dimanche, décembre 17, 2017

Posted by : Loïc Poupou dimanche, décembre 17, 2017

Lors de la dernière édition de Paris Manga nous avons pu rencontrer Yoshimatsu Takahiro qui a bien voulu répondre à nos questions.

Voici l'interview. 

- Pouvez-vous présenter ? 

Je m'appelle Yoshimatsu Takahiro, je viens du japon et je suis animateur.

- Comment en êtes-vous venu à travailler sur Hunter X Hunter ?

C'est le producteur à l'époque Mr Maruyama qui était patron de Madhouse, qui est venu me voir en me disant qu'il aimerait bien que je fasses le chara-design de cette série.
Je lui ai alors demandé, pourquoi moi ? ,  je ne pense pas répondre au profil.
C'est un deal tu vois, ce que je voudrais faire c'est refaire la série mais en se basant sur le design des trois premiers tomes.
Ce qui était particulièrement intéressant et étonnant c'est qu'on ait pu aller jusqu'au Kimera Ants.(fourmi)
Alors qu'au début, c'est un programme très familial et qui est devenu très ouvert.
Pou aller jusqu'à une gradation vers les Kimera Ants.
C'est même une surprise que ça ait pu aller jusque là, vu que c'est  la série a d'abord été diffusée en journée pour finir par être diffuser en fin de soirée. Ce qui était justement intéressant c'était de travailler sur toute cette graduation graphique.
Le fait que ça soit passé en émission du soir, ça aussi permis d'avoir plus de libertés.

- S'il y a eu une collaboration avec le mangaka de la série, comment cela s'est-il passé ? 

Je n'ai pas rencontré une seule fois Mr Togashi, ni même parlé avec lui.
Il y avait toujours les responsables de Shueisha et c'était avec eux que je faisais le transfert d'informations.
J'ai appris de quelqu'un d'autre qui travaillait chez Shueisha c'est que Mr Togashi était chaque jour collé à sa télé, impatient de regarder l'épisode suivant à chaque fois.

- Cela a-t-il été difficile pour vous de passer du style de Hunter X Hunter à celui d' Overlord, qui est très différent ? 

Le fait de devoir s'adapter a été un gros challenge et au contraire, c'est très vivifiant de pouvoir travailler, changer et s'adapter, c'est aussi une partie du travail.
En plus, j'ai la chance d'avoir la capacité de m'adapter, assez facilement, à ce que l'on me propose.
Donc c'est vraiment une chance qui m'aide beaucoup dans mon travail.

- Quels souvenirs gardez- vous de vos différents postes dans l'animation ? Y-a-t-il un poste que vous préférez ? 

Sans hésiter, ça serait chara-designer parce qu'il y a tellement de choses, d'ouvertures, de rencontres qui se font autour.
La difficulté de devoir s'adapter, ce challenge au fur et à mesure et c'est aussi beaucoup de difficultés, mais c'est relevé ces difficultés qui est vraiment intéressant.

- En tant que chara-designer, comment procédez-vous en général dans votre travail

Tout d'abord, que ce soit une oeuvre originale ou adaptée, je vais d'abord m'inspirer de ce qu'on me donne.
Dans le cas de l'oeuvre originale, je vais voir le texte ou même parfois des croquis qui sont greffés et je vais essayer de faire des dessins et des propositions avec ces dessins.
Dans le cadre où ce sont des adaptations, je vais prendre tout les personnages et je vais essayer de les recopier en essayant de récupérer les particularités de chaque personnage.
Je vais ensuite essayer de faire une sorte de décalquage des personnages, pour avoir une idée des particularités.
Lorsque je réussis cela, je les adapte pour que chaque membre du staff ait la possibilité de retravailler par la suite.
Je propose ensuite cela auprès du réalisateur, si le réalisateurs donne son aval, je vais nettoyer mes croquis.
S'il ne donne pas son aval, je fais quelques petites rectifications.
Et il va y avoir les échanges comme ça, ensuite, il arrive que dans le cas d'une adaptation l'auteur fasses lui même ces corrections sur les croquis, en disant qu'il va falloir faire un trait plutôt comme ça, plus de pointes, etc...
Par exemple, pour un personnage, dans Hunter X Hunter Kirua était un peu plus grand que Gon.
Le réalisateur a souhaité qu'il soit à la même taille et donc il c'est retrouvé avec des personnages à la même taille car c'était une demande du réalisateur.


Je remercie beaucoup Yoshimatsu Takahiro d’avoir répondu à nos questions. Je remercie également, Emmanuel Bochew ( traducteur et manager ) qui a traduit les réponses ainsi que le staff de Paris Manga qui m'ont permis de faire l’interview .

Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -