Archive for 12/12/16

lundi, décembre 12, 2016

Atelier - Japanese Food Miniature

En octobre dernier à la Maison de la culture du Japon, des ateliers de japanese food miniature ont été organisés. Cela s'est fait sous la direction de Reina Nozu spécialiste de cet art.



Un art minutieux

L'art du miniature que se soit pour la nourriture ou autre est un art minutieux qui demande patience et rigueur. Cet art n'est certes pas spécifique au Japon mais on constate qu'il est très présent dans l'artisanat et donc dans la culture japonaise. Il faut beaucoup de temps et d'entraînement pour le maîtriser mais on peut vite en saisir les bases et dès le début faire de belles choses.



Un art appétissant

Cet art est appétissant car tout semble si réel que l'on en a l'eau à la bouche. C'est un art très réaliste et vraiment fascinant. Les matériaux utilisés sont simples mais le tout mis en ensemble avec minutie et harmonie donne un résultat bluffant de véracité.



Un moment d'échange

Cet atelier a aussi été un moment d'échange social et culturel. Cela est toujours enrichissant et intéressant. C'est des moments privilégiés qui nous permettent de mieux appréhender une culture ou une façon de concevoir les choses.

Découvrir en participant

Le principe des ateliers permet de découvrir un art ou une culture en étant actif et en participant. Cela rend le tout très ludique et à la portée de tous. On est motivé pour apprendre, découvrir et se perfectionner. De plus, on se pose ainsi des questions et on est beaucoup plus intéressé par ce que l'on nous présente.



Conclusion


Ce principe d'atelier est vraiment intéressant et permet de découvrir la culture japonaise tout en étant actif. C'est un vrai moment d'échange. Le tout est enrichissant, distrayant et convivial. Une vraie réussite. 
















Toutes les photos : https://www.facebook.com/pg/LaFolieDesMangas/photos/?tab=album&album_id=1247324658640042

lundi, décembre 12, 2016

Rencontre sous le signe de la jeunesse avec Lunlun Yamamoto

Lors du dernier Salon du livre et de la presse jeunesse la mangaka Lunlun Yamamoto fut l'invitée des éditions Kana et nobi nobi !
Elle venait pour présenter ses deux oeuvres du moments qui sont : Cosmic Girlz publié chez nobi nobi ! et Ichiko et Niko publié chez Kana
A côté d’œuvres destinées aux enfants à l’école primaire, l’auteur réalise aussi des mangas pour adultes, en gardant son dessin pop et mignon mais en y ajoutant de l’humour noir et de l’ironie.

C'est à cette occasion qu'elle a bien voulu répondre à quelques questions.

L'interview : 


- Pouvez-vous vous présenter et Quel a été votre parcours pour devenir mangaka ?

Je suis devenue mangaka il y a 18 ans et j’ai débuté dans le magazine Garo connu pour des mangas hors normes par rapport au sujet – beaucoup d’auteurs un peu atypiques ont débuté la-bas.
J’ai commencé à publier mes mangas dans le journal Asahi version enfants il y a maintenant 15 ans.
Et en parallèle je fais aussi des mangas plus adultes dans Haruta et je continue à publier dans les deux magazines (Haruta et Asahi)

- Comment avez eu l’idée de créer Cosmic Girlz et Ichiko et Niko ?

Au Japon, il y a un genre de mangas dont l’histoire se déroule dans l’espace avec des patrouilles qui vont dans l’espace, je voulais faire ma propre version avec des personnages enfants et filles.
Pour Ichiko et Niko, je voulais faire comme un peu comme le personnage qui ressemble à Doraemon, qui peut inventer tout ce qu’il veut et qui sait tout faire avec des héroines en plus.

- Ces deux titres sont du style Kodomo. Est-ce votre style de prédilection ?

Au début, je ne pensais pas du tout que j’allais faire des mangas destinés aux enfants. C’est un peu par hasard que je suis allée la-bas. C’est une amie qui m’a dit qu’il cherchait quelqu’un pour travailler dans le journal Asahi (qui est donc destiné aux enfants) et je ne pensais pas du tout que les séries allaient durer aussi longtemps. Et les premières réactions des enfants ont été tellement bonnes que j’ai continué.

- Comment procédez-vous pour créer un tome ?

Ce sont deux manières différentes de travailler que cela soit pour du manga adulte ou du kodomo.
Pour le kodomo - et donc Ichiko & Niko et Cosmic Girlz- , tout d’abord on commence par un storyboard très rapide qui montre déjà l’histoire, le découpage des cases, le contenu de chaque page. On montre ce storyboard à l’éditeur et dès qu’on a le feu vert, je commence à crayonner.
J’ai de la chance, le journal Asahi – mon éditeur – intervient très peu pour mes mangas, pour les modifications entre le storyboard et le feu vert, il ne se passe pas beaucoup de temps, donc je commence très vite le crayonné.

- Vous êtes sur deux titres en même temps. Comment gérez-vous cela ?
Cosmic Girlz est une série terminée, je l’ai commencé il y a 10 ans et je continue à publier Ichiko et Niko. En parallèle je continue de publier un manga adulte dans la revue Haruda Olga – fille du cirque. 
Dans le journal Asahi : la série est publiée deux mois en hiver et deux mois en été, et le reste du temps je travaille pour le manga adulte. 

Je remercie beaucoup Lunlun Yamamoto d'avoir répondu à mes questions et les éditions Kana qui m'ont permis de faire cette interview. 

lundi, décembre 12, 2016

Pokémon X/Y tome 5

Fiche

Titre : Pokémon X/Y
Catégorie : shônen
Auteur : Kusaka Hidenori
Illustrateur : Yamamoto Satoshi
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 8/12/2016
Nombre de tomes en France : 5 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 5 ( en cours )
Prix : 6, 80 euros








© by YAMAMOTO Satoshi / Shôgakukan

Synopsis

Alors qu'une partie de la région de Kalos souffre de l'attaque de l'arme suprême, X et Y cherchent à compléter leurs équipes de Pokémon. Leur objectif: maîtriser les secrets de la Méga-Évolution afin de contrer les plans de la Team Flare !

Avis

Confiance en soi

Voilà le letmotiv de notre héros qui doit prendre confiance en lui et s'affirmer. Cela se fait progressivement et on assiste tout au long de la série à son évolution. Cela permet aussi de s'attacher de plus en plus à ce dernier.

Mystère

C'est le maître mot qui jalonne l'intrigue et ce dernier plane autour des pokémons et surtout de la méga évolution. Cela permet au lecteur d’accrocher de suite et créer une sorte de quête fort intéressante. On a ainsi deux intrigues qui s'imbriquent et évoluent en parallèle.

En route pour le dernier combat

On sent que les affrontements vont aller en se durcissant et les héros se mettent en route pour attaquer leur ennemi. On assiste aux préparatifs et aux premiers combats. Cela permet de redynamiser le tout et de bien faire monter la pression.

De nouveaux compagnons

On voit ici de nouveaux pokémons rejoindre le groupe qui accompagne nos compagnons. Les histoires liées à ces derniers sont touchantes et on sent une certaine émotion. Ces derniers sont au cœur de l'intrigue et vont avoir un grand rôle à jouer dans les prochains tomes.

Les illustrations sont toujours de même qualité et fidèle à la série.

L'édition est bien faite avec une couverture cartonnée semi-rigide.

Conclusion

Ce nouveau tome de Pokémon X/Y permet de découvrir de nouveaux compagnons de route pour nos mais et de voir la préparation pour un affrontement qui promet d'être spectaculaire. Le tout est dynamique et agréable à lire avec un héros qui devient de plus en plus attachant. 

15/20

lundi, décembre 12, 2016

Décembre 2016 chez Kana

Voici les sorties de Kana pour le mois de décembre.

2/12/2016

Angel Voice tome 35


Détective Conan tome 87

Doraemon tome 34
I am a hero tome 18


Mon Histoire tome 11


Montage tome 17


Psycho-Pass Inspecteur Shinya Kôgami tome 2


Puzzle & Dragons Z tome 4 


SK8R’S tome 2


Ushijima l’usurier de l’ombre tome 32
Witchcraft Works tome 9


Zettai Karen Children tome 23
« Feather, la quatrième personnalité de la fille de Black Phantom, s’est séparée du corps de cette dernière et s’est fait capturer par B.A.B.E.L. ! Hyôbu, qui pense que l’existence même de Feather est en train de changer le futur, demande de l’aide à Fujiko afin de découvrir qui est réellement Feather. B.A.B.E.L. et P.A.N.D.R.A. seraient-ils sur le point de collaborer ?! »

Kana Home video 
One Piece – Dressrosa vol.7 
« Les affrontements deviennent de plus en plus terribles à Dressrosa qui finit par ressembler à un champ de ruines. Le temps presse car la Bird Cage avance un peu plus chaque seconde. Doflamingo est bien décidé à garder son trône, même si toutes les vies du royaume doivent être emportées.
Luffy fait pour la première fois face à un adversaire qui va le pousser dans ses derniers retranchements. Le combat final de Dressrosa arrive à son apogée… »


Koyuki

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -