Archive for 02/18/18

dimanche, février 18, 2018

Dead Tube tome 7

Fiche

Titre : Dead Tube
Catégorie : seinen
Auteur : Yamaguchi Mikoto
Illustrateur : Kitakawa Touta
Editeur français : Delcourt/Tonkam
Date de parution : 31/01/2018
Nombre de tomes en France : 7 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 8 ( en cours )
Prix : 7, 99 euros









DEAD TUBE © 2015 by MICOTO YAMAGUCHI and TOUTA KITAKAWA / AKITA PUBLISHING

Synopsis

Le père de Tomohiro Machiya a été assassiné et sa petite sœur a disparu. Machiya décide alors de se rendre au collège qu’elle fréquente. C’est sur place qu’il en apprend plus sur les nouvelles règles des vidéos courtes de 15 secondes, mais aussi que le succès du jeu a dépassé les frontières japonaises !

Avis

Piège

Voilà ce qui pend au nez de notre héros et cela nous promet des rebondissements et des montées d'adrénaline. Cela permet de mettre l'eau à la bouche dès les début et d'attirer notre attention dès le début.

Huit clos

Voilà dans quoi se trouve notre héros à l'intérieur d'un lycée qui sent la mort. Cela renforce l'intensité et fait bien la tension. L'adrénaline nous joue des tours et on reste suspendu au fil des pages. C'est haletant.

Folie

Voilà ce qui résume le mieux l'état d'esprit des personnages et l'atmosphère de cette série. Cela permet de faire monter l'intensité et de nous surprendre sans cesse. entre massacre et fait de société, la réflexion en second plan est vraiment intéressante.

La plus puissante

On va vraiment de surprises en surprises dans ce tome et les personnages semblent tous plus fous et plus forts les uns que les autres. C'est la loie de la jungle et c'est là que l'on voit la force de notre couple que nous suivons depuis le début.

Les illustrations sont dans la même lignée que pour les tomes précédents.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce nouveau tome de Dead Tube nous propose un huit clos riche en rebondissements où règnent folie et meurtre. Nous avons le droit à de nouveaux personnages et une intrigue riche en rebondissement qui nous prend aux tripes. 

15/20

dimanche, février 18, 2018

Yûna de la pension Yuragi tome 1

Fiche

Titre : Yûna de la pension Yuragi
Catégorie : shônen
Auteur : Miura Tadahiro
Illustrateur : Miura Tadahiro
Editeur français : Pika
Date de parution : 7/02/2018
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 9 ( en cours )
Prix : 6, 95 euros










YURAGISO NO YUUNA-SAN © 2016 by Tadahiro Miura / SHUEISHA Inc.

Synopsis

Depuis tout petit, Kogarashi a toujours été facilement possédé par des esprits malins qui lui ont pourri la vie. Il a donc développé des habilités psychiques pour réussir à les exorciser... a coup de poing! Désespérément à la recherche d'un logement bon marché, le jeune homme sans un sou déniche enfin un bon plan ! Si il débarrasse la luxueuse pension Yuragi du fantôme qui la hante, il y sera logé a vie gratuitement !!!
Seul petit souci : le fantôme en question est une jeune fille, gentille, innocente et trop mignonne pour être exorcisée à coups de poings...


Avis

Folklore japonais

Voilà ce que l'on découvre ici dans cette série orignal et qui n'en finit pas de nous surprendre. Le folklore japonais séduit et cela se confirme encore ici. Ainsi, le tout parait à la fois réaliste donc proche de nous et intemporel.

Mystère

Cette série est emplit de mystère et cette ambiance permet de capter le lecteur. On hâte d'en savoir plus et de découvrir tous les secrets de cette pension. Le suspens est bien maintenu et entretenu tout au long du tome.


Décalée

Voilà le terme qui caractérise le mieux cette série qui nous offre du fun et du mystère avec un bon dynamisme et des personnages charismatiques. Tout cela donne beaucoup de charme et de force à cette série.

Esotérisme

Voilà le sujet qui est abordé ici et donc le thème de cette série. On est loin d'une ambiance inquiétante ou autre. Ici, cela est traité avec dérision et humour. Tout cela séduit et on apprécie de voir des personnages aussi atypiques.

Les illustrations sont sympas.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Cette nouvelle série bourrée d'humour et de fraicheur séduit dès les premières pages et on prend un vrai plaisir à suivre cette histoire qui semble hors du temps et nous rappelle un peu les "manga à l'ancienne ". C'est un coup de coeur.

18/20

dimanche, février 18, 2018

Love bakka tome 3

Fiche

Titre : Love baka
Catégorie : shôjo
Auteur : Sakurai Shushushu
Illustrateur : Sakurai Shushushu
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 11/01/2018
Nombre de tomes en France : 3 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( terminée )
Prix : 7, 65 euros









Love Come no Baka © Shushushu Sakurai / Kodansha Ltd.

Synopsis

Avec le premier volume de son manga disponible en librairie, une popularité grandissante au sein du magazine Daisy, des lettres de fans par cartons, Suzu Sakura est une mangaka épanouie. Mais tourmentée par les sentiments qu'elle éprouve pour son responsable éditorial et son envie irrépressible de glandouiller, arrivera-t-elle à trouver le véritable bonheur ?

Avis

Clap de fin

Voici la fin de ce petit shôjo tout mignon qui nous aura procurer de bons moments avec sa fraicheure et son dynamisme. Les personnages sont attachants et on va de surprises en surprises. Tout reste incertain jusqu'à la fin.

Gaston Lagaffe

Voilà comment pourrait se nommer notre héroïne. Cela permet de bien détendre l'atmosphère et de la rendre attachante. Ce côté léger est fort appréciable et permet de mieux apprécier cette série. Ainsi, on évite le surdosage de sentiments.

Le monde du manga

Voilà toujours l'univers de cette série et dans ce tome on voit encore à quel point il est impitoyable. Il est difficile de concilier vie sentimentale et le travail de mangaka. On voit ainsi, l'évolution personnelle mais aussi professionnelle de l'héroïne.

Emotion

Eh oui car nous sommes bien dans un shôjo et qui dit shôjo dit émotion sur pour un dernier tome. Il y a une bonne dose qui ne cesse de s'intensifier au fil des pages pour nous émouvoir et nous faire vibrer jusqu'au bout.

Les illustrations sont dans le même style que les tomes précédents.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Notre héroïne n'en finit plus de nous faire rire et de nous émouvoir. Sa fraicheure et sa spontanéité nous mettent du baume au coeur. Le manga reste fun et vraiment comme une bouffée d'oxygène. C'est frais et dynamique.

15/20

dimanche, février 18, 2018

Dark Goddess tome 3

Fiche

Titre : Dark Goddess
Catégorie : shônen
Auteur : Fujisawa Tôru
Illustrateur : Ochiai Hirokazu
Editeur français : Pika
Date de parution : 17/01/2018
Nombre de tomes en France : 3 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( terminée )
Prix : 7, 20 euros








EYAMI NO KAMI © TÔRU FUJISAWA & HIROKAZU OCHIAI / Kodansha Ltd

Synopsis

Les vacances d'été touchent à leur fin, un nouveau semestre commence mais un meurtre sanglant vient d’être commis. Depuis plusieurs semaines déjà, des choses étranges surviennent au lycée. Des évènements qui semblent être l’œuvre d’un esprit malfaisant agissant dans l'ombre.
Sôunji père et fils sont chargés d'exorciser cet être malfaisant, mais ne font pas le poids face à un monstre qui puise ses forces dans le désespoir d'un être humain. Nagare et Anjo pourront-ils unir leurs talents pour stopper cette calamité ?

Avis

Clap de fin

Voilà la fin pour cette série courte qui aura su jongler entre émotion, action et fun. Le tout demeure léger et poursuit dans la logique des tomes précédents. Rien n'est laissé de côté et tout se termine sur une vraie fin.

Ultime combat

Voilà ce qui arrive dans ce tomes comme souvent dans le final des séries. Bien entendu le big boss est impressionnant et le combat riche en rebondissements. Cela permet de maintenir une certaine pression et de donner du rythme.

Emotion

Cela est vraiment visible dans ce tome encore plus que dans les autres. Cela est dû certes à l'évolution de la relation mais aussi à la tournure des événements, à l'évolution des personnages et aussi aux révélations.

Evolution

Voilà ce que l'on peut constater et c'est un peu le bilan de cette série quand on voit non seulement l'évolution de la relation entre les deux personnages principaux et l'évolution du héros. Cela est intéressant et bien construit.

Les illustrations sont dans la lignée des tomes précédents.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Voici venu le clap de fin pour Dark Goddess et ce dernier sans être spectaculaire ou autre permet de bien conclure la série avec action, humour et émotion. Le tout est intéressant et va dans la logique des tomes précédents.

14/20

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -