Archive for 01/29/17

dimanche, janvier 29, 2017

Bleach tome 72

Fiche

Titre : Bleach
Catégorie : shônen
Auteur : Tite Kubo
Illustrateur : Tite Kubo
Editeur français : Glénat
Date de parution : 1/02/2017
Nombre de tomes en France : 72 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 74 ( terminée )
Prix : 6, 90 euros











BLEACH © 2001 by Tite Kubo / SHUEISHA Inc.

Synopsis

Lille, Gerard, Askin. Alors que les shinigamis combattent ces membres de l’escadron de protection, Nanao se jette dans la bataille à la place de Kyôraku, qui est gravement blessé. Pendant ce temps, Ichigo, arrivé au Wahrwelt en renfort de ses compagnons, tombe par hasard sur…

Avis

Plus d'un tour dans le sac

On voit ici que chacun des combattants comme chacun des camps possède plus d'un tour dans leur sac. Cela crée de nombreux rebondissements et donne encore plus d'intensité et d'intérêt aux combats. Le tout monte bien en puissance et on voit que l'on n'est pas au bout de nos peines.

Suite des combats

Le combats se poursuivent, certains commencent d'autres finissent. Le tout est donc très dynamique avec beaucoup d'action. Cela va dans la même lignée que les tomes précédents. Certains combats semblent s'éterniser donc on un dénouement inattendus.

L'approche du dénouement

Plus on avance dans les derniers tomes, plus on sent que le dénouement approche et on sent que ce dernier va être terrible. La pression ne cesse donc de monter ainsi que l'intensité pour notre plus grand plaisir.

Explications

Ce tome est aussi celui des explications. On comprend mieux certaines choses et on voit que les apparences peuvent être trompeuses. Cela permet d'aller de l'avant de pouvoir enfin savoir la vérité. Ainsi, l'histoire prend une nouvelle tournure certes classique mais intéressante.

Les illustrations sont toujours de même qualité.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce nouveau tome de Bleach permet de poursuivre les combats qui vont de plus en plus loin et qui deviennent de plus en plus intenses. Le tout est toujours dans la même lignée et l'ambiance n'évolue pas. la fin du tome suscite notre intérêt. 

14/20

dimanche, janvier 29, 2017

Fairy Tail tome 55

Fiche

Titre : Fairy Tail
Catégorie : shônen
Auteur : Mashima Hiro
Illustrateur : Mashima Hiro
Editeur français : Pika
Date de parution : 4/01/2017
Nombre de tomes en France : 55 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 59 ( en cours )
Prix : 6, 95 euros










FAIRY TAIL © Hiro MASHIMA / Kodansha Ltd.

Synopsis

Guidés par le destin, Natsu et Zeleph se livrent une terrible bataille ! La véritable identité de Natsu, un projet de grande envergure, Zeleph multiplie les révélations fracassantes ! Et Natsu qui perd soudainement connaissance… Pendant ce temps, la situation sur les champs de bataille évolue. Au sud, Lamia Scale et Mermaid Heel sont en grandes difficultés, et au nord, Saber Tooth et Blue Pegasus ont été contraintes de reculer face à un ennemi trop puissant. Enfin, à l'est, les Mages Sacrés ont pris part au combat, mais “l'Ange de la destruction” est lui aussi sorti de sa tanière !

Avis

Natsu

Ici, encore plus que dans les tomes précédents, ce personnage est mis à l'honneur et on encore le droit à des révélations. Cela est à la fois surprenant et déroutant et parfois on perd un peu le fil. L'auteur tombe un peu dans la facilité mais pourquoi pas, au moins cela relance bien l'intrigue.

Contre attaque

On voit ici que nos héros et les différentes guildes ne content pas en rester là et ils passent à l'attaque. Cela donne lieu à de beaux affrontements et on découvre l'étendue du pouvoir de certains personnages. Le tout est intense, spectaculaire et passionnant à suivre.

La force des adversaires

On voit ici encore une fois à quel point les adversaires de nos amis sont puissants et forts. Cela donne l'impression d'un combat perdu d'avance et on voit que tout ne cesse de monter en puissance. Cela semble prometteur pour les futurs combats.

Espoir

On voit dans ce tome, l'espoir qui renait et on sent que tout n'est pas perdu. Les dernières pages nous laissent bien sur notre faim et on hâte de savoir la suite. Le tout monte encore une fois en intensité et le rythme ne cesse de s'accélérer.

Les illustrations sont toujours de même qualité.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce nouveau tome de Fairy Tail permet de voir la suite de cette ultime bataille et d'en savoir plus sur Natsu. Le tout ne cesse de monter en intensité et les combats deviennent de plus en plus spectaculaires pour notre plus grand plaisir. 

14/20

dimanche, janvier 29, 2017

Fûka chez Pika

Laissez-vous transporter par cette série rythmée par Seo Kouji.
Tout pour la musique !





Synopsis
Après le départ de ses parents pour les États-Unis, Yû commence une nouvelle vie à Tokyo avec ses trois sœurs. Le lycéen passe son temps sur un célèbre réseau social avec son smartphone plutôt que de se faire des amis. Sa rencontre avec Fûka, une jeune fille au caractère bien trempé, qui se balade des écouteurs vissés sur les oreilles, parle fort et dit ce qu’elle pense, va bouleverser son quotidien. Alors que tout semble les séparer, Yû se lie d’amitié avec la jeune lycéenne qui a bien du mal à combler le vide qu’elle ressent dans sa vie ! Le jeune homme l’aidera-t-il à prendre son envol et à enfin trouver sa voie ?
L’héroïne de ce manga, Fûka Akitsuki, est la fille de Yamato et de Suzuka, les personnages principaux de Suzuka, l’un des précédents manga de l’auteur. Mais rassurez-vous, vous n’avez pas besoin d’avoir luSuzuka pour pouvoir apprécier cette nouvelle série.
À l’instar de ses précédentes séries, Seo Kouji signe ici une comédie romantique sur fond de groupe de musique. Les personnages sont liés non pas comme dans Suzuka par l’amour du sport mais par cette sensibilité à l’univers musical et au chant : une vraie ode musicale.
Créée en 2014 par Seo Kouji, Fûka (Fuuka) est prépublié dans le Weekly Shônen Magazine édité par Kodansha. La série comprend actuellement 14 volumes au Japon. Seo Kouji , l’auteur, est connu en France pour ses séries Suzuka et A Town Where You Live , éditées par Pika Édition. On croise certains personnages de ces séries dans Fûka.
Une adaptation en série animée, réalisée par le studio Diomedea, est programmée en janvier 2017 au Japon.
Dès le 15 mars prochain Fûka volume 1 entre en scène dans la collection Pika Shônen. Le rythme de parution sera d’un volume tous les 2 mois.
Source : Pika

dimanche, janvier 29, 2017

Le retour d'Ippo

Kurokawa annonce que le premier tome de la saison 5 d’Ippo arrive bientôt. Le 13 avril exactement.












Durant les quatre premières saisons de la série, tout au long de ses nombreux volumes, vous avez vibré et transpiré au fil de combats. Dans cette nouvelle saison intitulée « Dans l’ombre du champion », la tension, l’exploit et les obstacles vont crescendo.
Alors qu’Ippo est aujourd’hui le manga le plus long publié en France (il comptait 116 volumes au Japon en décembre 2016), il était normal de continuer à vous récompenser pour votre fidelité. C’est pourquoi, comme avec chaque premier tome d’une nouvelle saison, le tome 1 de la saison 5 qui sortira en avril 2017 sera accompagné d’une planche d’autocollants avec la numérotation japonaise. Attention, ce cadeau est néanmoins limité au premier tirage du tome 1.
La saison 5 couvrira l'équivalent du tome 89 au tome 109 japonais.
Autre bonne nouvelle : la publication de la saison 5 sera mensuelle. C'est donc tous les mois que vous découvrirez la suite des aventures de votre boxeur préféré
À très vite pour de nouveaux combats épiques.
Source : Kurokawa

dimanche, janvier 29, 2017

Février 2017 chez Fei Editions

Voici les sorties du mois de février chez Fei Editions.

10/02/2017

Avec ma petite lanterne

Grâce à sa lanterne, une petite fille ne craint plus de traverser la forêt qui serait peuplée d'esprits et de monstres. Un album sur la peur et la découverte de l'inconnu.


dimanche, janvier 29, 2017

A la découverte du cinéma indien : Les Bollywoods

Aujourd'hui pour l'article sur l'Asie en général que vous trouverez toutes les semaines, je vous propose de partir en Inde.
J'entends beaucoup dire mais l'Inde ce n'est pas l'Asie et cela n'a rien avoir avec les asiatiques. Je rappellerai juste à cela que le continent asiatique est très vaste et que les cultures sont très variés comme dans n'importe quel continent.
Voilà pour commencer un petit focus sur les Bollywoods bien connus en France et dans le monde.



Qu'est-ce qu'un Bollywood ?

Bollywood est le nom donné à l'industrie du cinéma indien, basée à Mumbai, dont les films, à forte tendance musicale, sont réalisés en hindi. Elle est l'industrie la plus importante du cinéma indien et dans le monde, en nombre de films réalisés. Ses films, diffusés dans la majeure partie de l'Inde, s’exportent dans le monde entier, notamment en Asie du Sud-Est, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient mais aussi en Europe et notamment en France.

Bollywood est une contraction de Bombay et d'Hollywood. En Occident, « Bollywood » est souvent utilisé pour désigner le cinéma indien en général.

En Inde, le cinéma est bien plus qu'un art ou une industrie, c'est une culture, un art de vivre et il fait partie intégrante de la vie de nombreux indiens, qui s'identifient aux acteurs et aux valeurs qu'ils diffusent. 

« C'est comme se brosser les dents », déclare Shahrukh Khan, soulignant son côté incontournable. Cela permet de préciser que pour un indien le fait de voir un bollywood est aussi indispensable que de se laver les dents.

Bollywood, l'industrie du cinéma hindi, naquit en 1913 avec le film, Raja Harishachandra. A la fin du siècle, Bollywood est devenu un monstre créatif et financier qui a été témoin de toutes les évolutions technologiques qu'a connu le cinéma. Aujourd'hui, Bollywood produit plus de 1000 films par an et divertit des milliards de personnes dans le monde. 




En évolution constante 

L'âge du silence de 1913 à 1920. Le déferlement du son, les années 30. Une période de croissance, les années 40. L'âge d'or, les années 50. Un cinéma d'évasion, les années 60. Une décennie de rébellion, les années 70. Des moments de grâce, les années 80. Vers un cinéma rétro, le années 90. Le nouveau millénaire.

On trouve la célèbre époque d'Amitabh Bachchan et de Rishi Kappor. Ensuite, celle de Sharukh Khan, Abishekh Bachchan, Heitik Roshan, Aamir Khan, Kajol, Kareena Kapoor, Rani Mukherjee et Uday Chopra.

Aujourd'hui, les films sont moins profonds qu'avant et il y a beaucoup de nouveaux effets ainsi que de nouvelles modes. Une certaine magie a disparu pour laisser place à une sorte de cinéma plutôt américain. Une nouvelle vague d'acteurs arrivent.



Un succès national mais aussi international

Le cinéma indien a su traverser les frontières avec le film : La famille indienne. Aujourd'hui, bollywood est uns institution en Inde et beaucoup vivent de cela et est devenu un phénomène international incontournable.

Les stars indiennes d'aujourd'hui sont aussi des stars internationales et les films sont exportés dans le monde entier. Des festivals sont même organisés autour de cela en Inde et bien sûr dans le monde.



Un spectacle visuel et sonore

Dans chaque film, on retrouve de chansons et des danses qui font de ces derniers de véritables spectacles musicaux dignes des comédies musicales.

Les danses et les musiques sont très connus et très emblématiques des films. Ces derniers, sont parfois plus connus que les films et les Bollywoods sont liés à cela.

Cela fait plus de 72 ans, depuis le premier film parlant que cela existe. Au premiers temps, du parlant,  des chansons étaient jouées là où un simple dialogue monosyllabique aurait suffit. Avec le temps, cette obsession musicale exposa le cinéma de Bollywood au ridiculemais lui donna aussi une identité absolument unique.

Les danses Bollywoods sont reconnues comme un style à part entière et font l'objet de cours. Ces derniers sont en expansions.

Quelques titres phares

- Mohabbatein : certaines histoires d'amour vivent pour toujours.
- Kabhi Khushi Kabhie Gham ( La famille indienne ) : Bonheur et tristesse.
- Veer Zara : La douleur de l'amour
- Kuch Kuch Hota Hai : Premier amour.
- Kal Ho Na Ho : Se sacrifier par amour.
- My name is Khan : Etre musulman ne veut pas dire être terroriste.
- Devdas : Amour destructeur
- Om Shanti Om : amour éternel
- Zanjeer 
- Lagaan 





Quelques acteurs emblématiques

- Amitabh Bachchan
- Prithviraj Kappor
- Rishi Kappor
- Sharukh Khan
- Salman Khan
- Abishekh Bachchan
- Heitik Roshan
- Kajol
- Kareena Kapoor
- Uday Chopra
- Rani Mukherjee
- Naseeruddir Shah
- Aishuareya Rai
- Rekha
- Nana Patekar



Connaissez-vous ? Aimez-vous ?