Red eyes sword - Akame ga Kill ! tome 2

Fiche

Titre : Red eyes sword - Akame ga Kill !
Genre : shônen
Auteur : Takahiro
Illustrateur : Tetsuya Tashiro
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 13 novembre 2014
Nombre de tomes en France : 2 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 10 ( en cours )
Prix : 7, 65 euros








Synopsis

Tatsumi a rejoint la troupe de tueurs du Night Raid et continue sa formation d'assassin. La prochaine mission est d'éliminer un coupeur de têtes qui sévit la nuit dans les rues de la capitale. Mais ce bourreau sans pitié possède une arme de l'Arsenal impérial, ces fameuses armes dont la puissance est si grande que lorsque deux adversaires s'affrontent, l'un des deux doit fatalement mourir? Or, la plupart des membres du Night Raid en possèdent une. Est-ce là le début d'une longue série de combats à mort ?!

Avis

Les armes impériales ! 

Ce second tome de Red eyes sword - Akame ga Kill ! permet de mieux cerné le groupe d'assassin et de mieux comprendre les motivations de chacun. L'intrigue s’étoffe et on commence à voir la tournure qu'elle va prendre. C'est mystérieux, captivant et les combats sont dignes des grands shônens. Entre mythes, quêtes et imaginaire, on est gâté dans ce shônen qui avec ce second tome nous montre son potentiel et cela semble très prometteur. L'action est constante et l'intensité varie considérablement pour jour avec le tempo et le rythme. A cela s'ajoute une dose d'émotions et cela crée un attachement certain pour notre groupe assassin.

L’atmosphère est empreint de mystère et d'une certaine mélancolie. Cela est donné par les personnages et le monde dans lequel ils évoluent. A cela s'ajoute, une bonne dose de magie et une forte dose d'imaginaire qui nous fait voyager et qui nous transporte dans un monde où tout semble possible. A cela s'ajoute la tension liée aux combats et à la mort. Tout ceci nous donne une atmosphère qui se prête à une trame narrative digne des grands shônens d'aventure.

Le tome est bien rythmé et on n'a pas le temps de souffler ou de s'ennuyer. C'est dynamique et la trame narrative évolue tout en faisant monter l'intensité. Le plaisir s'en retrouve  accru lors de la lecture. Les combats sont vraiment bons.

Les illustrations sont de bonnes qualité. On apprécie la justesse du trait et le souci du détail.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Red eyes sword - Akame ga Kill ! avec ce second tome, fait une entrée fracassante et prend ses lettres de noblesse. Ce tome qui est le meilleur pour l'instant nous propose une aventure fabuleuse et riche en combats spectaculaires.

Note : 16/20


La garçon d'à côté tome 4

Fiche

Titre : Le garçon d'à côté
Genre : shôjo
Auteur : Robico
Illustrateur : Robico
Editeur français : Pika
Date de parution : 1er octobre 2014
Nombre de tomes en France : 4 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 13 ( terminée )
Prix : 6,95 euros









Synopsis

Shizuku a mis de côté les sentiments qu’elle éprouvait envers Haru. Alors que les jours passent et que la relation reste tendue entre les deux voisins de table, la jeune fille a décidé de suivre les conseils de Yamaken et d’arrêter de fuir les problèmes et d’y faire face. Haru trouve de son côté que Yamaken en fait peut-être un peu trop vis-à-vis de Shizuku. A-t-il raison d’être aussi méfiant envers son ami d’enfance ?

Avis

Incompréhension ! 

Ce quatrième tome de ce shôjo, nous propose la suite des aventures de nos deux jeunes héros mais le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est loin d'être parfait et loin d'être tout rose pour eux. Ce shôjo à la particularité de nous proposer une histoire d'amour non pas impossible ou idéaliser mais une histoire d'amour qui existe tout en ayant des soucis à se réaliser. Cela change du schéma classique et on se prend au jeu. On voit que tout s'assombrit de plus en plus et que l'on est loin des shôjos gnians gnians ou de ceux qui ressemblent à des contes de fées. L'évolution est intéressante et complexe c equi procure beaucoup de force et de caractère à cette série.

L’atmosphère est donc électrique et tendue. On peut dire que c'est un pas en avant et deux en arrière. C'est assez déstabilisant mais en même temps passionnant. Dès qu'un obstacle semble franchi un autre arrive, on finit par se demander s'ils vont pouvoir être heureux. De ce fait, on se prend d'un réel attachement pour nos deux héros et leur histoire nous touche d'autant plus. Les émotions sont transmises en finesses mais avec une certaine poigne.

De part, tout ce qui a été dit, on se rend compte de suite que le récit n'est pas linéaire, ce qui entraîne de l'action et une montée de l'intensité. Le tout se fait assez rapidement et sur un rythme soutenue. Les nouveaux personnages apportent du piquant et cela permet d'enrichir la trame narrative.

Les illustrations sont belles. C'est fin et élancé.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Le garçon d'à côté est un excellent shôjo et cela se confirme au fil des tomes qui ne cessent de séduire et de confirmer la qualité de la série. Une histoire d'amour belle et aussi triste.

Note : 16/20


Un souffle japonais du côté du Salon du livre et de la presse de jeunesse 2014

Du 26 novembre au 1er décembre 2014 se tiendra l'édition su Salon du livre et de la presse de jeunesse. Cette dernière, se déroulera à l'espace Paris-Est-Montreuil.
Cette année le Salon du livre et de la presse de jeunesse fêtera ses trente ans.

Qui dit littérature de jeunesse dit livre pour enfant de ce fait on pense aux albums de jeunesses et aux mangas. Voyons un peu ce que nous réserve cette édition de ce côté là .










Les stands

Parmi les éditeurs on trouvera : Kazé, nobi nobi !, Casterman, Cornélius, Delcourt, Philippe Picquier, Yoaké, Glénat, Kana et  Kurokawa.

Autant qu'il y a du beau et beaucoup d'éditeurs célèbre de mangas. Les amateurs du Japon et de mangas seront servis. Place à la diversité et au choix.

Les invités japonais

- Yuka Shimada pour les éditions Yoaké

- Takayo Akiyama

- Chiaki Miaymoto pour nobi nobi !

- Satoe Tone pour nobi nobi !

- Tomonori Taniguchi

Les auteurs du côté français

- Thomas Bouveret

- Samantha Bailly

- Alice Brière-Haquet


Alors serez-vous au rendez-vous ?


nobi nobi ! : au Salon du livre et de la presse de jeunesse

les éditions nobi nobi ! seront au stand stand G6.

Les invités 

Invitée pour la première fois, Satoe Tone sera à l’honneur sur le stand nobi nobi ! et dédicacera son tout nouveau livre Le Voyage de Pippo, grand prix d'Illustration au Salon international de Bologne.
Chiaki Miyamoto pour dédicacer Les Couleurs de Bilo et Le Perroquet de l’Empereur - Course à travers le Japon !,
Alice Brière-Haquet, qui a signé les textes de Kaguya, princesse au clair de lune et de la série de livres Yôsei, viendra présenter Yôsei, le coffret des Fées,
Samantha Bailly sera présente pour La Princesse au bol enchanté et Kotori, le chant du moineau,
Et enfin… Pan’Pan ! Le héros du manga Pan’Pan Panda – une vie en douceur sera présent pour des séances de photos et de dédicaces (en continu sur le salon).







Planning des dédicaces 

Voici les horaires pour ne pas rater les auteurs nobi nobi ! (stand G6)

Satoe Tone 

Jeudi 27 novembre : 14h00-15h30
Vendredi 28 novembre : 18h00-20h00
Samedi 29 novembre : 13h30-15h30
Dimanche 30 novembre : 13h30-15h30

Chiaki Miyamoto

Dimanche 30 novembre : 14h00-17h00

Samantha Bailly 

Dimanche 30 novembre : 10h30-12h30

Alice Brière-Haquet

Samedi 29 novembre : 16h30-18h30

Pas de coupe-file ou de ticket : premier arrivé, premier servi.
Les dédicaces se feront toutes sur le stand nobi nobi ! : stand G6 au rez-de-chaussée du salon.


En plus du salon, retrouvez Satoe Tone en dédicace exceptionnelle le mercredi 26 Novembre à la librairie Millepages BD Jeunesse à Vincennes en compagnie de Pan’Pan de 17h00 à 19h00.

Source : nobi nobi !

Area D tome 4

Fiche

Titre : Area D
Genre : shônen
Auteur : Nanatsuki Kyôichi
Illustrateur : Yang Kyung-Il
Editeur français : Pika
Date de parution : 1 octobre 2014
Nombre de tomes en France : 4 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 9 ( en cours )
Prix : 7,20 euros









Synopsis

Rei, le frère de Jin, à la tête du conseil des surhommes ?! Cette nouvelle rend Jin fou. Quoi qu’il en soit, il n’a pas vraiment le temps de se morfondre. Satoru, Mika et Enki ont été enlevés, et il doit prendre une décision. Finalement, Kidô passe le premier à l’action, poussant ainsi Jin à l’affrontement. Mais avant de faire face au boss en personne, il doit se débarrasser de ses hommes de main. Il retrouve d’ailleurs parmi eux une connaissance. Pendant ce temps, Asura se prépare à se joindre également à la fête...


Avis

La chasse commence ! 

Ce nouveau tome d'Area D est un concentré d'action qui nous propose un tome bourré d'adrénaline et de combats à couper le souffle. Autant dire qu'avec cette série, l'auteur fait monter la tension à chaque tome. Plus on avance dans l'histoire plus les combats sont violents et spectaculaires. C'est un pur shônen avec une histoire sombre et intéressante. La trame narrative nous propose une évolution plutôt intéressante et qui nous réserve pas mal de surprises. Tout n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît et l'histoire est plus complexe et plus riche qu'il n'y paraît.

L'atmosphère est de plus en plus sombre et l'histoire nous procure de belles montées d'adrénaline. On est plongé au coeur d'une lutte sans merci. Cette dernière est à la fois physique et idéologique. Ce monde sans pitié effraye et attire à la fois. On est fasciné par le pouvoir et le charisme des personnages qui nous font vibrer tout au long des tomes et des chapitres.

Le point fort de ce manga est bien entendu l'action qui entraîne des combats haut en couleur et très dynamique. La lutte est de plus en plus féroce et notre héros doit jouer serrer. C'est prenant et on est pris dans le feu de l'action du début à la fin. C'est dynamique et la montée en puissance se fait très vite.

Les illustrations sont toujours aussi agréables à regarder et bien fournies.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Area D est une série qui gagne à être connue et qui prend en intérêt et en force au fil des tomes. Cela s'annonce très prometteur pour la suite. A suivre de très près.

Note : 16/20


La vie de Raffaello Santi dit Raphaël

Fiche

Titre : La vie de Raffaello Santi dit Raphaël
Genre : seinen
Auteur : Satonaka Machiko
Illustrateur : Satonaka Machiko
Editeur français : Black Box
Date de parution : 13 octobre 2014
Nombre de tomes en France : 1 ( terminée )
Nombre de tomes au Japon : 1 ( terminée )
Prix : 10,90 euros







Synopsis

Né à la fin du XVème siècle dans l'Italie de la Renaissance, Raphaël est considéré comme le plus grand peintre de son siècle et plus généralement de l'histoire de la peinture.
Partant d'Urbino, passant des années à Florence, rencontrant Michel-Ange et Léonard de Vinci, distillant son art à Rome au service de la papauté, Raphaël va connaître un succès aussi grandiose que fulgurant jusqu'à son décès brutal à 37 ans. 37 années d'une vie artistique unique que Machiko Satonaka met en images avec talent. S'attardant sur sa vie quotidienne, elle parvient à passionner le lecteur pour la vie quotidienne de cet artiste, sa façon de travailler, de penser son œuvre et aussi sa rare intelligence.


Avis

Bienvenue dans la Renaissance italienne ! 

Ce one shot des éditions Black Box, nous propose une sorte de biographie d'un célèbre peintre de la Renaissance italienne : Raphaël. Ce manga est à la fois beau graphiquement et instructif. C'est une bonne façon de découvrir la vie et les multiples facettes de ce peintre de génie. Les mangas historiques ont vraiment la côte en ce moment et les mangaka japonais se documentent de plus en plus sur l'Histoire européenne qui semble les fasciner. C'est toujours agréable de voir un manga de qualité et qui permet d'en apprendre plus sur une période de l'Histoire et sur la vie d'un homme. Le tout est bien fait : c'est concis et fluide.

L’atmosphère est celle de la Renaissance italienne. Nous sommes dans une période d'effervescence culturelle et artistique. De grands artistes et inventeurs font leur apparition pour changer le monde. C'est dans ce cadre historique que nous suivons la vie d'un grand peintre : Raphaël. Le tout est réaliste et sans fioritures. L'immersion se fait dès les premières pages. L'histoire fait écho en nous. On sent transporter dans cette période historique aussi fascinante qu'instructive.

L'action est présente non pas par des combats ou autres mais par la succession des rencontres et des événements. C'est dynamique et le plaisir de lecture est présent tout au long du manga. Les personnages sont charismatiques et font appel à nos souvenirs d'Histoire.

Les illustrations sont très belles. C'est à la fois simple, efficace et net. On apprécie tout cela qui nous procure un plaisir lors de la lecture.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du manga. Le format est celui habituel pour les éditions Black Box.

En conclusion, le manga : La vie de Raffaello Santi dit Raphaël est un bel ouvrage proposant une trame narrative vraiment passionnante et réaliste ainsi que de beaux graphismes. C'est un grand coup de coeur.

Note : 18/20



Clockwork Tomboy chez Oktoprod

Une toute nouvelle série fait son entrée chez Oktoprod. Venez découvrir tous les secrets de l'Omniball avec Camille. le coup d'envoi est donné dès maintenant sur www.oktoprod.com.












Synopsis :


Dur, dur d'être une fille quand on rêve d'intégrer la meilleure équipe d'Omniball de la région : le Sparta O.C.
Camille, une jeune joueuse au talent pourtant redoutable, peine à faire sa place dans ce monde masculin sans pitié !
Mais si, grâce à une mystérieuse fée, Camille était capable de devenir un garçon l'espace de  quelques heures ?
Son objectif d'être la meilleure joueuse d'Omniball de la région pourrait devenir réalité !
Attention tout de même, l'horloge tourne...


Nombre de pages 
: 15 pages/chapitre
Prix : 3 Oktocoins/chapitre


Souce : Oktoprod

Au gré du vent chez Pika

Dès le 14 janvier 2015, retrouvez Au gré du vent, le nouvel album de Golo Zhao, le dessinateur de La balade de Yaya.


 














Synopsis

Yumeng est envoyée au Népal afin de comprendre pourquoi l’indice de bonheur des Népalais est si élevé malgré leur pauvreté. Pour elle et ses compagnons de voyage, c’est le début d’un parcours exceptionnel qui doit leur permettre de se réconcilier avec eux-mêmes. Cette aventure, jalonnée de moments d’amitié et de prises de bec, de bagarres et de solitude, de séparations et de retrouvailles, changera leur vie.
On se sent idiot tant que la poussière de la bêtise couvre nos cœurs. Arrive un jour où le vent souffle la poussière.” 
Encore faut-il le trouver, ce vent…
 
Suivez le périple de Yumeng au Népal dans un album tout en couleur.
Disponible également en version numérique.

Source : Pika

Crimson Wolf tome 3

Fiche

Titre : CrimsonWolf
Genre : shônen
Auteur : Kishimoto Seishi
Illustrateur : Kishimoto Seishi
Editeur français : Kurokawa
Date de parution : 9 octobre 2014
Nombre de tomes en France : 3 ( en cours )
Nombre de tomes au Japon : 4 ( terminée )
Prix : 6,80 euros








Synopsis

Une belle jeune fille qui désire se suicider, un père qui devient esclave de l'argent. Yôichi et Ayame combattent d'horribles monstres qui mettent leurs sentiments à nu, et en profitent pour se faire de nouveaux amis et tisser des liens.
Le nouveau Petit Chaperon Rouge, Yûka et son agneau Masato montrent une attitude menaçante...
L'affrontement des Petits Chaperons Rouges va les entraîner dans un abîme encore plus profond.


Avis

Sauver les loups ! 

Ce troisième tome de Crimson Wolf, propose une autre vision du fil de l'histoire et cela n'est pas pour déplaire. Le conte du Petit Chaperon Rouge n'a vraiment rien avoir ici avec la version édulcorée et toute mimi que l'on présent de nos jours aux enfants. Le tout est assez sombre mais ce qui est plaisant avec cette série, c'est que même ce qui est sombre ou ce qui pourrait être lourd est toujours atténué et rendu léger grâce aux notes d'humour. Ainsi, on reste dans le divertissement et dans l'imaginaire ainsi que dans une ambiance bonne enfant.

L’atmosphère est donc à la fois empreint d'une certaine tension mais aussi d'une bonne dose de légèreté. Ce mélange des genre, nous donne un conte moderne et fantastique plaisant à lire et divertissant. On sent que l'histoire de fond est triste et ressemble même à un drame mais tout paraît pouvoir s'arranger et on ne retient que le positif et les bons sentiments. Les loups semblent de plus en plus faibles et on se prend d'un certain attachement pour ces derniers.

L'action est présente et l'évolution de la trame narrative nous surprend et redonne du punch à la série. L'intensité monte progressivement mais surement tout au long du tome. Les phases d'action pure sont courtes ainsi que les combats.

Les graphismes sont toujours de même qualité et corrects.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Crimson Wolf continue avec ce troisième tome de revisiter la conte du Petit Chaperon Rouge. L'intrigue prend une bonne tournure et cela semble prometteur pour la suite. Affaire à suivre.

Note : 15/20

Tokyo Ghoul tome 8

Fiche

Titre : Tokyo Ghoul
Genre : shônen
Auteur : Ishida Sui
Illustrateur : Ishida Sui
Editeur français : Glénat
Date de parution : 5 novembre 2014
Nombre de tomes en France : 8 ( en court )
Nombre de tomes au Japon : 13 ( en cours )
Prix : 6,90 euros







Synopsis

Éveillé à sa nature de goule, Ken se retrouve face à Toka et Ayato, deux ombres d’une famille effondrée. Le CCG doit pour sa part faire face aux goules vindicatives d’Aogiri. Pire, une autre ombre surgie du passé lance un nouveau défi au CCG. La “Chouette” est revenue affronter ses adversaires de toujours…

Avis

Le combat continue ! 

Ce nouveau tome de Tokyo Ghoul, nous plonge dans la suite du combat qui oppose les forces de l'ordre, Ken et ses amis et les autres goules. Ce tome est très clairement centré sur l'action, les combats et le changement qui s'est produit dans l'esprit de Ken. C'est donc très dynamique et on en prend plein les yeux. On découvre des goules légendaires avec des pouvoirs époustouflants. L'aspect psychologique allié au côté physique nous donne un tome en 2 tons et avec deux lectures. Cela rend le tout plus intéressant, intense et riche.

L’atmosphère est de plus en plus sombre. On sent que tout ne cesse de basculer et que l'innocence fait place à la dure réalité des choses. On est pris dans une lutte sans merci qui n'épargne ni le physique ni le psychique. On comprend mieux certains personnages et on en apprend plus sur les principaux. L'atmosphère est assez lourde et on sent une sorte de désespoir s'instauré.

Le rythme est assez soutenu, cela est dû aux différents combats et à l'évolution du scénario. L'histoire prend une tournure assez inattendue ce qui n'est pas pour déplaire. Les combats sont spectaculaires et bien orchestrés. L'intensité varie et cela permet de faire varier les émotions.

Les graphismes sont toujours aussi beaux et bien travaillés. On apprécie la finesse du trait, le souci du détail et la justesse du trait.

L'édition est bien faite permettant une lecture fluide et agréable du tome.

En conclusion, Tokyo Ghoul avec ce huitième tome nous procure une évolution intéressante de l'histoire un pur concentré d'action. La série ne déçoit vraiment pas et conserve toute sa qualité au fil des tomes. C'est un coup de coeur.

Note : 17/20


- Copyright © La folie des mangas - Designed by Rei Design - @Reichous -