Archive for 03/01/18

jeudi, mars 01, 2018

J-Music - Showtaro Morikubo

Fiche

Showtaro Morikubo est un acteur, chanteur de J-Rock et seiyuu japonais.
Il est né le 25 février 1974 dans la ville d'Hachioji situé dans Tokyo, il a débuté en 1996.
Il appartient aux groupes Quartet Night(actif), Kyohso(actif), Re;Rise(actif), B-Project(actif), il est le chanteur dans chacun de ses groupes.

Il est également connu sous le prénom de Showtaro, Shotaro ou encore Syoutaro.

Au Japon il est surtout connu pour ces nombreux rôles en tant que seiyuu mais aussi pour ses talents de chanteur.
Il a déjà chanter pour des animés, drama et jeux vidéos.

Dans le monde des animés, il a fait la voix Shingo Aoi dans Captain Tsubasa road to 2002,Cyborg 002 dans Cyborg 009, Kadaj dans Final Fantasy VII Advent Children,Ginji Amano dans Get Backers, d'Orphen dans Majutsushi Orphen, j'énumérerais les autres rôles plus bas.
Il a aussi contribuer à certains jeux vidéos tel que Rockman X durant les 5,6 et 7 éme opus dont il a chanté les génériques sous son prénom Showtaro avec Mosquito Milk.

Albums :

- Zui dans lequel figurent les chansons :
Build Up !!! [鍛] 
Power
G行為 (G Kōi) 
身体検査 (Karada Kensa) 
Rainy Day
The Answer
Hedgehog Peter
臆病者 (Okubyō Mono) 
Moon Light
End of the Sky


- Kyo :
 ~kyo~
Key
Dizzy Candy
DoPaMiNe
My Destination
Crazy Night
Never Surrender
Home sweet Home
Parallel World
Catharsis-Dinner
Whenever i go
Under Construction
Ride Free
Never ends... 

- Hard spirit :
CROSS CHORD
Shootin' stars
Continued 
Hurry Up Drive
Change or Never change
Thanks for... 
Believe me
Shootin' stars
Continued

Seiyuu

En 1996, il fait la voix de  Mini Mon Fighter dans Bakuso Kyodai Let's & Go!!, mais aussi de Mito Natto dans Vs Knight Ramune & 40 Fire, et Willis Aramis dans After War Gundam X.

En 1998, il fait la voix de Cecil dans Lodoss to Senki : Eiyu Kishi Den, Orphen dans Sorcerous Stabber Orphen Revenge, ainsi que Shunichi Domoto dans Chosoku Spinner et Verg dans l'OVA de Blue Submarine No.6.

En 1999, il fait la voix de Norikuni Iwata dans Excel Saga, Orphen dans Sorcerous Stabber Orphen Revenge et Raphael/ Fuyuki Suzuhara dans I'm Gonna Be An Angel.

En 2000, il ne fait que le rôle d' High dans Dotto Koni-Chan.

Puis en, 2001, il fait plusieurs rôles :
- Akaya Kirihara dans Prince Of Tennis 
- Cyborg 002 / Jet Link dans Cyborg 009 
- Go dans Pretear
- Hamrio Musica dans Rave Master 
- Kikaider 01 / Ichiro dans Kikaider 01 : The Animation, OAV
- Raiko Minamoto dans Kai Doh Maru
- Shingo Aoi dans Captain Tsubasa

En 2002, il fera un peu moins de rôles :
- Gakusan Takao dans Cheeky Angel  
- Ginji Amano dans GetBackers
- Kashin dans Tokyo Underground
- Shikamaru Nara dans Naruto 

En 2003, il jouera les rôles de :
- Haruhiko dans Zatch Bell! 
- Kikaider 01 / Ichigo dans The Boy With The Guitar : Kikaider vs Inazuman, OVA
- Saji Genpo dans Ikki Tousen
- Soji Okita / Tezuka / Umigishi dans Papuwa
- Thor / Narugami dans Matantei Loki Ragnarok

En 2004, il incarnera les rôles de :
- Hankichi dans Samurai Champloo
- Hol dans Melody Of Oblivion 
- Honda / Shigeno Goro dans Major
- Ichimatsu dans Samurai Gun

En 2005, il fera les rôles de :
- Sawayaka dans Ichigo 100%, OVA épisode 3
- Seinoshin Aizawa dans Fuyu no Semi, OVA
- Yori dans Boku Wa Imoto ni Koi o Suru, OVA

En 2006, il jouait les rôles de :
- Ichiro dans Nerima Daikon Brothers
- Jasdero dans D.Gray-Man 
- Kyohei Takano dans Yamato Nadeshiko Shichi Henge

En 2007, il jouait les rôles de :
- Fighter dans Hayate The Combat Butler 
- Kanji Kojima dans Detective Conan, épisode 476-477  
- Riku Seiga dans Saiunkoku Monogatari deuxième saison
- Shikamaru Nara dans Naruto

En 2008, il interprète les rôles de :
- Tsuyukusa dans Amatsuki

En 2009, il jouait les rôles de :
- Reishiro Saeki dans Asura Cryin'
- Takahisa Tajima dans 11 Eyes

En 2010, il faisait les rôles de :
- Makaino Koji / A.K.A. Koogy dans Bakuman
- Okita Souji dans Hakuoki series
- Tensa Zangetsu dans Bleach

En 2011 :
- Akifusa Keikan dans Nurarihyon no Mago
- Makaino Koji dans Bakuman
- Okita Souji dans Hakuouki series
- Taishi Miwa dans Cardfight!!Vanguard
- Yosuke Hanamura dans Persona 4: The Animation

En 2012:
- Goto Goro dans Area no Kishi
- Takahiro Matsumoto dans Daily Lives of High School Boys

En 2013 :
- DJ Coo. / Rei Kurokawa dans Pretty Rhythm : Rainbow Live
- Makoto Yuki dans Ensemble Stars ! The Animation
- Reiji Kotobuki dans Uta No Prince-sama Maji Love 2000%
- Sharrkan dans Magi : The Labyrinth of Magic
- Shinji Hachimine dans Meganebu!
- Souichi Aoshima dans Samurai Flamenco
- Yusuke Makishima dans Yowamushi Pedal

En 2014 :
- Asano dans Jinsei
- Bartolomeo dans One Piece
- Ikkei Takamine dans Daitoshokan no Hitsujikai
- Kogoro Katsura dans Bakumatsu Rock
- Kojiro Ryuzaki dans Love Stage
- Sarugami dans Momo Kyun Sword
- Yosuke Anamura dans  Persona 4 : Golden Animation
- Yusuke Makishima dans Yowamushi Pedal : Grande Road

En 2015 :
- DJ Colourful dans Miss Monochrome The animation
- Kaito Sera dans Classroom Crisis
- Kou Kinosaki dans Cute High Earth Defense Club Love !
- Kyoji Akatsuki dans Star-Myu
- Ookuninushi dans Kamisama Hajimemashita
- Reiji Kutobuki dans Uta no Prince-sama Love Revolutions
- Umemiya Seiichi dans Diamond no Ace, deuxième saison

En 2016 :
- Akira Otoishi / Red Hot Chili Pepper dans Jojo's Bizarre Adventure : Diamond is Unbreakable
- Hikaru Osari dans B-Project : Kodou Ambitious
- Reiji Kutobuki dans Uta no Prince-sama Love Legend Star
- Tomu Kaneko dans First Love Monster
- Uryoku Chouno/Kouta Nakanishi dans Saiki Kusuo no Psi-nan

En 2017:
- Impey Barbicane dans Code : Realize "Sousei no Himegimi"
- Kyoji Akatsuki dans Star-Myu : High School Star Musical 2
- Makihara dans Hand Shakers
- Yusuke Makihasha dans Yowamushi Pedal : New Generation

En 2018, pour l'instant il travaille sur Hakyuu Houshin Engi pour le rôle de Seikyo Doutoku Shinkun.
Ainsi que dans Yowamushi Pedal : Glory Line pour le rôle de Yusuke Makishima.

Dans les films d'animations, il a travaillait sur le rôle de :
- Yu Ominae dans Spriggan en 1998
- Kadaj dans Final Fantasy VII Advent Children en 2005
- Dyst dans Fairy Tail the Movie : The Phoenix Priestess en 2012.
- Okita Souji dans Hakuoki Dai-issho Kyoto Ranbu en 2013 et en 2014 pour le même rôle dans Hakuoki Dai-nisho Shikon Sokyu.
- Shikamaru Nara en 2014 et 2015 pour The Last : Naruto the Movie et dans Boruto : Naruto : the  Movie.
- Koji Kabuto dans Mazinger Z : Infinity


Showtaro Morikubo n'a pas fait que ça, il a aussi fait des doublages pour des jeux vidéos.

En 1998, il a doublé la voix de Heatman / Quickman dans Super Adventure Rocketman.
En 1999, il a doublé la voix de Yu Ominae dans Spriggan : Lunar Verse.
En 2000, il a doublé la voix de Ryudo dans Grandia II, Dynamo dans Rockman X5-X, ainsi qu'Orphen dans Sorcerous Stabber.
En 2001, il a doublé la voix de Seles dans Apocripha/0, Jak dans Jak and Daxter : The Precursor Legacy, Dynamo dans Rockman X6-.
En 2002, il a doublé la voix de Chiharu Aoki dans Tokimeki Memorial Girl's Side.
En 2003, il a travaillé une nouvelle fois sur Rockman X7-X.
En 2004, il a travaillé sur Jak II.
En 2005, il a doublé la voix d'Haruto Kawai dans Memories Off 5 The Unfinished Film et Max dans Shining Force Neo.
En 2007, il a doublé la voix d'Ingway dans Odin Sphere.
En 2008, il a doublé la voix de Takahisa Tajima dans 11 Eyes, Okita Souji dans Hakuoki Series, Yosuke Hanamura dans Shin Megami Tensei : Persona 4 séries.
Ainsi qu'Osmund dans White Knight Chronicles.
En 2009, il a rejoué Jak dans Jak and Daxter : The Lost Frontier.
En 2010, il a doublé la voix de Kai Setsuna dans Shin Megami Tensei : Devil Children Black and Red.
En 2011, il a doublé la voix de Naghi Minatsuchi dans Final Fantasy Type-0 et la voix d'Ivar dans Tales of Xillia.
En 2012, il a doublé la voix d'Ivar dans Tales of Xillia et la voix de Reiji Kotobuki dans Uta no Prince-sama Début.
En 2013, il a doublé la voix d'Ikkei Takamine dans Daitoshokan no Hitsujikai, mais aussi la voix d'Akira Otoishi dans Jojo's Bizarre Adventure.
Il y a aussi à nouveau fait la voix de Reiji Kotobuki dans Uta no Prince-Sama All Star et Uta no Prince-Sama Music 2.
En 2014, il doublé la voix de Kogoro Katsura dans Bakumatsu Rock, la voix d'Impey Barbicane dans Code : Realize "Sousei no Himegimi".
Et la voix d' Eiji Sonoda dans Gakuen Heaven 2 : Double Scramble.
En 2015, il a doublé la voix de Kururugi Satsuki dans I-Chu, la voix de Makoto Yuuki dans Ensemble Stars, la voix d'Akira Otoishi dans Jojo's Bizarre Adventure : Eyes of Heaven.
Mais aussi la voix d'Aviator dans Mighty No. 9, la voix de Reiji Kotobuki dans Uta no Prince-Sama All Star After Secret et Yusuke Makishima dans Yowamushi Pedal High Cadence To Tomorrow.
En 2016, il a doublé la voix de Cid dans World of Final Fantasy.
En 2017, il a doublé la voix d'Elmir dans Phantasy Star Online 2.

Il a aussi travaillé sur des drama CD's tels que : 

- Exa dans Superior
- Hyoma Kiritani dans WRITERZ
- Impey Barbicane dans Code : Realize "Sousei no Himegimi"
- Kanade dans Seventh Heaven 
- Kaoru Nitta dans Gaki no Ryoubun series 2 et 5
- Katsume Hirose dans Sakurazawa vs Hakuhou series 2: Houkengo no Nayameru Kankei
- Kazuki dans Virgin Love
- Majera dans Ao No Kiseki séries 5 : Persona Non Grata
- Prince Keith dans Be My Princess
- Rei Kashino dans Mars
- Ritsu Asaka dans Junjou Boy series 1 et 2
- Shikyuriru / Shiki dans Kageki series 1 et 5
- Shuichi Nakatsu dans Hana-Kimi

Il a également travailler sur un Tokusatsu qui est une sorte de séries japonaise avec beaucoup d'effet spéciaux.

- Remorseful Knight Arslevan dans Zyuden Sentai Kyuryuger Returns : Hundred Years After en 2014.

Singles 

- The Answer
- being the Try
- Chain Reaction
- Focus
- Lazy Mind
- Mr Clown
- Parallel World
- Phantom Pain
- Ride free
- Stand down
- Tribalism "sunrise side"
- Tribalism "sunset side"
- Truth

Il a également fait des albums en collaboration avec Hiroki Takahashi, tels que :

- Believe me
- Change or never change
- Continued "version film"
- Continued "version single"
- Cross Chord
- Hurry up drive
- Shootin' stars " version film"
- Shootin' stars "version single"

Mais aussi des singles ensemble : 

- Continued
- Shootin' stars

Quelques chansons à retenir :

- "Moon Light", utilisé dans Rockman X6 en tant que thème principal d'ouvertures.
- "The Answer", utilisé comme second générique pour le jeu vidéo susmentionnés.
- " Lazy Mind", utilisé comme générique de fin pour Rockman 7, encore audible dans la version en anglais mais seulement en version instrumentale.
-  " Begin the try", utilisé comme second générique de fin de l'animé Rockman.EXE.

Il a aussi fait des DVD :

-Showtaro Morikubo Okubyō Mono no G Kōi Live House Tour *01
- Cross Chord, volumes 1-3

Prix 

En 2016, Showtaro Morikubo a gagné un prix dans la catégorie "Kei Tomiyama prix commémoratif" et c'était le 10ème Seiyu Awards. 

jeudi, mars 01, 2018

Corée - Arirang

Fiche

Arirang est un chant folklorique et traditionnel coréen, c'est la musique coréenne très connue que ce soit en Corée ou à l'étranger, "l'Arirang, chant lyrique traditionnel en Corée ".
En général, est avant tout une simple chanson, qui est composée du refrain " Arirang, arirang, arariyo " puis de deux simples couplets qui changent selon les régions. 
Ce chant a été inscrit en 2012 par l'UNESCO sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité pour la République de Corée en 2012.
La composition musicale et littéraire invite à l’improvisation, l’imitation et au chant à l’unisson, ce qui facilite son acceptation au sein de différents genres musicaux.
Tout en abordant divers thèmes universels, l'une grande vertu de l’Arirang est son respect de la créativité humaine, sa liberté d’expression mais aussi son empathie.
Puis, en 2014 pour la République populaire démocratique de Corée, il en existe plusieurs versions.
Dont une version chanté par le groupe BTS qui tout aussi connu en Corée du nord qu'en Corée du sud.
Quasiment tout le monde, peut inventer de nouvelles paroles qui viennent se joindre aux différentes variantes.
Qu'elle soit régionales, historiques, typologiques du chant, et à la diversité culturelle. 
La raison pour laquelle Arirang est devenue le titre de la chanson est en fait que c'est le nom d'un passages montagneux.
Arirang décrit les efforts éprouvés par des voyageurs,alors qu'ils tentent de traverser un col, sujets de la chanson, dans les différentes versions de la chanson.
Plusieurs cols portent ce nom, toutefois, le col Arirang était à l'origine appelé col de Jeongneung et ne fut renommé col Arirang qu'en 1926, en hommage au film du même nom.
Des variantes de la chanson mentionnent aussi Mungyeong Saejae, une passe montagnarde déjà utilisée à l'époque de la période Joseon, et qui constituait une liaison essentielle sur la route entre Séoul et la province du Gyeongsang.
Des variantes sont nommées avec le rajout de non de lieu d'origine de la version dans le titre même de la chanson.
Arirang comporte de plus de 3.600 variantes qui appartiennent à une 60 de versions, c'est énorme.
En gros,l’Arirang est le fruit de contributions collectives de Coréens ordinaires au fil des générations. 


Pour la version de Corée du nord :

Arirang a été révisée par la propagande de l'ancien numéro un du pays, Kim II-sung, afin d'en faire une propagande et un hymne à la gloire de l'armée et du peuple. 
Arirang perd tout son contenu original pour devenir Gunmin Arirang qui signifie Arirang du peuple.
Il ne lui reste qu'une partie de son refrain originel, il fait référence au peuple, aux soldats mais aussi de la propagande.

Pour la version de Corée du sud :

La version la plus ancienne d'Arirang est Jeongsang Arirang,chantée dans le district de Jeongsang. 
Situé dans la province de Gangwon, au nord-est de l'actuelle Corée du sud, depuis de plus de 600 ans.
En Corée du sud et à l'étranger la version la plus populaire reste Bonjo Arirang. 
Son origine géographique est localisée dans la région de Séoul, la province de Gyeonggi ce qui a contribué à sa renommée ainsi que le fait que Bonjo veut dire standard en coréen. 
Comme preuve de l'ascendant qu'elle a prise sur les autres variantes de la chanson que désormais Bonjo Arirang est communément appelée Arirang.
C'est une version beaucoup plus récente que Jeongsang Arirang et doit son succès au film Arirang réalisé en 1926 par Na Un-gyu
C'est un des chants des supporters de l'équipe de Corée du sud de football  et fut revisité par le très en vue trio de chanteurs SG Wannabee en 2007, dans une chanson elle aussi appelée Arirang. 
Bonjo Arirang peut aussi avoir d'autres noms Shin Arirang ou Gyeonggi Arirang.
Parmi les plus célèbres autres versions, il y a Jindo Arirang qui est originaire du district de Jindo et mise en scène par Im Kwon-Taek, dans le film Seopyonje/ la chanteuse de pansori.
Il y a également Miryang Arirang issu de la ville de Miryang dans la province de Gyeongsang du sud. 
Paldo Arirang peut être utilisé aussi pour désigner les versions régionales d'Arirang.
Issu des huit provinces coréennes traditionnels sous la division Choson, Pal siginfie huit et Do signifie province.

Signification de l'Arirang de Corée du sud :
En général, cette chanson signifie toujours qu'une personne va traverser un col, une colline ou une montagne.
Et qu'elle va abandonnée quelqu'un mais ne pourra pas marcher beaucoup avant que ces pieds ne s'abîment.

Pour voir la description de l'Unesco, il vous suffit d'appuyer sur ce lien : 
https://ich.unesco.org/fr/RL/larirang-chant-lyrique-traditionnel-en-republique-de-coree-00445

Shiki

jeudi, mars 01, 2018

Monkey Peak tome 1

Fiche

Titre : Monkey Peak
Catégorie : seinen
Auteur : Shinasaka Kôji
Illustrateur : Kumeta Akihiro
Editeur français : Komikku
Date de parution : 08/02/2018
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 5 ( en cours )
Prix : 8, 50 euros









© Koji Shinasaka, Akihiro Kumeta 2017

Synopsis

Un suspense mortel et terrifiant dans un endroit isolé où personne ne vous entendra crier !!
Pour resserrer leurs liens, les employés d’une entreprise pharmaceutique participent à une randonnée en montagne. L’air rafraichissant et la nature magnifique accompagnent les marcheurs. Mais à la nuit tombée, une horrible tragédie vient les secouer : ils se font attaquer férocement par un singe géant armé d’une machette ! Quelle est la raison des assauts cruels et répétés de l’animal ? Est-ce la légendaire créature démoniaque du “Pic du Singe” ?
Pour le moment une seule chose compte : SURVIVRE !!

Avis

Dans la montagne

Voilà le lieu où se déroule cette histoire et le cadre est parfait pour bien faire monter la tension et créer un huit clos. Cela permet aussi de changer des lieux que l'on voit habituellement utilisés pour ce genre d'histoire.

Survie

Voilà ce que pourquoi luttent les personnages. Chacun le fait à sa manière et la tension ne cesse de monter au fur et à mesure pour nous prendre de plus en plus aux tripes et pour rendre le tout de moins en moins prévisible.

Esprit de groupe

Voilà ce que doit acquérir notre cher groupe mais cela ne semble pas si évident que cela. Plus on avance dans la récit plus on voit les vraies facettes de chacun et plus on voit à quel point chacun est prêt à tout pour survivre.

Thriller

Ici, nous sommes à mi-chemin entre thriller et survival horror, cela permet de laisser un certain suspens et de garder encore plus de mystère. Le tout est bien ficelé et nous fait bien vibrer tout en montant bien la tension du début à la fin.

Les illustrations sont bien travaillées et agréables à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion 

Monkey Peak nous entraine dans les montagnes pour une lutte pour la survie. Cela rend le tout assez intense dès le début et cela permet de créer un huit clos dans lequel l'étau se resserre de plus en plus au fur et à mesure de l'intrigue.

16/20

jeudi, mars 01, 2018

Igai tome 6

Fiche

Titre : Igai
Catégorie : seinen
Auteur : Saimura Tsukasa
Illustrateur : Saimura Tsukasa
Editeur français : Glénat
Date de parution : 7/02/2018
Nombre de tomes en France : 6 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 9 ( terminée )
Prix : 7, 60 euros









© by SAIMURA Tsukasa / Tokuma Shoten

Synopsis

Malgré la trêve négociée entre les deux factions, les humains ont tué des infectés. En découvrant ce fait, les trois membres du club de basket décident de réunir des armes sans rien dire à Akira…
Furuchi, de son côté, est relâché de sa détention. Mais ce geste fait partie du plan de Hojo… inconscient ce fait, Akira et ses camarades fêtent de retour de Furuchi, mais alors que les trois heures promises sont terminées… Akira est témoin d'une scène qu'il était à mille lieues d'imaginer…


Avis

Pacification

Voilà ce que tente de faire notre héros ici et cela ne se fait pas sans mal. Cela permet de voir certains changements et certains rebondissements. Le tout devient plus tendu et imprévisible que jamais. Cela est captivant.

Manipulation

Voilà ce qui résulte de toutes les interactions entre les personnages. Cela fait monter la tension et le suspens pour notre plus grand plaisir. On n'est vraiment pas au bout de nos surprises et cela est une très bonne chose.

Redevenir humain

Voilà ce que notre héros essaye de faire pour que tout le monde retrouve son humanité. Cela permet de contraster avec la situation qui rend le tout inhumain et cruel. Cette lutte permet de rendre le tout plus complexe et profond.

Survie

On est toujours dans une lutte pour la survie mais le tout devient de plus en plus complexe et de plus en plus sombre. Le point fort est la relation qui évolue entre les personnages qui font que la situation ne cesse d'évoluer et devient prévisible.

Les illustrations sont toujours aussi bien faites.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce nouveau tome d'Igai permet de nous faire vibrer et de nous faire réfléchir grâce à une réflexion au second plan fort agréable. Le tout devient de plus en plus complexe et sombre pour nous tenir en haleine du début à la fin. 

17/20