Archive for 06/11/17

dimanche, juin 11, 2017

A la rencontre de Séoul avec Minju Song

Lors de la dernière édition du Salon du Livre de Paris, j'ai pu rencontrer sur le stand Hikari Editions, l'auteure coréenne : Minju Song qui présentait son livre : Portraits de Séoul.

















Voici l'interview : 

- Pouvez vous décrire votre oeuvre et le parcours qui vous a mené à être écrivaine ?

J'ai vécu à Séoul jusqu'à l'âge de 24 ans. Ensuite, j'ai commencée à apprendre le français à 20 ans, je me suis dit que pour pratiquer le français, il faudrait que je travaille en français. C'est ainsi que j'ai rencontré des journalistes français qui étaient basés à Séoul et ensuite j'ai connu Hikari presse. En faite c'était au début une agence de presse, j'ai travaillée avec Hikari pour des télévisions françaises, comme Arte, Canal+, etc... et après ils ont monté la maison d'édition. C'est à ce moment là que j'ai travaillé avec eux comme auteur et puis comme Anthony était à Séoul, il m'a dit qu'il voudrait faire un livre avec moi sur la Corée du sud.

- Vous parlez de Séoul avec un système de portraits, comment avez vous sélectionné ces portraits ?

L'idée de départ c'était vraiment de choisir des gens qui ont une histoire intéressantes à raconter. Pas toujours une histoire joyeuse, qui raconte tout ce qu'il c'est passé de bien à Séoul parce qu'on a déjà entendu. La Kpop, Samsung tout sa on connaît déjà. Au début mon intention était de montrer la vie enfin la vraie vie à Séoul. Donc au lieu d'aller rencontrer des idoles de Kpop, j'ai interviewer des gens plus indépendant. Pour des manga aussi j'ai rencontrer un illustratrice coréenne et qui a fait des études en France. Donc justement elle avait un regard très intéressant sur son pays après son aller retour en France. En fait chacun à son avis, il y a des personnes qui le vivent très bien en Corée du sud et d'autres moins bien. A travers sa je voulais vraiment toutes les facettes de la ville de Séoul parce que c'est une très grande ville, dans le livre il y a aussi mon regard qui est présent.

- En tant que coréenne qui est venu en France, on voit en ce moment qu'il y a une partie de la culture coréenne qui est très mise en avant en France, très publicité. Quel est votre regard sur cela justement ?

Au début, j'étais vraiment complètement à côté parce que je ne connais pas vraiment la Kpop, je ne regarde pas vraiment les séries télévisés. À force qu'en France en rencontrant des personnes qui viennent me voir pour me montrer leur intérêt pour la Corée parce que je suis coréenne. Je trouve sa pas mal chouette et sa me permets de pouvoir échanger justement sur la culture coréenne. Je donne de temps en temps des cours de coréen au lycée français, ici et c'est un très bon intermédiaire pour parler français. À travers les chansons de Kpop par exemple, je leur apprends le coréen, les expressions coréenne.

- Combien de temps cela vous a-t-il pris pour écrire ce livre ?

Cela m'a pris beaucoup de temps pour écrire et parce que je faisais d'autres choses à côté.  On faisait des entretiens à l'échelle d'un an. Chaque entretien prenait 1 à 3 heures pas plus, ensuite on regroupais tout sa pour écrire, sa nous a pris 2 mois.

- Est-ce que vous avez du faire des adaptations par rapport à ce qu'il vous a était dit ou vous faisiez vraiment telle qu'elle ?

Les adaptations cela dépend des personnages en faite, il y a certaines expressions coréenne dont j'ai dû faire des adaptations pour que l'on puisse comprendre ce qu'elles voulaient dire. Par contre pour les personnages qui n'utilise pas d'expressions particulières on a pas fait d'adaptation.

- Est ce qu'en tant que coréenne arriver en France vous avez ressenti un choc ?

Oui mais c'était pas si violent que sa, ce qui m'a vraiment choquer c'est les relations humaines, Anthony travaille à Lille et il y avait des étudiantes coréennes qui lui ont offert une carte de remerciements. Il a lu et il était un peu choqué parce que c'était vraiment trop gentil par rapport à ce qu'on pourrait attendre des étudiants français. C'est vrai que la relation entre certaines personnes qui chacun statut c'est pas pareil. Pour moi c'est vraiment une étape parce que je ne sais pas à quel point je dois être gentil, c'était pas évident au début pour moi. Des fois j'ai l'impression de parler trop, que je suis trop près et que peut être que je dois m'éloigner un peu plus ou peut être que des fois je suis trop réservée. C'est vraiment une étape parce que je dois voir comment les autres font pour apprendre à vivre.

Je remercie beaucoup Minju Song qui a bien voulu répondre à mes questions et Hikari Editions qui m'a permis de faire cette interview

dimanche, juin 11, 2017

Pokémon - L'anime

Pokémon attrapez les tous. Tout le monde connait ce refrain et connait au moins Pikachu.

L'animé Pokémon est une adaptation assez libre des jeux vidéos. Le manga est encore différent.

Les saisons de la série correspondent aux différents jeux et aux différentes générations de Pokémons.








Une adaptation libre

L'anime est certes issu des jeux vidéos qui ont eux mêmes donnés naissance à un manga divisé en plusieurs arcs. Cependant l'anime est indépendant des jeux vidéos sauf pour les saisons qui correspondent aux différents jeux et il est aussi indépendant par rapport au manga. Cela fait que l'on peut regarder l'anime sans rien connaitre à Pokémon et que ce dernier peut se voir indépendamment et possède ses propres aventures et qualités. Ainsi, le tout est inédit et donne encore plus envie de suivre.



Synopsis

L'anime nous fait vivre les aventures de Sacha qui veut devenir le meilleur dresseur. Le épisode ont à peu près le même schéma avec une intrigue centrale et un affrontement avec la Team Rocket. Il y a actuellement 20 saisons. 



Critique

Une grande aventure

L'aventure c'est ce qui caractérise le mieux cette licence. C'est une belle aventure avec tous les ingrédients qui peuvent en faire une aventure vraiment merveilleuse. Entre l'univers, les personnages et les intrigues, on est pris au coeur de cette aventure et on veut découvrir encore plus cet univers.

Un mythe

Cet anime est un mythe et fait partie des incontournables. Tout le monde connait au moins de nom et beaucoup connaissent le premier générique. Les produits dérivés sont nombreux et on s'attache aux personnages ainsi qu'aux Pokémons. C'est un véritable souffle de fraicheur et de bonne humeur qui nous fait vraiment du bien. On vagabonde dans cet univers et on n'a qu'une envie y rester.

Toujours à l'honneur

Cette série connait toujours un aussi grand succès et il n'y a qu'en la regardant que l'on comprend réellement pourquoi. Cela a marqué plusieurs générations et on se lasse pas des aventures de Sacha. Si les jeux vidéos contribuent à cela, on peut dire que l'anime contribue aussi au succès des jeux vidéos.

Il n'y a pas d'âge pour regarder

Même si Pokémon s'adresse aux enfants, n'importe qui et de n'importe quel âge comme pour tout animé peut regarder et sera combler. Le tout est léger mais avec des moments intenses. On prend vraiment plaisir et après on n'a qu'une envie partir à la recherche des Pokémons.


L'animation a évoluer au fil des saisons et sauf pour la dernière le tout est agréable à regarder avec une bonne animation.



Conclusion

Cet anime est vraiment excellent même si tout évolue et change et que le graphisme de la dernière saison laisse à désirer. On trouve de l'humour, de l'action et même de l'émotion. Le tout se regarde avec plaisir et on enchaine les épisodes sans s'arrêter.



19/20


dimanche, juin 11, 2017

Juillet 2017 chez Delcourt

Voici ce que nous réservé Delcourt pour le mois de juillet.

05/07/2017

Alice in Borderland tome 18



Divine Nanami tome 24




Le pacte de Yokai tome 18


dimanche, juin 11, 2017

So charming chez Kana


Synopsis

Depuis toute petite, Nonaka rêve d’avoir un amoureux. Arrivée au lycée, elle n’a toujours pas de petit copain. Elle décide d’enchaîner les soirées, commence un petit boulot, tente de rencontrer des garçons mais rien n’y fait.
En réalité, elle a fait la connaissance de quelqu’un : il s’appelle Naoya et il devient son con dent. Mais n’y-a-t ‘il vraiment que de l’ami- tié entre eux ? Il semblerait que Nonaka ne sache pas vraiment ce que c’est qu’être amou- reuse. Elle va devoir partir à la conquête de ce sentiment avant de pouvoir franchir le pas.



Le 25 août en librairie.

L’auteure, Kazune Kawahara est déjà connue en France pour « Koko debut », une des séries piliers du magazine Betsuma
L’auteure, également scénariste de « Mon his- toire », nous offre à nouveau des dialogues savoureux remplis d’humour
Une réflexion intéressante sur la nature du senti- ment amoureux
 Source : Kana

dimanche, juin 11, 2017

Juillet 2017 chez Casterman

Voici ce que nous réserve Casterman pour le mois de juillet.

05/07/2017

Big Order tome 10

Est-il encore temps pour Eiji d’essayer de faire entendre raison à Sena alors qu’elle semble avoir cédé à une folie destructrice ? L’affrontement entre ce frère et sa sœur décidera du sort de la planète, et le voile sera levé sur les derniers mystères.

Skip Beat! tome 38

Kyôko sort abattue de son entrevue avec sa mère, la première depuis des années. La jeune actrice doute désormais de ses chances de réussite dans la voie qu’elle a choisie… avant de se ressaisir, en façade du moins, face à Ren !
Une rencontre avec Sanae lui permettra-t-elle de faire la part des choses ? Au fil des confidences, le mystère autour de sa naissance s’éclaircit peu à peu…





06/07/2017

Pandora tome 3


- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -