lundi, octobre 09, 2017

Posted by : Loïc Poupou lundi, octobre 09, 2017

Lors du dernier Impact de Japan Expo, l'éditrice japonaise du célèbre manga Chii était présente sur le stand des éditions Glénat.



C'est à cette occasion que nous avons pu la rencontrer. 

L'interview 

Comment est né le projet de Chii ?

L’histoire de Chii a commencé, il y a environ 14 ans par Madame Konami Kanata l’auteur du manga. Elle avait déjà trouvé le début de l’histoire de Chii, il y avait une dizaine d’épisodes qui étaient prêts. Il s’agit de l’histoire de Chii qui était perdu et qui ne pouvait pas rentrer à la maison. La discussion a commencé sur la problématique qui était la suivante : Est-ce que Chii va trouver une nouvelle famille ou rentrer dans sa maison ?
Chii qui était un peu triste au départ, au contact de sa famille d’accueil a retrouvé le sourire et a commencé à découvrir le monde. Il a commencé également à se faire de nouveaux amis. Cela est aussi le cas dans la réalité, il fut adapté en anime, en Chine, aux U.S.A et en France. L’univers de Chii s’est ouvert peu à peu et il y a eu aussi ensuite l’apparition des goodies. 

Le manga est prépublié dans le magazine Morning qui est un magasine de seinen. Quand ils ont fait l’adaptation en livre relié, ce dernier s’adressait à la famille. L’adaptation en anime, c’était pour pouvoir capter plus d’enfants et élargir ainsi le public. 

En tant qu’éditrice, quel regard avez-vous sur le manga ?

Cela va être la bible du 21ème siècle car c’est un titre qui apporte le sourire à tout le monde. 

Pensiez-vous que Chii prendrez cette ampleur ?

Je pensais que cette histoire très simple mais avec beaucoup de qualités attendrirait beaucoup de monde. Je ne m’attendais pas cependant qu’autant de monde au Japon, à l’étranger et en France soit amoureux de Chii. 

Comment se décide chaque nouveau projet autour de Chii ?

Tout le monde est d’accord pour faire connaître la licence au plus possible d’enfants à travers le monde. Ils envisagent des développements autour de l’univers de Chii. La moitié des idées viennent d’eux et l’autre moitié vient de personnes travaillant autour de Chii comme par exemple des éditeurs américains ou autre. Dans ce cas, l’équipe japonaise donne son avis et son accord ou non. En France, comme Glénat est licencié pour le manga, les animes et les goodies et que cela fait longtemps que l’on travaille avec, Glénat se permet d’avoir des idées ou des projets qui permettent de développer la licence en France. 

Comment se fait le lien entre le manga et l’anime ?

Généralement quand on adapte un manga en anime, on a tendance à faire un schéma pyramidal. On commence par un manga qui sert de référence pour tout, un anime qui suit exactement l’histoire du manga et ensuite des goodies issus de l’anime. Ce n’est pas ce que je souhaite faire pour Chii. Pour ma part Chii existe dans chaque personne qui Chii de manière différente donc j’aimerai que le manga constitue un univers en soi ainsi que l’anime. Cela permettrait de développer plusieurs univers. 

Comment est né le projet de l’anime ?

En ce moment au Japon a été produit un nouvel anime de Chii en 3D. C’est pour cela que Chii est revenu en France pour voir présenter cela en France. Le premier anime de Chii était en 2D et a permis à Chii d’être connu dans le monde entier. J’ai regardé ce que les nouveaux enfants regardaient le plus et eux leurs animes préférés étaient en 3D. La démarche de faire cela pour des enfants est assez rare au Japon. ils sont plutôt fans de faire de l’animation traditionnelle mais justement en pensant et en l’adressant aux nouveaux enfants que l’on a pris le partie de créer un anime en 3D.

Avez-vous une anecdote que vous aimeriez partager avec nous ?

Konomi Kanata part du principe que Chii est vraiment un chat. Elle reste un chat et ne ferai donc jamais ce que ne ferai pas un chat. Alors que pour l’anime, ceux qui font les mouvements font parfois des entorses aux règles et jouent un peu avec le personnage. Par exemple, quand Chii crache, elle reste à quatre pattes et fait le dos rond sauf que dans l’anime, pour la rendre plus mignonne parfois ils la mettent sur deux pattes pour cracher. 

Quel bilan faites-vous à ce jour de Chii ?

Chii est un chat adorable et mignon qui donne le sourire à tout le monde. Le fait que les gens sourissent cela fait agrandir le sourire de Chii. C’est un échange permanent de sourires entre Chii et ses fans. Un univers qui s’agrandit comme cela, s’est génial. 

Quels sont vos futurs projets ?

Il y a quelques grands projets qui sont en discussion. La seconde saison de l’anime vient d’être décidée. 

Je remercie beaucoup l'éditrice de Chii d'avoir bien voulu répondre à nos questions ainsi que les éditions Glénat qui ont permis cette interview. 

Shiki

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -