jeudi 17 avril 2014

Crimson Wolf tome 1

Fiche

Titre : Crimson Wolf
Genre : shônen
Auteur : Seishi Kishimoto
Illustrateur : Seishi Kishimoto
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 10 avril 2014
Nombre de tomes en France : 1 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 4 ( terminée )
Prix : 6,80 euros















Synopsis

Dans un monde ou réalité et cauchemars sont mêlés, Ayame, une jeune fille msytérieuse armée d'un poing américain en argent massif se lie à Yôichi, un lycéen doux comme un agneau...
Elle, est un chaperon rouge, lui, sa source de pouvoir. Ensemble, ils luttent contre les démons des hommes, tentant de protéger l'humanité de leur mieux. Mais face à ce destin qu'il n'a pas choisi, Yôichi parviendra-t-il à préserver son innocence ? Et qui est réellement Ayame, un loup ou un agneau ?


Avis

Un petit chaperon rouge,un agneau et un loup !

Ce nouveau shônen des éditions Kurokawa est surprenant et nous propose une revisite contemporaine et originale du mythe du Petit Chaperon Rouge. En lisant ce manga deux réactions s'enchaînent, au début on se dit oui pourquoi pas faut voir et après on fait waouh génial. C'est prenant, surprenant et déconcertant. Le tout est bourré d'action et de magie de quoi éveiller notre imaginaire et nous donner beaucoup de plaisir lors de la lecture.

Le ton de Crimson Wolf passe très vite de l'humour à l'action pure et dure. On est en présence d'une sorte de paradoxe entre un monde réel qui abriterait des choses irréels. Ce mélange donne une saveur et une tonalité particulière à cette série. Les pointe d'humour permettent de détendre l'atmosphère et d'éviter que l'on ne tombe dans quelque chose de trop sérieux et qui risquerait d'être prise de tête. L'introduction d'éléments fantastiques dans le quotidien permettent d’hésiter notre curiosité et de faire travailler notre imaginaire sans que cela ne soit trop loin de nous afin de susciter encore plus d'intérêt. L'introduction d'éléments paranormaux permet de donner une touche d'ésotérisme qui laisse la porte ouverte à la magie et au surnaturel. Rattaché tout cela à un conte connu et le détourné de la sorte est un tour de force réussi et qui séduit.

L'histoire met du temps à démarrer mais après tout s’accélère et cela donne des phases d'action intense et nombreuses. Ainsi le lecteur est toujours maintenu en haleine et son intérêt est constant voir croissant tout au long de l'intrigue qui semble riche et complexe. Mystère et suspens permettent d'accroître ce plaisir de lecture.

Les dessins sont assez beaux et plaisants à regarder.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Crimson Wolf réussi son entrée et semble prometteur. Un shônen original et captivant qui sera séduire. C'est un coup de coeur.

Note : 18/20
| Aucun commentaire :

Wolf Girl & Black Prince tome 2

Fiche

Titre : Wolf Girl & Black Prince
Genre : shôjo
Auteur : Ayuko Hatta
Illustrateur : Ayuko Hatta
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 10 avril 2014
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 9 ( en cours )
Prix : 6,80 euros















Synopsis

Sata et Erika sont censés former un faux couple... Seulement voilà, Sata s'est un peu dévoilé et voir une des facettes cachées de sa personnalité n'a pas laissé Erika de marbre. Notre prince a beau être sadique, son charme n'en est pas moins ravageur. Cepndant Erika hésite, elle pourrait se déclarer à sata et vivre sa première histoire d'amour, mais cela gâcherait peut-être la relation qu'ils ont déjà. Et si au lieu de répondre à ses sentiments il se mettait à la détester ?

Avis

Pourquoi je t'aime ?

Ce second tome du shôjo Wolf Girl & Black Prince sera ravir les fans de ce genre et combler les attentes des lecteurs du premier tome. Ce shôjo à la fois original et atypique avait de quoi séduire lors de son premier tome, cela se confirme dans ce second tome encore plus fort et poignant que le premier. Ici plus de façade pour notre héroïne qui se découvre entièrement et qui nous montre toute sa sensibilité. L'amour est une chose que l'on ne contrôle pas et que l'on n'explique, ceci résume parfaitement ce second tome clairement porté sur les sentiments et sur les états d'âmes d'Erika.

On est clairement dans un shôjo pur et dur mais cela ne passe pas par le côté tout le monde il est gentil tout le monde il est beau. Ici la dur réalité des faits et la douleurs des sentiments se sont sentir et notre Erika nous paraît de plus en plus douce et gentille. On se prend d'une réelle affection pour elle et on on souffre en même temps qu'elle. Le tout se déroule dans des situations simple qui pourraient être réelles et cela est une grande force de ce manga qui est proche de nous et de notre réalité. L'ensemble paraît assez adulte et mature. Pas de chichis mais la réalité dans tout ce qu'elle peut offrir de bon comme de mauvais.

Le fil rouge qui est la relation entre Erika et Sata rythme ce manga qui évolue au fil des actions et des sentiments. L'ensemble est assez lent mais pas ennuyant tout ce passe en douceur et paraît donc plus réaliste. La plaisir de lecture vient essentiellement de la véracité du récit et de la force des émotions qui nous touchent.

Les illustrations sont toujours aussi bien que lors du premier tome et nous transmettent parfaitement les émotions.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Wolf Girl & Black Prince est un bon shôjo qui confirme avec ce second tome son bon démarrage. C'est un coup de coeur.

Note : 16/20
| Aucun commentaire :

Call of Cookie disponible sur smartphone et tablette


videoAnkama annonce la sortie depuis le 14 avril de Call of Cookie, un jeu de stratégie issu de l’univers de sa BD à succès Freaks’ Squeele. Call of Cookie est disponible pour iOS et Android, via un téléchargement gratuit sur l’App Store et Google Play. 











Call of Cookie permet de retrouver tout l’univers décalé de la BD du talentueux Florent Maudoux dans le tout premier jeu mêlant guerre et cuisine. Le joueur y incarne un étudiant de la F.E.A.H. (Faculté des Études Académiques des Héros), une école de super-héros pas comme les autres. Il prend part à la Guerre des Hommes de Pain (épisode du tome 2 de la BD) et affronte d’autres joueurs dans des combats tactiques au tour par tour à l’humour débridé. Pour cela, il utilise des dizaines d’ingrédients pour cuisiner une armée de soldats-biscuit, qu’il choisit parmi la quinzaine d’unités disponibles, en fonction des particularités des biscuits ennemis.






A l’occasion du lancement du jeu, Ankama s’associe à comiXology pour permettre aux joueurs de télécharger gratuitement les planches de BD dont est issue cette aventure pendant deux jours (les 19 et 20 avril). Ils pourront lire un extrait du tome 2 de Freaks’ Squeele en turbomédia sur le web, iPad, iPhone, Android, Amazon Kindle Fire ou Windows 8. 







Call of Cookie est le premier jeu développé par un studio externe (DeValley) et édité par Ankama. 
Synopsis
Xiong Mao, Ombre et Chance ont laissé échapper la recette secrète des soldats-biscuit. Maintenant chaque étudiant de la F.E.A.H. (Faculté des Études Académiques des Héros) veut sa propre armée personnelle. La fièvre s’est propagée dans les autres universités de héros, bientôt des tournois s’organisent autour des soldats-biscuits connus désormais sous le nom « Freakies ». Les épiceries sont dévalisées, il devient impossible de trouver de la farine, des œufs ou du beurre. Quant aux fournisseurs d’électroménager, ils sont pris d’assaut et mettre la main sur un simple grille-pain est devenu mission impossible. Lequel des aspirants héros aura l’armée la plus puissante ?

Caractéristiques
Plus d’une quinzaine de Freakies (soldats-biscuit) au design et aux caractéristiques uniques à collectionner pour former une armée.
Plus de 30 ingrédients à utiliser pour cuisiner ses troupes et à associer pour découvrir soi-même les recettes.
Un jeu proposant des combats au tour par tour drôles et tactiques à la fois.
4 modes de jeu différents :
      1. Un mode cuisine pour préparer son armée
      2. Une campagne solo composée de plus de 40 missions réparties en 5 chapitres au total
      3. Un mode multi-joueurs asynchrone pour défier ses amis
      4. Un mode « hot seat » pour les affronter directement en face à face sur le même support de jeu
L’univers de Freaks’ Squeele pour la première fois dans un jeu vidéo.
Des mises à jour de contenu gratuites après la sortie.







Site officielle :  www.callofcookie-thegame.com
Source : Ankama

| Aucun commentaire :

Sword Art Online à Geekopolis

Geekopolis annonce la présence de M. Tomohiko Itô, réalisateur de la série animée Sword Art Online (studio A-1 Pictures), ainsi que de M. Shinichirô Kashiwada, producteur de la série à Geekopolis. 













Voilà gratuitement l'épisode 1 sur wakanim. 


http://www.wakanim.tv/video/C2/1-le-monde-de-lepee-sword-art-online


Cette série connaît un succès assez incroyable au Japon, et de plus en plus important en France.

Bientôt l'ouverture des inscriptions et ateliers, alors si vous voulez avoir la chance de participer à l'une des activités du producteur et réalisateur, ne tardez plus à prendre votre billet :https://www.geekopolis.fr/billetterie/



Source : Geekopolis
| Aucun commentaire :

mercredi 16 avril 2014

Avril 2014 chez Taifu Comics et Ototo

Voilà ce que nous réserve Taifu Comics et Ototo pour ce mois d'avril.

Taifu Comics


Côté Yaoi

À découvrir, le tome 1 de Docteur Lapin et Mister Tigre, une comédie romantique déjantée et rafraîchissante, avec des personnages haut en couleur moins stéréotypés qu’on ne le pense.  Première œuvre d’Honma Akira à être publiée en France, elle insufflera un nouveau souffle à l’offre Yaoi actuelle.
Le timide médecin ressemblant à un lapin et l’effrayant yakuza arborant un tatouage de tigre – découvrez une histoire d’amour sur fond de loi de la jungle.

Depuis le début de l’année, Love Stage est le Yaoi qui fait parler de lui. Avec l’arrivée prochaine de son adaptation animée et l’annonce des volumes 4 et 5, Taifu Comics annonce la sortie du volume 3.
Le jeune Izumi commence à ressentir des sentiments envers Ryôma qui attend désespérément une réponse à sa déclaration.

Après un premier volume assez érotique, ce deuxième volet de Treat me gently, please s’attarde davantage sur les sentiments de Maya et Nemugasa. Nos deux héros sont loin d’être parfaits, mais cela les rend attachants.
Nekota Yonezou nous offre un second volume qui ressemble davantage aux standards auxquels elle nous avait habitués.

Côté Yuri

Un mois après la sortie du premier volume, les fans de Yuri pourront découvrir la suite d’All we need is love d’Amano Shuninta.
Ruki et le reste de nos héroïnes sont en marche pour saisir leur avenir.

Côté Hentai

Après Good Times le mois dernier, Coelacanth est de retour avec un titre plus sulfureux.
Sabashi Renya nous offrira sa dernière œuvre en date, Hot Stuff .

Le 24 avril

Docteur Lapin et Mister Tigre tome 1 – Honma Akira – Yaoi

Un soir, le docteur Uzuki qui travaille au CHU, tombe sur le yakuza Nonami qui a été blessé par balle et le sauve. Le lendemain, lorsqu’Uzuki le voit à l’hôpital, il a peur que ce soit pour s’assurer qu’il se taise concernant la blessure. Mais en fait, Nonami, qui a mal entendu son nom, l’a pris pour une femme s’appelant "Suzuki" et veut obliger le CHU à hospitaliser un jeune yakuza de son gang pour pouvoir retrouver sa sauveuse…












Love Stage tome 3 – Eiki Eiki et Taishi Zaou – Yaoi

Izumi, étudiant banal et ultra otaku, est né dans une célèbre famille d'artistes.
Ryôma Ichijô, le jeune acteur à succès fait une déclaration d’amour à Izumi et ce dernier lui promet de réfléchir à la question s’il accepte d’être d’abord un simple ami.
Cependant, Izumi commence à ressentir de forts sentiments pour Ryôma.
 La passion de Ryôma fera-t-elle l’objet d’un scoop ? Ryôma vivra-t-il enfin sa première relation sexuelle ?
Retrouvez les aventures dramatiques de notre Cendrillon moderne dans ce troisième volume.
Inclus tout un chapitre bonus.









Treat me gently, please tome 2 – Nekota Yonezou – Yaoi


Relation purement charnelle entre Maya et Nemugasa... Mais ce dernier ne parvient pas à déceler les sentiments que commence à éprouver Maya pour lui. Alors que Nemugasa passe le plus clair de son temps à réviser pour ses examens, Maya n'accepte pas d’être relayer au second plan et le harcèle sans arrêt de mails et de coup de fil... jusqu'au moment où Nemugasa laisse éclater sa colère... Histoire supplémentaire à la fin du volume !













All we need is love tome 2 – Amano Shuninta – Yuri

Ruki, une étudiante qui ne croit ni à l’amour ni à la passion, est tombée amoureuse. Elle se lance dans une histoire d’amour avec Sachi.
Les relations des jeunes filles qui entourent Ruki changent subtilement. Fueko a décidé d’en finir avec Asuna.
Meru quant à elle fait tout ce qu’elle peut pour échapper à ses vieux démons.














Funky Glamourous – Coelacanth – 100% Hentai non censuré

Un recueil de nouvelles toutes plus hot les unes que les autres !


Hot Stuff – Sabashi Renya – 100% Hentai non censuré






Ototo

 Fate/Zero est de retour avec un second tome.

Après un volume 1 qui avait posé les bases de cette nouvelle guerre pour le Saint Graal, les Masters passent enfin à l'action.
Les hostilités commencent et le premier combat oppose Saber à Lancer.

Quand deux héros croisent le fer, le duel ne se limite pas à une simple passe d'armes. Honneur et fierté sont aussi en jeu.
Prouver sa force est une autre quête, et tous l'ont compris.


Le 24 avril 

Fate/Zero tome 2  – Gen Urobuchi et Shinjirô – Seinen 

La Guerre du Saint Graal... Une bataille royale ultime opposant sept magiciens au rang de Maîtres, avec à leurs côtés l'Esprit héroïque d'un combattant légendaire invoqué sous la forme de Servant, dont le seul but est de s'accaparer du Saint Graal qui réalisera n'importe lequel de leur vœu...

Le combat entre Saber et Lancer fait rage, lorsque Rider décide de rentrer lui aussi dans la bataille...











Sources : Taifu Comics et Ototo
| Aucun commentaire :

Bloody Brat chez Kurokawa

Le spin-off de Blood LadBloody Brat, arrive chez Kurokawa avec son univers impitoyable.
Attention, ça va saigner…


Bloody Brat  est prévu pour le 12 juin.









Les obsessions de Staz, la naïveté de Fuyumi, les colères de Liz, le charme manipulateur de Blaz, la nonchalance feinte de Wolf, les intrusions de Bell… Vous vous délecterez des travers de vos héros favoris qui sont ici exploités comme jamais !
Sous formes d’histoires courtes ou en strips de quatre cases, Bloody Brat vous emmènera dans les coulisses méconnues du décor de Blood Lad. Les relations entre les personnages sont passées au crible de la vie quotidienne et réveilleront irrésistiblement votre curiosité.
C’est le mangaka Kanata Yoshino qui prend ici le temps de vous faire rentrer dans le monde des démons créé par Yûki Kodama. Ce dessinateur avait déjà pourvu la série Blood Lad en illustrations. Vous reconnaîtrez donc un trait fidèle à la licence et son esthétique ne manquera pas de vous convaincre.


Source : Kurokawa
| Aucun commentaire :

Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles tome 5

Fiche

Titre : Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles
Genre : shônen
Auteurs : Masami Kuramada et Shiori Teshirogi
Illustrateur : Shiori Teshirogi
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 10 avril 2014
Nombre de tomes en France : 5 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 9 ( en cours )
Prix : 6,80 euros















Synopsis

La cité de Catalania vient d'apparaître en plein désert et organise un grand tournoi de gladiateurs auquel participe El Cid, le Chevalier d'Or du Capricorne.
L'homme qui a rendu son corps plus tranchant qu'une épée va se retrouver confronté à ses souvenirs d'enfance et à lui-même. L'épée qu'il maîtrise si bien et dont il est si fier, serait-elle en train de se rouiller ?!


Avis

Devenir une lame ! 

Ce nouveau tome de Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles met l'accent sur le fascinant et mystérieux chevalier du capricorne El Cid. Ce guerrier noble et à la lame aiguisée nous révèle ici une partie de sa personnalité à travers une aventure riche en émotions et en combats. La vie de chevalier n'est pas facile et on en a encore la preuve ici entre combats et retrouvailles ce tome allie parfaitement sentiments et action. Le tout est bien rythmé et on retrouve tous les ingrédients qui font le sucés de cette série.

Ici on oscille entre nostalgie, sacrifice et abnégation. Cela donne un tome riche et complet qui sait nous touché d'une manière ou d'une autre. L'atmosphère est empreint de mystère, de magie et de tensions qui font que le tout est à la fois haletant et touchant. Les émotions font partie d'un scénario élaboré et bien construit. L'immersion est garantie dès les premières cases et on aime suivre les aventures de ce chevalier d'or à la fois généreux et solitaire.

On est dans un tome 100% action et le rythme monte progressivement en intensité ainsi que l'adrénaline. Les combats sont des plus en plus féroces et intenses. Ces derniers sont spectaculaires et nous en mettent plein les yeux. On apprécie de voir la détermination d'El Cid qui fait figure d'héros de la mythologie. La voie qui même à la connaissance est remplie d’embûche et n'est pas la plus aisée.

Les illustrations sont toujours aussi belles et agréables à regarder. C'est toujours un plaisir que de voir des dessins de cette qualité.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Ce nouveau tome de Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles est une réussite et comble toutes les attentes des fans de la série et des amateurs de bons shônens. C'est un coup de coeur.

Note : 18/20
| Aucun commentaire :

Love Mission tome 6

Fiche

Titre : Love Mission
Genre : shôjo
Auteur : Ema Toyama
Illustrateur : Ema Toyama
Editeur français : Pika
Date de parution : 5 mars 2014
Nombre de tomes en France : 6 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 13 ( en cours )
Prix : 6,95 euros
















Synopsis

Mami trouve un soutien inattendu en la personne d'Akira, avec qui elle s'allie pour rendre Shigure et Yukina jaloux. Mais Yukina tombe malade et Akira veille et soigne sa cousine. Shigure rend alors visite Yukina qui lui déclare tout de go que le lien qui les unit est tout ce qu'il y a de plus superficiel... Il le prend mal mais lui propose d’essayer de tisser un véritable lien entre eux... Y parviendront-ils ?

Avis

On ne joue plus ! 

Ce sixième tome du shôjo atypique Love Mission marque un tournant dans l'intrigue et on se rend compte qu'il ne faut pas badiner avec l'amour. Amour et réciprocité ne vont pas forcément de pair et on ne sait plus où l'on en est. Tout se complique et chaque protagoniste semble perdu et vouer à un amour unilatéral mais les apparences sont souvent trompeuses. Entre joie, tristesse et découverte ce tome nous propose de multiples rebondissements et Yukina nous apparaît sous un autre jour. Les sentiments commencent à prendre le dessus sur le jeu. Que se passe-t-il quand on mélange les deux ? Cela donne une tome vraiment très bon.

Ce tome nous touche et les émotions commencent à vraiment apparaître pour nous émouvoir et nous conduire vers d'autres types de relations. Cela s'allie toujours à la froideur de Yukina qui nous apparaît sous un autre jour. Le terme shôjo prend ici tout son sens. Entre jeu et réalité tout semble confus et complexe et cela nous tient en haleine et nous plaît. On se laisse entraîner dans ce jeu de séduction et la quête de l'amour. Voilà une très belle histoire sans le côté gnian gnian et avec un scénario qui tient la route.

Ce tome est bien rythmé par une évolution progressive et surprenante du scénario. Cela permet de faire monter la tension et de jouer un peu avec nos nerfs car on a qu'une envie c'est de savoir ce qu'il va arriver. Rien qu'avec l’interaction entre quatre personnages on se rend compte que tout peut devenir très vite compliqué quand les sentiments s'en mêlent.

Les illustrations sont toujours de même qualité. Le tout est empreint d'émotions et de féminité.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

Love Mission avec ce sixième tome sera convaincre ceux qui ne connaissent pas ce manga que ce shôjo vaut le détour et que l'on prend plaisir lors de sa lecture. C'est un coup de coeur.

Note : 17/20
| Aucun commentaire :

Kohei Tanaka en concert

Le 6 avril dernier, le compositeur Kohei Tanaka qui a composé les chansons de One Piece en autre s'est produit à La Flèche d'Or pour un concert privé et unique réservé à ceux qui avaient acheté un billet VIP pour le concert symphonique de One Piece. Ce concert fut organisé par La Fée Sauvage.








Ce concert permis aux fans d'être prêt de ce compositeur de génie qui nous a interprété des openings et des musiques de jeux vidéos en live. Ce dernier à même chanté certain générique.







Au programme : 

One Piece ( avec We Are !, We Go !...) Dragon Ball ( opening ), musiques de jeux vidéos...

Ce dernier a chanté l'opening We Are ! et celui de Dragon Ball en autre.

Pendant ce concert deux guests sont venus le rejoindre sur scène : la célèbre Iwao Junko et Hiroshi Kitadani.








Hiroshi Kitadani nous a chanté en live la chanson WE Go !

https://www.youtube.com/watch?v=f5S6YKZNxfI








Le final fut grandiose avec une version de la célèbre chanson : We Are ! interprété par Kohei Tanaka, Iwao Junko et Hiroshi Kitadani.










Tout ces talentueux musiciens et chanteurs nous ont fait vivre un moment vraiment fort et intense musicalement parlant. On a pu apprécier avec le plus grand plaisir toutes ces belles chansons.

Tout cela s'est produit devant un public comblé et ravi de pouvoir assisté à ce grand moment. Lors des chansons de One Piece ce dernier ne put s'empêcher de chanter en même temps que les chanteurs lors des refrains. Cela donna une ambiance vraiment unique et inoubliable. Le tout s'est passé dans un cadre chaleureux où la bonne humeur était de mise.








Ce fut une moment grandiose et inoubliable. Un concert unique pour un moment unique.


Toutes les photos
| Aucun commentaire :

Programme culture de la maison de la culture du Japon de fin avril à début juillet

Voici le programme des représentations culturels à la maison de la culture du Japon de fin avril à début juillet :


L’érable
Les mini-concerts du mercredi
Mercredi 30 avril à 18h30
Réservation à par­tir du 1er avril
« L’érable » est le nom du duo que for­ment depuis deux ans l’accor­déo­niste taca et le contre­bas­siste Keisuge Torigoe. « Il Cinema della Vita », leur pre­mier album sorti en 2013, réu­nit dou­ces bal­la­des et mor­ceaux au rythme endia­blé. Les com­po­si­tions du duo sont des his­toi­res de vent et de silence qui font voguer nos émotions.





SHE - Rihoko Sato
Danse
Du mercredi 7 au vendredi 9 mai à 20h
She, le solo dansé par Rihoko Sato et dirigé par Saburo Teshigawara, nous emmène dans une dimension complètement nouvelle de l’improvisation dans la danse, en lien avec la lumière et le son. L’expressivité physique et la sensibilité exceptionnelle de Rihoko Sato ont permis à sa danse de se développer dans une voie qui lui est propre tout en se nourrissant de la méthode enseignée par Teshigawara. Une occasion inédite de découvrir cette artiste qui est aujourd’hui le pilier de la compagnie de Teshigawara.






Macbeth
Mise en scène de Mansai Nomura
Théâtre
Vendredi 13 juin à 20h et samedi 14 juin à 15h
Réservation à par­tir du 13 mai
La repré­sen­ta­tion du 13 juin sera sui­vie d’une ren­contre avec Mansai Nomura.
Mansai Nomura est l’une des gran­des figu­res du théâ­tre comi­que kyô­gen, ainsi qu’un acteur reconnu de cinéma et de théâ­tre contem­po­rain. Directeur artis­ti­que du Setagaya Public Theatre à Tôkyô, il a signé plu­sieurs mises en scène auda­cieu­ses de piè­ces de Shakespeare dans les­quel­les il uti­lise cer­tai­nes tech­ni­ques tra­di­tion­nel­les du nô et du kyô­gen.
Après le suc­cès de La Comédie des erreurs et de Richard III trans­posé dans le Japon féo­dal, il crée en 2010 Macbeth avec seu­le­ment cinq comé­diens, trois d’entre eux inter­pré­tant plu­sieurs rôles, dont ceux des sor­ciè­res. Ce parti pris n’est pas sans rap­pe­ler les intri­gues des piè­ces de nô où les per­son­na­ges super­flus sont écartés. De même, comme dans le nô et le kyô­gen, les décors et acces­soi­res sont réduits au strict mini­mum afin de mieux met­tre en valeur les dia­lo­gues. Cette mise en scène mini­ma­liste sti­mule l’ima­gi­na­tion des spec­ta­teurs, sus­ci­tant de nou­vel­les relec­tu­res de la pièce. Une redé­cou­verte d’un chef-d’œuvre de Shakespeare.

Compositeurs du Japon

Les mini-concerts du mercredi

Mercredi 4 juin à 18h30 
Trois solis­tes de l’Ensemble Multilatérale (flûte, vio­lon­celle, piano) retra­ce­ront l’his­toire de la musi­que contem­po­raine japo­naise. Les œuvres pour musi­que de cham­bre qu’ils inter­prè­te­ront sont cel­les de com­po­si­teurs repré­sen­ta­tifs de trois géné­ra­tions : Takemitsu, Miyoshi, Mayuzumi, Hosokawa, Yûta Bandô. www.mul­ti­la­te­rale.org





AGA-SHIO
Concert gratuit dans le cadre de la Fête de la musique
Samedi 21 juin à 20h
Pour fêter l’arrivée de l’été, la MCJP vous propose un concert gratuit du duo AGA-SHIO. Hiromitsu Agatsuma apporte un nouveau souffle à la musique pour shamisen en redynamisant le répertoire folklorique. Le pianiste Satoru Shionoya excelle dans des styles aussi différents que la salsa, le jazz ou le classique. Pour cette Fête de la musique, cet étonnant duo revisite Ravel et Tôru Takemitsu, en plus de nous interpréter leurs propres compositions. La musique jouée au Tsugaru-shamisen (luth à trois cordes) est âpre et très rythmée. Agatsuma a commencé à jouer de cet instrument à six ans. Le jeune prodige se fait d’abord remarquer pour sa maîtrise des techniques traditionnelles, puis par son aisance à métisser les genres. En 2001, il reçoit un premier disque d’or pour son premier album. Il s’est depuis produit dans le monde entier, en solo ou aux côtés de grands musiciens tels que Marcus Miller et Bobbie McFerrin. Shionoya s’est fait connaître en tant que pianiste de l’Orquesta de la Luz, groupe de salsa cultissime. Il est aussi réputé pour ses interprétations de Mozart et de Beethoven. Fin connaisseur du jazz, il a joué avec Sadao Watanabe, Makoto Ozone, Herbie Hancock…En 2004, il participe au quatrième album d’Agatsuma. Ces deux musiciens qui ont à cœur de décloisonner les genres collaborent dès lors régulièrement.

Ikebana et kimonos
Défilé de mode
Vendredi 4 juillet à 20h
Un défilé de mode pas comme les autres consacré à l’art du kimono, un hymne à la beauté japonaise autour du thème des quatre saisons. Star médiatique, Shôgo Kariyazaki est l’un des plus flamboyants maître d’ikebana. Les spectaculaires compositions florales qu’’il réalisera sur scène seront en harmonie avec les élégantes créations d’Eiko Kobayashi. Les robes résolument contemporaines de cette styliste ont pour particularité d’être confectionnées à partir d’anciens kimonos ou de tissus des époques Meiji et Taishô. L’art du kimono revisité sera ainsi à l’honneur lors de cet évènement auquel participeront également plusieurs danseuses et le violoniste pop Ryoma.




Source : Maison de la culture du Japon
| Aucun commentaire :
Sponsors : Best Themes | New WP Themes | Best Blogger Themes
Copyright © 2013. Android Jelly Bean - All Rights Reserved
Template Design by Anne Bui | Published by New Blog Themes
Powered by Blogger
Blogger Widgets