samedi, avril 22, 2017

Posted by : Loïc Poupou samedi, avril 22, 2017

La galerie des donateurs du musée de la Cinémathèque expose les plus belles pièces japonaises de sa collection, sublimes kimonos de La Porte de l'Enfer et de Kagemusha, peintures originales à l'encre et aquarelle d'Hiroshi Mizutani (dernier chef décorateur de Kenji Mizoguchi), affiches et photos de grands films classiques ou de cinéma bis, objets insolites : 170 documents triés sur le volet, révélateurs des nombreux dons particulièrement généreux des cinéastes japonais, à découvrir jusqu'en juin 2017.












Un étage consacré au cinéma

Un étage entier de la cinémathèque est consacré à cette exposition sur le cinéma japonais. Entre hommage et mise en valeur, le visiteur voyage à travers le temps et la culture. C'est très complet et enrichissant. On voit de nombreuses pièces sous diverses formes dont certains trésors  il n'y a qu'ici que l'on pourra les voir et c'est vraiment magnifique et sans égal. 



Différentes mises en valeur

La mise en valeur et donc l'exposition compte : des tableaux, des affiches, des documentaires vidéos, des objets servant au cinéma, des photos... Cela rend le tout riche et varié pour notre plus grand plaisir. 

Projections et conférences

Diverses conférences ont eu lieues afin d'en apprendre plus sur cette évolution voir métamorphose du cinéma japonais. On y voit la culture et la pensée représentée ainsi que beaucoup de symbolisme. Les projections d'extraits ou de films complets permettent de mieux appréhender le cinéma japonais. C'est très riche et enrichissant.

Un voyage culturel dans le temps

Ce voyage permet de remonter aux sources du cinéma japonais avec ces débuts et de suivre son évolution. Les projections permettent d'aller plus loin encore dans ce voyage. Entre classiques et découvertes, on en a pour notre argent et on apprend beaucoup de choses. On voit des stars et es films cultes sur photos, affiches ou dans les projections.

Pour conclure, cette exposition est certes petites en taille mais riche en intérêt et en pièces d'exceptions. C'est une véritable mine d'or retraçant à merveille l'Histoire cinématographique du Japon. Cela se fait à travers des pièces diverses et variées, des conférences et des projections. C'est une exposition à ne pas manquer. 


Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -