Archive for 05/26/16

jeudi, mai 26, 2016

Arata tome 23

Fiche

Titre : Arata
Catégorie : shônen
Auteur : Watase Yû
Illustrateur : Watase Yû
Editeur français : Kurosawa
Date de parution : 11/02/2016
Nombre de tomes en France : 23 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 24 ( en cours )
Prix : 6,60 euros









Synopsis

Afin de sauver Kotoha qui est mourante, Arata se rend dans la ville du fourreau Ikisu. Un violent combat éclate alors entre les deux fourreaux Ikisu et Ameeno, et les citoyens en subissent directement les dégâts.
Face à ce sordide spectacle, comment Arata va-t-il réagir et quelle décision va-t-il prendre ?!


Avis

Une guerre sur tous les fronts

ici, on voit que la guerre sur déroule sur tous les fronts. Cela fait toujours plaisir de voir ce qui se passe dans le monde réel. On voit que tout est imbriqué et interdépendant. Le tout s'enchaîne avec fluidité, cohérence et avec une belle montée en intensité. Le tout est est dynamique et on se prend au jeu. On prend plaisir à lire ce récit merveilleux et passionnant.

Une quête identitaire

On sent que dans ce tome encore plus que dans les précédents, les personnages se cherchent et cherchent à comprendre le sens de leur vie et qui ils sont. Cela conduit à une sorte de quête parallèle assez intéressante et qui renforce le charisme des personnages.

La force des liens

On voit ici encore plus que dans les autres tomes le liens qui unissent les personnes et la force de ces derniers. Forcément cela donne plus de force à l'intrigue et ajoute un côté émotionnel qui rend le tout plus intense. On voit des amitiés fortes et de l'amour. 

L'aventure continue

Bien entendu en parallèle de tout cela, la quête principale continue et les affrontements s'enchainent. Le tout est dynamique et le tome ne cesse au fil de pages de monter en intensité. C'est un the vraiment intéressant et qui nous donne envie de lire la série.

Les illustrations sont toujours aussi bien faites. On apprécie le style élancé de ces dernières.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce tome d'Arata est un des meilleurs et nous permet de mieux comprendre et connaître nos héros. C'est dynamique et on se prend vraiment au jeu. La lecture est passionnante grâce au dynamisme du tome.

Note : 16/20

jeudi, mai 26, 2016

Bollywood - Jab we met.


Fiche

Titre : Jab we met.
Genre : comédie romantique.
Pays : Inde.
Diffusion : 2007.
Réalisateur : Imitiaz Ali.
Production : Dhilin Mehta.
Scénario : Imitiaz Ali.
Durée : 142 mn.
Audio : Hindi.
Cast : Shahid Kapoor( Aditya Kahyap), Kareena Kapoor (Geet Dhillon), Dara Singh(grand-père de Geet), Tarun Arora(Anshuman), Pavan Malhotra( oncle de Geet), Kiran Kuneja(mère de Geet), Saumia Tandon ( soeur de Roop), Divya Seth( mère d'Aditya).



Synopsis

Aditya, un homme d'affaire, souffre d'une profonde dépression.
Il laisse tout tomber et disparaît sans un mot.
Il erre quelques temps, et dans un train choisi au hasard, il rencontre Geet, une jeune fille du Punjab, pétillante, joyeuse et incroyablement bavarde.
Alors, sa vie va changer du tout au tout.

Avis

Une drôle de fille

Aditya rencontre par hasard Geet et malheureusement pour lui, elle na va pas le lâcher.
Elle déborde d'énergie, est pétillante et c'est une vraie pipelette.
Elle ne va pas cesser d'embêter Aditya en lui cramant pleins de problèmes.
En plus d'importuner sans arrêt notre héros en lui racontant toute sa vie et lui créer des problèmes.
Mais sa pétillante va toucher Aditya, si bien qu'il va finir par en tomber amoureux.
Il va d'ailleurs la raccompagner jusqu'à chez elle mais c'est savoir ce qu'elle a derrière la tête.

Voyage avec Geet

Aditya va voyager un peu durant le trajet pour aller chez Geet.
Nos deux personnages vont commencer à se rapprocher et Aditya va aussi commencer à se livrer à Geet.
Elle va l'aider à oublier, voir à effacer toute la douleur qu'il a du surmonter pour en arriver là où il en est.
Malheureusement, notre héroïne en aime un autre et notre héros ne va pas oser avouer ces sentiments.

Rencontre avec la famille de Geert

Mais une fois arriver chez la famille de Geet, le grand père de Geet va demander à tout le monde de faire attention à Aditya.
Il pense que nos deux héros sont venus ensemble en raison de leur amour, mais il n'en es rien.
Aditya va devoir jouer le gentil ami et rester avec Geet.
Une fois là bas, il va devoir aider notre héroïne à s'enfuir à nouveau et oui, notre héroïne à la fâcheuse habitude de s'enfuir.
C'est à ce moment qu'elle va avouer être amoureuse d'un autre, à nouveau le héros va l'aider à faire le chemin jusqu'a chez son amoureux.
Notre héros quand a lui, va retourner travailler dans son entreprise mais c'est sans savoir ce qu'il va suivre.

En conclusion, un film très drôle, très réel et très touchant, un bon film à ne pas rater.
" Tu original piece hai " 

Note : 17/20.

Shiki.

jeudi, mai 26, 2016

Dodoma tome 1

Fiche

Titre : Dodoma
Catégorie : seinen
Auteur : Shiraishi Jun
Illustrateur : Shiraishi Jun
Editeur français : Komikku
Date de parution : 12/05/2016
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( en cours )
Prix : 7,90 euros













© 2014 by JUN SHIRAISHI / NSP Approved Number ZCW-59F

Synopsis

Partez à la découverte d’Orbis, un monde de pierre, fermé, éprouvé par de multiples tremblements de terre avec en son centre un Arbre de vie. 
Mana, un jeune homme, intrépide, dynamique, optimiste et maçon de son état, et son frère, le studieux Shino, beaucoup plus modéré font la joie des autres résidents. L’un répare dans la bonne humeur les habitats tandis que l’autre les décore de runes qui maintiennent les vieilles croyances de son peuple.
Mais malgré la paix apparente, tout bascule ! Un terrible séisme frappe violemment Orbis et la cité, autrefois paisible, est attaquée par un peuple étranger. Mana et Shino vont alors percer les secrets de leur petit monde et découvrir une bien étrange réalité... 


Avis

Un univers hostile

L'univers décrit dans ce manga semble hostile et contraignant. Cela créée une atmosphère tendue qui se renforce grâce à l'histoire qui fait que tout se passe en huit clos. Ainsi, on est confiné dans une sorte de cocon où tout peut arriver. L'intensité ne cesse de monter au fil des pages et le tout se transforme vite en drame et nous prend aux tripes.

L'atrocité de la guerre

Ici, on voit la guerre à travers un affrontement sans pitié qui laisse bien des drames et des blessures indélébiles. Cette lutte de territoire semble reflétait l'esprit humain dans un monde non humain. Cela donne du punch et de une forte intensité à la série.

La force des émotions

Evidement, tout cela créée une forte dose d'émotions. Ces dernières sont vraiment puissantes et criantes de vérité. Cela nous touche directement, on est ému et forcément on est encore plus dans l'histoire. Cela n'est ni trop ni pas assez, on se croirait dans la réalité.

Originalité quand tu nous tiens

La force de cette série est aussi son originalité qui permet de créer une histoire riche en rebondissements, en mystère et qui nous entraîne dans une aventure encore jamais vu. Pas de réchauffé  ni de thème trop utilisé. En lisant, les premières pages on se rend compte que l'on est face à un manga unique.

Les illustrations sont de qualité et on apprécie le souci du détail et la précision du trait.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Dodoma surprend et ne ressemble à aucun autre manga. Le tout est original, dynamique et nous entraîne dans une fiction captivante. Les émotions viennent renforcer ce scénario qui laisse beaucoup de mystère en suspend. Une série qui sort du lot

Note : 15/20

jeudi, mai 26, 2016

Bollywood - Jaanwar.

Fiche

Titre : Jaanwar.
Genres : Drame.
Pays : Inde.
Diffusion : 24 décembre 1999.
Réalisateur : Suneel Darshan.
Production : Suneel Darshan.
Scénario :  Robin Bhatt.
Durée : 148 mn.
Audio : Hindi.
Cast : Akshay Kumar(Babu),  Karisma Kapoor(Sapna),  Shilpa Shetty(Mamta),  Mohnish Bahl(Aditya),  Rana Ashutosh(Abdul),  Shakti Kapoor(Sultan).




Synopsis

Babu est orphelin est grandit dans la misère, il finit par devenir voyou notoire travaillant pour un certain " sultan" qui va le nommer Badshah.
Sa rencontre avec la belle danseuse Sapna, va bouleverser sa vie.

Avis

Un film plein d'émotion

L'enfance de Babu est triste tout comme le reste de sa vie, malheureusement.
Tout comme la pauvre Sapna, ils ont tout deux du vivre durement leur vie.
Mais en ce rencontrant, leur destin va changer et la suite de leur histoire est encore plus triste.
Ce qui est encore plus triste, c'est le fait qu'il est du devenir voyou pour satisfaire Sultan.
Mais ce dernier, n'en a jamais assez et décide d'envoyer ces hommes aux trousses de Babu.

Le début des complications

C'est à partir de là que Babu va commencer à fuir et mener une vie en solitaire en tant que Babu Lohar.
Quelle joie ce fut de le revoir surmonter tout cela et vivre humblement sa vie en tant que ferrailleur.
On lui a enlevé l'amour de sa vie sans qu'il ne puisse ne serait ce que ce justifier.
Malgré cela, il va trouver la force de vivre grâce à la personne qu'il va rencontrer pendant sa fuite.

Nouvelle vie

C'est ainsi que Babu, va vivre une vie totalement différente de tout ce qu'il avait pu déjà vivre.
Il fera de son mieux pour la nouvelle personne qui est entrer dans sa vie et qui y a mis tant de douceur.
Un homme dévoué à la personne qu'il souhaite de tout son coeur protéger de tout le mal environnant.
Cette personne pour laquelle, il serait prêt à devenir la pire des bête pour réussir à lui offrir une belle vie.
Ce film est si touchant et poignant, que l'on ne peut pas réussir à ne pas pleurer.
Malgré cette tristesse dont le film est quasi remplie, il y a aussi beaucoup d'amour et de belles scènes.

En conclusion, c'est un très bon film, poignant, touchant et tristement beau.
Ce film saura vous émouvoir et vous gardez captiver grâce à tout ces fanatiques acteurs.

Note : 18/20.

Shiki.

jeudi, mai 26, 2016

Hiro Mashima à Japan Expo

Pika Édition et Japan Expo ont le plaisir de vous révéler le nom de l'invité d’honneur manga du salon Japan Expo 17ème Impact : Hiro Mashima.











À l’occasion du 10e anniversaire de la série Fairy Tail, l'auteur sera en France pour 3 jours de folie et de rencontres avec ses fans du 7 au 9 juillet.



Né en 1977, Hiro Mashima commence sa carrière en 1998. De 1999 à 2005, il travaille sur la série Rave, publiée dans le magazine de manga Weekly Shônen Magazine des éditions Kôdansha. Elle est adaptée en série animée en 2001.



La publication de Fairy Tail commence quant à elle en 2006 et la diffusion à la télévision de son adaptation animée en 2009. Le succès est au rendez-vous, au Japon comme à l’étranger. Le mangaremporte cette même année 2009 le prix Kôdansha dans la catégorie shônen. En France, il reçoit également le Japan Expo Awards 2009 du meilleur manga dans la catégorie shônen, puis en 2011, le magazine Animeland, spécialisé dans l’animation et la bande dessinée en général, lui décerne le double prix du meilleur dessin animé et du meilleur doublage.



La série principale - Fairy Tail - comprend 51 volumes en France; le volume 52 sortira le 29 juin
Le succès est toujours au rendez-vous et Fairy Tail est actuellement la deuxième série du marché du manga en France.



En extension de l'univers Fairy Tail, Pika Édition a publié :






Source : Pika