épreuve par son père qui lui conseille de rejoindre une école d'élite culinaire, où seuls 10 % des élèves sont diplômés. Sôma va-t-il parvenir à atteindre son objectif ?



Avis

Bonne dégustation 

Bienvenue dans le monde sans pitié de la restauration avec cet anime issu du manga du même nom. Oublié toutes les émissions genre Top Chef et tout ça et venez dégustez de délicieuses recettes et savourez une excellente licence qui associe à merveille humour et action. Les plats donnent l'eau à la bouche et en plus on apprend même leur recette. 




Tout évolue et se complexifie au fil des lectures. Le tout se lit avec plaisir et donne l'eau à la bouche. Autant dire que ce manga par son originalité, son dynamisme et son univers a déjà frappé un grand coup et l'anime est sur la même lancée. 




Un brin de sensualité

Le manga comme l'anime font rimer la dégustation de plat à un acte sexuel. Cela donne lieu dans le manga à une touche de sensualité qui malheureusement dans l'anime devient  de l'érotisme pour que les fans puissent se rincer l'oeil. Cela risque de donner une mauvaise image de la licence alors qu'à la base il s'agit d'effet comique qui demeure mineur dans le manga.




Esprit combattif

La force de cette série tient aussi dans les personnages dont Sema qui sont tous animés d'un esprit combattif hors du commun. C'est une véritable lutte et on se croirait dans des batailles épiques mais tout cela ce fait pacifiquement à travers de bonnes dégustations. Se sont les guerriers de la cuisine qui vont vous faire périr de plaisir.



Défis

Cela entraîne des défis et des compétitions dont le niveau ne cesse d monter. Chaque épisode est prétexte à une défi. Cela nous permet de découvrir mille e tune saveur à travers des recettes issues des spécialités de chaque personnage. Ces dernières sont toutes différentes et originales.



Conclusion

Food Wars est un excellent manga et où il faut bien l'admettre l'anime est vraiment bien fait. C'est une bonne adaptation même si dans l'anime et ce encore une fois à cause du fan service de base l'accent sur la sensualité est encore plus visible que dans le manga. C'est dommage car cela gâche un peu l'anime. Sinon côté graphisme et animation cela est du high level, c'est très beau. On retrouve tout ce qui fait la qualité du manga. C'est vraiment top.

Note : 17/20


mardi, mai 10, 2016

Danse et expression corporelle avec Mirai Moriyama

Le 30 avril dernier, le danseur Mirai Moriyama s'est produit lors d'une représentation unique à la MCJP de Paris. Entre danse, expression corporelle et message fort, cette prestation a été faite devant une salle comble et subjuguée par cette prestation unique au monde.
Cette prestation a été suivie d'une explication de la part de la conceptrice et de la part de Mirai Moriyama.









La beauté d'une danse 

tout d'abord rendons à César ce qui appartient à César : Mirai Moriyama est un danseur hors pair, un vrai génie qui fait ce qu'il veut avec son corps. Il fait tout avec grâce, élégance et dynamisme. On est fasciné et époustouflé par la flexibilité de son corps et le tonus de ses chorégraphies. Le tout est calculé au millimètre près sans aucune fausse note. Il sait jouer avec le rythme et s'adapte parfaitement à l'ambiance, la musique et la luminosité. Tout cela permet de donner encore plus de profondeur, d'intensité et de force à sa chorégraphie.

Un message fort

Plus qu'une danse, Mirai Moriyama nous envoie un message fort et percutant durant toute la prestation. La recherche d l'identité symbolisée par l'évocation et la décomposition de son prénom ainsi que de son nom. La recherche de sa place, la perdition dans ce monde. C'est très poignant et on comprend très vite toutes les allusions et toute la symbolique. Cela rend le tout riche et encore plus intéressant. C'est une sorte de parcours initiatique.

L'art du symbolisme

La danse de Mirai Moriyama est resplendissante et empreinte de A à Z de symbolisme. Tout est lié à la nature, l'Homme et le monde moderne. Sa danse est un message et une invitation au voyage de l'esprit à travers la réflexion. Tout est en harmonie comme devrait l'être tout ce qui compose le monde. C'est un invitation au changement et aux retours à l'équilibre.

Une vision du monde

En fait, ce danseur veut nous montre sa vision du monde, une autre façon de voir les choses. Tout passe par le ressenti et par les 5 sens. C'est intéressant et assez bien construit. On voit que tout à un sens et que rien n'est laissé au hasard.

Conclusion

Au début, on peut avoir du mal à rentrer dans l'univers et le symbolisme de cette représentation mais par la suite on est littéralement subjugué par cette représentation. Mirai Moriyama est un danseur d'exception qui sait jouer avec son corps de façon prodigieuse.

mardi, mai 10, 2016

Wolf Girl and Black Prince tome 10

Fiche

Titre : Wolf Girl and Black Prince
Catégorie : shôjo
Auteur : Hatta Ayuko
Illustrateur : Hatta Ayuko
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 14/04/2016
Nombre de tomes en France : 10 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 16 ( terminée )
Prix : 6,80 euros









Synopsis

Sata accepte de couvrir l'énorme mensonge d'Erika à condition qu'elle devienne son esclave et lui son maître. Où cette étrange relation va-t-elle les mener ?

Avis

Imagination quand dut nous tiens

Ce nouveau tome de Wolf Girl ans Black Prince, nous permet de voir encore les délires de notre jeune Erika aux prises avec ses envies et ses doutes. Son imagination ne semble pas connaître de limite et elle nous fait bien rire. Bien sûr cela lui cause du tord et ne lui permet pas d’avancer dans le bon sens. De ce fait, certains situations deviennent très comiques. C’est touchant et frais.

Un petit pas pour Erika un grand pas pour son couple

On voit ic que notre héroïne avance à petits pas mais que cela provoque de grands bouleversements dans son couple. Ce dernier ne cesse d’évoluer et cela permet de donner un bon rythme et une bonne intensité à la série et donc au tome. Le tout bien sûr reste romantique et doux comme on aime. L’ambiance est douce et chaleureuse.

La saison des amours 

Ce tome nous présente la beauté et la douceur de l’amour sous toutes ses coutures. C’est agréable et frais à suivre. On retrouve une douceur bienveillante et rassurante. On est en plein dans un film à l’eau de rose mais cela fait du bien.

Rencontrer l’âme soeur

Dans ce tomes certains personnages secondaires sont mis en avant surtout vers le milieu et la fin pour nous proposer une nouvelle intrigue dans l’intrigue de base. Cela est intéressant et permet de donner plus de force et de vie au récit en permettant à de personnages que l’on voit peu d’être sur le devant de la scène.

Les illustrations sont toujours aussi bien faites et agréables à voir.

L’édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce nouveau tome de Wolf Girl and Black Prince séduit et plaît dès le début. On a l’impressionne revivre une scène bien connu de Switch Girl. Le tout est magnifiquement orchestré et ce shôjo reste au top. Un coup de coeur.


Note : 18/20


- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -