lundi, avril 03, 2017

Posted by : Loïc Poupou lundi, avril 03, 2017

Le 17 et 18 janvier dernier a lieu la seconde édition de Nagi. Cela s'est déroulé à Sway Gallery.



Cela a permis de revoir des objets traditionnel issus de l'artisanat japonais. Cela est toujours un plaisir. On entre dans un monde calme et remplit d'une certaine spiritualité. Le tout permet d'être un peu plus serein et on peut l'utiliser au quotidien.
C'est simple et traditionnel fait avec des produits naturels et à la main.
On pouvait trouver des vêtements, des encens et plein d'autres types d'objets artisanaux.

Le produit phare est l'encens Hibi qui allie un concept moderne et innovateur avec une méthode de fabrication traditionnelle et des senteurs traditionnelles. Cela représente bien la paradoxe et en même temps le charme de la culture japonaise.

C'est ainsi que j'ai pu rencontrer Masafumi Sagayama dirigeant de Kobe Match Co. Ce dernier a accepté de répondre à mes questions.

Voici l'interview :

- Pouvez-vous vous présenter ?

Je fabrique des encens. ils sont fabriqués au Japon. Le but de Hibi est de proposer des encens que l'on peut utiliser dans la vie quotidienne. C’est un encens avec un style modernisé qui pourrait plaire aussi aux jeunes.

- Comment avez-vous eu l’idée de les créer sous cette forme ?

De moins en moins de gens utilisent des allumettes. Quand j’étais petit, dans la maison il y avait des allumettes. Pour conserver les allumettes, pour ma part, j’ai pensé qu’il fallait les adapter à la vie quotidienne d’aujourd’hui. Hibi signifie vie quotidienne.
Les boutes grises sont les modèles standards. On choisit les senteurs d’herbe qui sont aussi un peu populaires en France.
Les boîtes blanches sont des senteurs plus japonaises. Le designs des boîtes aussi font plus japonais. 



Remarquez-vous des différences dans les ventes de senteurs d’encens suivant les pays ?

Les japonais préfèrent les senteurs japonaises et surtout les touristes au Japon. Les touristes achètent beaucoup au Japon. Il y a les gifts boxs pour les touristes.

Comment s’effectue la fabrication ?

Il y a les encens hoko. Il y a les pâtes avec le mélange des senteurs et ensuite cela va sécher et ils vont être couper. Tout est fait traditionnellement. Tout est fait artisanalement. La région où j’habite et très connu pour la fabrication des senteurs. Tout est fait à la main. 

Je remercie beaucoup Masafumi Sagayama d'avoir répondu à mes questions et Air de Malice qui a organisé cette rencontre et l'exposition. 

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -