lundi, octobre 13, 2014

Posted by : Loïc Poupou lundi, octobre 13, 2014

Et même si je me perds... est un voyage dans l'inconscient de Michiru Suzuki, une jeune trentenaire de Tokyo.













Au fil de ses rencontres imaginaires avec ses parents, la sœur qu'elle n'a pas eue, son ex petit ami, etc...
se dessinent son mal être, ses regrets et ses espoirs. En pénétrant dans le cerveau de cette femme désorientée, Shiro Maeda explore le malaise de tout eune génération de japonais qui epinent à trouver leurs repères dans les grandes villes.
Dans cette pièce particulièrement remarquée au Festival Tokyo en 2010, Maeda prend une fois de plus pour héros des gens ordinaires sur lesquels il pose un regard plein de tendresse.
Cet auteur, metteur en scène et romancier qui a reçu le prestigieux prix Kunio Kishida en 2008 et le prix Yukio Mishima en 2009 affectionne les situations surréaliste et les scènes à l'humour décalé. Avec pour tout décor quelques chaises et un lit, il réussit à nous plonger dans un univers étrangement onirique, reflet de son imagination sans bornes.

Il revient à la MCJP avec cette pièce lors d'une représentation le 21 et une le 22 novembre à 20h00. Celle du 22 novembre sera suivie d'une rencontre avec Shiro Maeda.

Source : MCJP

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -