mercredi, février 07, 2018

Posted by : Loïc Poupou mercredi, février 07, 2018


Le Japan Tours Festival décolle pour l’espace intersidéral avec deux nouveaux invités d’honneur qui o cient sur les anime Space Battleship Yamato 2199 et 2202. Nous avons le plaisir de vous annoncer la venue de Makoto KOBAYASHI (Mechadesigner) et de Shōji NISHIZAKI (Producteur), en partenariat avec Dybex.

















Space Battleship Yamato est la pierre angulaire du space opera animé japonais. Bien que peu connue en France, cette cultissime saga débutée en 1974 a eu au Japon un retentissement et une in uence tout à fait comparable au phénomène qu’a suscité à la même époque Star Wars dans le reste du monde. C’est l’engouement autour de Yamato qui a déclenché l’extraordinaire boom qu’a connu l’animation japonaise entre la n des années 70 et le début des années 90, ouvrant la voie à des séries comme Gundam, Macross, jusqu’aux productions du studio Gainax comme Evangelion.
Depuis 2012, la saga vit son grand retour avec le reboot Space Battleship Yamato 2199 (à sortir prochainement en France chez l’éditeur Dybex), puis actuellement avec sa suite Space Battleship Yamato 2202. Le Japan Tours Festival a le grand plaisir d’accueillir pour son édition 2018 le producteur de ces nouvelles séries, Shōji NISHIZAKI, ainsi que Makoto KOBAYASHI qui o cie notamment au mecha-design de ces anime.
Makoto KOBAYASHI a derrière lui une longue carrière dans l’animation, ayant travaillé sur deux séries Gundam au milieu des années 80, puis sur d’autres anime comme Venus Wars, Giant Robo, Steamboy, Samurai 7, et Last Exile aux côtés de notre autre invité Range MURATA. Il est également connu pour le manga ainsi que l’adaptation animée Dragon’s Heaven, librement inspirés du style graphique de Moebius.»


Après une édition 2017 qui avait rassemblé pas moins de 17 000 visiteurs autour d’invités prestigieux tel que Shōji Kawamori (Macross) et Shinji Aramaki (Albator, le lm), le Japan Tours Festival est heureux de vous annoncer le premier invité d’honneur de sa prochaine édition : Range Murata ! Brillant character-designer et illustrateur, il nous a fait l’honneur de dessiner l’a che de l'édition 2018 ! La prochaine édition de Japan Tours aura lieu les 9, 10 et 11 mars 2018 au Centre International des Congrès Vinci de Tours.
Range MURATA
Après des études d’art et de design industriel dans sa ville natale d’Osaka, Range Murata commence à exercer ses talents au début des années 90 dans le domaine du jeu vidéo. Mais c’est dans le dessin animé qu’il obtient consécration avec Blue Submarine N°6 (1998), série emblème de la révolution numérique que va vivre l’industrie de l’animation japonaise au tournant des années 2000. Au-delà de la prouesse technique, le style Murata explose grâce à son character-design novateur et immédiatement reconnaissable.
Également produite par le studio Gonzo, à l’occasion de son 10ème anniversaire, la série Last Exile marque en 2003 d’une autre pierre blanche la carrière de Murata. On y découvre un univers original qui mêle habilement les in uences steampunk, SF et fantasy. Cet anime rencontre un grand succès tant critique que public, et connait en France de multiples éditions DVD/ Blu-ray et di usions TV. Il travaille ensuite sur d’autres séries d’animation comme Shangri-La, et en 2011 sur la suite de Last Exile : Fam, The Silver Wing.
En parallèle, Murata exerce son talent sur un autre projet majeur : robot, un manga collectif particulièrement atypique et remarquable. A contre-courant de l’édition manga qui abreuve les lecteurs de séries euves, imprimées en noir et blanc sur du papier bon marché, Range Murata parie sur de luxueux albums grand format et en couleur, sur lesquels il invite ses amis artistes, parmi lesquels Yoshitoshi ABe (Serial Experiments Lain) ou Makoto Kobayashi (Giant Robo, Space Battleship Yamato 2202), à dessiner des histoires courtes avec une grande liberté scénaristique et graphique. Murata y signe notamment les illustrations de couverture. Les 10 volumes de robot ont été édités en France par Glénat.
En 2017, Range Murata revient à l’animation avec ID-0, di usé sur Net ix.
Range MURATA est aussi l’illustrateur de l’a che de cette nouvelle édition et c’est un honneur pour le Japan Tours Festival de pouvoir le convier à rencontrer ses fans en mars prochain.


Le Japan Tours Festival est heureux de vous annoncer la venue d'une invitée d'honneur exceptionnelle : Akemi TAKADA, character-designer et illustratrice. Elle sera présente lors de la prochaine édition, les 9,10 et 11 mars 2018 au Centre International des Congrès Vinci de Tours. En France, ses personnages ont bercé la «génération Club Dorothée» : Max et Compagnie, Juliette je t'aime, Creamy Merveilleuse Creamy ou encore PatLabor sont ses séries les plus connues en France.
Biographie d’Akemi TAKADA
Née à Tokyo en 1955, Akemi Takada se passionne très jeune pour le dessin et la peinture. En 1977, elle entre au studio d'animation Tatsunoko Pro, au sein duquel elle se spécialise dans le character-design, notamment sur les séries animées Gatchaman II et Gatchaman F. Elle le quitte quatre ans plus tard pour travailler sur l'adaptation animée du manga Urusei Yatsura (Lamu en France) de Rumiko Takahashi, pour le studio Pierrot.
Max et compagnie
Elle se lance alors en tant que dessinatrice freelance et conçoit les personnages de nombreuses séries animées à succès : Creamy Mami (Creamy merveilleuse Creamy), Maison Ikkoku (Juliette je t'aime), Kimagure Orange Road (Max et Compagnie), Patlabor, Fancy Lala, etc. Elle s'essaye également à la direction de l'animation de certains épisodes. En parallèle, elle illustre de nombreuses publications associées à ces productions (livre, CD, DVD, etc.) et développe des projets personnels. Elle expose régulièrement ses œuvres au Japon. Celles-ci sont également présentées à Los Angeles, Hong Kong et Taïwan.
Patlabor
Beauté et gentillesse forment le leitmotiv principal des œuvres d'Akemi TAKADA. Elle a aujourd'hui diversi é ses activités, notamment dans la joaillerie. En e et, depuis 2003, elle conçoit et propose ses créations dans une bijouterie en ligne, Diakosmos. En 2016, on la retrouve au character-design d'un animé au format court : Coco & Nico, deux petites princesses chats très "kawaii". Ce terme aujourd'hui très usité dans le monde doit probablement sa notoriété à l'oeuvre d'Akemi Takada. En France, toute la génération des années 80 et 90 a été bercée par le talent d'Akemi TAKADA.


Laisser un commentaire

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

- Copyright © La folie des manga - Designed by Leyzia - @Leyziablog -