Archive for 03/15/17

mercredi, mars 15, 2017

Dolly Kill Kill tome 3

Fiche

Titre : Dolly Kill Kill
Catégorie : seinen
Auteur : Kurando Yukiaki
Illustrateur : Nomura Yûsuke
Editeur français : Pika
Date de parution : 01/02/2017
Nombre de tomes en France : 3 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 8 ( en cours )
Prix : 7, 50 euros











DOLLY KILL KILL © YUKIAKI KURANDO / YUSUKE NOMURA / Kodansha Ltd.

Synopsis

Bien décidé à sauver Ren, Iruma s’élance en direction de la "Doll House" où son amie est vraisemblablement prisonnière. Quelle n’est pas sa surprise, en arrivant sur place, de découvrir Kyûjin en plein corps-à-corps avec une Dolly de type "peluche" ! En unissant leurs forces, parviendront-ils à vaincre cet impitoyable adversaire ?!

Avis

Jouets pour enfant

Dans ce tome, on découvre qu'en plus des poupées qui sont censées être des jouets pour enfant, d'autres jouets pour enfant tout mimis deviennent ici des armes meurtrières. Cela est intéressant et ce contraste permet de donner un côté surprenant et en même temps original à cette série.

Un pouvoir infini

Autant les jouets meurtriers paraissent invincibles avec un pouvoir défiant l'imagination. Autant certains humains surprennent aussi et semblent avoir un pouvoir sans limite. Cette lutte est riche en rebondissements et en affrontements spectaculaires.

Retrouver Ren

Voilà la quête et l'idée fixe du jeune héros qui malgré lui devra rentrer dans une guerre qu'il ne veut pas mener et il va être manipulé. Cela permet de garder une ligne directrice à l'intrigue et de faire une sous intrigue à l'intrigue principale.

Lutte pour la survie

A tout cela s'ajoute une lutte pour la survie entremêlé de luttes d'intérêts et de complots pour pimenter, complexifier et enrichir l'intrigue. Le tout est riche en surprises et en rebondissements. C'est passionnant à suivre.

Les illustrations sont dans la même lignée que les tomes précédents.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce nouveau tome de Dolly Kill Kill continue de nous faire vivre une lutte pour la survie en même temps que la quête pour retrouver Ren. C'est dynamique, puissant avec une pointe d'humour. Le tout n'est pas focalisé sur l'aspect gore mais sur l'action et un peu la psychologie.

15/20

mercredi, mars 15, 2017

Dream Team tomes 37-38

Fiche

Titre : Dream Team
Catégorie : shônen
Auteur : Hinata Takeshi
Illustrateur : Hinata Takeshi
Editeur français : Glénat
Date de parution : 8/03/2017
Nombre de tomes en France : 37 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 47 ( en cours )
Prix : 10, 75 euros











HIRU NO SORA © 2004 Takeshi Hinata / Kodansha Ltd.

Synopsis

Alors que la finale des éliminatoires sectorielles touche à sa fin, Kuzuryu doit soudain composer avec l’absence temporaire de Mokichi. Chiaki, d’ordinaire si sûr de lui, semble étonnamment hésitant face au flamboyant Tokiwa. Michiro et Kota sauront-ils donner un second souffle à l’équipe ?

Avis

Un match sous tension

On voit que le match commencé dans le tome précédent ne baisse ni en rythme ni en intensité. Ce dernier est riche en rebondissements et nous tient en haleine du début à la fin des tomes. Cela donne beaucoup d'intérêt à cette rencontre.

Jusqu'à la dernière seconde

Tous les protagonistes de ce match se battent jusqu'au bout et ne lâchent rien pour notre plus grand plaisir. Cela permet d'assister à de belles phases de jeu et à de nombreux rebondissements. Forcément, le tout devient plus attractif, dynamique et intense.

Garder son sang froid

Voilà tout le souci quand la pression monte. Cela est pourtant essentiel et cela est bien retranscrit dans ce tome. On voit les réflexions et les décisions de chacun. On voit les rappels à l'ordre. On a l'impression d'être dans un vrai match de basket.

Talent

On voit ici tout le talent des protagonistes mais surtout du jeune prodige dont nous suivons les aventures depuis le début. Cela surprend toujours et permet de voir les progrès effectués et surtout les capacités de chacun.

Les illustrations sont toujours aussi fluides et bien faites.

L'édition est une édition double qui nous permet une bonne lecture.

Conclusion

Le match continue et ne baisse pas en intensité. Le tout reste haletant et surprenant jusqu'au coup de sifflet final. On retient notre souffle et on vibre en même temps que les joueurs. Le tout nous offre un beau spectacle empreint de réalisme. 

15/20

mercredi, mars 15, 2017

Une vie

Fiche

Titre : Une vie
Catégorie : seinen
Auteur : Guy Maupassant
Illustrateur : Variety Artworks
Editeur français : Soleil Manga
Date de parution : 08/03/2017
Nombre de tomes en France : 1 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 1 ( terminée )
Prix : 7, 99 euros












MANGA DE DOKUHA : A WOMAN’S LIFE © VARIETY ART WORKS, EAST PRESS

Synopsis

La France au XIXème siècle. Jeanne, lle unique d’un baron, vient d’atteindre 20 ans et sort du couvent pour aller vivre avec ses parents dans leur demeure des Peuples. Là, on lui présente un jeune vicomte qu’elle épouse, et elle semble continuer de vivre dans un conte de fée ; mais la réalité ne cesse de la rattraper dans toute sa cruauté...

Avis



Une forte dose d'émotion

Ce manga est riche en intensité et émotion. Le tout est bouleversant et nous émeut. On voit la vie de cette femme qui a un destin malheureux et on a qu'une envie celle qu'elle accède enfin au bonheur. Le tout parait réaliste.

Destin tragique

On suit ici le destin tragique d'une femme prisonnière de ses sentiments et de certaines convenances liées à la société. Cela est triste et émouvant. On assiste à un vrai drame humain et on voit que tout est lié à l'apparence et aux convenances de la société de l'époque.

Vision du couple

On voit ici une certaine vision du couple qui dépeint une critique de certains comportements. Cela est intéressant et permet de nous émouvoir et de nous montrer la cruauté de certains Hommes. Le tout ressemble plus un drame humain qu'à une vie de couple.

Critique sociale

On voit ici aussi une critique de la société de l'époque de l'auteur. Ainsi, on découvre une partie de la société de l'époque et on comprend mieux une certaine partie de l'Histoire. Cela est intéressant, émouvant et enrichissant.

Les illustrations sont bien faites et agréables à regarder. Le style est original.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome. Le sens de lecture est en français.

Conclusion

Une vie est une belle adaptation en manga du roman du même nom. Cela permet de découvrir ou redécouvrir un grand classique de la littérature et de pouvoir avoir un résumé riche en émotion de cette belle oeuvre. C'est un coup de cœur.

17/20

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -