Archive for 07/14/16

jeudi, juillet 14, 2016

Masked Noise tome 2

Fiche

Titre : Masked Noise
Catégorie : shôjo
Auteur : Fukuyama Ryôko
Illustrateur : Fukuyama Ryôko
Editeur français : Glénat
Date de parution : 15/06/2016
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 9 ( en cours )
Prix : 6, 90 euros









Synopsis

Alors que Nino est bien décidée à renforcer sa voix pour atteindre les oreilles de Momo, elle apprend qu’un producteur de talent organise une audition. Qui plus est, ce producteur de talent, Momo Kiryu, ressemble étrangement à son ami d’enfance… Est-ce vraiment lui ?! De son côté, Yuzu est pris en étau entre son groupe, Inohurry, qui se démène pour que Nino rejoigne ses rangs, et ses propres sentiments envers elle…

Avis

Je veux chanter pour toi

Ce shôjo, continue de nous monter la volonté de notre jeune héroïne à revoir son amour d'enfance. Sa volonté et la force des sentiments sont perceptibles et nous touchent. Le tout est bien retranscrits avec force et poigne.

La force de la musique

Au-delà ce cette histoire d'amour, on voit l'amour pour la musique et la force de cette dernière. La musique est mise en avant comme passion et comme moyen de communiquer ses émotions. Cela crée des liens et permet de voir faire passer les émotions avec encore plus de force. 

Amour à sens unique

Ce shôjo est un champion du genre, en ce qui concerne les amours à sens unique. C'est à croire que tous les personnages tombent amoureux des personnes qui ne faut pas. Ainsi, le tout est rempli de tristesse et de nostalgie. Bien sûr cela entraîne des réactions fortes et influent fortement sur les événements.

Un talent foudroyant

Outre l'histoire d'amour, ce manga permet aussi de suivre l'évolution artistique de notre héroïne qui séduit tout le monde grâce à son talent. Cela permet de pimenter l'histoire et de donner un peu de punch à cette série assez dynamique dans l'ensemble.

Les illustrations sont toujours bien faites pour le genre.

L'édition est bien faite permettant une lecture agréable et fluide du tome.

Conclusion

Ce second tome de Masked Noise est intéressant et le thème de la musique plait toujours autant. Cependant, le souffle du premier tome retombe un peu et on est en plein coeur d'un shôjo poignant et fort. 

15/20


jeudi, juillet 14, 2016

Rencontre sous le signe des Titans avec Hisashi Koinuma

Lors de la dernière édition de Japan Expo, j'ai pu rencontrer le producteur de A.O.T. Wings of Freedom : Hisashi Koinuma.














Hisashi Koinuma est le Président Directeur de Koei Tecmo Games co., ltd. Né en 1971 dans la préfecture de Chiba au Japon, il rejoint Koei co., ltd. (désormais connue sous le nom de Koei Tecmo Games co., ltd.) en 1994 où il contribue au développement de la série Kessen en tant que programmeur en chef.
Après Dynasty Warriors 3 Xtreme Legends, il développe les séries à succès Samurai WarriorsDynasty Warriors GundamOne Piece Pirate Warriors ainsi que Hyrule Warriors en tant que directeur et producteur.
Voici l’interview :
- Comment avez-vous fait pour adapter le manga en jeu vidéo ?
Cela a commencé lors du trentième anniversaire de la guerre des trois royaumes du manga : Sangokushi. L'éditeur du manga: L'Attaque des Titans : Kodansha compte tenu du succès de ce dernier à demander à Koei Tecmo de développer un jeu. 
-Y-a-t-il un collaboration avec Hajime Isayama ?
Il a supervisé la production du jeu. Il a vérifié si l'action correspondait bien à l'oeuvre originale et il a regardé comment les personnages étaient modélisés.
- De ce fait, avec-vous eu une certaine liberté quand même ?
L'histoire est essentiellement basée sur la première saison de l'anime. Il y a eu cependant l'incorporation d'éléments inédits, certains n'étaient présents que dans le manga. Il y a aussi une fin inédite et alpha.
- Quelles sont les différentes étapes de développement du jeu ?
On s'est surtout focalisé sur le développement du combat aérien qui est propre à la série.


- Cela introduit-il un gameplay spécial ?
Le but essentiel du jeu est de vaincre les titans lors de combat aérien. La problématique était de faire ressentir correctement cela. Le jeu est fait pour des joueurs aguerris mais aussi novices.


- Qu'est-ce qui fut le plus dur et le plus facile à adapter ?
Le plus dur fut de retranscrire en terme de sensation ce qui se trouve dans l'oeuvre originale. 
- Y-aura-t-il des dlc ?
Comme le jeu est déjà sorti au Japon depuis un moment,  on a rajouté des dlc comme la coopération en ligne ou la collection des titans. Cependant, cela sera déjà incorporé dans la version européenne. 
- Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les différents mode de jeu ?
Il y aura le mode histoire basée sur la première saisons de l'anime. Dans le mode action, une grande place est faite à la stratégie notamment pour les combats aériens. Il y a aussi le mode des camps avec les campements. On peut faire rentrer des personnages dont certains exclusifs au jeu lui-même. Cela inclut des conversations inédites. Il y a une personnalisation et customisation des éléments.


Je remercie beaucoup Hisashi Koinuma d'avoir répondu à mes questions et Koch Média qui m'a permis de faire cette interview. 

jeudi, juillet 14, 2016

Hunt - Le jeu du Loup Garou tome 1

Fiche

Titre : Hunt - Le jeu du Loup Garou
Catégorie : seinen
Auteur : Kawakami Ryo
Illustrateur : Koudo
Editeur français : Soleil
Date de parution : 06/07/2016
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( terminée )
Prix : 7, 99 euros









Synopsis

Un soir, Airi Nishina, en deuxième année de lycée, se fait enlever par un groupe inconnu. À son réveil, elle se retrouve enfermée dans une étrange pièce souterraine en compagnies d’autres élèves, à qui l’on annonce qu’ils vont devoir participer au jeu du loup-garou qu’ils le veuillent ou non. Ce jeu est une lutte à mort entre les « loups-garous » et les villageois. Pour ceux qui ne respectent pas les règles imposées, une mort atroce. Peur et frissons sont au rendez-vous dans ce jeu mortel !

Avis

Un game survival

Cette nouvelle série, nous présente de nouveau comme il en est maintenant devenu coutume un survival game. Le thème est certes assez utilisé voir trop utilisé en ce moment, mais l'histoire est plutôt originale et intéressante à suivre. Le tout est assez dynamique et les personnages intéressants à part l'héroïne qui énerve un peu. Le tout est assez cru et direct. L'intensité est présente et monte progressivement ainsi que la pression. C'est prenant.

Un jeu qui se transforme en cauchemar

Ce survival game propose de jouer à un jeu en réel. Le problème c'est que le jeu tourne vite au cauchemar. Ce jeu est celui du loup garou que beaucoup connaissent. L'idée est intéressante et on est dans un huit clos pour faire monter la pression avec une intrigue de fond sur qui tire les ficelles.

Un thriller qui fait frissonner

L'intrigue de fond permet de créer une sorte de thriller qui nous tient en haleine. Cela permet de complexifier l'intrigue qui en devient forcément plus intéressante et captivante. Cela permet aussi de créer une atmosphère plus mystérieuse et plus grave.

Un bon travail sur les personnages

Ce qui est appréciable dans cette série, c'est le travail effectué non seulement sur l'intrigue mais aussi sur les personnages. Cela permet de voir des personnages charismatiques et donnent plus de force à l'intrigue.

Les illustrations sont bien faites.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Hunt - Le jeu du Loup Garou est un survival game basé sur un jeu assez populaire. C'est bien construit et on retrouve tous les bons éléments du genre. Une bonne histoire avec de bons personnages. Un bon manga dans le genre.

15/20

jeudi, juillet 14, 2016

Re/Member tome 1

Fiche

Titre : RE/Member
Catégorie : seinen
Auteur : Welzard
Illustrateur : Murase Katsutoshi
Editeur français : Ki-oon
Date de parution : 11/02/2016
Nombre de tomes en France : 3 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 8 ( en cours )
Prix : 7, 65 euros









Synopsis

Une terrifiante légende urbaine circule parmi les élèves du lycée d’Oma. Une créature surnaturelle, la Rouge-Sang, hanterait les couloirs de l’établissement sous les traits d’une fillette de 11 ans couverte du sang de ses victimes...
Le quotidien d’Asuka et de cinq de ses camarades bascule le jour où, frappés par le maléfice de la Rouge-Sang, ils se retrouvent condamnés à revivre sans arrêt le même cycle funeste : transportés tous les soirs à la même heure dans l’enceinte de l’école, ils sont pourchassés puis inéluctablement massacrés par la créature infernale... avant de ressusciter le matin suivant !
Nuit après nuit, le rituel macabre se répète jusqu’à ce que les lycéens comprennent qu’il n’y a qu’un moyen de briser la malédiction : retrouver les 8 parties du corps d’une victime de la Rouge-Sang, éparpillées dans tout le lycée...


Avis

Jeu macabre

Re/Member est un survival game et dans le genre il se démarque des nombreux autres par son scénario et la qualité de ses graphismes. Le tout est original, dynamique et finalement captivant. dès le début, on est intrigué et captivé par ce jeu macabre.

Un éternel recommencement

Ce qui est intéressant ici, c'est la façon dont st conduit l'histoire. On se demande quel est le but de tout cela et comment les personnages vont s'en sortir. Le fait de revivre le même jour jusqu'à atteindre l'objectif est original et confère pas mal de possibilité. Le tout rend l'intrigue plus complexe et de ce fait chaque personnage est important et les relations entre les personnages ne cessent d'évoluer.

Surnaturel et survie

Ce qui est sympa et renforce l'atmosphère intriguante et frissonnante de cette série, c'est l'introduction d'élément surnaturel dans ce survival horror. Cela renforce aussi la complicité de l'intrigue. Le tout donne une atmosphère unique et on se demande bien ce qui va se passer. L'intérêt du lecteur est de ce fait toujours éveillé et on est bien pris aux tripes.

Les illustrations sont bien faites et on apprécie le souci du détail.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Re/Member est un survival horror qui mêle surnaturel et gore. L'intrigue est mystérieuse avec beaucoup d'action et de belles montées en intensité. On est pris dans une course contre la montre captivante.

15/20

jeudi, juillet 14, 2016

Japan Expo 17 ème Impact - Le bilan

Le temps passe vite, cela fait déjà une semaine que débutait aux Parc des expositions, à Villepinte, le 17ème Impact de Japan Expo.
Lors de cette édition, j'ai été présent les 4 jours et beaucoup présents en salle presse.
De ce fait, je n'ai pas pu voir tous ceux que je voulais voir ni pu remercier tous ceux que je tenais à remercier.




Maintenant, que le retour au calme est fait et que j'ai pu récupéré, j'en profite donc pour faire cet article pour faire un petit bilan de cette édition 2016 de Japan Expo.



Je tenais à remercier beaucoup de gens pour cette édition et pour tous ces bons moments.
Je remercie beaucoup le staff de Japan Expo, ceux qui se sont occupés du Saiko! Stage, les staffs japonais, ma collaboratrice qui m'a beaucoup aidé. 
Les gens que j'ai pu voir, avec qui j'ai pu décompresser, passer de bons moments, ceux qui me suivent, me lisent régulièrement et bien d'autres encore. 




Pour ma part, Japan Expo avait mal commencé et a très bien fini.
Je n'ai pas vu les 4 jours passés.
Ce fut de la pur folie et les nombreuses surprises que j'ai eue furent toutes plus agréables les unes que les autres.




J'ai pu rencontrer beaucoup d'invités très sympa, voir ou revoir certaines personnes que j'aime beaucoup et nouer de nouvelles amitié.



Cette édition fut sans contexte la meilleure.

Côté festival, j'ai pu voir de beaux shows et de beaux stands.  J'ai pu trouver des goodies et des manga sympas.  L'ambiance est toujours excellente.  C'est fatiguant, éreintant mais très agréable.