Archive for 04/26/18

jeudi, avril 26, 2018

Gantz G tome 3

Fiche

Titre : Gantz G
Catégorie : seinen
Auteur : Oku Hiroya
Illustrateur : IIzuka Keita
Editeur français : Delcourt/Tonkam
Date de parution : 14/03/2018
Nombre de tomes en France : 3 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( terminée )
Prix : 9, 35 euros









GANTZ : G © 2015 by Hiroya Oku, Keita Iizuka / SHUEISHA Inc.

Synopsis

Cette fois, c’est dans un aquarium que Gantz a téléporté les cinq lycéennes.
La prochaine cible à abattre n’est autre qu’une sirène extraterrestre, créature humanoïde inconnue, dont le rire sinistre est annonciateur de massacres...
Comment réagiront ces cinq jeunes filles au destin hors du commun face à cette adversaire dépassant l’entendement ?


Avis

Survie

Voilà le but des personnages mais cela semble être plus facile à dire qu'à faire et on ne sait plus trop comment ils pourront survivre. Cela permet aussi de développer la psychologie des personnages rendant le tout plus intéressant.

Combat

Voilà ce qui rythme ce tome et cela ne cesse du début à la fin pour nous tenir en haleine et nous accrocher. Le tout est donc très rythmé et très intense. Les morts s'enchainent et cela permet de rajouter un côté tragique.

Invincible

Voilà ce que les ennemis semblent être et cela rend le tout encore plus intense. On se demande comment les personnages vont survivre et comment cela va se finir. Ainsi, on est tenu en haleine du début à la fin.

Désespoir

Voilà ce qui se voit ici et qui ne cesse de grandir cela permet à l'ambiance de devenir de plus en plus dark et cela permet aussi de bien faire monter la tension. L'adrénaline se transmet au lecteur pour qu'il accroche encore plus.

Les illustrations sont dans la même lignée que pour les tomes précédents.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce troisième tome de Gantz G nous plonge un peu plus dans l'horreur et le désespoir avec la suite de cette lutte pour la survie qui ne cesse de devenir de plus en plus difficile et intense. L'aspect psychologique des personnages est bien travaillés pour notre plus grand plaisir. 

17/20

jeudi, avril 26, 2018

Infection tome 2

Fiche

Titre : Infection
Catégorie : seinen
Auteur : Oikawa Tôru
Illustrateur : Oikawa Tôru
Editeur français : Delcourt / Tonkam
Date de parution : 4/04/2018
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 10 ( en cours )
Prix : 7, 99 euros








© Toru Oikawa / Kodansha Ltd.

Synopsis

Leur ville se retrouve infestée de hordes d’humains contaminés ! Un jour, des individus commencent à s’en prendre à leurs congénères. Ils reçoivent le nom de porteurs, et tous ceux qu’ils mordent sont à leur tour infectés avant de mourir. Se faire attaquer par ses propres amis, voir ceux qu’on aime mourir... Un jeune lycéen, Haruki Amamiya, est en route avec ses amis pour la zone sécurisée de Kawa-uchi. Mais une horde de porteurs vient leur barrer la route !

Avis

Survie

Voilà le but de nos héros et le but de cette série. Cela semble de plus en plus compliqué et impossible et les rebondissements sont nombreux. L'adrénaline monte bien et on sent que l'on n'est pas au bout de nos peines.

Sauvetage

Voilà que des opération sauvetages ont lieu et cela permet de donne une lueur d'espoir dans ce monde de ténèbres. Le tout permet de casser la monotonie et permet de relancer régulièrement l'intrigue. Ainsi, tout est bien rythmé.

Héros

voilà qu'au beau milieu de la situation de crise apparait des héros et ce ne sont pas forcément ceux que l'on pense. Cela relance l'intrigue et permet de pimenter le tout pour donner plus de force et de charisme à certains personnages.

Protéger les autres

Voilà ce que certains personnages veulent faire et cela permet de mettre en avant l'héroïsme et le courage. Cela redonne un peu d'humanité à l'ensemble et permet de remotiver les troupes. Cela permet aussi de faire monter la tension.

Les illustrations sont bien faites et agréables à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce second tome d'Infection continue de faire monter la tension et la lutte pour la survie n'a jamais été aussi tendue. Des héros surgissent et la volonté de protéger les autres n'a jamais été aussi visible et cela rend le tout poignant.

15/20

jeudi, avril 26, 2018

Firefly chez Komikku éditions

Les trois fils Tadamura retournent dans leur village natal avec leurs familles pour les funérailles de leur mère. La veillée funèbre est l'occasion de faire ressurgir les bons et mauvais souvenirs du passé. Une fois tout le monde endormi, une des petites filles de la défunte est témoin d'une scène effroyable : le corps de sa grand-mère se déplace tout d'un coup en rampant hors de la maison !
Le lendemain, tout le monde part à la recherche du corps, mais tout semble bizarre. Une brume entoure le village et quiconque essaie de la franchir est pris de malaises. Il n'y a plus d'électricité ni d'eau et la nourriture est moisie. Et surtout, tous les habitants ont disparu ! L’horreur ne fait que commencer et une terrible menace se rapproche…



FIREFLY est une série en 4 tomes qui a été créée par un membre du collectif 07th EXPANSION. Derrière ce nom se cachent des artistes de talent qui sont à l’origine d’un animé et d’un jeu vidéo : “Hinamizawa, le village maudit” (Higurashi no naku koro ni). Il a insufflé dans FIREFLY un suspense terrifiant et des idées scénaristiques vraiment intéressantes. Entre la réunion de famille qui tourne au vinaigre, les morts qui disparaissent et un village coupé du monde, on plonge dans un huis clos absolument génial !
On pense à la série TV “Under the Dome” (Sous le Dôme), car les personnages sont bloqués à l’intérieur d’un village, mais il y a aussi des ingrédients des films d’horreur japonais comme on les aime avec des apparitions terrifiantes et des morts pas si morts que ça. Les dessins de Nokuto Koike viennent sublimer cette histoire effrayante avec des jeux d’ombre inquiétants, mais aussi des personnages très expressifs. FIREFLY est un thriller horrifique étouffant, véritable huis clos empli de mystère et de rebondissements choquants ! 
Le cauchemar commence le 03 mai 2018 ! 

jeudi, avril 26, 2018

Silencer chez Komikku éditions

Shizuka est une policière aussi intelligente que douée avec un revolver. Son prénom qui signifie “silence” en japonais et son habilité à manier son silencieux lui ont valu le surnom de “Silencer”. Après un stage de deux ans dans la police américaine, elle revient au Japon. Mais elle y est mise au placard à cause de sa personnalité trop forte et internationale. Elle est ainsi transférée au Bureau annexe de la sécurité aux personnes, un département sans intérêt qui s’occupe des chats perdus et des personnes âgées. Elle y a pour partenaire un flic ripou et sexiste du nom d’Iba. Le seul intérêt de ce dernier est le nombre de contacts qu’il a dans la pègre. Malgré une position humiliante, elle fait son devoir. Au cours d’une enquête banale, Shizuka et Iba sont témoins d’un meurtre. Ils ne le savent pas encore, mais ils vont au-devant d’une terrible menace !





Préparez-vous à un thriller-choc ! SILENCER a été réalisé par un duo au talent extraordinaire : Yuka Nagate, l’auteur de GIFT ± et Shô Fumimura, alias Buronson, l’auteur de KEN LE SURVIVANT !
Le résultat ne pouvait être qu’excellent et il est même explosif ! Une policière charismatique résout les enquêtes à coup de pétoire et ce n’est pas une mise au placard qui va l’arrêter. On pense à l’Arme Fatale, en voyant cette tête brûlée qui ne recule devant rien !
La série évolue dans un univers sombre et traite de sujets malheureusement bien actuels comme la traite des femmes, la Corée du Nord ou encore les sociétés-écrans. En touchant à l’actualité, SILENCER n’en est que plus fort et la justice expéditive de l’héroïne nous parle directement. Le dessin de Yuka Nagate est racé et magnifique à l’image de GIFT ± et le scénario de Shô Fumimura (Buronson) est solide et haletant ! Préparez-vous à un thriller-choc et nerveux avec SILENCER !
Premier choc le 26 avril 2018 ! 

jeudi, avril 26, 2018

Tokyo boy meets country chez Taifu Comics

Plutôt ville ou campagne ? Le 25 mai 2018, l’équipe Taifu Comics vous emmène dans la
sous-préfecture de Tokachi de l’île d’Hokkaido pour un retour à la nature et aux choses
simples de la vie
. Avec Tokyo boy meets countryYuri Takayoshi nous raconte les
péripéties rurales de Chiaki, un citadin « pure souche » qui aime la ville plus que tout. Pour
lui, rien ne pourrait remplacer l’exaltation de la vie urbaine. Vous dites ? Surpopulation,
anonymat, relations superficielles, pollution ? Pour le jeune homme, il ne s’agit que de
quelques imperfections. Juste des détails.
Pourtant, le quotidien paisible de notre arrogant salaryman va changer du tout au tout le jour
où il va se retrouver au beau milieu des champs, sans un sou. Serait-ce l’occasion de changer
son attitude et sa vision du monde ?
Au-delà de l’opposition ville / campagne, Tokyo boy meets country nous propose de suivre
l’évolution d’un homme qui va se retrouver confronter à la réalité d’une vie faite de
difficultés et d’obstacles à surmonter. Loin de sa cage dorée, Chiaki va devoir faire des efforts
et découvrira les joies d’une vie peut-être plus simple, mais moins superficielle. Vous savez,
ces choses que l’on appelle les petits plaisirs du quotidien, comme profiter d’un bon repas, fait
maison, en compagnie de personnes qu’on apprécie.
Finalement, le bonheur ne se trouverait-il pas à travers ces petites choses simples de la vie ?
Au fil des pages de Tokyo boy meets countryYuri Takayoshi nous délivre une réponse qui
s’avère peut-être idyllique, mais qui donne à cette lecture un côté chaleureuxpresque
apaisant
.

Alors, dès le 25 mai 2018, suivez les mésaventures champêtres de Chiaki et profitez d’une
bonne bouffée d’air frais d’Hokkaido !

Informations complémentaires

One shot prépublié dans le magazine Comic Fleur de Media Factory à partir de 2016. Sortie
en tome relié le 17 octobre 2016.
Yuri Takayoshi est une jeune auteure qui a débuté sa carrière au début des années 2010.
Avant Tokyo boy meets country, elle n’avait pas encore été éditée en France.
Elle compte 8 mangas à son actif auxquels on peut ajouter une anthologie.

  

Tokyo boy meets country
En librairies le 25 mai 2018

Chiaki, un jeune citadin, s’est vu confier la réalisation d’un « grand projet » dans la sous-préfecture de Tokachi de l’île d’Hokkaido.
Malheureusement, à son arrivée, il se retrouve au beau milieu de la campagne avec seulement
des champs et des vaches à pertes de vue !
Son patron, qui n’est autre que son grand-père, lui annonce alors qu’il devra suer sang et eau
pour payer son billet retour et devenir enfin un homme responsable. Désespéré, Chiaki n’a
d’autre solution que d’accepter ce nouveau challenge.
Toutefois, notre citatin n’est pas au bout de ses peines ; sa rencontre avec l’impressionnant
Sôichirô, un fermier de la région, le désarçonnera encore un peu plus.


Auteure : Yuri Takayoshi – Titre japonais : Tokyo boy meets country – Collection : Yaoi – Nombre de pages : 160 – Prix : 8.99 € – Date de sortie : 25 mai 2018 – Nombre de volumes vo : 1 (série terminée, one shot)
 

jeudi, avril 26, 2018

Avril 2018 chez Ototo

20/04/2018

Sword Art Online - Girls OP tome 2



DanMachi - La légende des familias tome 4




Fate / Apocrypha tome 3


jeudi, avril 26, 2018

Ryle et Louis tome 2

Fiche

Titre : Ryle et Louis
Catégorie : shônen
Auteur : Natsunishi Nana
Illustrateur : Natsunishi Nana
Editeur français : Kana
Date de parution : 6/04/2018
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 3 ( terminée )
Prix : 7, 45 euros









© Nana Natsunishi / SQUARE ENIX CO., LTD.

Avis

Le visage du mal

On peut enfin mettre un visage sur le mal et sur l'ennemi que nos héros doivent combattre. Cela permet de créer un rebondissement et relancer l'intrigue donc l'intérêt de lecture. Cela donne un coup de foeut.

La suite des combats

On voit ici la suite des combats et ces derniers sont de plus en plus intenses et dangereux. Cela permet de rendre le tout encore plus intense et dynamique. On suit cela avec intérêt et les nouveaux ennemis permettent de pimenter cela.

Eclaircissements

Ici, on voit quelques zones d'ombre s'effacer et on comprendre mieux certaines choses. Ainsi, on continue à susciter notre curiosité tout en nous donnant des réponses afin que notre intérêt soir toujours là.

Une série vraiment captivante

Cette série est vraiment captivante même si on peut en voir beaucoup du même genre, cette dernière a vraiment du charme et permet de capter l'attention ainsi que l'intérêt de lecture à chaque tome et la qualité reste constante.

Les illustrations sont dans la même lignée que pour le tome précédent.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Ce second tome de Ryle et Louis nous permet de poursuivre la quête de nos deux héros et de mettre un visage sur la menace contre laquelle ils luttent. La bataille bat son plein et les zones d'ombre commencent à s'éclaircir.

17/20

jeudi, avril 26, 2018

Hana Nochi Hare tome 1

Fiche

Titre : Hana Nochi Hare
Catégorie : shônen
Auteur : Kamio Yôko
Illustrateur : Kamio Yôko
Editeur français : Glénat
Date de parution : 18/04/2018
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 9 ( en cours )
Prix : 6, 90 euros









© by KAMIO Yôko / Shûeisha

Synopsis

Haruto Kaguragi règne avec son groupe, les Correct 5, sur le lycée d'élite Eitoku. Ensemble, ils s'évertuent à faire expulser les élèves pauvres pour préserver la réputation du lycée. De son côté, la jeune Oto Edogawa fait tout pour cacher le fait que sa famille n’est pas riche. Mais un jour, elle tombe nez à nez avec Haruto dans la supérette où elle travaille…

Avis

Les apparences

Voilà ce qui compte ici dans cette série. Le tout est basé sur la sauvegarde des apparences et sur le fait de tout faire pour être les meilleurs. Cela reflète une certaine réalité de la société japonaise. Ainsi, cela suscite notre intérêt.

Lycée

On voit ici la vie dans un lycée d'élite au Japon. Cela ne change pas beaucoup de ce que l'on peut voir comme lieu pour ce genre de manga bien que la seule différence ici est le fait que ce lycée est un lycée d'élite.

La dure réalité

Voilà ce que l'on voit pour notre jeune héroïne qui tente de préserver les apparences mais cela ne fait pas long feu et finit par disparaitre en fumée. Cela permet de faire monter l'intensité et de lancer l'intrigue.

Relation compliquée

On voit que la relation entre les deux personnages principaux est de plus complexe voir malsaine mais cela donne lieu à des rebondissements assez sympas et permet d'éviter la monotonie et la lassitude.

Les illustrations sont bien faites et agréables à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Conclusion

Hana  Nochi Hare nous propose une aventure assez réaliste dans le milieu élitiste des lycéens japonais. Cela se traduit par une vision assez dure et cela permet de donner lieu à une situation tendue  et à de belles surprises. 

17/20

jeudi, avril 26, 2018

Kenichi tomes 20-21

Fiche

Titre : Kenichi
Catégorie : shônen
Auteur : Matsuena Shun
Illustrateur : Matsuena Shun
Editeur français : Kurokawa
Nombre de tomes en France : 50 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 61 ( terminée )
Prix : 13, 20 euros










Synopsis

La première rencontre entre Takeda et Lug, le roi des techniques de soumission, s'est terminée sur un match nul. Quelque temps plus tard, les membres de Shinpaku goûtent un repos bien mérité à la piscine. C'est à ce moment précis que tous les disciples de Yomi décident de les affronter. Un affrontement général débute alors entre tous les combattants... Un plan ourdi en secret par un être mystérieux.

Avis

Combats

Voilà ce qui domine ces tomes et cela fait du bien de voir autant d'action et cela permet de bien relancé l'intrigue et l'intérêt de lecture. Le tout devient de plus en plus sérieux et cela est vraiment une bonne chose.

Passé et vengeance

Voilà que le passé refait surface ici et se mêle au présent pour nous offrir une ambiance plus dark centrée sur la vengeance. Cela renforce l'intensité et l'intérêt de lecture. Cela permet aussi de mieux comprendre certains personnages.

Choisir sa voie

Voilà le dilemme qui se pose ici pour certains combattants. Cela permet d'ajouter un peu de profondeur et de psychologie à la série et aux personnages. Cela renforce l'intensité et le suspens our nous maintenir encore plus en haleine.

De plus en plus intense

On voit au fil des pages et des combats que le tout ne cesse de devenir de plus en plus intense. Cela permet d'accrocher encore plus et d'être à fond dans ces combats qui nous font bien vibrer et nous montrent bien la puissance des personnages.

Les illustrations sont dans la même lignée que pour les tomes précédents.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable des tomes. La couverture est cartonnée.

Conclusion

La suite des aventures de notre jeune apprenti des arts martiaux continue ici et cela se traduit par des affrontements intenses et une intensité qui ne cesse de grimper. Le tout devient de plus en plus palpitant et on ressent l'adrénaline des combats. 

16/20