Archive for 09/11/17

lundi, septembre 11, 2017

Yuki Kashiwagi à Japan Expo

Yuki Kashiwagi est venue en solo lors du dernier Japan Expo en tant qu'invitée surprise sur la Saiko Stage.



Ce fut une vraie bonne surprise et tous les fans de son groupe ou d'elle sont venus nombreux et ont fait entendre leur voix.



De quoi bien commencé le festival en mettant directement l'ambiance et en mettant le feu.



lundi, septembre 11, 2017

Haten-Koro à Japan Expo

Bienvenue dans le mélange des genres avec ce groupe aussi original qu'excentrique que talentueux.



Ce groupe mélange avec originalité et talent : modernité et tradition en passant par la musique et le théâtre.



C'est un show dans toute les dimensions et qui prend en compte différents pans de la culture japonaise.



Ce fut une excellente découverte.



lundi, septembre 11, 2017

Gamushara à Japan Expo

Lors du dernier Impact de Japan Expo, le groupe de supporter Gamushara nous a fait découvrir les chorégraphies énergiques voir impressionnantes des groupes de supporters japonais.



Cela a permis de plonger dans la culture japonaise et de voir en live un pan mythique de cette culture.



C'était aussi instructif qu'enivrant.



Ce fut un vrai succès pour eux.


lundi, septembre 11, 2017

Neon sign amber chez Taifu Comics


Les éditions Taifu Comics annoncent le retour de la talentueuse Ogeretsu Tanaka pour le 26 octobre 2017.



Après les succès de
Love whispers even in the rusted night, The proper way to write love et Escape Journey, la mangaka revient avec Neon sign amber, un nouveau one shot qui nous emmène à la rencontre de Saya et Ogata, deux jeunes hommes qui vont devoir affronter leur réalité et accepter leurs sentiments.
Cité dans le TOP 3 des meilleurs Boy’s Love publié en 2016 lors des derniers CHIL CHIL BL AWARDS, Neon sign amber démontre encore une fois tout le talent d’Ogeretsu Tanaka pour mettre en scène des romances réalistes, dénonciatrices de certains problèmes de société que doit affronter la communauté homosexuelle japonaise.
Fidèle à l’ambiance que la mangaka s’applique à instaurer dans chacune de ses œuvres, Neon sing amber nous livre ainsi un récit bouleversant où la douceur des sentiments se confronte à la dureté de la vie. Dans cette réalité, est-il normal d’avoir des sentiments pour une personne du même sexe ? Est-ce une chose répugnante ? Ogeretsu Tanaka nous interroge et nous invite à suivre la quête personnelle de ses deux protagonistes. Acceptation et estime de soi, reconnaissance de l’autre et homophobie, telles sont les problématiques abordées aux détours des pages de cette romance nocturne qui devra effacer les démons du passé pour avancer fièrement.
Dès le 26 octobre 2017, Ogeretsu Tanaka s’apprête à ébranler une nouvelle fois le cœur de ses lecteurs à travers son envoûtant Neon sign amber !

Synopsis

Souvent incompris à cause de son visage inexpressif, Ogata n’en reste pas moins un beau jeune homme qui travaille comme hôte de salle dans une boîte de nuit. C’est dans cette dernière qu’il fait la connaissance de Saya, un Gyaru-o connu pour enchaîner les conquêtes féminines. Malgré des caractères totalement opposés, les deux hommes vont pourtant tisser des liens et se rapprocher peu à peu. L’issue de leur relation dépendra cependant d’une chose essentielle : leur capacité à faire face à leurs sentiments.

Source : Taifu Comics 

lundi, septembre 11, 2017

SUMI no keshiki - Le paysage de l'encre Japonais

Du 27 septembre au 3 octobre 2017
Tous les jours de 12h00 à 19h00
Jardin du Palais Royal  11 - 12 galerie de Montpensier 75001 Paris
Métro : Palais Royal / Musée du Louvre















Les concepts comme "immobilité et mouvement" ou "Yin et Yang" dont on trouve les racines en Chine ancienne ou dans la tradition culturelle du Japon sont les thèmes abordés dans le travail de Ryuichi Fujisawa. Il exprime sa vision du monde unique en combinant des nuances subtiles de l'encre et les puissants coups de pinceau. Toutes ses oeuvres sont réalisées sur du papier japonais raffiné washi et peintes avec des pinceaux en bambou fabriqués par des artisans spécialisés japonais ou chinois.
Collaboration avec la collection des estampes en manga de l'artiste Leiji Matsumoto
Dans le cadre de l'art à Paris, la collaboration avec l'équipe Hirota de la société BROAD EXPERT LCC qui a réalisé des estampes des mangas dessinés par le mangaka Leiji Matsumoto a permis à Ryuichi Fujisawa d'exprimer l'esprit français, de rendre sa création plus moderne, sensuelle et dynamique. De plus, il imprime ses images sur les kimonos avec une imprimante à jet d' encre pour élargir les limites de sumi-e, l'art japonais de la peinture à l'encre.
Retour à l'origine
De 1972 à 1980, Ryuichi Fujisawa a passé sa vingtaine à Paris en tant que designer de mode. L'art de vivre à la française, qu'il a découvert pendant cette époque, a excercé une influence considérable sur sa sensibilité esthétique. C’est donc avec un grand enthousiasme qu'il présente, plus de 35 ans après, ses oeuvres dans la capitale de la France, sa source d'inspiration artistique.
Source : Air de Malice


- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -