Archive for 11/14/17

mardi, novembre 14, 2017

Rain Man tome 1

Fiche

Titre : Rain Man
Catégorie : seinen
Auteur : Yokinobu Hoshino
Illustrateur : Yokinobu Hoshino
Editeur français : Panini
Date de parution : 06/09/2017
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 6 ( en cours )
Prix : 9, 99 euros








© by HOSHINO Yukinobu / Shôgakukan

Synopsis

À la mort de sa mère, Taki Amamiya, jeune homme introverti à la chevelure blanche, se retrouve obligé de travailler pour un institut de recherche parapsychologique. Un jour, il apprend que son frère jumeau, dont il ignorait jusqu’alors l’existence, s’est suicidé. Suite à une série de faits étranges Taki découvre qu’il n’a pas de cerveau...

Avis



Esprits

Nous voilà dans le domain des esprits avec ce récit dynamique et intense. Le tout regorge de mystère et le voile se lève que petit à petit pour nous maintenir en haleine. Cela fonctionne bien et on ne cesse d'en redemander.

A part

Voilà ce qui définit le personnage principal de cette série. On voit qu'il n'est pas fait comme les autres et cela lance l'intrigue qui va tourner autour de lui et du paranormal. Le personnage nous intrigue et on veut en savoir plus sur son sujet.

Paranormal

Voilà le thème de cette série. Cela est traité de manière assez réaliste avec une théorie assez plausible. Cela permet d'ancrer cette histoire dans une sorte de réalité pour ceux qui y croient. Ce thème fascine et attire notre curiosité.

Une série originale

Cette série se démarque non seulement par sa qualité mais aussi par son originalité pour notre plus grand plaisir. Cela fait du bien et de ce fait, on a encore plus envie de la lire et de la suivre. Entre réalité et fiction, on apprécie vraiment ce récit sur le thème du paranormal.

Les illustrations sont bien faites avec réalisme.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Rain Man séduit par son thème et son originalité. One st pris dans ce récit dès les premières pages pour notre plus grand plaisir. C'est très réaliste et on pourrait se croire dans la réalité à condition bien entendu de croire au paranormal. C'est un coup de coeur. 

17/20

mardi, novembre 14, 2017

Gamushara à Japan Expo

Lors de la dernière édition de Japan Expo nous avons rencontrons le groupe de supporters : Gamushara qui a bien voulu présenter leur passion.



Voici l'interview : 


- Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Yuta Okurano et je représente le groupe d’Oda. 

- Comment le groupe s’est formé ?

C’est dans la petite préfecture d’Aichi quand d’était lycéen que j’ai commencé à m’y intéresser. Au lycée, il y a les rencontres sportives et à ce moment là, il y a plusieurs groupes de supporters comme nous qui encouragent les équipes. Ces équipes qui se forment ont les gants blancs et l’uniforme noir. C’est à ce moment là que nous avons commencé à  encourager nos équipes. C’est là que je me suis rendu compte que cela m’intéressait. 
Lorsque l’on devient étudiant, on a plus l’occasion de faire cela car ce genre de rencontres sportives n’a lieu qu’au lycée. De ce fait, quand je suis rentré à l’université, je me suis dit, je vais créer cela par moi-même. 
C’est ainsi que j’ai formé mon équipe et de que j'ai continué à faire les performances même si je n’étais plus au lycée. 

- Il y-a-t-il une formation spécifique pour rentrer dans ce genre de groupe ?

Il n’y a pas du tout de formation. C’était quand j’étais au lycée, en première année que j’ai vu ces gens qui faisaient cette performance. Cela m’a impressionné. J'ai appris sur le tas par moi-même.

- Y-a-t-il des codes pour les chorégraphies ou sont-elles libres ? 

Il n’y a pas de règles fixent mais en tant que principe tacite, il faut plier les jambes et tendre les bras. Cela en mettant des hanches le plus bas possible vers le sol. Le plus important c’est de montrer quelque chose d’impressionnant et de magnifique. Cela avec des mouvements de main qui impressionnent ou qui sont rapides.

- Renouvelez-vous à chaque fois les chorégraphies ?

A chaque fois nous créons une nouvelle chorégraphie afin de donner une impression de nouveauté. 

- De quel domaine sportif en particuliers êtes-vous supporter ?

Notre activité principale ne se limite pas à un seul sport. On fonctionne plutôt à la demande. Sinon c’est plutôt libre et fait en accord avec les événements et les cérémonies. 

- Dans le groupe avez-vous chacun une spécialité ?

Le groupe s’est formé il y a 14 ans. Jusqu'à il y a trois ans, c’est moi qui faisait tout. A présent, j’aimerai permettre à des jeunes de faire les chorégraphies.

- Quelles impressions cela vous fait-il de montrer quelque chose de typiquement japonais au public français ?

J’étais un peu anxieux de montrer ce genre de danse au public français. Je me suis dit que cela pourrait marcher et qu’il  y aurait un petit quelque chose que le public français apprécierait. Nous voici donc à la Japan Expo pour leur montrer. 

Je remercie beaucoup Gamushara d'avoir bien voulu répondre à nos questions. 

mardi, novembre 14, 2017

Les rôdeurs de la nuit tome 1

Fiche

Titre : Les rôdeurs de la nuit
Catégorie : shônen
Auteur : Gotôge Koyoharu
Illustrateur : Gotôgore Koyohare
Editeur français : Panini
Date de parution : 23/08/2017
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 8 ( en cours )
Prix : 6, 99 euros









KIMETSU NO YAIBA © 2016 by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

Synopsis

Le Japon, au début du XXe siecle.
Un petit marchand de charbon nommé Tanjiro vit une vie sans histoire dans les montagnes. Jusqu’au jour tragique où, après une courte absence, il retrouve son village et sa famille massacrés par un ogre ! La seule survivante de cette tragédie est sa jeune sœur Nezuko. Hélas, au contact de la bête, celle-ci s’est à son tour métamorphosée en monstre...
Afin de renverser le processus et de venger sa famille, Tanjiro décide de partir en quête de vérité. Pour le jeune héros et sa sœur, c’est une longue aventure de sang et d’acier qui commence !


Avis

Protéger

Voilà ce que veux notre héros et il met tout en oeuvre pour cela. Cela donne un certain charisme et cela permet de bien faire démarrer l'intrigue. Ainsi, on voit la naissance d'un héros avec une volonté de fer.

Mythes

On ici plongé au coeur des mythes japonais à travers un récit qui semble mythique. Cela séduit par ce côté. Cela donne un côté intemporel qui rend le tout encore plus mystérieux et intriguant. Cela permet aussi d'introduire tout un folklore issu des mythes et contes.

Devenir plus fort

Voilà le letmotiv de notre héros qui veut vengé sa famille et sauver sa soeur. Cela semble assez classique mais cela est toujours efficace et on a envie de voir comment va évoluer le héros et ce qu'il va devenir.

Le début d'une quête

On voit ici notre cher héros partir pour une quête qui s'annonce aussi périlleuse que merveilleuse. Cela promet de donner lieu à de belles phases d'action et à de nombreux rebondissements. On hâte de voir l'évolution du personnage et de découvrir plus en profondeur cet univers.

Les illustrations sont dans un style genre estampe assez sympa.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Les rôdeurs de la nuit est une série vraiment atypique et original. On plonge dans l'univers d'un Japon ancien mythique qui fascine et séduit. C'est prenant et on rentre dans l'histoire dès le début. Le tout monte bien progressivement en intensité.

17/20

mardi, novembre 14, 2017

Festival du kimchi à Paris



Bonsoir à tous, ceci est un article concernant le festival mondial du Kimchi à Paris.
J'ai pu y découvrir le célèbre Kimjang qui veut dire la culture du partage de la nourriture en Corée.

Ce festival se passait à la mairie du XVème à Paris à cause de la pluie soudaine alors qu'au début ce festival génial devait se faire à l'extérieur.


Malheureusement, les organisateurs ont du se dépêcher de faire en sorte que le festival se passe dans un endroit couvert.

Merci au maire du XVème arrondissement de Paris, d'avoir accepter que le festival se passe à la mairie.


Tout ceux qui étaient là ont eu le droit de rencontrer l'une des plus grands maîtres du Kimchi du nom de Kim Soon Ja.

Il y avait aussi le présentateur de la chaîne de MBC (Munhwa Broadcasting corporation), Kim Minhyeong. 
Ainsi que le président de l'association des résidents coréens en France, Mr Lee Sang-Moo.
Mais aussi l'ambassadeur de Corée du sud en intérim en France.



Le festival a commencé à 14 heures, l'organisation était très bien faite pour ceux qui voulaient participer à la préparation du Kimchi.
Mais un peu moins pour ceux qui observer, mais cela n'a pas empêcher que l'on s'y amuse.
Nous avons eu le droit à de petits discours du président de l'association des résidents coréens en France.
Ainsi que celui de Mr Lee Sang-Moo et l'ambassadeur de Corée du sud en intérim en France.
Ensuite, nous avons vu la représentation d'un groupe venu tout droit de Corée du sud.
Puis, la confection du kimchi a commencé et tout le monde était très enthousiaste.
Que cela soit ceux qui le préparer et ceux qui comme moi, regarder.
Une fois que le Kimchi a était confectionner, Mme Kim Soon Ja est passer nous nourrir de ces mains.
Le kimchi était vraiment très bien fait et bon, c'était un honneur de pouvoir y goûter de pouvoir avoir la chance d'en ramener un peu chez nous.


Ensuite, j'ai vu tout le monde commencer à partir et je me suis dit que ça devait sûrement être fini.
Du coup, je suis parti, malheureusement je me suis rendue compte en rentrant chez moi que ça n'était pas fini.
Loin de là, la fête ne faisait que commencer car après tout ça, il y a eu de super danseurs et danseuses qui sont montés sur scène pour mettre le feu.
D'après les vidéos que j'ai vu, c'était des groupes français qui danser sur de la K-pop.
Les danseurs venaient apparemment de l'école de danse de M. Park, ils dansaient vraiment très très très bien.
Je suis même triste de les avoir rater car ils avaient l'air d'avoir rajouter encore plus d'ambiance à la fête.
Je tiens à remercier tout le staff, tout les intervenants, ainsi que les autres personnes qui comme moi sont venu jeter un œil à ce festival.  
Merci à tous, pour ce super moment.



Shiki.             

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -