Archive for 07/12/17

mercredi, juillet 12, 2017

Film Pokémon : je te choisis

Fiche 

Titre : Pokémon : je te choisis 
Réalisateur : Kunihiko Yuyama
Date de parution au Japon : 15 juillet 2017














Synopsis

Le 20e long-métrage Pokémon, intitulé Pokémon, le film : Je te choisis !, sort en salle cet été au Japon. Il raconte l’histoire de Sacha et Pikachu, désormais célèbres partenaires, dans un conte d’aventure et de promesse. Le film montre les péripéties du voyage de Sacha et Pikachu alors qu’ils deviennent de vrais partenaires, jusqu’à la rencontre finale avec Ho-Oh, le Pokémon légendaire.



Avis

Le film commence par les premiers pas de Sacha en tant que dresseur même si beaucoup de choses diffère des tout premiers épisodes de l'animé.
On voit toujours que Sacha arrive à la bourre chez le professeur Chen mais Pikachu est dévoilé autrement.



Certes, l'on voit toujours que Pikachu est difficile au début mais ce n'est pas pareil.
J'aurais préféré voir les vrais débuts de l'aventure de Sacha que le fait qu'il rencontre des personnages qui ont des Pokémon d'autres saisons.


On y voit beaucoup de Pokémon différents et de différentes saisons qui apparaissent.
Comme beaucoup ont du déjà voir les bandes annonces où on pu être présent pour l'avant-première spéciale faite à Japan Expo.
Je me permets donc de raconter un peu l'histoire donc si vous ne voulez pas en savoir plus arrêtez tout de suite de lire cet article et allez lire un de nos autres articles.
Sacha se lève en retard, sort en pyjama pour aller chercher son premier Pokémon chez le professeur Chen et ainsi commencer son périple.
Le professeur lui fait petit à petit comprendre que Bulbizarre, Carapuce et Salamèche sont déjà partis avec leurs maître qui eux sont arrivés à l'heure.
Pikachu dévoile seulement son adorable queue alors qu'il est caché à l'étage, Sacha le voit et essaie d'aller le prendre.
Sauf que ce maladroit n'arrête pas de tomber dans les escaliers même Pikachu le malmène.
Le professeur n'est pas très sur de les laisser ensemble mais Sacha est déterminé à commencer son périple avec Pikachu.
Même si celui-ci n'est pas d'accord et ne veut pas faire d'efforts.
Sacha part avec Pikachu puis comme dans l'animé, un lien très fort ce créer entre eux deux.
Ils voient alors le légendaire Ho-Oh, un des Pokémon légendaire quasi impossible à croiser et surtout à voir.
Sauf qu'un peu après un des nouveau personnages dit qu'il a lui aussi vu Ho-Oh ??
Le seul à pouvoir voir Ho-Oh est censé être l'élu parmi les élus et comme tout les fans de Pokémon le savent, cet élu c'est Sacha et seulement Sacha.
Partout où il va tout les Pokémon le choisisse comme élu.
Bref, revenons à là nous étions, je pensais que le film porterai uniquement sur Sacha, Pikachu et Ho-Oh.
En voyant les bandes annonces, je croyais que l'histoire se concentrerai sur justement ce lien qu'il y a entre Sacha et Pikachu et qu'il y aurait quelques passages sur le légendaire Ho-Oh.
Mais non, ensuite deux autres personnages rejoignent Sacha et Pikachu, on découvre que ce n'est pas Pierre et Ondine.
Et non, ce sont deux autres personnages, un garçon du nom de Souji qui a Lucario, hors dès le début de Pokémon on ne voit pas de Lucario.
Ce n'est qu'au huitième film qu'il apparaît dans " Lucario et le mystère de Mew" et non pas dès les premiers pas de Sacha.
Ensuite, il y a une fille du nom de Makoto qui elle à un Tiplouf qui apparaît seulement à la saison 10.
Puis, le rival du nom de Cross, qui a un Lougaroc hors Lougaroc aussi apparaît très, très, très, longtemps après.
Honnêtement, je ne pensais pas trouver un tel mélange de saison dans ce film, je pensais redécouvrir la première saison.
Avec tout ces bons et mauvais côtés comme les côtés lourd de Pierre même s'il nous fait bien rire.
Certes, on y retrouve la première tentative rater de Sacha pour attraper un Roucool, ainsi que la fois où ils se retrouvent blessés à cause des Piafabecs, passage sentimental.
Mais ce n'est que très brièvement abordés, sinon nos deux amis voient Ho-Oh et réussissent même à avoir une des ses plumes.
Ils se promettent alors de partir un jour à la recherche de ce mystérieux Pokémon.
C'est là que l'histoire commence vraiment, il rencontre donc Cross, Makoto, Souji, ainsi qu'un homme âgé autour de qui le mystère plane et beaucoup de théories apparaissent déjà.
Il entend des oreilles de ses nouveaux amis la mystérieuse légende de Ho-Oh.
 "La plume arc-en-ciel vous montrera la voie vers Ho-Oh, et celui qui la suivra deviendra le Héros de la Légende."
Ils sont suivi de près par le Pokémon fabuleux Marshadow, Sacha se rend au Mont Tensei pour affronter son rival.
Ils feront aussi tout leur possible pour rencontrer Ho-Oh.

Conclusion

Tout semble si bizarrement assemblés, la rencontre avec certains des Pokémons de Sacha, la perte de leur caractère si particulier.

Pourtant, je suis une fan de Pokémon même si je ne suis plus trop depuis la saison 12, je ne m'attendais pas à autant de différences.
Les chanson sont top, le graphisme est bien même si Sacha reste étrange dans sa nouvelle version depuis la saison 20.
Il a perdu en style, son visage a bien trop changer et cela rend vraiment bizarre.



Shiki

mercredi, juillet 12, 2017

Mon ressenti sur Japan Expo - Shiki

Cet article est fait pour vous décrire mon ressenti sur Japan Expo.

J'ai d'abord expérimenté pendant deux ans Japan Expo en tant que visiteuse et cette année pour la première fois en presse.

Je peux donc vous parlez en tant que visiteuse et presse.






Visiteuse

Commençons donc par mon expérience en tant que simple visiteuse qui découvre ce monde magique.
Oui, la première fois que j'ai mis les pieds dans Japan Expo j'ai trouvé cela magique.
Le fait de découvrir qu' autant de monde se rassembler dans un endroit comme Japan Expo c'était...
Comment dire... Je n'aurais jamais imaginer que c'était une foule aussi immense dans laquelle je devais me noyer.
En général quand on parle du Japon c'est à un petit cercle restreint d'amis avec qui l'on partage la même passion.
Mais là c'est une véritable marée humaine que l'on a sous les yeux, c'est vraiment impressionnant et cela m'a fait chaud au coeur.
La première fois que j'y ai mis les pieds, j'ai eu très peur de finir par tomber à cause des bousculades.
Mais en 3 ans, je n'y suis jamais tombée et pourtant je suis maladroite mais les gens essayent de faire attention à ne pas bousculer trop fort.
Après, parfois il arrive que l'on se fasse bousculer violemment et de tomber mais cela reste très rare.

Ensuite, les stands : il y a une vraie diversité c'est incroyable, sur les manga, les animés, les goodies, figurines, idols, dédicaces etc...




Il manque juste des stands sur les dramas japonais, des reportages sur le japon et ce serait bien s'il y avait aussi plus de stands sur les objets traditionnels japonais.
Plus de vêtements japonais que se soit les vêtements traditionnels de type Kimono etc...
Mais aussi des vêtements de tout les jours comme les pantalons, T-shirt etc...

Les stands sont très bien fait, les vendeurs sont gentils et conseillent très bien.

Il y a aussi des animations sur des stands de manga, d'animés, pour le côté idol nous avons pas mal de shows.
Nous avons aussi le droit à des avant-première comme cette année avec le film, Pokémon : je te choisis, sur lequel je vais faire un article.

Bref, il y a de quoi se perdre dans cette convention, n'est ce pas ?
( Si vous avez du mal à vous repérer avec le plan, essayez de suivre les indications écrites sur les feuilles géantes accrochées au plafond. Cela m'a beaucoup plus aidé que le plan, haha. )
















Sinon, en général il faut être prêt pour Japan Expo, prêt à marcher, marcher, marcher et marcher.
Oui, on fait beaucoup de tours dans la convention alors préparez vous physiquement à supporter la marche et la chaleur.



Je pense avoir beaucoup parlez des bons côtés de Japan Expo, abordons maintenons les mauvais côtés.

Sommes nous tous d'accord que Japan Expo est une convention sur le japon, n'est ce pas ?
Cela est écrit dans le titre Japan Expo, c'est facile à comprendre je pense.
Oui, il y a eu des manga sur Disney et l'époque médiévale, oui c'est vrai.
Mais c'est une convention sur le Japon, donc ce n'est pas Disney Expo merci.
Ce n'est pas non plus une Expo médiévale européenne, je pense que nous sommes d'accord.
Il y a eu au Japon aussi une époque médiévale oui mais à la place des chevaliers, il y avait des samouraïs et des ninjas.
Pas de robe de princesse mais des kimonos et d'autres tenues d'époque très belle.
Et encore moins une convention sur les comics ou sur d'autres choses qui n'ont rien à voir avec le Japon.

On rencontre beaucoup de personnes, on discute beaucoup et 4 jours c'est vraiment trop court.
Le temps de se mettre dans le bain et c'est déjà fini, trop triste.
Ensuite, comparé à il y a 3 ans, je trouve que Japan Expo a perdu quelque chose dans cette magie mais je ne saurais dire ce que c'est.

Presse

Maintenant, je vais parler de mon avis en tant que presse.

Cela donne accès à des salles climatisés et c'est le pied oui, mais il ne faut pas oublier qu'en tant que presse nous devons courir sur les stands et les salles d'interviews.
Nous vivons un véritable marathon pendant Japan Expo.
Cela est vraiment difficile et éprouvant mais aussi très réjouissant.
On rencontre de nouvelles personnes, on sympathise et s'accroche à certaines tout comme en étant visiteurs.

Je tiens à remercier Loïc de m'avoir fait découvrir tout ce monde. 
Je remercie également tout le staff de Japan Expo de m'avoir aidé.
Les maisons d'éditions pour leur formidable travail sur les stands, les personnes qui s'occupent de la Saiko Stage.
Merci à tout le monde pour cette formidable expérience.



Shiki

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -