Archive for 06/02/17

vendredi, juin 02, 2017

A la découverte du enka avec Misaki Iwasa


Misaki Iwasa qui est une chanteuse d'enka était présente en France lors J-Music Festival in Paris qui était organisé par Japan FM et Japan Expo.





C'est à cette occasion que j'ai pu l'interviewer. 

Voici l'interview 

- Pouvez-vous vous présenter ?
Je suis Misaki Iwasa , j’ai 22 ans et je suis chanteuse de enka. Jusqu’à l’année dernière, j’étais dans le groupe AKB48. 

- Pouvez-vous nous définir ce qu’est le enka ?
C’est un peu comme la chanson française, c’est une musique traditionnelle. 




- Pourquoi avez-vous choisi de faire du enka ?

Quand j’étais enfant, je passais beaucoup de temps avec mes grands-parents qui étaient fans de enka. De ce fait, que se soit à la télévision ou au karaoké, j’était très tôt en contact avec ce type de musique. 
Lorsque j’étais dans les AKB48, il y a eu un concours de karaoké dans lequel j’ai chanté une chanson de enka. 
Le producteur a alors pensé que c’était une voie intéressante pour moi et il m’a poussé à devenir chanteuse. 
- Comment avez-vous vécu ce grand changement dans votre carrière ?

Ce fut difficile mais comme j’étais une idol, au niveau promotionnelle, cela s’est fait plus facilement. Personnellement, se fut un challenge et un plaisir. 
- Comme en France, c’est la seule chanteuse de enka que nous voyons. Peut-on dire qu’elle est comme une ambassadrice de ce genre ?

Je ne me considère pas comme une ambassadrice du enka dans le sens où je débute seulement. J’ouvre la porte du enka à la France par mes prestations. 
- Beaucoup de groupe japonais refont vivre les styles de musiques traditionnelles. Est-ce une nouvelle mouvance au Japon ?

Des reprises, il y en a toujours eu. Cependant, aujourd’hui, il y a un boom du enka au Japon. 
- Le enka est-il très codifié ou avez-vous une certaine liberté ?

Il y a beaucoup de règles mais on n’est pas obligé de toutes les appliquer. Il y a une liberté d’adaptation. On peut mettre son propre feeling. 
- Quelles sont vos influences dans le enka ?

La première que j’ai chanté en public se fut pendant le concours de karaoké que j’ai évoqué, c’était une chanson de Saori Ishikawa, de ce fait on pourrait dire que c’est un modèle. Elle m’inspire
- Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre dernier single ?

Le titre est un lieu dans les montagnes assez hostiles. Ce passage fut utilisé pour le transport de poisson d’où le nom du passage. C’est l’atmosphère dure de ce lieu qui est utilisé pour décrire le sentiment amoureux d’une femme. 
- Quelle impression cela vous fait-il de revenir en France et avez-vous un attrait particuliers pour c pays ?

J’ai une image positive de la France et c’est un pays qui m’intéressais. Japan Expo était un bon lieu pour semer quelques graines par rapport au enka. 
- Que ressentez-vous par rapport aux collaborations par rapport au concert ?

Comme je chante seule maintenant, c’est rare que je collabore avec des personnes donc je n’ai pas l’habitude de cela. C’est très frais et agréable pour moi. J’aime beaucoup les animes et je suis contente de chanter des chansons d’animes. 

Je remercie beaucoup Misaki Iwasa qui a bien voulu répondre à mes questions et Japan FM qui m'a permis de faire cette interview. 

vendredi, juin 02, 2017

Pact tome 3

Fiche

Titre : Pact
Catégorie : seinen
Auteur : Kuji Shinnosuke
Illustrateur : Kuji Shinnosuke
Editeur français : Pika
Date de parution : 31/05/2017
Nombre de tomes en France : 3 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 5 ( terminée )
Prix : 8, 05 euros








© by KUJI Shinnosuke / Kôdansha

Synopsis

Témoin de la mort de Kanzaki, un des militaires chargés de protéger l’EOD, Nagi se jure de protéger ses camarades, quoi qu’il arrive. Ses premières décisions s’avèrent bonnes, puisqu’il parvient à faire reprendre ses esprits à Yuzuha toute proche du suicide.
Les deux compères retrouvent finalement Kuroya et Sakaguchi avant d’atteindre la salle de la bombe. Confiants dans leurs chances de remporter le duel contre la machine avec le programme de Machiko, ils vont faire face à une énorme surprise…
Deuxième bombe à azote à désamorcer et début d’une nouvelle étape avec l’apparition d’un protagoniste clé…


Avis

Deuxième bombe

En route pour le désamorçage d'une deuxième bombe. Ces derniers s'enchainent et la menace devient de plus en plus pesante. Le tout fait bien monter l'adrénaline et on comprend mieux certaines choses notamment sur les dangers et les ennemis.

Sous pression

Voilà dans la première partie du tome ce qui pourrait résumer la situation. On ressent bien cette dernière qui rend le tout dynamique et captivant. Dès que l'on pense que tout va bien se passer nous avons le droit à un nouveau rebondissement pour notre plus grand plaisir.

Protéger

Voilà ce que veux notre héros plus que tout au monde. On sent cette détermination et on la lit dans les illustrations. Le tout devient ainsi plus poignant voir dramatique. Cela permet de mettre encore plus de pression et de bien faire monter l'adrénaline. Cela pousse aussi le héros à se surpasser et à se sacrifier.

Plus mort que vif

Notre héros se retrouve en bien mauvaise posture dans la seconde moitié de ce tome. Il est anéanti aussi bien physiquement que mentalement et pourtant on a plus que jamais besoin de lui. Cela fait bien monter la tension et le côté sombre de cette histoire.

Les illustrations sont toujours aussi bien faites et on apprécie la qualité de ces dernières.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce troisième tome de Pact met toujours nos nerfs à rude épreuve et nous procure de belles montées d'adrénaline. Le tout évolue et on voit que cela devient de plus en plus dark dans cette lutte qui semble désespéré. C'est poignant et haletant.

15/20

vendredi, juin 02, 2017

Les vacances de Jésus et Bouddha tome 13

Fiche

Titre : Les vacances de Jésus et Bouddha
Catégorie : seinen
Auteur : Nakamura Hikaru
Illustrateur : Nakamura Hikaru
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 11/05/2017
Nombre de tomes en France : 13 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 13 ( en cours )
Prix : 6, 80 euros











© Hikaru Nakamura / Kodansha Co. Ltd.

Synopsis

Les plus saints des saints se rassemblent à travers Tokyo ! Visité fréquemment par les plus grandes divinités bouddhiques et les quatre archanges, Tachikawa reçoit maintenant la visite de saint Jean, en villégiature pour écrire l'Apocalypse II ! Jésus et Bouddha continuent leur vie tant bien que mal au milieu de cette agitation, mais rien n'aurait pu les préparer à l'une des plus terribles épreuves qui puisse frapper un adulte indépendant : une visite de sa maman...

Avis

Histoire de mère

Tout commence avec une histoire mettant en scène les mères de nos deux héros et cela ne pouvait pas mieux tomber avec la fête des mères. Cela est nous propose une vision inédite de ces dernières et c'est vraiment bien vu de l'avoir à ce moment là.

Décalage

Voilà le mot qui résume bien cette série et ce tome. Nos deux comparses sont vraiment en décalage par rapport à notre monde et la façon d'agir n'est pas toujours celle que l'on attendrait. Cela est vraiment humoristique voir même un peu satyrique.

Tout y passe

Ici tout passe au crible et à la moulinette si on peut dire. Les sujets sont variés et divers et couvrent aussi bien des choses de la vie quotidienne que des moments spéciaux dans l'année. Cela est vraiment intéressant et l'intérêt est sans cesse renouveler.

Un vent de fraicheur

Ce nouveau tome comme les précédents de la série, nous apporte un vent de fraicheur et de légèreté qui fait du bien dans ce monde de brut. On est pris dans des petites scènes de la vie et on apprécie cette nouvelle vision que nous apporte cette de ces dernières.

Les illustrations sont toujours dans la même veine que les tomes précédents.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce nouveau tome des Vacances de Jésus et Bouddha permet de faire un petit clin d'oeil aux mères et permet de suivre les aventures décalés de nos deux saints et de leurs compatriotes. Un vent de fraicheur et de bonne humeur comme à chaque fois.

14/20

vendredi, juin 02, 2017

La maison du Soleil tome 3

Fiche

Titre : La maison du Soleil
Catégorie : shôjo
Auteur : Taamo
Illustrateur : Taamo
Editeur français : Pika
Date de parution : 17/05/2017
Nombre de tomes en France : 3 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 13 ( terminée )
Prix : 6, 95 euros












TAIYO NO IE © TAAMO / Kodansha Ltd.

Synopsis

Se retrouver à la maison avec Hiro, glisser sa main dans la sienne sans savoir ce qu’il pense vraiment, ressentir malgré tout une joie irrépressible et des battements qui tambourinent constamment dans sa poitrine... la sensibilité de la jeune Mao est soumise à rude épreuve. Sentant que cette situation ne peut plus durer, elle prend la résolution d’affronter son père dans le but de réintégrer le foyer familial. Hiro est-il prêt à la soutenir et à envisager son départ ?

Avis

Rapprochement

Nos deux héros ne cessent de se rapprocher et on sent que les sentiments évoluent même si ces derniers évoluent plus rapidement que leur relation. Le tout reste soft et assez lent de ce point de vue là. On voit surtout les réflexions, les pensées et les sentiments de chacun.

Père ?

On voit enfin le fameux père qui ne s'occupe de sa fille et on comprend mieux d'où vient le malaise. On voit que ce père se sous estime et ne veut rien avoir à faire avec sa fille. Cela est triste et émouvant et on comprend mieux l'héroïne.

Reste !

Voilà le maître mot de notre héros qui ne veut pas perdre son amour et son rayon de Soleil. Cela crée de la confusion chez notre héroïne et cela conduit à la création d'un lien unique, fort et qui nous touche. C'est beau et tendre.

Longueur d'onde

Notre petit couple a du mal à être en phase et chacun reste sur ce qu'il pense et chacun pense à la place de l'autre. Autant dire que dans ce contexte, un pas en avant équivaut à trois pas en arrière. Cependant tout avance mais pas sans questionnement et avec une certaine délicatesse ainsi qu'une certaine prudence.

Les illustrations sont toujours dans la même lignée.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce troisième tome de La maison du Soleil nous émeut et nous touche surtout l'histoire entre l'héroïne et son père. Le tout prend une nouvelle tournure intéressante et le récit ne manque pas de dynamisme. Cela se lit avec plaisir et tendresse.

15/20

vendredi, juin 02, 2017

Sword Art Online - Phantom Bullet tome 3

Fiche

Titre : Sword Art Online - Phantom Bullet
Catégorie : shônen
Auteur : Kawahara Reki
Illustrateur : Kôtarô Yamada
Editeur français : Ototo
Date de parution : 21/04/2017
Nombre de tomes en France : 3 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( en cours )
Prix : 6, 99 euros



Synopsis

Kirito s’engouffre dans le VRMMO Gun Gale Online et participe au tournoi Bullet of Bullets afin de lever le voile sur le mystère entourant un mystérieux assassin du nom de Death Gun. Il rencontre durant la compétition un joueur ressemblant en tout point au profil de Death Gun, lui rappelant étrangement un survivant de SAO... Kirito ne parvient pas à oublier les actes qu’il a commis autrefois, mais retrouve petit à petit confiance en lui aux côtés de
Sinon, une tireuse d’élite rencontrée dans le jeu. Après avoir passé les phases éliminatoires avec succès, Kirito et Sinon entament la finale du BoB dans le but de remporter le tournoi et découvrir celui qui se cache derrière le masque de Death Gun !

Avis

Souvenirs

Kirito nous fait part dans ce tome de ses souvenirs lors de sa première expérience. Cela aura un impact direct sur la suite des événements. Cela permet aussi de faire un lien entre cet arc et la série de base. C’est intéressant. 

Début des hostilités 

Les affrontements commencent et le moins que l’on puisse dire c’est que l’intensité augmente et que les montées d’adrénaline sont nombreuses. Les rebondissements sont nombreux et le tout est ultra dynamique. On est suspendu aux pages. 

Identité 

Le mystérieux Detah Gun semble être de moins en moins mystérieux. L’étau se resserre autour de lui tout au long du tome. Les hypothèses semblent se vérifier et on va de surprises en surprises. Cela permet aussi de faire le lien avec la série de base. 

Réalité et virtuel

On est constamment pris entre les deux univers et les deux sont imbriqués l’un dans l’autre. On voit les personnages évoluer dans les deux mondes et cela permet de mieux comprendre leur évolution et de voir aussi que les deux sont liés. 

Les illustrations sont toujours dans la même veine que pour les tomes précédents. 

L’édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion


Ce nouveau tome de cet arc de Sword Art Online permet de faire le lien avec la série de base et on voit qu’il s’agit bien d’une suite. Entre réalité et virtuel, on est constamment pris entre les deux. On voit ici resurgir les fantômes du passé alors que tout s’emballe. C’est passionnant. 

16/20