Archive for 10/06/16

jeudi, octobre 06, 2016

Octobre 2016 chez Fei Editions

Voici ce que nous réserve les éditions Fei pour ce mois d'octobre.

7/10/2016

Les fantômes zen

C’est la belle nuit d’Halloween, après la chasse aux confiseries, leur copain le grand panda va raconter une histoire à leur glacer le sang !



© by MUTH Jon /

L'ombre de Shanghai tome 5

Tandis que Gaspard est toujours derrière les barreaux, Lila lui révèle son amour.
Mais il n’a d’yeux que pour l’Ombre, et Lila en vient à jalouser, à détester cette partie d’elle.
Pendant ce temps-là, Clara élabore un plan pour sauver Gaspard et s’échapper avec lui.
Mais les troupes de M. Li veillent et M. LI va vite découvrir que la petite Lila a un terrible effet sur lui...




© by LI LU /

Plume

Un album écrit et dessiné par deux lauréats du prix de la littérature jeunesse Hans Christian Andersen.



© by CAO Wenxuan /

14/10/2016

Deux braves souris

Deux petites souris sont très braves. Une s'appelle ''oreille ronde'', une autre s'appelle ''queue pointue''. Elles ont la même taille, mais chacune dit à l'autre: « je suis la plus brave ». Parce que une peut donner des gifles à un nounours, l'autre peut arracher la maîtresse dent d'un lion. Mais dès qu'elles entendent le miaulement d'un chat sur la télévision, elles ont peur et s'enfuient...



© by ZHU Yanling /

Les enfants sages

Les enfants sages sont considérés comme les plus belles balades pour les enfants en Chine. Dans ce livre, chaque dessin présente un bel enfant et est accompagné d'une belle ballade chinoise chantée, rythmée. Chaque ballade raconte une belle sagesse d'enfant.



© by TIAN Yuan /

Ma petite bibliothèque chinoise

Les têtards cherchent leur maman, Deux braves souris et Les enfants sages font toujours partie des contes classiques et populaires pour les enfants chinois. Ce sont des contes nés et racontés sur la terre chinoise, accompagnés avec de très beaux dessins faits souvent par de grands maîtres de peinture traditionnelle chinoise. Chaque enfant a sa petite bibliothèque, ces trois livres constituent la collection « ma petite bibliothèque chinoise ».



© by TIAN Yuan /

Les têtards cherchent leur maman

Des têtards nagent dans l'étang en se demandant laquelle des créatures peut bien être leur mère, du poisson rouge au gros crabe en passant par la tortue. Ils finissent par reconnaître maman grenouille à ses grandes pattes, à sa large bouche et à sa couleur verte.



© by CHEN Qiucao /



jeudi, octobre 06, 2016

Leblon Delienne nous présente Astro Boy à Japan Expo

Lors de la dernière édition de Japan Expo, j'ai pu rencontrer l'initiateur de l'atelier Leblon Delienne. c'est alors qu'il a présenté la collection dédiée à Astro Boy.

















Site: http://leblon-delienne.com/

Voici l'interview :

  - Pourquoi avoir choisi Astro Boy ?

 Astro Boy, c'est vraiment le référent en terme de manga,  c'est un des plus anciens personnages. Nous avons fait plus de trente ans de BD franco-belge et c'est vraiment l'équivalent de Tintin au Japon. Osamu Tezuka est une personne emblématique.  Astro Boy, n'est peut être pas le personnage le plus populaire aujourd'hui mais en terme de sens, cela a été une évidence.

  - Combien de temps prend la fabrication de vos produits et quel est leur processus de fabrication ?

Pour la sculpture d'Astro Boy de 30 centimètres, il y a environ un mois de travail du sculpteur pour faire la pièce depuis la première ébauche en plastique jusqu'au prototype final validé. Tout est validé  à chaque étape.

 - Est ce qu'on vous indique les choses à faire ou avez vous une totale liberté ?

Quand on prend la licence c'est vraiment nous qui sommes autonome avec. Bien évidemment, on travail avec les codes mais c'est nous qui choisissons de faire développer ces produits là.


 - Dans le processus de création, quels sont les différentes étapes ?

Au départ, on part d'un dessin ou du dessin animé, puis le sculpteur va interpréter en 3D le personnage.  Donc on fait une plastiline, qui est une sorte de pâte à modeler qu'on va faire évoluer pour faire la pièce original en résine. Donc, après on  va mouler se prototype en dur pour en faire les moules de production. 

  - Envisagez vous de faire d'autres personnages emblématiques ?

 Oui, tout à fait, je voulais vous en parler, on s'est repositionné sur trois univers.  Le premier, c'est ce que l'on appelle l'art ludique, c'est tout ce qui est personnages au sens large. On faisait au départ 90 % de bande dessinée franco-belge. Aujourd'hui on a vraiment l'ambition d'aller débloquer d'autres univers. Dont le manga avec Astro boy, on a signér avec Warner pour tout ce qui est super héros et on ira peut être plus loin. L'année prochaine, Stars Wars et Marvel et puis pour Disney aujourd'hui c'est notre plus grosse licence. Vu que Mickey est un personnage iconique, bien sûr avec tout ces petits amis, dans la galaxie Disney, Pixar et autres. Mais c'est un personnage iconique qui justement par rapport au travail que je viens de vous montrer sur l'Astro Boy à ce potentiel d'interprétation et de réinterprétation. Puis, on voudrait aussi aller sur les jeux vidéos.

  - Sailor Moon est-elle aussi en projet ?

  C'est une piste de réflexion, il n'y a rien de finaliser.

- Au niveau d'Astro Boy, est ce que l'on peut espérer voir des figurines d'Astro Boy dans telles ou telles scènes, avec d'autres personnages ou entrain de voler, par exemple ?

Oui, alors vous savez qu'il y a un robot qui est prévu pour 2017 et donc du coup on est en contact avec l'équipe du reboot, pour lui donner de l'énergie, de l'élan.

  - Pouvez vous-nous dire comment nous pouvons nous procurer ces figurines ?

 Bien sur, on a notre site, puis après sinon il y a un certain nombre de revendeurs. Le chiffre d'affaire c'est surtout en fin d'année donc d'ici septembre on aura retrouver la distribution qu'on avait il y a deux ans.

  - Est ce qu'il-y-a possibilité de choisir le modèle que l'on veut, sa taille, son apparence ?

 Alors je vous parlais du mois de travail pour le sculpteur et après cela engage des frais pour le moule. Donc, il y a des frais fixes assez importants pour développer ce genre de personnages. C'est pour ça que l'on propose des séries pour pouvoir amortir les frais fixes sur un certains nombres de personnages. Maintenant si vous êtes richissime on peut vous faire un Astro Boy sur mesure.

   - Combien coûte un Astro Boy en général ?

Là en 30 centimètres, il est commercialisé à 199 Euros, le 1m35 est commercialisé à 4 000 Euros. C'était une pièce unique dans une taille différente, en fonction de la taille on serait entre 10 et 25 milles Euros pour une pièce unique.

  - Astro Boy sera*t-il mis à l'honneur dans d'autres endroits ou y-a-t-il des expos de prévus?

 Il y a d'autres salons sur le modèle de Japan Expo auquel on participera. Puis, après de façon ponctuel on peut avoir des opportunités d'Art Ludique...

  - Avez vous eu des retour du créateur d'Astro Boy ?

Lui je ne sais pas car c'est son équipe et eux ils l'ont trouvé très bien. Ils sont intéressés par les produits haut de gamme parce qu'aujourd'hui vous avez un marché très important sur des produits pas chers. Donc c'est difficile de faire de la qualité à pas cher et les licences sont donc très intéressé par les licenciés qui vont chercher du haut de gamme, voir de l'exceptionnel.

  - Les modèles sont-ils disponibles à l'exportation ?

 Oui, alors typiquement, grosso modo appart le japon qui est un cas particulier.

  - Quel est le souci au niveau de la licence par rapport au japon ?

C'est juste que comme c'est, par exemple Astérix qui est licencié partout en France, si les américains le prenaient et qu'ils venaient nous vendre des Astérix, on dirait qu'on connaît, qu'on sait faire, c'est ce côté patriotique qui ferais que.

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -