mardi, octobre 07, 2014

Posted by : Loïc Poupou mardi, octobre 07, 2014

Lors de sa séance de dédicaces pour le tome 1 des Torches d'Arkylon édité par Akata, Michaël Almodovar a bien voulu répondre à quelques questions au Manga Café  V.2.




- Pouvez-vous vous présenter ?

Le monde de la bande dessinée, c'est très récent pour moi. A la base, je viens du monde des arts martiaux. J'ai fais les championnats du monde de Taekwondo. J'ai participé à l'ouverture des premiers clubs de cet art martial en Suisse. J'ai ensuite rencontré ma femme et on réalisé ensemble ensemble nos rêves d'enfance, elle est auteure de livres.
C'était un rêve d'enfant puis j'ai retenté le coup.
Les Torches d'Arkylon, c'est l'histoire : d'Arkaïs un chevalier dragon végétarien, plus tard la raison de cela sera expliquée et de Sombre Lune un elfe noir magicien un peu radin. Tous les deux sont des mercenaires. Ils sont engagés pour retrouver un paladin. Il y a de l'humour, de l'action et de l'émotions.
C'est une histoire d'Heroic Fantasy. Cette histoire est racontée par une maman dans un hôpital à son fils qui est dans le coma. Il y a une histoire de fantasy et une enquête pour savoir qui a écrit l'histoire et pourquoi cela provoque des réactions sur le garçon.
J'ai proposé ce projet en premier à Ankama et Clair de Lune qui a voulu me faire dessiner façon Donjon et je n'ai pas voulu car cela ne paraissait pas crédible par rapport à cette histoire. Cela n'amenait pas non plus ce que je voulais amener.
C'est Akata qui m'a proposé la plus grande liberté. Je leur ai proposé trois histoires différentes avec trois univers différents et ils m'ont dit les trois sont bons, lequel tu veux faire.
J'aimerai faire les Torches d'Arkylon car j'ai commencé à dessiner avec.
C'est un spin-off, de 72 ou 7.2, j'ai pas encore décidé. L'histoire se passe dans le monde réel des Torches d'Arkylon. L'auteur des Torches d'Arkylon y est un personnage important mais secondaire.

- Comment s'est faite votre collaboration avec Gamekult ?

Ils ont lu les planches, ils ont trouvé ça bien. Ils ont dit : on le fait à partir de quand et j'ai donc posé mes dates. Le seul souci a été au niveau de la liseuse. On a écrit dans le sens de lecture français.

- Pourquoi avoir choisi le format : manga ?

Je trouvais cela sympa de pouvoir embarquer sont livre n'importe où. Le manga m'a donc paru être un format intéressant d'autant plus qu'il y a plus de pages que dans une BD. Quand, on a fini une BD de 50 pages, on n'est pas sûr que le lecteur connaisse le nom du personnage principal. Je voyais aussi que le manga se démocratisait. Akata, m'a dit on veut faire du manga français.

- Quelles sont vos influences ?

J'en ai eu le moins possible mais après, j'ai des influences graphiques. Au niveau des textes, l'influences est : les nouvelles vagues du cinéma français comme l'auteur des dialogues de Kaamelott. Il y a plusieurs niveaux de lectures. De ce fait, j'ai un public assez large même chez les femmes.

- Comment vous ait venue l'idée de mélanger fiction et réalité ?

Je trouvais que l'Heroic Fantasy tout seul, c'était frustrant. J'ai appris que le fils d'une copine était leucémique. J'ai appelé pour savoir comment était le quotidien de l'enfant. L'idée est venue de là.

- Comment procédez-vous dans votre travail ?

Je procède de plusieurs manière différentes car je n'ai pas de méthode basique. J'ai une structure de base : je découpe en volume, ensuite je découpe mes chapitres, ensuite je fait la mise en scène générale du chapitre, ensuite je storyboarde et après je mets au propre.

- Combien de temps avez-vous mis pour faire le premier tome ?

7 mois.

- Vous avez parlé d'une série en 12 tomes, se peut-il qu'il y ait davantage de tomes ?

J'ai une possibilité d'ouvrir mais cette histoire sera finie. On peut ouvrir sur une histoire dans le monde réel avec une touche de magie d'Arkylon. Si j'ouvrai cela s'intitulerai : Un pour tous.

- Les autres histoires vont-elles être publiées ?

72 est un des projets présenté à Akata et se sera fait.

- Pouvez-vous nous parler du jeu vidéo ?

Il s'agira d'un jeu d'action entrecoupé de planches. C'est l'aventure d'Hécate et de son acolyte. C'est l'histoire de leur passé et de la formation de leur duo.

- Avez-vous un coup de coeur sur un manga ou un anime en ce moment ?

Pluto et Monster. En ce moment, les Fairy Tail sont très bons. Niveau BD, il y a des trucs très très bons qui se profilent. Il y a Steam Pop.

 - Y-a-t il un personnage qui vous tiens à coeur ?

J'aime beaucoup beaucoup Lou. Arkaïs représente une partie de moi-même et le côté pulsionnel que l'on aimerait pouvoir montrer dans la vie de tous les jours mais que l'on ne peut pas. J'ai créé ce personnage pour un jeu et je l'ai joué. L'immersion est devenue totale, on a pensé comme le personnage.




Je remercie beaucoup Michaël Almodovar pour avoir bien voulu répondre à ces questions.


Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -