lundi, janvier 30, 2017

Posted by : Loïc Poupou lundi, janvier 30, 2017


Kazuo Kamimura, né en 1940 à Kasuga, est un auteur atypique ; il a grandi entouré de femmes et a décidé de prendre à contre-courant les tendances de l’époque des années 60-70 : mettre la femme au cœur de l’écriture, dessiner autour des relations amoureuses et ses complications comme un manga d’action ou encore faire confiance à ses assistants pour les décors sans jamais rien corrigé.
L’œuvre de Kamimura est édité en France depuis 1997 avec Lady Snowblood – chef d’œuvre de vengeance et de beauté qui a inspiré Quentin Tarentino pour Kill Bill - et à date 8 séries sont publiées au catalogue des Editions Kana.

Le Festival de la BD d’Angoulême a permis de présenter l’œuvre de cet auteur au grand public, grâce à l’exposition de 150 originaux venus du Japon. « Une exposition élégante, touchante et émouvante nous ont dit les visiteurs unanimes. Une grande claque ont dit d'autres. Nous n'avons jamais vendu autant de manga à un public totalement novice pour la majorité » raconte Christel Hoolans – directrice générale déléguée des Editions Kana.


Le Club des Divorcés tome 2

Le Club des Divorcés raconte le quotidien difficile d’une femme divorcée travaillant dans un bar de nuit et amoureuse de l’un des employés. Œuvre qui décrit les tremblements du sentiment amoureux et la tragédie de son impossible consécration dans une société japonaise aux règles implacables.



© by KAMIMURA Kazuo / Futabasha

Exposition Kazuo Kamimura : l’estampiste du manga au Musée des Beaux-Arts d’Angoulême jusqu’au 12 mars 2017.

Source : Kana

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -