samedi, juin 03, 2017

Posted by : Loïc Poupou samedi, juin 03, 2017

Vous me direz pourquoi parler de Power Rangers dans un site consacré à l'Asie et au Japon tout simplement parce que Power Rangers est l'exemple flagrant de l'influence de la culture nippone à l'internationale.



Il est vrai que cette licence est américaine mais il existe aussi une version japonaise et surtout plus important il s'agit d'un sentai. Donc même si la production est américaine, le principe et le fond, ainsi que les rouages de la série appartiennent au style des sentais japonais.






Généralités

Cette série comporte 25 saisons dont certaines ne sont pas encore apparus sur les écrans pour exemple la dernière saison sera diffusée en 2018. Il existe aussi trois films pour cette franchise. Je vais passer outre les détails sur les saisons car cela n'apporterait pas grand chose. 
Cet article va s'axer sur une critique plus globale.

Le concept de base est toujours le même : 5 jeunes lycéens avec au fur et à mesure un brassage ethnique de plus en plus importants comprenant généralement 3 garçons et deux filles qui doivent protéger la Terre contre des extras terrestres. Au fil des épisodes arrivent généralement un sixième rangers et un second méga zord puis après généralement vers la fin d'une saison, les costumes évoluent avec l'apparition de nouveaux pouvoirs et la modification des zorgs. Cela sert à pouvoir faire face à des ennemis plus puissants. Cela se fait généralement dans un épisode en deux parties.



Les couleurs de bases sont généralement : rouge, noir, bleu, jaune et rose pour le sixième cela varie plus : vert, blanc ou encore doré. Généralement le sixième ne fait pas partie du groupe de base et fait un peu cavalier seul. Un sensei ou un guide les réunit et les aide. 

Tout cela reprend vraiment le code des sentais et on voit les mêmes évolutions ainsi que les mêmes rouages. 

Critique

Un sentai

Il s'agit d'un sentai et surement le plus célèbre pour les nouvelles générations et un des plus célèbres après Bioman pour les plus anciens. Ce dernier est bien réussi et on pourrait croire être en face d'un sentai japonais. Les épisodes se suivent et s'enchainent avec plaisir et avec une évolution ainsi que des rebondissements.



Des saisons inégales

Le problème de ce sentai est l'inégalité entre les saisons. Il est vrai que les premières sont vraiment excellentes et que l'on retrouve une bonne qualité dans les dernières mais qu'entre temps cela est bof. Cela s'explique par les changements de producteurs et donc les concepts et surtout par la longueur de la série qui fait un nombre conséquents de saisons et qu'il n'est pas toujours aisé de se renouveler et de trouver la bonne idée. C'est le gros point noir de cette série.

Une série mythique

Power Rangers est devenu une référence et tout être humain en a entendu parler. Il est vrai que la machine américaine a favorisée cela mais c'est aussi le succès des sentais japonais comme Bioman, X-OR etc...  qui ont aussi favorisé cela. La qualité de la série et son accès facile pour les plus jeunes a aussi permis cela ainsi que sa large diffusion en France sur TF1, Canal J, Gulli etc...

Toujours un succès 

Cette série continue de connaître un grand succès et il est quand même rare voir unique, qu'une série ait 25 saisons et ce n'est pas prêt de s'arrêter. Cela prouve son succès même s'il est vrai qu'au fil des saisons cela s'essouffle un peu. Chaque saison innove ou plutôt toutes les deux saisons, on innove. 



Conclusion

Power Rangers à souvent été critiqué et on a souvent dit que cela n'était qu'une pâle copie des sentais japonais. Au Japon, les personnes n'ont pas la même vision et voit d'un bon oeil cette série qui a même le droit à des adaptations. Pour aimer cette série et l'apprécier, il faut déjà aimé les sentais et ensuite oublier que se soit américain. Dans l'ensemble c'est un bon sentai.

17/20


Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -