Archive for 07/12/16

mardi, juillet 12, 2016

Les chroniques de Lapicyan tome 1

Fiche

Tire : Les chroniques de Lapicyan
Catégorie : shôjo
Auteur : Linco
Illustrateur : Linco
Editeur français : Glénat
Date de parution : 29/06/2016
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( terminée )
Prix : 9,15 euros








Synopsis

Dans le royaume de Lapicyan, esprits de la nature et humains vivaient en bonne entente... Jusqu'au jour où ces derniers, éblouis par les splendides gemmes créées par les esprits, décident de les décimer.
Sui, mi-humaine, mi-esprit, a grandi dans un village reculé du royaume, à l'abri de ces conflits. Cependant, sa rencontre avec Ruri, un puissant esprit de l'eau, bouleverse son existence tranquille. Partant à la recherche de ses origines, la jeune fille se retrouvera engagée malgré elle dans une aventure qui déterminera l'avenir de ce monde…
Après Cagaster et Crueler than Dead,Chroniques de Lapicyan est la troisième série à être éditée par les Éditions Glénat en collaboration directe avec un auteur japonais. Il s'agit d'ailleurs d'une première œuvre pour Linco, dont le trait raffiné s'adapte parfaitement à son univers fantastique. Mélangeant avec virtuosité les univers occidentaux et orientaux, elle vous fera voyager du désert de Gobi à l'Alhambra en passant par la rivière Odelette.


Avis

Une pointe de magie

Cette série met en avant une sorte de conte avec une quête fantastique dans lequel la magie tient une place très importante. Le tout est assez envoûtant et nous transporte dans un univers qui fait rêver. L'atmosphère est proche du merveilleux que l'on trouve dans les belles légendes. Les personnages sont égnimatiques et attachants.

La peur de ce qui est différent

Cette série met en avant d'une manière un peu détournée la peur de l'autre. Cela permet de lancer une intrigue assez mystérieuse et qui prend forme doucement mais surement. La dynamisme vient progressivement.

Une quête fabuleuse

La quête est vraiment captivante et introduit une bonne dose de dynamisme et d'action. Les rebondissements sont nombreux et on va de surprises en surprises. Le tout captive au fur et à mesure et la grande force de cette dernière et l'univers original dans lequel s'inscrit la quête.

Un mythe dans un mythe

Ce qui est assez intéressant c'est le fait d'avoir un mythe dans un mythe lui-même. Cela permet de rajouter encore plus de charme et de mystère. Le tout n'en devient que plus féérique et nous transporte donc encore plus grâce à cela.

Les illustrations sont faites avec finesses et agréables à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Les chroniques de Lapicyan est une série originale possédant du charme et une atmosphère digne des plus beaux contes. L'intrigue est intéressante et l'action est bien présente. Les personnages sont assez attachants. Le tout est agréable.

15/20

mardi, juillet 12, 2016

Une rencontre improvisée avec Takaaki Konno à Japan Expo

Lors de ce 17ème Impact de Japan Expo, j'ai eu la chance de rencontrer Takaaki Konno à son stand.













C'est un chanteur japonaiségalement compositeur et producteur au sein de son propre label, T-TOC records, créé en 2004. Bercé par le monde de la musique depuis l'âge de 9 ans, il commence dès lors à composer ses propres morceaux. Après avoir démarré une brillante carrière à l'âge de 19 ans, un grave accident vient mettre un frein à son ascension. Il remonte cependant rapidement sur scène et sort deux albums en 2000 et 2005, Reference et Revenge.
Il multiplie ensuite les casquettes en devenant acteur et comédien de doublage pour desanime. À partir de 2006, sa carrière prend un nouveau tournant lorsqu’il commence à se faire connaître en tant que producteur et Total Sound Artist. Puis en 2013, il décide de mettre en place un séminaire à Taiwan, Music Business Seminar, qui revient sur l’industrie musicale au Japon et dont la popularité lui aura valu une récompense par le gouvernement taiwanais.

Voici l’interview :

- Pouvez-vous vous présenter et nous parler de vos impressions par rapport à Japan Expo ?

Je m'appelle Konno et je suis musicien. Je fais des chansons pour les animes.
Je suis venu à Japan Expo car j'aime l'ambiance de ce festival et je voulais vivre cette aventure. Je suis impressionné par les cosplayers et leur nombre. Ces derniers ont un très haut niveau. Je suis également impressionné par le nombre important de personnes qui aiment le Japon. 

- Quelles sont vos principales influences musicales ?

Quand j'étais enfant, j'aimais beaucoup les musiques d'animes et celles des Idols. J'aime beaucoup Eric Calpton et Bon Jovi.

- Pourquoi avez-vous fait le choix d'apparaître sous des traits féminins pour la couverture votre troisième album ?

Au départ, c'était pour faire une blague. C'était pour faire croire que c'était une Idol sur la couverture.

-  Pouvez-vous nous en dire plus sur votre univers musical ?

Je suis producteur dans plusieurs genres. A la base, je suis un artiste pop-rock mais je me suis inspiré de plusieurs autres genres dont le jazz. J'essaye de tout mélangé pour créer un nouveau style. 

- Avez-vous un message ?

J'adore le public français. J'aimerai revenir l'année prochaine. 

Je remercie beaucoup Takaaki Konno qui a bien voulu répondre à mes questions. Je remercie également sont staff et la traductrice de Japan Expo pour m'avoir permis de la réaliser.





- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -