mercredi, décembre 12, 2012

Posted by : Loïc Poupou mercredi, décembre 12, 2012

Lors de ma venue au salon du livre et de la presse jeunesse, j'ai pu rencontrer et interviewer les auteurs de Pokémon Noir et Blanc.
Voici  l'interview :

Pouvez-vous vous présentez ?
Bonjour je suis Hidenori Kusaka et je suis le scénariste du manga Pokémon noir et blanc.
Je suis Yamamoto Satoshi  et je dessine le manga Pokémon.








Comment êtes-vous devenus mangakas ?
H.K : En 1996 le premier jeu Pokémon Rouge et Vert est sorti au Japon. J'étais rédacteur pour un magazine pour enfant. Je faisais des articles et mettait au point les primes qui étaient offertes avec les magazines. Je créais des règles de jeu de cartes pour les entreprises de jouets.  Comme Pokémon gagnait en popularité mon magazine avait décidé qu'à la rentrée on ferait un manga sur les Pokémons. J'étais celui qui connaissait le mieux les Pokémons  et comme j'étais un scénariste souvent complimenté, on m'a dit tu feras le scénario de Pokémon. Comme j'ai toujours rêvé de travailler dans les mangas, j'étais très heureux et du coup j'ai accepté.
Y.S :Je voulais toujours devenir dessinateur de mangas mais au lycée, j'avais un ami qui s'y connaissait un peu et qui m'a dit mais tes mangas, ils se vendront jamais. De ce fait, j'ai trouvé un boulot. J'en avais assez et j'ai donc démissionné. De ce fait, mon pote a décidé que l'on irait présenter ensemble mes mangas. Un éditeur m'a dit c'est pas mal, tu ne veux pas travailler un peu pour nous. Et du coup j'ai commencé ma carrière de mangaka en publiant une histoire courte dans le Sunday en 1993.
Pokémon paraît sans limite, pensez-vous qu'une fin approche cependant ?
H.K : C'est quelque chose que l'on n’arrive pas à imaginer. La fin de Pikachu est inimaginable. Je pense que Pikachu vivra plus longtemps que nous.
Quel est votre Pokémon préféré ?
Y.S : Pour moi, c'est Magirêve car il est violet et que j'adore cette couleur  et il ressemble à un monstre qui est l'ennemi de Godzilla dans un des films (Edora dans sa forme aérienne ).
H.K : Comme moi j'écris le scénario en ayant en tête que j'aime tous les Pokémons, je ne peux pas en choisir un. Il y a beau en avoir 649, à chaque fois que l'on me pose la question, je réponds que je les aime tous.
Y a-t-il un personnage plus compliqué à dessiner ou à mettre en scène ?
Y.S : Le plus difficile à dessiner c'est Clik et Clik Clik. Léviator est dur aussi à dessiner. En fait, les Pokémons qui possèdent très peu de figurines en 3D sont difficiles en général. C'est difficile car j'ai besoin d'un compas pour les dessiner car c'est des engrenages imbriqués entre eux.
H.K : En tant que scénariste, je n’ai pas vraiment de Pokémon difficile à écrire. Mon vrai défi, c'est de réussir à placer tous les Pokémons dans un scénario. J'essaye aussi de placer toutes les attaques.
Quel cycle de Pokémon préférez-vous ?
Y.S: J'aime bien les nouveautés donc c'est Noir et Blanc 2.
H.K : Pour moi, c'est très difficile de choisir car ils sont tous bien mais celui dans lequel je suis à fond c'est Noir et Blanc car on est en train d'écrire le manga.
Pokémon Noir et Blanc marque un tournant, cela est dû au fait que le manga mûrit ou bien qu'il s'adapte à l'évolution de la société ?
H.K : Je pense que c'est logique qu'il y ait cette évolution vers les adultes car le jeu originel et lui aussi un peu plus adulte que les autres. Bien entendu notre travail c'est d'adapter un jeu en manga donc s'il y a des thèmes très profonds ou un peu compliqués qui sont abordés dans le jeu vidéo, notre métier va être de faire apparaître cela dans le manga. Pour vous dire la vérité, la première fois que j'ai joué au jeu, je me suis dit on va faire un manga avec ce scénario ça va être difficile. Je l'adapte, parfois avec difficulté mais surtout avec beaucoup de plaisir parce que pour moi c'est un super challenge çà relever. C'est une chance de pouvoir toucher un public un peu plus âgé que d'habitude. Cependant je ne pense pas que l'on puisse dire que c'est une vraie révolution.
Jouez-vous au jeu Pokémon ?
H.K : Bien entendu. Mon travail commence avec une partie de Pokémon puisque je dois jouer au jeu pour l'analyser et en faire un scénario. Mon travail débute au moment où j'allume la console. Il faut que je joue à fond, encore plus que les lecteurs. J'ai joué plus de 600 heures à Pokémon Noir.
Comment se passe votre collaboration avec Nintendo ?
H.K : C'est très simple. En fait plus que Nintendo, au Japon, il existe une société qui s'appelle la Pokemon Company. Il s'agit d'une société qui vérifie et gère tous les droits dérivés à propos des Pokémon. A chaque fois que l'on produit un manga, elle vérifie le scénario et le graphisme. Elle vérifie ce que l'on fait mais pas de manière lourde et profonde. Il suffit que l'on respecte les règles pour que l'on n'ait pas de problème. Quand on a besoin de contourner ces règles, on se rencontre et on discute.
Que pensez-vous de l'impact de Pokémon en France et de l'engouement toujours plus grand pour ce dernier ?
H.K : On l'a vraiment ressenti. On a fait plein de dédicaces et à chaque fois, on avait toujours plein de fans qui étaient super excités et passionnés. On s'est rendu compte que les Pokémons étaient aimés mais surtout que nos œuvres elles-mêmes étaient très appréciées. Cela nous fait extrêmement plaisir. On a discuté avec notre éditeur et il nous a dit qu'en France, il n'y avait pas besoin de faire de la pub pour Pokémon car tout le monde connaît. Voilà pourquoi sur les petits sacs que l'on distribue aux gens, on ne fait pas de la pub pour Pokémon, on leur dit juste, il existe aussi un manga Pokémon.
Je remercie les auteurs de Pokémon Noir et Blanc, leur éditeur japonais et Kurokawa : leur éditeur français, pour m'avoir permis de faire cette interview.

One Response so far.

  1. Anonyme says:

    Woah! Faute dès la première ligne, questions sans interêt, orthographe et syntaxe à coté de la plaque, le tout enrobé d'un site très esthétiquement douteux - bravo! Tu as gagné! :D

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -