vendredi, mars 27, 2015

Posted by : Loïc Poupou vendredi, mars 27, 2015

Laissez vous bercer par les délicates rêveries de Yôko Imoto, la Sarah Kay japonaise.
Une histoire pleine de tendresse esquissant les valeurs de fraternité et d'humanisme... 














Album disponible le 9 avril.

Quand il fait froid, les moufles tiennent chaud aux mains. Mais que faire quand on n’en a qu’une ? Une douce histoire sur l’apprentissage du partage, par Yôko Imoto, auteure culte de la littérature jeunesse nippone.



Biographie de Yôko Imoto

Née en 1944 au Japon, Yôko Imoto est diplômée de l’université des arts de Kanazawa. Pendant deux années consécutives, elle remporte le Prix des Critiques en herbe de la Foire du livre de jeunesse de Bologne avec Neko no ehon (Le livre illustré des chats) en 1985 et Soba no Hana Saita Hi (Le jour où les fleurs de soba ont éclos) en 1986. En 1987, elle remporte au même salon, le Prix graphique avec Uta no Ehon I (Le livre illustré des chansons I). L’un de ses derniers ouvrages, Itoshi no Inu Hachi (Cher Hachi) est basé sur une légende japonaise très populaire, celle du chien Hachiko. Avec sa technique particulière, qui consiste à colorier sur du papier japonais traditionnel washi découpé à la main, Yôko Imoto est l’une des auteures emblématique de la littérature jeunesse au Japon depuis de nombreuses années. Auteure et illustratrice d’un certain nombre d’œuvres personnelles, on retrouve aussi dans son parcours des illustrations de contes japonais ou de grands classiques internationaux.  




Source : nobi nobi !

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -