mardi, juillet 11, 2017

Posted by : Loïc Poupou mardi, juillet 11, 2017

Lors du 18ème Impact de Japan Expo, la troupe de la comédie musicale de Touken Ranbu était présente. C'est ainsi que nous avons pu la rencontrer.






La comédie musicale Touken Ranbu: The Musical a été adaptée du jeu mobile Touken Ranbu -ONLINE- (DMM GAMES/Nitroplus) lancé en 2015. C’est un jeu de simulation dans lequel le joueur récupère, élève et entraine des Touken Danshi afin de vaincre des ennemis qui essaient de changer le cours de l’histoire. Le nombre d’utilisateurs a dépassé les 4,5 millions en deux ans, avec un million de joueurs par mois.Le jeu a sans aucun doute contribué à accroître l’intérêt du public pour les sabres japonais et la culture traditionnelle. Aux atouts d’une comédie musicale s’ajoutent ceux d’un drame historique, avec des personnages vêtus de costumes originaux. De nouvelles versions de la comédie musicale ont été créée, comme Atsukashiyama Ibun et Bakumatsu Tenroden, avec toujours autant de succès au Japon et à l’étranger lors de performances à Shangai. 

Voici l'interview : 

Pouvez-vous nous dire comment vous-avez réussi à adapter le jeu Touken Ranbu - Online ?

Le jeu est en deux dimensions et on a donné vie aux personnages en les interprétant. Il ne faut pas l’interpréter comme une série. Une scène, c’est une représentation qui se joue comme une histoire. 

- Comment s’est effectué la mise en scène des combats ?

Nous avons eu un mois et demi d’entrainement et ensuite nous avons fait notre première performance.

- Pouvez-vous nous dire ce que vous pensez des nouvelles versions comme Atsukashiyama Ibun et Bakumatsu Tenroden ?

La première est l’histoire qui s’est déroulé il y'a mille ans et donc quatre d’entre nous porte les katanas de cette période là. Ba, s’est déroule, il y a cent donc un membre représente cette période. On a fait un mixte de ces deux époques et de ces deux versions. 

- Pourquoi vous êtes-vous lancé dans la musique ?

L’histoire est celle de méchants qui vont essayer de changer le passé donc nous allons combattre ces derniers à travers le chant et la danse. 

- Avez-vous un souvenir que vous aimeriez partager avec nous ?

On a crée un esprit d’équipe grâce à cette comédie musicale. Le fait de pouvoir construire des choses en travaillant avec d’autres personnes ainsi que le fait de pouvoir venir à Paris est un très bon souvenir. 

- Qu’est-ce qui fut le plus difficile à interpréter ?

Ce qui fut difficile, se fut la confection des costumes avec les manches et le fait des manier des armes très longues. 

- Que pensez-vous du mélange entre la tradition et la pop culture que vous offrez ?

L’Histoire japonaise est assez difficile à aborder surtout pour les jeunes. De ce fait, on a décidé de montrer cette dernière de façon légère et instructive. On peut aussi ainsi changer la vision des étranger qui ne connaissent que les ninjas et les samouraïs. 

- Cela est-il difficile à lier ?

On a dû étudier des livres parlant de cette période. 

- Comment faites-vous pour intégrer ces deux éléments ?

Le premier acte est consacré à l’Histoire ancienne et le second au live et à la musique. Les deux sont donc en fait un peu séparés.

- Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez joué sur une scène classée « trésor nationale » ?

On a senti que l’atmosphère était différente car c’est un lieu sacré. Normalement, lors de notre performance, les spectateurs nous encouragent en criant et en applaudissant. Cependant, là on a senti que les spectateurs sentaient comme une pression. C’était très intéressant.

- Comment avez-vous ressenti le fait de jouer dans différents pays ?

Nous avons pu faire des performances en Chine et nous avons senti la différence de culture ainsi que la barrière de la langue. Cependant, notre but est de divertir les spectateurs et de cela n’est donc pas très différent que lorsque l’on fait notre performance au Japon. Si tout le monde s’amuse, c’est l’essentiel. 


Je tiens à remercie les membres de Touken Ranbu qui ont accepté de répondre à nos questions ainsi que le staff de Japan Expo qui m'a permis de faire cette interview. 

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -